06 Fév

ReVue d’actu de 11h11 – mardi 6 février 2018

La ville dans la révolution digitale. « Le XIXe siècle était un siècle d’Empires ; le XXe siècle, celui des États-Nations. Le XXIe siècle sera un siècle de villes. ». Wellington Webb, ancien maire de Denvers, en 2009.

#Pollution

xEn Chine, une tour de 100 mètres pour épurer l’air. Il est reconnu que les villes chinoises souffrent d’un taux de pollution particulièrement élevé. Pour améliorer la qualité de l’air de que respirent les citadins, Junji Cao, chercheur de la Chinese Academy of Sciences et expert en chimie de l’atmosphère, a conçu une tour d’épuration de l’air d’un type particulièrement innovant. En effet, haute de 100 mètres, cette tour assure une circulation de l’air dans son unité de traitement par convection naturelle, donc sans qu’il soit nécessaire de faire appelé à un système de soufflerie grand consommateur d’énergie. Pour cela, la base de l’édifice s’entoure d’une immense verrière d’une surface équivalente à la moitié d’un terrain de football qui, par effet de serre, chauffe l’air. (@Sciences_Avenir). Crédit photo : Liu Qiang / ImagineChina / AFP

#Economie

Economie circulaire : encore une consultation avant la feuille de route. Le chemin semble encore long avant la mise en oeuvre des promesses du gouvernement en matière d’économie circulaire. « Nous diviserons par deux les déchets mis en décharge et recyclerons 100% des plastiques sur tout le territoire d’ici 2025 », avait promis le Premier ministre Edouard Philippe lors de son discours de politique générale devant l’Assemblée nationale le 4 juillet 2017, entérinant ainsi une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. Pour y répondre, le ministère de la Transition écologique et solidaire, main dans la main avec celui de l’Economie, a lancé en octobre les travaux pour l’élaboration d’une « feuille de route de l’économie circulaire » attendue avant la fin du premier trimestre 2018. (@latribune).

#Data

Comment les data nourrissent-elles la créativité des marques ? Data et créativité. Les deux concepts, « opposés », seraient enfin perçus par les marques et leurs agences comme complémentaires… voire indissociables. La démarche semble pour autant encore émergente dans l’Hexagone. « Ce mouvement d’associer un concept qui tend vers le rationnel, les data, à une composante plus émotionnelle, la créativité – arrive en France et va se révéler un fort levier d’innovation », explique Roland Koltchakian, spécialiste de la Customer Experience au sein de l’éditeur Oracle. Le déclic se trouverait dans la prise de conscience que « l’exploitation de la donnée pour de la donnée est vain, relève Olivier Goulet, président fondateur de l’agence Iligo. Les marques se doivent donc de réfléchir à ce que les data peuvent produire comme valeur pour l’individu, en termes de services, de produits ou d’expériences complémentaires. » Au risque, sinon, de se retrouver dans l’impasse. (@Emarketing_fr).

#Technologie

Addiction : des anciens de la Silicon Valley tirent la sonnette d’alarme. « Notre société est otage de la technologie ». C’est le cri poussé par l’association américaine Center For Human Technology, composée de cadres repentis de Google, Facebook et consorts. Le groupement a lancé lundi une campagne de sensibilisation auprès de 55.000 écoles publiques aux États-Unis, dévoile le New York Times. Intitulé The Truth About Tech (en français, la vérité sur la technologie), ce programme de prévention est financé à hauteur de 7 millions de dollars. L’action est menée avec Common Sense, observatoire des médias. Le but : lutter contre l’addiction aux réseaux sociaux et aux smartphones. « Ce qui a commencé comme une course pour monétiser notre attention érode désormais les piliers de notre société : la santé mentale, la démocratie, les relations sociales et nos enfants » regrette l’association, en évoquant les réseaux sociaux et les nouvelles technologies. (@latribune).

#Salaire

Comment le numérique transforme la nature du salariat. La Tribune publie chaque jour des extraits issus des analyses diffusées sur Xerfi Canal. Aujourd’hui, comment le numérique transforme la nature du salariat. Il y a des révolutions cachées. Cachées par la statistique, par l’inertie des courbes, qui reflètent la stabilité des organisations aussi bien que l’inertie des conventions et des questions posées par le statisticien. L’effet lampadaire en quelque sorte, qui nous amène à regarder là où la lumière est dirigée, même si ce n’est pas au bon endroit. Partout, pourtant, le numérique conduit les entreprises à repenser leurs process. Partout, on pressent le bouleversement des métiers qui est à l’œuvre. En matière de travail, l’idée en vogue est que nous nous acheminons vers un monde où la collaboration avec l’entreprise s’apparente de plus en plus à une relation client-fournisseur généralisée, flexible et de moins en moins soumise à un lien de subordination. Lire la suite sur le site de @latribune).

#Commerce

Ca se passe en Europe : en Italie, levée de boucliers contre le bracelet d’Amazon. Le « bracelet d’Amazon » suscite un tollé et une opposition unanime, à commencer par celle des syndicats. Ils dénoncent une « honte internationale », « une attaque à la dignité du travail » et une « violation des lois en vigueur sur la protection des travailleurs. » Le gouvernement s’est associé à ce choeur d’indignations. A commencer par le président du conseil, Paolo Gentiloni, qui estime que « le défi, c’est un travail de qualité et non pas le travail avec un bracelet ». Officiellement, le géant mondial du commerce en ligne explique que ce système permettra d’aider ses salariés dans leur tâche augmentant leur productivité. Grâce aux vibrations émises, ils pourront améliorer l’inventaire ou la préparation des commandes en étant guidés puisque le mouvement de leurs mains sera enregistré. (LesEchos).

#Cryptomonnaie

Chute du cours du Bitcoin et des cryptomonnaies : les cinq explications. Le Bitcoin et l’ensemble du marché des cryptomonnaies ont connu ces derniers jours leur chute la plus importante depuis 2013. Le Bitcoin est ainsi descendu jusqu’à environ 6.000 dollars, après avoir atteint 20.000 dollars début janvier. Il était remonté mardi 6 février autour des 7.000 dollars. La chute vertigineuse (que les crypto-investisseurs surnomment «blood bath» – le bain de sang), amorcée depuis quelques jours semblait se stabiliser ce mardi, nombreux étant ceux qui estimaient qu’on avait atteint le niveau le plus bas avant le rebond. L’ensemble du marché avait atteint son plus bas niveau depuis le début du mois de décembre, plongeant sous la barre des 300 milliards de dollars environ alors qu’il avait dépassé les 800 milliards de dollars en début d’année. Voici les cinq raisons majeures qui expliquent ce krach. (@cnewsmatin). À lire aussi : Tempête sur les marchés : est-ce la fin du bitcoin ? (@MagazineCapital).

550 milliards de dollars est bel et bien de la valorisation partie en fumée sur le marché des crypto-monnaies en seulement un mois. Alors que le marché des devises virtuelles pesait près de 835 Mds$ le 7 janvier, il ‘vaut’ aujourd’hui moins de 280 Mds$ selon les données de Coinmarketcap. L’exemple le plus criant de ce retournement est bien sûr le bitcoin, dont le prix a été divisé par trois depuis les sommets de la fin 2017 à près de 20.000$. L’ethereum et le ripple ne sont pas en reste avec des pertes d’environ 60% et 80% par rapport à leur plus haut d’il y a quelques semaines. Il faut dire que les mauvaises nouvelles se multiplient depuis les quatre coins du monde pour les ‘cryptos’. Entre les diverses histoires de piratage et le durcissement de la régulation dans de nombreux pays, l’environnement n’est guère favorable (via @Boursier_com). A lire aussi : La Chine veut interdire tous les échanges de crypto-monnaies en bannissant les plateformes étrangères (@BIfrance).

Bitcoin, Ether, Ripple, Litecoin… les 10 cryptomonnaies à connaître. Le Bitcoin et les cryptomonnaies se retrouvent depuis quelques semaines au coeur de l’actualité. Il existe des milliers de monnaies cryptées, certaines valant seulement quelques centimes d’euros. Le principal rival de Bitcoin est Ehtereum, qui a connu début janvier une progression spectaculaire. Ripple, Bitcoin Cash, Cardano, Litecoin ou encore IOTA sont d’autre acteurs majeurs du monde des cryptomonnaies. Petit tour d’horizon. (@cnewsmatin).

#Media

Dix fiches pratiques sur les technologies qui vont façonner les médias. Billet originellement publié sur FMC Veille, il est présenté dans le cadre d’un partenariat éditorial entre le Fonds des Médias du Canada (FMC) et Méta-Media. Dans un contexte où la technologie, l’intelligence artificielle et la robotisation font évoluer à la vitesse grand V les industries culturelles et créatives, comment demeurer inventifs et originaux dans un monde de similitudes alimentées par les algorithmes ? Comment demeurer compétitif dans un secteur média accaparé par des titans technologiques? Dans ce contexte généralisé de méfiance, de quoi seront faits les mois à venir pour le secteur de la création et la distribution de contenus ? Lire la suite sur le site de @metamedia.