12 Oct

Propos sexistes d’un élu de Montauban : le parti communiste demande sa démission

Le parti communiste du Tarn-et-Garonne demande la démission d’un maire adjoint de la ville de Montauban. Philippe Fasan a posté un message jugé sexiste sur sa page Facebook.

THIERRY PONS / DEPECHE NEWS MONTAUBAN ILLUSTRATION TOURISME, PATRIMOINE, BALADES, WEEK END, VACANCES, SEJOURS, ART, CULTURE, GRAND SITE, VILLE ET PAYS D ART ET D HISTOIRE, VILLE DE MONTAUBAN DANS LE TARN ET GARONNE. PONT VIEUX, MUSEE INGRES ET CLOCHER DE L EGLISE SAINT JACQUES (MaxPPP TagID: maxnewsworldthree982806.jpg) [Photo via MaxPPP]

Ville de Montauban (Tarn-et-Garonne). Photo : MaxPPP

Le parti communiste du Tarn-et-Garonne parle de « propos sexistes inacceptables (et d’une) véritable diatribe où se mêlent sexisme, misogynie et propos rétrogrades et dégradants« . Les propos en question ont été postés sur la page Facebook d’un adjoint à la mairie de Montauban.

La phrase polémique se  « limite » à quelques mots :

En chaque femme, il y a quelque chose de bien mais je dois l’introduire moi-même

Contacté par France 3 Occitanie, Philippe Fasan déclare :

C’est une citation. La phrase est entre guillemets. Sexiste moi ? A la maison, j’ai une femme, deux filles, deux chattes et 20 poules. Je n’ai que des femelles à la maison. Alors sexiste. Je ne vais pas m’excuser. Je n’ai rien fait de mal. Je n’ai pas violé des enfants. Pour moi Facebook est un espace de liberté et d’expression où l’on peut rire et s’exprimer. Ce n’est pas le cas pour tout le monde et je le regrette. Je suis offensé. Je suis blessé.

Contacté par France 3 Occitanie, la mairie de Montauban n’a pas souhaité s’exprimer. A noter, que juridiquement, Brigitte Barèges ne peut pas « démissionner » son adjoint aux quartiers. La démission d’un élu local doit émaner de l’élu lui-même et prend la forme d’une lettre adressée au Préfet du département.

Laurent Dubois (@laurentdub)

 

  • <span class="author">Toi_nous_eux</span>

    « Il entendra chanter les anges, le gugusse de Montauban… Je vais le renvoyer tout droit à la maison mère… au terminus des prétentieux… »

    Michel Audiard « Les Tontons flingueurs »

  • <span class="author">Nabucco</span>

    L’un dans l’autre, il n’a pas tort…
    C’est lassant ces hurlements offusqués de tartuffes qui n’ont pour objet que de faire de la politique-poubelle.
    Et ce qui est navrant c’est que des journalistes en mal de copie en fassent des tonnes sur cette anecdote.

    • <span class="author">precesseur</span>

      Peut être la ramène-t-il un peu, non? Le beau mâle. En tout cas vous, cher Nabucco, êtes vous passé aussi sur ce fil anecdotique,.. comme moi.

      • <span class="author">Cecile Daeder</span>

        il n a que des femelles a la maison? ……. chattes poules meme combat!!!!!!!!

    • <span class="author">Martine Dorra</span>

      « l’un dans l’autre, il n’a pas tort »??? Ah bon! Il a tort d’être très con surtout!

  • <span class="author">Pierre</span>

    Cela aurait pu passer pour de l’humour UNIQUEMENT s’il avait sorti une autre diatribe humoristique sur les hommes. Mais là c’est vraiment lamentable. Et j’en ai marre d’être montrer du doigt uniquement parce que je suis un homme et qu’il y a malheureusement trop de crétins parmi nous !

    • <span class="author">al</span>

      C’est plus lamentable du fait que ce soit sur les femmes et pas sur les hommes ? C’est cette vision-la qui est sexiste, je dirais.

    • <span class="author">al</span>

      Je viens de comprendre votre post. Il est possible qu’il en ait fait aussi sur les hommes. Mais on les remarque moins celles-là, car « on est tous des mauvais pervers » à cause effectivement de crétins.

  • <span class="author">frodonbis</span>

    C’est Desproges qui avait raison. « On peut rire de tout, mais pas avec tout le monde. »
    On a le droit de ne pas trouver ça drôle, mais tout le monde a le droit de plaisanter.

  • <span class="author">gryzly 39</span>

    on vit vraiment une époque formidable !pour une mauvaise blague qui plus est ,vieille comme le monde ,voila une affaire d’état ! n’importe quoi !

  • <span class="author">al</span>

    La police de l’humour. Bienvenue dans la pensée unique, il n’y a que Charlie qui a le droit d’ être grossier.

  • <span class="author">al</span>

    Ca tombe bien, Facebook, c’est un peu le comptoir d’hier…

  • <span class="author">Robert Letellier</span>

    Sa justification est presque pire que sa citation de départ, mettre sa femme, ses filles, ses chattes et ses poules dans un même panier, c’est un comble!