08 Jan

Youpi ! Ca sent le nouveau classement des Crus Bourgeois du Médoc

En avant les Bourgeois ! Ils se sont retroussés les manches, ont travaillé durement et ont accouché d’un nouveau cahier des charges validé par les pouvoirs publics. 10 ans après l’annulation du dernier classement, le nouveau classement des Crus Bourgeois du Médoc va de nouveau établir une hiérarchie allant d' »exceptionnel » à « bourgeois », en passant par « supérieur ».

Armelle Cruse, olivier Cuvelier, Laurent Vaché et Frédérique de Lamothe © JPS

Armelle Cruse (vice-pdte), Olivier Cuvelier (président), Laurent Vaché (vice-pdt) et Frédérique de Lamothe directrice, en septembre 2016 © JPS

Parmi les dates qui ont marqué les Crus Bourgeois : 1932, date de leur création (mais aussi année de naissance de ma mère ou de Jacques Chirac, je sais on s’en fout), une petite révolution en Médoc où seul le classement 1855 avait droit de citer. 2003, la date du dernier classement qui fut attaqué. Et 2007, la date où celui-ci est tombé. Cela fait 10 ans déjà, et votre serviteur se souvient encore des interviews d’avocats qu’il a pu faire et qui commentaient l’annulation du susdit classement.

Voici un nouvel arrêté ministériel qui fera aussi date : celui du 29 décembre 2017, publié au Journal Officiel le 4 janvier 2018. Ces textes qui définissent les critères et les conditions de sélection des crus candidats avaient été validés en Assemblées Générales Extraordinaires par les Adhérents du Syndicat des Crus Bourgeois du Médoc.

« Je suis contente, ce sont  5 années de travail acharné pour faire en sorte que tout cela tienne la route,«  commentait en primeur Frédérique de Lamotte la directrice, en attendant les prochaines réactions du Président pour Côté Châteaux.

« On a trouvé une voie entre un classement décennal (comme ce qui se fait à Saint-Emilion) et la démarche actuelle annuelle (La Sélection des Crus Bourgeois basée sur la dégustation d’un seul millésime). La dégustation se fera sur 5 millésimes, on pourra apprécier de la constance de la qualité et de la constance dans le temps. Ca va être bien pour les Crus Bourgeois ».

Les Crus Bourgeois du Médoc vont de nouveau retrouver leur hiérarchie de mérite : les 3 niveaux « Cru Bourgeois », « Cru Bourgeois Supérieur » et « Cru Bourgeois Exceptionnel » devraient donc à nouveau figurer sur les étiquettes des vins à partir du millésime 2018.

Côté Châteaux vous avait déjà annoncé la bonne nouvelle en septembre 2016 :

Vers un nouveau classement des Crus Bourgeois du Médoc !

Voici les principes qui seront respectés :

  • Qualité du vin mesurée lors d’une dégustation à l’aveugle sur plusieurs millésimes,
  • Indépendance et Impartialité des jury et dégustateurs, encadrés par un organisme de vérification,
  • Valorisation des points positifs mis en avant par chaque château, 
  • Respect de l’environnement,
  • Contrôles perdurant pendant toute la durée du classement, Engagement vis à vis des consommateurs, Traçabilité & authentification de chaque bouteille.

Cette homologation permet de lancer les travaux de mise en place du classement dont la publication est prévue en 2020. Le dépôt des dossiers d’inscription sera possible du 1er mars au 30 septembre 2018.

Bravo aux Bourgeois, vive Calais et le Médoc bien sûr !

PS : ils ont aussi leur blog : Bourgeois et fier de l’être

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *