21 Mar

Exclusif : Jean-Jacques Bolzan, « l’unité passe par Jean-Luc Moudenc »

Jean_Jacques Bolzan, secrétaire départemental du Parti Radical

Nouvelle saison. Nouveau  climat. Le printemps arrive. L’atmosphère politique change. Jean-Jacques Bolzan tire les leçons d’un « hiver » électoral.  Soutien actif de Christine de Veyrac, le leader du Parti Radical trouve la pré-campagne de la députée européenne trop frileuse. Il est refroidi par une absence de « dynamisme ». Pour lui, « une municipale, c’est le terrain. C’est travailler sur le fond. Il faut écouter, proposer, décider. Ce n’est pas une élection qui se fait avec une simple étiquette, comme pour une législative ou une européenne ». Jean-Jacques Bolzan revendique un travail de terrain, auprès des toulousains. Il souhaite un « vrai projet pour la ville Rose et ses habitants ». Or, « ça n’avance pas ». Jean-Jacques Bolzan déplore une « absence d’esprit d’équipe, de perspective et de leadership ».Décidemment, rude semaine pour Christine de Veyrac, elle vient de perdre l’architecte de son programme, Claude Doussiet. Ce proche de Jean-Louis Borloo lui reproche un manque de constance et de rigueur. Jean-Jacques Bolzan, quant à lui, ressent surtout « une immense frustration ».  A la tête de son association, « Agir pour l’avenir des toulousains », il « souhaite apporter des solutions concrètes aux problèmes des toulousains ». Il aimerait « tout simplement travailler au meilleur projet possible » pour 2014. A l’heure actuelle, « ce n’est pas le cas ». Des commissions existent. Mercredi, par exemple, une trentaine de personnes ont débattu sur les questions de transports. Jean-Jacques Bolzan reconnait « le travail et le dévouement des militants » ; Mais, il « regrette une absence cruelle et réelle de leadership ». Pour le leader radical, le temps presse.  « Il faut boucler un projet avant l’été et partir en campagne en septembre ». Dans son esprit, « cela repose sur l’unité ».  Pour le moment, « c’est la désunion totale ». « On peut s’entendre à Ramonville avec une liste unique UDI-UMP. C’est possible à 10 km de la  place du Capitole. A Toulouse, pour des raisons de personnes, c’est OK Corral ». Jean-Jacques Bolzan a suivi de près les dernières législatives partielles. Il en tire une conclusion sans appel : «sans unité, pas de victoire ».Il est convaincu que « les leçons nationales sont applicables au niveau local ». Sur le terrain, il constate que « les toulousains aspirent à un changement ». Pour lui « il est possible de battre Pierre Cohen ». Cette victoire passe par « une unité de la droite, du Centre  et de la société civile ». Jean-Jacques Bolzan est catégorique. « A ce jour, l’unité passe par un travail commun avec Jean-Luc  Moudenc ».

LD

  • <span class="author">DENIS</span>

    Bravo Jean-Jacques BOLZAN. Enfin quelqu’un qui inspire confiance, qui tire vers du concret, vers ce qu’attend bon nombre de toulousains. Trop de nos candidats nous font miroiter des positions et des promesses qui, en réalité, ne correspondent qu’à des objectifs personnels. Nous comptons sur vous Mr BOLZAN, pour remettre en place une saine démarche, prenant en compte nos préoccupations!…

  • <span class="author">DENIS</span>

    Bravo Jean-Jacques BOLZAN. Enfin quelqu’un qui inspire confiance, qui tire vers du concret, vers ce qu’attend bon nombre de toulousains. Trop de nos candidats nous font miroiter des positions et des promesses qui, en réalité, ne correspondent qu’à des objectifs personnels. Nous comptons sur vous Mr BOLZAN, pour remettre en place une saine démarche, prenant en compte nos préoccupations!…

  • <span class="author">fabienne boutin</span>

    enfin une union cohérante et attendue
    nous serons fiers de défendre cette équipe
    merci Jean jacques

  • <span class="author">fabienne boutin</span>

    enfin une union cohérante et attendue
    nous serons fiers de défendre cette équipe
    merci Jean jacques

  • <span class="author">morante frederic</span>

    une tres bonne initiative de la part de jean -jacques bolzan,l’union est essentielle si nous voulons remporter des victoires,la desunion = défaite.
    Encore bravo pour cette initiative.

  • <span class="author">morante frederic</span>

    une tres bonne initiative de la part de jean -jacques bolzan,l’union est essentielle si nous voulons remporter des victoires,la desunion = défaite.
    Encore bravo pour cette initiative.

  • <span class="author">claude Doussiet</span>

    Ne vaut que ce que j’ai dit aux auteurs de cet article (c’est à dire rien…) et non ce que l’on me fait dire…C’est la moindre des ….rigueurs (!) que de vérifier!
    Merci.

  • <span class="author">claude Doussiet</span>

    Ne vaut que ce que j’ai dit aux auteurs de cet article (c’est à dire rien…) et non ce que l’on me fait dire…C’est la moindre des ….rigueurs (!) que de vérifier!
    Merci.

  • <span class="author">EB</span>

    1. Monsieur BOLZAN est un homme affirmé, courageux cela gène beaucoup de personnes. Monsieur BOLZAN est un homme de terrain , persévérant, humaniste et très sensible . Nous avons besoin d’homme comme lui pour tirer la charrette, Mr BOLZAN est le bon cheval. Dans la vie, il vaut mieux serrer la ceinture que de tomber le pantalon. Bravo!…Monsieur BOLZAN….nous comptons sur vous pour faire cette union.
    JL MOUDENC est la seule chance pour notre ville, qui est tombée dans le déclin, la saleté, l’insécurité depuis 2008, les cigarettes, la drogue est même proposée sur la voie publique devant nos grands lycées( OZENNE, SAINT SERNIN, FERMAT) Ou allons nous, pour la 4ème ville de France ??? Le centre ville et les abords des édifices touristiques ( Cathédrales, Basiliques St Sernin, Jeanne d’Arc, ect….) est un paysage sale et mal fréquenté, quelle honte!…. Sauver Toulouse est plus important que la guère UDI/UMP l’union doit faire la force. Merci et bon courage à Mr BOLZAN.

  • <span class="author">EB</span>

    1. Monsieur BOLZAN est un homme affirmé, courageux cela gène beaucoup de personnes. Monsieur BOLZAN est un homme de terrain , persévérant, humaniste et très sensible . Nous avons besoin d’homme comme lui pour tirer la charrette, Mr BOLZAN est le bon cheval. Dans la vie, il vaut mieux serrer la ceinture que de tomber le pantalon. Bravo!…Monsieur BOLZAN….nous comptons sur vous pour faire cette union.
    JL MOUDENC est la seule chance pour notre ville, qui est tombée dans le déclin, la saleté, l’insécurité depuis 2008, les cigarettes, la drogue est même proposée sur la voie publique devant nos grands lycées( OZENNE, SAINT SERNIN, FERMAT) Ou allons nous, pour la 4ème ville de France ??? Le centre ville et les abords des édifices touristiques ( Cathédrales, Basiliques St Sernin, Jeanne d’Arc, ect….) est un paysage sale et mal fréquenté, quelle honte!…. Sauver Toulouse est plus important que la guère UDI/UMP l’union doit faire la force. Merci et bon courage à Mr BOLZAN.