01 Fév

Festival International de la BD d’Angoulême 2020: le palmarès complet

La 47e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême vient de faire connaître son palmarès 2020 et notamment son Fauve d’Or attribué à l’extraordinaire album Révolution, Liberté (Tome 1) de Florent Grouazel et Younn Locard, chez Actes Sud – L’An 2…

Le Fauve d’or : Révolution, de Florent Grouazel et Younn Locard, chez Actes Sud – L’An 2

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DE LA BANDE DESSINÉE ALTERNATIVE : Komikaze (Croatie)

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DU POLAR SNCF : No direction d’Emmanuel Moynot, chez Sarbacane 

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DU PUBLIC FRANCE TÉLÉVISIONS : Saison des roses de Chloé Wary, chez FLBLB

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DU PATRIMOINE : La Main verte et autres récits de Nicole Claveloux et Edith Zha, chez Cornélius

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX RÉVÉLATION : Lucarne de Joe Kessler, chez L’Association

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DE L’AUDACE : Acte de Dieu de Giacomo Nanni, chez Ici Même

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX DE LA SÉRIE : Dans l’abîme du temps de Gou Tanabe et H.P. Lovecraft, chez Ki-oon

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX SPÉCIAL DU JURY : Clyde Fans de Seth, chez Delcourt

FAUVE D’OR – PRIX DU MEILLEUR ALBUM : Révolution, Liberté (Tome 1) de Florent Grouazel et Younn Locard, chez Actes Sud – L’An 2 

FAUVE D’HONNEUR : YOSHIHARU TSUGE

FAUVE D’HONNEUR : NICOLE CLAVELOUX

FAUVE D’HONNEUR : ROBERT KIRKMAN

 

Le Palmarès Jeunesse

 

FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX JEUNESSE : Les Vermeilles de Camille Jourdy, chez Actes Sud BD
.
FAUVE D’ANGOULÊME – PRIX JEUNES ADULTES : Le Tigre des neiges (Tome 4) d’Akiko Higashimura, chez le Lézard Noir
.
PRIX DES ÉCOLES D’ANGOULÊME : La Quête d’Albert d’Isabelle Arsenault, chez La Pastèque
.
PRIX DES COLLÈGES  : Obie Koul, Un week-end sur deux chez mon père (Tome 1) de Pierre Makyo et Alessia Buffolo, chez Kennes
.
PRIX DES LYCÉES : Le Voyage de Marcel Grob de Philippe Collin et Sébastien Goethals, chez Futuropolis
CONCOURS DE LA BD SCOLAIRE PARRAINÉ PAR MGEN
Prix d’Angoulême de la BD scolaire : Alex Adamiak
Prix Espoir de la BD scolaire : Gaspard Mérigalet
Prix du scénario de la BD scolaire : Sapho Ferrone
Prix du graphisme de la BD scolaire : Adrien Nunez Béchet

CONCOURS #DRAWMECOMICS : Fringale Rurale, de Simon Boileau et Florent Pierre.

.PRIX JEUNES TALENTS RÉGIONS : Clémence Sauvage ..

PRIX JEUNES TALENTS Adèle Maury

29 Jan

Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême : Emmanuel Guibert, lauréat du Grand Prix 2020

Après Cosey en 2017, Richard Corben en 2018 et Rumiko Takahashi en 2019, c’est au tour d’Emmanuel Guibert de se voir attribuer le prestigieux Grand Prix d’Angoulême, le premier auteur français depuis Jean-Claude Denis en 2012…

Emmanuel Guibert en 2017 recevant le prix René-Goscinny © MaxPPP – Anne Lacaud

Ils étaient trois en lice après le vote début janvier des auteurs et autrices de bande dessinée, un Américain, Chris Ware, et deux Français Catherine Meurisse et Emmanuel Guibert. C’est finalement sur ce dernier que le choix s’est porté à la veille de l’ouverture de la 47e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.

Emmanuel Guibert est un auteur complet signant parfois le dessin, parfois le scénario, souvent les deux. La Guerre d’Alan (L’Association) est certainement l’un de ses meilleurs récits. Il raconte la guerre à travers le quotidien du GI californien Alan Ingram Cope, débarqué en France le 19 février 1945, précisément le jour de ses 20 ans, après des mois d’entrainement sur sa terre natale.

La vie d’Alan Ingram Cope n’a rien de fondamentalement extraordinaire ou héroïque. Emmanuel Guibert nous en livre pourtant plusieurs épisodes avec une façon à lui qui rend l’ordinaire passionnant. Tout commence en 2000 avec le premier volet de La Guerre d’Alan. L’auteur pose en une centaine de pages, un peu moins peut-être, les bases de ce qui le fera connaître du grand public.

Un trait sobre et épuré, une narration simple et efficace, une écriture aussi limpide que l’eau d’une rivière de montagne, un récit qui oscille entre la biographie et le documentaire. Cette signature-là se retrouvera dans tous les albums de la série (La Guerre d’Alan, L’Enfance d’Alan, Martha & Alan) mais aussi dans la trilogie Le Photographe, publiée entre 2003 et 2006.

Emmanuel Guibert, c’est aussi Le Capitaine écarlate avec David B, Ariol avec Marc Boutavant, Les Olives noires, Sardine de l’espace ou encore La Fille du professeur avec Joann Sfar…

Eric Guillaud

15 Jan

Festival de la BD d’Angoulême 2020 : les noms des trois auteurs en lice pour le Grand Prix dévoilés ce matin

Le festival approche à grandes enjambées, la preuve avec la révélation des albums sélectionnés pour le Prix Public France Télévisions hier et la réveiller révélation ce matin des trois auteurs en compétition pour la Grand Prix…

Et ces trois auteurs, ou plus exactement ces deux auteurs et cette autrice, sont : l’Américain Chris Ware, la Française Catherine Meurisse et le Français Emmanuel Guibert.

L’organisation du festival rappelle dans son communiqué que « le Grand Prix est attribué à la suite d’un vote de la communauté des auteurs et autrices professionnels de bande dessinée ».

« Tous les auteurs et autrices de bande dessinée professionnels, quelles que soient leurs nationalités et dont les œuvres sont traduites en français et diffusées dans l’espace francophone, sont admis à voter pour l’élection du nouveau Grand Prix du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême.
Le vote s’effectue en deux tours et sous forme électronique. Le lauréat est un auteur ou une autrice vivant au moment du vote, récompensé(e) pour l’ensemble de son œuvre et son empreinte sur l’histoire de la bande dessinée ».

« L’ensemble de la communauté des autrices et auteurs est éligible, à l’exception de ceux déjà récompensés par un Grand Prix, qu’il soit exceptionnel (prix du 10e, 20e, 40e anniversaire ou du millénaire – sauf le prix du trentenaire dit prix des fondateurs) ou non ».

Eric Guillaud

14 Jan

Festival d’Angoulême : les huit titres en lice pour le Fauve d’Angoulême – Prix du Public France Télévisions

Le jury de pré-sélection constitué de journalistes et de spécialistes de la littérature du groupe France Télévisions vient de dévoiler les huit titres qui seront en lice pour le Fauve d’Angoulême – Prix du public France Télévisions…

Huit titres viennent d’être choisis par des journalistes et spécialistes de la littérature de France Télévisions à partir de la sélection officielle du festival. Ces titres sont :

  • Dans l’Abîme du temps, de Gou Tanabe (Ki-oon)
  • In Waves, de AJ Dungo (Casterman)
  • Le Loup, de Jean-Marc Rochette (Casterman)
  • Les Entrailles de New-York, de Julia Wertz (L’Agrume)
  • Les Indes fourbes, de Alain Ayroles et Juanjo Guarnido (Delcourt)
  • Préférence système, de Ugo Bienvenu (Denoël Graphic)
  • Révolution, Tome 1 Liberté, de Florent Grouazel et Younn Locard (Actes Sud/L’An 2)
  • Saison des roses, de Chloé Wary (Flblb)

Place maintenant à un autre jury, constitué cette fois de 9 téléspectateurs, qui aura pour mission de voter et élire le lauréat de ce nouveau Prix du Public France Télévisions. Celui-ci sera décerné lors de la cérémonie de remise des prix du Festival samedi 1er février à partir de 19h au Théâtre d’Angoulême, Scène Nationale.

Les 9 membres du jury public : Pierre Cordier (Angoulême), Cécilia Correia (Agen), Yoann Debiais (Jaunay-Marigny), Adrien Kieronczyk (Cenon), Jean-François Mariet (Magnac sur Touvre), Maud Michel-Amadry (Arc-et-Senans), Pierre Piganiol (Saint Martin de Ré), Mathilde Saphore (Saujon) et Nathalie Sougnoux (Barsac)

Le jury de pré-sélection France Télévisions : Michel Field, président du jury de sélection, Delphine Chaume, Un livre un jour – France Télévisions, Jérôme Deboeuf, France 3 Poitou-Charentes, Elodie Drouard, FranceInfo, Francis Forget, FranceInfo culture, Eric Guillaud, France 3 Pays de la Loire

14 Déc

Devenez membre du jury du Prix du Public France Télévisions du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême !

Vous résidez en Nouvelle-Aquitaine, vous êtes un lecteur/une lectrice passionné(e) de bande dessinée et vous souhaitez devenir juré d’un prix littéraire ? Alors posez votre candidature pour être membre du jury du Prix du public France Télévisions lors du prochain festival d’Angoulême ! Comment faire ? On vous l’explique ici…

© extrait affiche 2020 Burns

Décerné par des lecteurs et très convoité par les éditeurs, le Prix du public du Festival de la BD d’Angoulême (FIBD) avait été mis en sommeil lors de l’édition 2019. Cette disparition n’aura été que provisoire, puisqu’il revient pour la 47e édition du festival, qui se déroulera du 30 janvier au 2 février prochain.

Comment ça fonctionne ?

Dans la sélection officielle du Festival International de la Bande Dessinée, un comité de journalistes et spécialistes de la littérature de France Télévisions choisira 10 titres. Ensuite, c’est à vous de voter !

Suite à cet appel à candidatures 9 téléspectateurs seront sélectionnés et les 10 bandes dessinées leur seront offertes en lecture. Ce jury de lecteurs se réunira le samedi 1er février dans les coulisses du Festival pour délibérer, voter et élire l’heureux/euse lauréat(e) du Prix du Public France Télévisions ! Il sera décerné lors de la cérémonie de remise des prix du Festival le soir même.

Ne tardez plus, écrivez-nous une lettre bien argumentée et exposez les raisons pour lesquelles vous voulez participer à cette nouvelle aventure. Parlez de vous, de votre passion pour la bande dessinée, aussi bien que de vos derniers coups de cœur littéraires…

Pour poser votre candidature, c’est ici

21 Nov

Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême 2020 : 72 albums en compétition officielle

Moment très attendu par tous les professionnels de la bande dessinée et par le public, le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême a dévoilé ce matin les albums sélectionnés pour la compétition officielle…

@ Burns / extrait de l’affiche du FIBD 2020

Le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême vient de faire connaître la liste des albums en lice pour les différents Fauve, Prix du meilleur album, Prix spécial du jury, Prix révélation, Prix de la série, Prix de l’audace et Prix du public France Télévisions.

Parmi ces 43 albums, Acte de Dieu de Giacomo Nanni, Algues vertes d’Inès Léraud et Pierre Van Hove, Berlin, Ville de lumière de Jason Lutes, Blueberry tome 1 de Blain et Star, Clyde Fans de Seth, Dédales de Charles Burns, Le Dernier Atlas de Blanchard, Tanquerelle, Vehlmann et de Bonneval, Il était 2 fois Arthur de Nine Antico et Grégoire Carlé, Les Indes Fourbes de Alain Ayroles ou Juanjo Guarnido, Le Loup de Rochette ou encore Le Roi des Bourdons de David de Thuin.

À cela s’ajoutent…

Le Fauve Polar SNCF, six albums sélectionnés dont l’excellent Grass Kings de Matt Kindt et Tyler Jenkins.

Le Fauve Prix du patrimoine, 7 albums en compétition, parmi lesquels Les Fleurs rouges de Yoshiharu Tsuge et Stray Bullets de David Lapham.

Le Fauve Prix jeunesse et Le Fauve Prix Jeunes adultes, 8 albums sélectionnés dans chaque catégorie.

Le Palmarès officiel du festival International de la Bande dessinée sera dévoilé le samedi 1er février 2020 à 19 h.

Tous les albums, toutes les infos ici

02 Nov

Utopiales 2019. Le palmarès complet

À quelques heures de la fermeture de la 20e édition des Utopiales, l’un des plus importants festivals de science-fiction au monde, voici le palmarès complet…

Prix extraordinaire : Alejandro Jodorowsky

prix littéraires

Prix Utopiales : Helstrid de Christian Léourier

Prix Utopiales Jeunesse : In real life tome 1 de Malwenn Alix

Prix Utopiales BD : Un gentil orc sauvage de Théo Grosjean

Prix Julia Verlanger : Les Meurtres de Molly Southbourne de Tade Thomson

Prix Joël Champetier : Chloé jo Bertrand pour la nouvelle Chasseuse de soleil

Prix cinéma – compétition internationale de longs-métrages

Grand Prix du jury : Little joe de Jessica Hausner

Mention spéciale du jury : The Antenna de Orçun Behram

Prix du public : Weathering With You de Makoto Shinkai

Prix cinéma – compétition internationale de courts métrages

Prix du jury : L’Eau de Andrea Dargenio

Mention spéciale du Jury : Sevinç Vesaire de Kurtcebe Turgul

Prix Canal + : Storm de Will Kindrick

Prix du public : Widdershins de Simon Biggs

Prix jeux vidéos

Prix du meilleur scénario de jeu de rôle : Comme un lundi de Jean-Marc « Tolkrraft » Choserot et Tristan Verot

Prix du meilleur jeu vidéo réalisé à la Game Jam : Genome Please de Pierre Bigaud, Pierre le Bever, Corentin Brûlé, Livio Asdrubal, Gwenola Lainé, Augustin Bonne.

26 Jan

Festival international de la bande dessinée d’Angoulême : le palmarès 2019

La 46e édition du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême vient de faire connaître son palmarès 2019 et notamment son Fauve d’Or attribué à Moi, ce que j’aime, c’est les monstres d’Emil Ferris chez Monsieur Toussaint Louverture…

Fauve d’Angoulême – fauve d’orMoi, ce que j’aime, c’est les monstres d’Emil Ferris chez Monsieur Toussaint Louverture

Fauve d’Angoulême – Prix spécial du juryLes Rigoles, de Brecht Evens, chez Actes Sud

Fauve d’Angoulême – Prix de la sérieDansker, de Halfdan Pisket, chez Presque Lune

Fauve d’Angoulême – Prix révélationTed drôle de coco, d’Émilie Gleason, chez Atrabile

Fauve d’Angoulême – Prix jeunesseLe Prince et la Couturière, de Jen Wang chez Akiléos

Fauve d’Angoulême – Prix patrimoineLes Travaux d’Hercule, de Gustave Doré chez 2024

Fauve polar SNCF : VilleVermine : T1, L’Homme aux babioles de Julien Lambert chez Sarbacane

Fauve d’Angoulême – Prix de la BD alternativeExpérimentation, de Samandal

Prix des écoles d’AngoulêmeLa boîte à musique de Gijé et Carbone, chez Dupuis

Prix des collèges : La Brigade des Cauchemars, T.1 de Franck Thuillez, Yomgui Dumont et Drac chez Jungle

Prix des lycées, Il faut flinguer Ramirez, Acte 1 de Nicolas Petrimaux chez Glénat

Prix d’Angoulême de la BD scolaire, Jap vu par Jap de Julien Auclair

Prix Espoir de la BD scolaire, Le fruit du hasard de Thomas Ouedraogo

Prix graphisme de la BD scolaire, C’était une blague de Fela Maazou

Prix jeunes talents régionAu début, un rêve étrange de Robin Pouch

Prix jeunes talentsLouis Lanne

Prix DrawmecomicsFlavie Roux

 

07 Jan

Festival international de la bande dessinée d’Angoulême du 24 au 27 janvier : y aller ou pas ?

C’est tous les ans la même question qui revient. Est-ce que ça vaut la peine de braver le froid, la neige, la grippe et la gastro pour arpenter les allées du Festival International de la Bande Dessinée ? La réponse est oui bien sûr car le monde entier, celui du neuvième art en tout cas, s’y donnera une nouvelle fois rendez-vous avec un programme copieux. En attendant, cure de vitamines pour tout le monde…

© MaxPPP – Renaud Joubert

Rendez-vous incontournable, le Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême se déroulera du 24 au 27 janvier. Dédicaces, expos, concerts de dessins, rencontres, conférences, projections… le programme s’annonce une nouvelle fois gargantuesque. Préparez vos albums, on vous aide à défricher le terrain…

Le festival en chiffres

1500 auteurs et autrices, 870 journalistes français et étrangers, 23 pays représentés, 228 maisons d’édition francophones, 6600 professionnels, 24900 mètres carrés dédiés et près de 200 000 visiteurs attendus pour cette 46e édition… Des chiffres qui parlent d’eux-mêmes, le FIBD envahit la ville, places et bâtiments publics, musées et salles d’expos. Même les commerces du centre ville se mettent aux couleurs de l’événement.

Le Grand Prix

L’Américain Richard Corben a été promu Grand Prix du Festival lors de la précédente édition. Honneur lui sera donc rendu notamment autour d’une exposition-rétrospective au Musée d’Angoulême visible du 24 janvier au 10 mars 2019 (Déconseillée aux moins de 16 ans).

La sélection officielle du Festival

45 albums ont été retenus dans la sélection officielle de cette nouvelle édition. Ils concourront pour les quatre prix de la sélection officielle, à savoir le Fauve d’Or – Prix du meilleur album, le Prix Spécial du Jury, le Prix de la Série et le Prix Révélation. Par ailleurs, 10 albums seront en compétition pour le Prix Jeunesse, huit albums pour le Prix du Patrimoine et 5 albums pour le Prix du Polar SNCF. La cérémonie des Fauves se déroulera le samedi 26 janvier au Théâtre d’Angoulême. Plus d’infos ici.

© Jim Aparo – DC Comics

Les expositions

Outre l’exposition consacrée au Grand prix Richard Corben, l’édition 2019 nous invitera à plonger dans l’univers de Batman qui atteint cette année l’âge canonique de 80 ans sans une ride et sans un faux pli au costume. L’exposition qui se veut immersive et ludique proposera de traverser tous les lieux cultes du super-héros (L’Alpha, médiathèque de Grand Angoulême).

Le maître de l’érotisme Milo Manara fête lui ses 50 ans de carrière. Le festival lui consacrera une exposition-rétrospective qui révélera l’extraordinaire variété de son oeuvre (Espace Franquin).

Une autre rétrospective sera consacrée au Japonais Taiyō Matsumoto (Amer Béton, Printemps bleu, Gogo Monster…) avec près de 200 œuvres originales présentées (Musée d’Angoulême).

Au menu également, des expositions consacrées à Bernadette Després et ses personnages Tom-Tom et Nana, à Tsutomu Nihei et ses mangas de science-fiction, à Rutu Modan, Jean Harambat, Jérémie Moreau…

© Richard Corben

Rencontres et masterclass

Avec 6600 professionnels présents parmi lesquels 1500 auteurs et autrices, il serait malheureux de ne pas en profiter pour les interroger et les écouter parler de leur métier, de leur passion, de leur art. Des rencontres internationales seront organisées pendant toute la durée du festival avec notamment Milo Manara (Le Déclic…), Terry Moore (Strangers in Paradise…), Kentaro Sato (Magical Girl of the End…) ou encore Christian Rossi (Le Cœur des Amazones…). Des rencontres mais aussi des masterclass avec Tsutomu Nihei (BLAME!…) et Taiyo Matsumoto (Gogo Monster...)

Concerts de dessins

Mettre le dessin en musique ou l’inverse, mettre la musique en images, c’est le challenge de cet événement organisé par le FIBD en partenariat cette année avec l’Orchestre de Paris et la Philharmonie de Paris. Une rencontre entre la musique classique et la bande dessinée autour de deux auteurs, Kim Jung Gi et Lorenzo Mattotti, et trois dates, les 24, 25 et 26 janvier au Théâtre d’Angoulême.

Musique classique mais aussi jazz avec le concert dessiné associant cette fois le FIBD et le festival Jazz à Vienne. Cette année, la scène du théâtre d’Angoulême proposera une rencontre entre les artistes Chassol et Brecht Evens le 25 janvier. 

© Taiyō Matsumoto / Shogakukan

Et tout le reste…

Le festival, c’est aussi, bien évidemment, l’occasion de rencontrer ses auteurs préférés en dédicaces, de découvrir la richesse du neuvième art à travers toute une série d’animations et d’arpenter une ville qui depuis 46 ans accueille l’un des rendez-vous phares du neuvième art, parmi les plus importants au monde…

Eric Guillaud

Plus d’infos sur le festival ici

20 Nov

Angoulême 2019 : la sélection officielle du Festival International de la Bande Dessinée dévoilée

Le Festival International de la Bande Dessinée vient de dévoiler la sélection officielle des albums en compétition pour sa 46e édition qui se tiendra du 24 au 27 janvier 2019…

Extrait de l’affiche 2019 / Taiyou Matsumoto

45 albums ont été retenus dans la sélection officielle, parmi lesquels Andy, Un conte de faits de Typex, L’Arabe du futur tome 4 de Riad Sattouf, Les Grands espaces de Catherine Meurisse, Deux Femmes de Song Aram, Heimat de Nora Krug, Indélébiles de Luz, le tome 1 de Renaissance de Emem, Duval et Blanchard, Bolchoi Arena de Boulet et Aseyn, Charlotte impératrice de Fabien Nury et Matthieu Bonhomme, le treizième tome de Théodore Poussin de Frank Le Gall ou encore le Spirou d’Émile Bravo, L’espoir malgré tout.

Ces 45 albums concourront pour les quatre prix de la sélection officielle, à savoir le Fauve d’Or – Prix du meilleur album, le Fauve d’Angoulême – Prix Spécial du Jury, le Fauve d’Angoulême – Prix de la Série et le Fauve d’Angoulême – Prix Révélation.

Par ailleurs, le festival a également dévoilé les 10 albums qui seront en compétition pour le Prix Jeunesse, les huit albums pour le Prix du Patrimoine et les 5 albums pour le Prix du Polar SNCF. La sélection complète et détaillée est disponible ici

Eric Guillaud