09 Déc

Sélection officielle Angoulême 2021. L’Accident de chasse de David L. Carlson et Landis Blair

Certains mensonges ont la vie dure. Celui de Matt Rizzo aura tenu de nombreuses années, jusqu’au jour où il décide de révéler lui-même la vérité à son fils. Non, sa cécité n’est pas due à un accident de chasse…

Lorsqu’en 1959, à la mort de sa mère, le jeune Charlie Rizzo doit retourner vivre chez son père à Chicago, il pense que celui-ci est devenu aveugle à la suite d’un accident de chasse. C’est en tout cas ce qu’il a toujours dit et personne ne l’a jamais contredit.

Pourtant, quelques années plus tard, alors que Charlie a fait un écart avec ses potes et que la police débarque à la maison, Matt, son père, lui révèle la vérité. Ce n’est pas un accident de chasse qui l’empêche de voir mais un braquage qui a mal tourné. Oui, son père a non seulement commis un vol à main armé pour le compte de la mafia italienne, mais il a également été incarcéré à la prison de Statesville où il est devenu le compagnon de cellule de Nathan Leopold Jr.

Ce nom ne vous dit peut-être rien mais il suffit de faire une petite recherche rapide sur internet pour apprendre que Nathan Leopold Jr et son comparse Richard Loeb, tous deux de très bonne famille, ont défrayé la chronique dans les années 20 en assassinant froidement un jeune garçon dans l’unique but de prouver qu’ils étaient capables de commettre le crime parfait.

© Sonatine / Carlson & Blair

De cette vie dont il ne savait rien, Charlie Rizzo finit donc par la découvrir de la propre bouche de son père. Le braquage, la prison, la cécité, l’envie de mourir, d’abréger ses souffrances et puis la littérature, une véritable révélation, et ce grâce à Nathan Leopold Jr qui le guida dans sa nouvelle vie d’aveugle dès son arrivée en prison et lui apprit le braille.

« Cette histoire est une tentative pour raviver la magie et le merveilleux de l’expérience humaine, ne serait-ce que le temps de quelques centaines de pages », explique le scénariste David L. Carlson. Tentative réussie ! Dans l’intimité relative d’une cellule, deux hommes se tendent la main pour dépasser la réalité et trouver rédemption et consolation à travers les grands textes, Platon et Dante en tête.

Pour mettre en images cette histoire vraie recueillie par David L. Carlson auprès de Charlie Rizzo, le trait de Landis Blair apparaît finalement comme une évidence. Connu de l’autre côté de l’Atlantique pour ses livres aux illustrations très noires, morbides, son dessin fait ici de milliers de hachures prend une dimension toute particulière et donne à l’ouvrage une force incroyable. Et c’est d’autant plus méritoire quand on sait qu’il s’agit là d’un premier roman graphique, et pour l’un et pour l’autre. Trois ans de travail intense pour un résultat impressionnant, 460 pages prodigieuses, et au bout du compte une lueur de poésie dans un tunnel de brutalités.

Lauréat du prix Ouest-France – Quai des Bulles 2020, l’album figure dans la sélection officielle du Festival International de la bande dessinée d’Angoulême 2021 et il est en compétition pour le Prix du Public France Télévisions

Eric Guillaud 

L’Accident de chasse, de David L. Carlson et Landis Blair. Sonatine Éditions. 29 euros

© Sonatine / Carlson & Blair