05 Juil

Chronique d’été : toutes les filles à papa sont folles de Dad

Roa6i74rUxGdUYTrPhS75NrpFZxIr0M9-couv-1200C’est l’été, les doigts de pied en éventail, le cerveau en mode no-stress et enfin du temps pour lire et éventuellement rattraper le retard. Sur la table de chevet, quelques livres en attente. C’est le moment…

Bon, autant vous le dire tout de suite, cet album n’est pas fait pour déclencher des vocations de père. Dad, nouvelle série des éditions Dupuis, raconte la vie quotidienne d’un père et de ses quatre filles, oui vous avez bien lu, quatre filles. Et quand je vous aurai dit que Dad est en plus de tout ça père célibataire, vous aurez compris que cette vie quotidienne est particulièrement animée.

Mais c’est son choix ! Dad aurait pu faire une grande carrière dans le cinéma, enfin peut-être, mais il a préféré s’occuper de ses filles. Alors, il joue dans des pubs. C’est moins prestigieux mais très rémunérateur et imbattable sur un plan pratique. Les tournages ne sont jamais bien loin de la maison et Dad a des journées plutôt remplies.

Une série drôle, pétillante et très contemporaine à découvrir en famille sur le sable chaud.

Eric Guillaud

Les filles à papa, Dad (tome 1), de Nob. Editions Dupuis. 9,90€

Chronique d’été : Touriste ou le voyage vu par Julien Blanc-Gras et Mademoiselle Caroline

TOURISTE - C1C4.inddC’est l’été, les doigts de pied en éventail, le cerveau en mode no-stress et enfin du temps pour lire et éventuellement rattraper le retard. Sur la table de chevet, quelques livres en attente. C’est le moment…

Vous allez peut-être prochainement partir en vacances, en France ou à l’étranger, et jouer les touristes. Non non ce n’est pas un gros mot. Julien Blanc-Gras, journaliste de métier et voyageur insatiable, a même adopté ce terme pour résumer sa vie son oeuvre. « Certains veulent faire de leur vie une oeuvre d’art… », écrit-il, « je compte en faire un long voyage. Je n’ai pas l’intention de me proclamer explorateur. Touriste, ça me suffit ».

Touriste, ça lui suffit et ça lui permet surtout de voyager léger, d’avoir une liberté de ton appréciable, de l’humour et un regard original sur chaque pays traversé. Pas besoin de rentrer dans des considérations socio-géo-politico-stratégiques, Julien Blanc-Gras passe de l’Afrique à l’Asie, de l’Amérique du sud à l’Europe, avec la même aisance que nous passons d’une pièce à l’autre. Le monde est sa maison, une grande maison quand même dont il aime découvrir le moindre recoin. Et nous le faire partager.

Touriste, album sorti en mars de cette année, est l’adaptation du roman éponyme de Julien Blanc-Gras paru chez l’éditeur Au diable vauvert en 2011. La mise en images très colorée est signée de Mademoiselle Caroline, auteur notamment du magnifique et très noir Chute libre, carnets du gouffre (Delcourt).

A emmener à la plage en bon touriste !

Eric Guillaud

Touriste, de Blanc-Gras et Mademoiselle Caroline. Editions Delcourt. 23,95 €