23 Août

« Occitanie » : le Front National dépose un recours contre le nouveau nom de la région

Le Front national a annoncé ce mardi 23 août avoir déposé le 17 août dernier devant le tribunal administratif de Toulouse un recours contre la délibération du Conseil régional qui nomme « Occitanie (Pyrénées-Méditerranée) » la nouvelle région issue de la fusion de Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon.

France Jamet, présidente du groupe Front National au conseil régional

France Jamet, présidente du groupe Front National au conseil régional

Selon France Jamet, présidente du groupe FN à la Région (premier groupe d’opposition en nombre d’élus), « de multiples irrégularités ont entaché le processus de détermination du nom. Madame Delga a agi de façon très autoritaire, en écartant, dès le départ, l’opposition du comité chargé de produire la liste de 5 propositions ».

Le FN dénonce l’organisation de la consultation populaire sur le nom et « le rejet purement arbitraire » du nom « Languedoc-Pyrénées ». Pour France Jamet, il s’agit d’un « excès de pouvoir ».

On ignore à l’heure actuelle quand le tribunal administratif de Toulouse examinera ce recours. Mais le calendrier est serré. Le Conseil d’Etat doit se prononcer et rendre un avis au gouvernement qui doit valider les noms des nouvelles régions avant le 1er octobre.

Du côté de la présidence de la Région, la réaction ne s’est pas faite attendre : « L’extrême droite a décidé depuis le début du mandat de pratiquer une obstruction délibérée et systématique, indique la Région. Ainsi, elle dépose après chaque assemblée plénière des recours sur des délibérations, recours qui ont été à chaque fois rejetés par la justice ».

Le nom Occitanie, avec son sous-titre « Pyrénées Méditerranée », ne fait pas l’unanimité. La droite et le centre lui préféraient « Languedoc Roussillon Midi Pyrénées » et ont même adressé un courrier à Manuel Valls en ce sens. Et puis les Catalans estiment avoir été « oubliés » et ne pas se sentir impliqués dans le nom Occitanie.

Le feuilleton continue.

Fabrice Valéry (@fabvalery)

  • <span class="author">Fancy Lad</span>

    C’est pas comme si on s’en foutait mais ça ne tombe pas loin. Ce n’est qu’un nom pour une division administrative artificielle et sans lien avec une réalité ou une identité regionale actuelle quelconque. Personnellement je trouve qu’Occitanie c’est très réducteur, mais Languedoc Roussillon Midi Pyrénées ça tombe dans l’excès inverse.
    Ils auraient pu l’appeler la Guyenne-Gascogne-Aquitaine-Septimanie ou Novempopulanie-Aquitania-Narbonnaise, ça aurait toujours occupé les clowns qui la dirigent pendant un moment, comme si ça allait réveiller les gaulois.
    On aurait aussi bien pu numéroter les régions, aussi loin que ça me concerne.C’est encore ce qui aurait été le mieux, mais je suis sur que certains auraient voulu avoir le numéro 4 ou 6 plutôt que le 5

  • <span class="author">Joan Francés Blanc</span>

    Voir le nom de la tête de liste FN: France Jamais.

  • Pingback: L’été Du NON Au NOM « Occitanie » | Le Blog De L’occitan / Lo Blòg Occitan()