26 Juin

Un engouement planétaire pour les dégustations à Bordeaux Fête le Vin

C’est parti pour 4 jours de Fête du Vin sur les quais de Bordeaux. L’ambiance est déjà à la fête dans la modération. Ce sont essentiellement des touristes qui ont assailli les premiers les stands de dégustations.

Bordeaux Fete le Vin 1er jour 035

Des étudiants venus de Los Angeles, en France pour deux semaines, fidèles au rendez-vous avec cette année Los Angeles ville invitée d’honneur. © Jean-Pierre Stahl

Coup d’envoi à 11h ce jeudi matin de Bordeaux Fête le Vin. De nombreux touristes du monde entier avaient réservé de longue date leur pass dégustations et leur séjour dans la capitale du vin.

Bordeaux Fete le Vin 1er jour 005

L’équipe des Bordeaux et Bordeaux Supérieur fin prête pour faire face à l’afflux du public. © JPS

Les portes ne se sont pas ouvertes à 10h mais à 11h, un horaire plus proche de l’heure de l’apéritif. Les premiers touristes que nous avons croisé venaient du Danemark, c’est la 5 ème fois qu’ils viennent à Bordeaux Fête le Vin, une grand messe qu’ils ne louperaient pour rien au monde.

Bordeaux Fete le Vin 1er jour 023

Une queue déjà importante à 12h devant l’Ecole du Vin de Bordeaux © JPS

Devant l’Ecole du Vin de Bordeaux, c’est déjà la queue pour participer aux ateliers à heure fixe et aux différents cours de dégustations. L’apprentissage et la culture du vin de Bordeaux passe par ce gigantesque forum de discussion et d’échanges.

Bordeaux Fete le Vin 1er jour 036

Dustin Delzell, venu de Californie avec ses amis étudiants © JPS

Sur le stand des Bordeaux frais -clairet, blanc, rosé et crémant-, il y a un grand gaillard barbu, façon ZZ Top: c’est Dustin Delzell, originaire de Californie, plutôt original, non ? Alors que c’est Los Angeles, la ville invitée d’honneur, cette année. Une sorte d’ours très sympathique qui nous avoue « I prefer beer » (il a un gros penchant pour la bière) comme bon nombre d’Américains. Mais il est venu en France en voyage d’études avec d’autres amis étudiants et leurs professeurs, très intéressés par la culture autour du vin et des fromages, ça tombe bien c’est la France la référence dans ces deux domaines !

Reportage de Jean-Pierre Stahl et Olivier Prax

 

25 Juin

Le Santa Maria Manuella arrive à Bordeaux pour le coup d’envoi de Bordeaux Fête le Vin

Ca y est, il est arrivé à 18h30 sous le Pont Jacques Chaban Delmas à Bordeaux. Une arrivée qui sonne le coup d’envoi des festivités de Bordeaux Fête le Vin. L’accostage du Santa Maria Manuella au ponton d’honneur a eu lieu à 18h45, près du Pont de Pierre. La fête peut commencer…

SAMSUNG

Gilbert Vacheret, président société nautique de Bordeaux, Laurent Maupilé, directeur de Bordeaux Grands Evènements et Laurent Hodebar en charge développement du fleuve mairie de Bordeaux © Sylvie Tuscq-Mounet

Voici l’équipe qui a découvert ce fabuleux 4 mats portugais pour Bordeaux Fête le Vin à bord du Santa Maria Manuella. 

Retrouvez l’image de l’arrivée à 19h sur France 3 Aquitaine et un reportage complet demain midi dans le 12-13 de Catherine Bouvet et Sylvie Tusq-Mounet.

SANTA MARIA MANUELLA 007Ce quatre mâts fut construit en 1937 à Lisbonne pour la pêche à la morue en Terre Neuve. C’est un des trois plus beaux navires « Les cygnes blancs » de la fameuse Flotte Blanche Portugaise.

Le « Santa Maria Manuela » a pêché la morue en Terre Neuve jusqu’en 1993, après avoir subi, en 1963, une remise aux normes pour l’adapter aux innovations technologiques de la pêche à la morue.

SANTA MARIA MANUELLA 012En 1993, considérée comme obsolète, elle arrête de naviguer, mais sa coque est conservée puis restaurée en 2007 par l’entreprise Pascoal & Filhos SA. Les travaux de rénovation se sont terminés en 2010 avec un résultat très proche de l’original.»

Le « Santa Maria Manuela » est aujourd’hui un navire école qui offre toutes les conditions de sécurité et de confort aux 50 stagiaires et passagers.

SANTA MARIA MANUELLA 014Il propose des voyages thématiques variés comme l’observation de espèces marines, la plongée, l’astronomie ou l’expérience des voyages historico-culturels des grandes conquêtes portugaises.

C’est un tourisme alternatif parce que les personnes embarquées effectuent des tâches de bord et se familiarisent notamment à la navigation à voile sur un grand voilier. Une expérience d’apprentissage et de camaraderie unique !

Ils ont changé de vie: ces Américains vivent à Bordeaux et partagent leur amour du vin

A J-1 de Bordeaux Fête le vin et alors que l’on célèbre le 50ème anniversaire du jumelage entre Bordeaux et Los Angeles, gros plan sur deux figures emblèmatiques de Bordeaux: Dewey Markham Jr. et Jana Kravitz, deux New-Yorkais, qui organisent des visites, de l’initiation à la dégustation et de l’événementiel autour du vin de Bordeaux.

Ecole du Vin, Américains et châteaux du Médoc, viticultrices vin 031

Dewey Marham Jr. en visite au château de La Lagune avec des touristes australiens © Jean-Pierre stahl

Ils sont arrivés à Bordeaux et n’en sont plus jamais repartis ! Ce sont Dewey Markham Jr. et Jana Kravitz deux New-Yorkais d’origine, qui désormais travaillent dans le monde du vin.

Dewey Markam Jr. est diplômé de la New York University (Licence en Littérature Anglaise et Maîtrise en Cinéma). A l’approche de la trentaine, il s’est tourné vers la cuisine. Après avoir travaillé comme cuisinier à Manhattan, il s’est inscrit au Culinary Institute of America, la prestigieuse école de cuisine des États-Unis. Tout en y poursuivant sa formation, il a écrit des articles sur la gastronomie. Puis il est devenu directeur à Paris de l’Ecole de Cuisine La Varenne, tout en s’intéressant de plus en plus au vin.

En 1993, Dewey s’est installé à Bordeaux pour écrire un livre sur le classement de 1855: il a entrepris un travail de recherche exhaustif sur l’histoire de la classification des vins de Bordeaux. En 1997, il a édité 1855 : Histoire d’un Classement des vins de Bordeaux (publié aux États-Unis par John Wiley and Sons et en France par les Éditions Féret). Un ouvrage qui a reçu le prix du «Best Wine History Book» au Salon International du Livre Gourmand de Périgueux et le «Prix James Beard» récompensant le meilleur ouvrage sur le vin publié aux États-Unis.

Ecole du Vin, Américains et châteaux du Médoc, viticultrices vin 067

Dewey Markham Jr avec un couple d’Australiens devant Pichon Longueville © JPS

C’est ainsi qu’il n’est plus jamais reparti de Bordeaux, tombé amoureux de la région, de son histoire et de ses châteaux. Il a suivi du coup une formation spécifique, et a obtenu un diplôme de l’Institut d’Œnologie de Bordeaux (Diplôme Universitaire d’Aptitude à la Dégustation des Vins). Donnant des cours à l’Ecole du Vin de Bordeaux, continuant à écrire, il a fondé son entreprise DMjWineworks avec laquelle il réalise des « Wine Tours » dans le vignoble bordelais.

Ce jour-là, il accompagnait un couple d’Australiens, venus de Melbourne, Andrew et Sarah Dunbar: il leur avait concocté un sérieux programme avec 3 visites de châteaux classés du Médoc depuis La Lagune, jusqu’à Pichon Longueville en passant par Fourcas Dupré. Un tour à la carte et finement préparé par ses soins avec une restauration au Lion d’Or à Arcins, autre fameuse adresse pour le déjeuner.

La touche féminine, c’est Jana Kravitz « l’Américaine la plus connue de Bordeaux » selon Hervé Grandeau, le Président du Syndicat des « Bordeaux et Bordeaux Supérieur ».

Jana Kravitz est très francophile mais aussi a toujours conservé aussi de bons contacts aux Etats-Unis. A son arrivée il y a 10 ans environ, elle a commencé à collaborer avec les Vins de Saint-Emilion. Là-bas, elle a tout de suite attiré la lumière sur elle, très professionnelle dans ses activités liées à l’oenotourisme.

Un professionnalisme reconnu encore aujourd’hui, car c’est elle qui était sur le podium des personnalités pour traduire en anglais le discours d’Alain Juppé, le maire de Bordeaux, et d’autres personnalités pour le lancement mondial de la Cité des Civilisations lors de Vinexpo 2013.

Grêle medoc et Samedi Blanc en Pessac Leognan 082Aujourd’hui, elle continue à travailler dans l’événementiel autour du vin et collabore notamment avec les Bordeaux et Bordeaux supérieur. Jana Kravitz qui va « driver » 4 jurés américains du concours L.A. Wine Competition aux Etats-Unis. Parmi eux, le chef sommelier, Michael Madrigale, du restaurant français très connu et couru de Daniel Boulu à New-York. C’est grâce à son relationnel que les Bordeaux ont éussi à le faire venir.

De plus, elle a participé à la réalisation avec Luc Plissonneau, son mari, avec qui elle a créé Vin’Animus, du clip saison 3 de « Bordeaux Rosé, l’autre rosé ». Elle a même fait participé une autre américaine prof d’anglais comme cantatrice: Janice Brooks. So nice ! Et vivent les Américains frenchies !

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Ludovic Cagnato

La Cour des Comptes en Chine dénonce: des fonds publics ont servi à acheter des vignobles en France et à Bordeaux

Selon l’AFP, des fonds publics chinois ont été utilisés pour l’achat de châteaux du bordelais. Des dérives dénoncées par la Cour des comptes chinoise, alors que les autorités continuent leur campagne anti-corruption en Chine. Un rapport qui risque de faire des remous…Ce sont 14 vignobles qui auraient ainsi été achetés en France.

Château Chenu-Lafitte en Côtes de Bourg

 Des fonds publics chinois ont servi à l’acquisition de vignobles français, mais aussi à de fastueux voyages d’agrément, parmi autres dérives des administrations locales et entreprises d’Etat, a dénoncé mercredi la Cour des comptes chinoise.
Le rapport de l’institution pour l’année 2013 détaille par le menu les multiples abus qu’elle a repérés, alors que se poursuit une campagne anticorruption très médiatisée lancée l’an dernier par Pékin.

La Cour des comptes fait ainsi état de 314 cas suspectés de « violations majeures de la loi et de la discipline » (une formule qui recouvre habituellement en Chine des faits de corruption), impliquant plus de 1.100 personnes et faisant désormais l’objet d’enquêtes approfondies.

Sont notamment épinglées deux entreprises de la métropole portuaire de Dalian (nord-est), auxquelles les autorités locales avaient confié 268 millions de yuans (32 millions d’euros) de fonds publics pour acquérir des technologies étrangères.

Mais elles ont en fait profité de cette aubaine pour acheter… 14 vignobles en France, indique le rapport, sans préciser les régions et domaines concernés.
L’une de ces deux entreprises nommées par la Cour des comptes est Haichang -un conglomérat privé dont les activités vont du transport maritime à l’immobilier en passant par les hydrocarbures et le tourisme -, considéré comme l’un des plus gros propriétaires chinois de vignobles dans le Bordelais, où il avait acheté le domaine Chenu-Lafitte.

Contactés par l’AFP, des responsables du groupe Haichang n’étaient pas disponibles mercredi pour commenter ces informations. L’AFP par ailleurs n’a pu contacter la
seconde firme de Dalian, une société d’investissement baptisée Ruiyang.
Les Chinois se sont distingués ces dernières années par leur soif de domaines viticoles français, multipliant les acquisitions — au point d’inquiéter Tracfin,
l’unité française de lutte contre le blanchiment d’argent.
Dans un rapport publié l’an dernier, celle-ci avait mis en garde contre les risques associés aux rachats de vignobles par des investisseurs russes ou chinois, avec des fonds d’origine incertaine et des montages juridiques complexes.

Agence France Presse.

A Bordeaux Fête le Vin, faites tourner la roue de la CCI et découvrez les superbes vignobles étrangers

Avec la CCI, c’est « tournez manège » ou tournez « la roue de la fortune »: un jeu qui permet de gagner des surprises mais surtout de découvrir et déguster les vins primés dans le réseau des Best Of Wine Tourism.

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 041

La CCI dont le siège est place de la Bourse à Bordeaux lance la roue des Best Of

Tentez votre chance et venez découvrir les vins des lauréats des Best Of Wine Tourism, un concours qui récompense les meilleurs sites oenotouristiques. Grâce à la «Roue des Best Of», les vins sélectionnés par ces châteaux pour le plus grand bonheur des visiteurs n’auront plus aucun secret. Autre animation : la possibilité de participer à un «Selfie Bordeaux S.O good», événement gourmand et culturel itinérant organisé à l’initiative de la CCI de Bordeaux. Surprises garanties.

«Bordeaux Fête le Vin est un support de communication indéniable qui met en valeur non seulement une filière mais aussi toute une activité départementale et régionale dont la dynamique du succès rejaillit sur l’ensemble de notre économie» explique Pierre GOGUET, Président de la CCI de Bordeaux, membre fondateur de Bordeaux Grands Evénements.

La CCI de Bordeaux fête le Vin 2014
Les visiteurs munis de leur PASS DEGUSTATION sont invités à participer à «La Roue des BEST OF WINE TOURISM». L’occasion de partir à la découverte des propriétés et opérateurs du tourisme vitivinicole ayant reçu un Prix pour la qualité de leur accueil et l’aspect innovant des visites proposées dans les 6 catégories suivantes : Architecture et paysages, Art & Culture, Découverte et Innovation, Hébergement à la propriété, Organisation d’événements, Valorisation oenotouristique des pratiques environnementales. Les visiteurs pourront ainsi venir déguster et même découvrir la particularité des vins d’une des 16 propriétés lauréates en 2013.

Les BEST OF WINE TOURISM ont été créés par le Réseau des Capitales de Grands Vignobles*, à l’initiative de la CCI de Bordeaux, pour reconnaitre l’excellence et encourager les initiatives oenotouristiques. Un parcours initiatique qui vous permettra de gagner de nombreux lots offerts par ces propriétés. Vous repartirez conquis !

Un «Selfie» Bordeaux S.O Good
Autre animation, la possibilité de réaliser soi-même la photo qui représentera le mieux Bordeaux S.O Good, véritable festival itinérant de la gastronomie et de l’art de vivre organisé en novembre (28/30) à l’initiative de la CCI de Bordeaux en partenariat avec la Mairie de Bordeaux, la Communauté Urbaine de Bordeaux et le Conseil Régional d’Aquitaine.

Les photos seront déposées sur le FB Bordeaux S.O Good, et celle qui aura le plus de «Like» sera récompensée… Surprises gourmandes garanties pour les plus épicuriens.

Zoom sur l’offre vin de la CCI de Bordeaux
Enfin, ce sera l’occasion pour la CCI de Bordeaux de présenter l’ensemble de son offre dans le domaine du vin à travers 3 pôles : FORMATION, TOURISME VITIVINICOLE et INTERNATIONAL.

* Le Réseau des Capitales de Grands Vignobles, Great Wine Capitals Global Network, comprend 9 métropoles : Bilbao/Rioja, Bordeaux, Cape Town, Christchurch/South Island, Florence, Mayence, Mendoza, Porto et San Francisco/Napa Valley

24 Juin

A J-2, Laurent Maupilé jubile: « Bordeaux Fête le Vin participe à l’attractivité de Bordeaux, les hôtels font le plein »

A J-2 de Bordeaux Fête le Vin, interview exclusive de Laurent Maupilé, l’organisateur et le directeur de Bordeaux Grands Evènements. Il est l’invité de Parole d’Expert dans Côté Châteaux. Selon lui, plus de mille personnes préparent ce festival du vin, une fête qui devrait rapporter « entre 15 et 20 millions d’euros de retombées économiques ».

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 009

Laurent Maupilé, serein sur le succès de cette nouvelle édition, à J-2 © Jean-Pierre Stahl

Jean-Pierre Stahl: « Comment se passent ces préparatifs, cette dernière ligne droite ? »

Laurent Maupilé: « Les préparatifs se passent très bien. Les quais de Bordeaux sont très adaptés à l’évènement. On a pu sécuriser le site pendant le montage (des stands et chapiteaux), vis à vis des gens qui font leur footing et les promeneurs habituels. On apprécie beaucoup cette compréhension. »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 015

Le montage de l’un des plus grands stands: celui de l’Ecole du Vin © JPS

« 48 heures avant BFV, plus de 1000 personnes ont travaillé et travaillent aux derniers préparatifs. La fête va se passer en plein patrimoine UNESCO, au coeur des jardins. Le public va avoir « Rendez-Vous avec Bordeaux », le spectacle nouvelle formule son et images, projeté sur les façades XVIII ème de la Place de la Bourse… Et, en face, d’autres jouent le jeu avec notamment le covering de la façade de la Banque Populaire…Toutes les énergies convergent pour accueillir au mieux les 500000 visiteurs français et étrangers. »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 013

Laurent Maupilé, qui tient avec une main 244 barriques © JPS

« On va faire quelque 600000 dégustations si tout se passe bien, avec 1000 vignerons mobilisés. »

JPS: « Qu’en est-il de la restauration, il n’y a plus de restaurant sur place ? »

LM: « Non, on peut déjeuner ou dîner sur le site avec les 15 étals du terroir. Le site était déjà très ouvert, il va le devenir un peu plus car les gens sont aussi invités à aller dans les restaurants. (Lire l’article: les restaurateurs misent sur le 100% Bordeaux). On est dans une économie de proximité locale, il y a là un transfert de chiffre d’affaire vers les restaurants. C’est une bonne nouvelle pour la restauration. »

JPS: « Avez-vous beaucoup de pass vendus et de pré-réservations ? »

Cette année, il y a une très forte demande par internet. On enregistre + 50 % en pré-ventes par internet. Alors peut-être que les gens ont acheté leur pass davantage par le net, mais en tout cas il y en a plusieurs milliers vendus. » Laurent Maupilé, directeur de Bordeaux Grands Evènements.

« Quant au passeport 1855, tout a été vendu il y a 15 jours, environ 400 passeports vendus pour déguster les plus grands crus »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 014

Les tonneliers de Nadalié sur le pont, 1000 barriques à bout de bras, même pas peur… © Jean-Pierre Stahl

JPS: « On voit tout le monde s’activer, et notamment ce fabricant de barriques ? »

LM: « Oui, Nadalié, un fabricant Girondin (à Ludon-Médoc) est notre fidèle partenaire. Sur le site, on va avoir 1000 barriques. On lui a demandé au début de Bordeaux Fête le Vin (dont c’est la 9 ème édition, la première remonte à 1998) ses barriques comme comptoirs dans les différents pavillons, puis ce chai à ciel ouvert (deux beaux alignements de 244 barriques sur 3 niveaux), et enfin ils se sont mobilisés sur la grande barrique: 9 mètres de haut, 7 à la base et 9 tonnes au total. »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 030

Les panneaux des différents pavillons apposés ce matin © JPS

« Il va y avoir par ailleurs 3 fresques réalisées à partir de bouchons dont les couleurs sont naturelles. Elvira a réuni 250000 bouchons, 14 bénévoles se sont investis, le linéaire de colle représente 10 kilomètres, c’est plus de 6 mois de travail. Je tire un coup de chapeau à ce défi ! Ca va être un des endroits où l’on va se prendre le plus en photo (selfy pourquoi pas), c’est le signal souvenir de Bordeaux Fête le Vin ! »

JPS: « Bordeaux Fête le Vin, c’est une opération qui est aujourd’hui un vrai succès ? »

LM: Bordeaux Fête le Vin participe à l’attractivité de Bordeaux et à remplir les hôtels. C’est un support pour l’économie locale, il y a beaucoup de clients étrangers à Bordeaux durant l’évènement. Certaines entreprises, comme la Banque Populaire, ont fait le choix d’organiser leur congrès national ici durant BFV ! Bordeaux Fête le Vin 2014, ça devrait rapporter 15 à 20 millions d’euros à l’économie locale ! Mais on fait pour la 1ère fois une étude très précise pour décortiquer ces rétombées… »

23 Juin

Be happy, « BiWine » arrive: le premier porte-bouteille en liège présenté à Bordeaux Fête le Vin

Soyez Courtois, réservez votre étui « BiWine »…pour Bordeaux Fête le Vin ! Notre consoeur, Claudia Courtois, journaliste au Monde et au Point, a eu un beau jour une vision…Sa version « I have a dream » s’est traduite par la création du « BiWine »© Un superbe étui en liège et avec un harnais cuir pour transporter partout sa bouteille de vin, en mode isotherme. Un lancement en fanfare pour Bordeaux Fête le Vin.

1276613_446648558782434_1146587037_o

Vincent Poujardieu et Claudia Courtois, designer et inventeur du © BiWine

 « C’est né d’un constat d’usage. Moi, je suis cycliste, fille de cycliste, j’ai toujours fait du vélo à Bordeaux. Je suis une vraie pratiquante et je vais acheter mon vin chez un caviste à vélo. Quand j’avais un siège bébé, je mettais la bouteille achetée dans le siège bébé, mais il m’est arrivée d’en casser à deux reprises, la bouteille, emballée dans un sachet papier, tapant contre la fourche quand je passais sur des pavés. Alors, je me suis dit « pourquoi ne pas inventer un porte-bouteille à vin comme les porte-bidons ? »

1271623_439392612841362_77487044_o

Fini la casse de bouteilles en vélo avec le © BiWine

Et Claudia Courtois d’ajouter: « au départ, c’était un pari de copains ! Et puis, je me suis dit « je vais le concevoir et le vendre… » J’en ai parlé à un copain designer, Vincent Poujardieu, il m’a fait une proposition un an plus tard…mais il m’a bleuffée ! Sur son ordinateur, il m’a montré une image de synthèse de ce porte-bouteille en liège avec un harnais en cuir. »

10481575_576424005804888_1013259384028100649_n

© BiWine à Bordeaux Fête le Vin

Elle a alors créé sa petite entreprise (qui ne connait pas la crise). C’est ainsi qu’est né ce porte-bouteille nomade, élégant et durable…presque écolo, presque bobo, mais en tout cas très beau. Il permet le transport d’une bouteille de vin aux formats «Bordeaux» et «Bourgogne », les contenants les plus vendus en France, et dans le monde pour la «bordelaise». Le BIWINE® est pensé pour transporter en toute tranquillité des rouges, des blancs, des rosés, liquoreux ou rosés, vins français ou étrangers.

Pourquoi BiWine, me diriez-vous ? Claudia répond très simplement:

BiWine, ça sonne bien ! On a trouvé un terme anglais, qui soit très efficace et vite compréhensible. Bi car bipède et bicycette aussi. » Il peut épouser une bordelaise ou une bouteille de bourgogne (de 75cl et même 50cl) avec un système de double coque.

« On va essayer de le vendre en France et à l’étranger. Pour le protéger, j’ai déposé le concept à l’INPI et à l’OHMI. »

10383588_548290415288722_2331690073341091213_n

Vincent Poujardieu et Claudia Courtois présentant leur « bébé » BiWine ©

Quant à la fabrication, ça n’a pas été simple. « Ca fait deux ans que je travaille sur le projet. Après une énorme réflexion et conception, on est allé voir 2 sociétés en Aquitaine. Je me suis dit qu’il y avait ici un passé historique de l’utilisation de chêne liège dans le Lot-et-Garonne et dans les Landes. Le BiWine est fait à partir de granulés de liège de 0,5 à 1 mm de diamètre qui sont compressés, assemblés avec 8 % de résine et de colle pour les faire tenir. »

« Mais en Aquitaine, on ne m’a pas prise au sérieux, on s’est alors tourné vers « Amorim » le leader mondial à Porto au Portugal. L’une des filiale de ce groupe, « Amorim Cork Composite » est spécialisée dans le liège aggloméré. Ce sont eux qui gèrent la partie technique. »

Et le résultat est redoutable: selon les mesures thermiques réalisées l’été 2013 par l’Institut supérieur de la vigne et du vin de Bordeaux (ISVV), avec une température extérieure de 31° C, la bouteille sortie du frigo reste autour des 6° C pendant une heure sans problème.

10432099_575522829228339_4720610641226631249_nToujours avec une température ambiante de 31° C comme ces derniers jours à Bordeaux, la bouteille atteint seulement 10° C après 2h15 d’exposition. Plus la température extérieure diminue, plus la durée de conservation thermique augmente : par exemple, par 25° C, il faut 2h45 pour que la bouteille soit à 10°et 6h10 pour arriver à 15° C (contre 4h20 avec 31° C). Efficace non ?

Claudia Courtois présentera ses « BiWine » à Bordeaux Fête le Vin du 26 au 29 juin: elle a reçu de très bons retours notamment avec Laurent Maupilé, directeur de Bordeaux Grands Evénements, à tel point qu’elle a obtenu le coup de coeur de l’innovation 2014 et un stand: « c’est génial ! ».

« J’ai produit 500 pièces, dont 200 pour Bordeaux Fête le Vin, avec une série spéciale Bordeaux Fête le Vin. C’est une super aventure. J’ai 6 châteaux qui m’en ont acheté (Smith Haut Lafitte, Kirwan, Haut-Bailly...) 4 hôtels (dont la Corniche au Pyla redesignée par Philippe Starck, et le St James à Bouliac), des boutiques et un magasin de vélos. »

Quant à ses prochains projets: lancer le « BiChamp », évidemment pour bouteilles de champagne, « en essayant de faire une forme élégante, une taille qui ne soit pas trop imposante, on ne fera pas un obus de canon. »

Loin d’être une invention bouchonnée, le BiWine en promet à la planète vin…Une innovation qui ira loin…à pied ou en tout cas à vélo ! Coup de chapeau de Côté Châteaux !

Mieux que les soldes, 25 % de rabais sur le pass dégustations en ligne pour Bordeaux Fête le Vin

Avant les soldes, c’est déjà une promotion: Bordeaux fête le Vin propose ses pass dégustations à un tarif 25 % moins cher, en les achetant en ligne. 

Le pass dégustations avec la sacoche et le verre @ Bordeaux Fête le Vin

PASS DÉGUSTATIONS

Il est l’outil indispensable pour découvrir la qualité et la diversité des vins de Bordeaux et d’Aquitaine selon ses goûts et à son rythme. Un parcours initiatique permettra aux détenteurs du Pass de rencontrer les viticulteurs et négociants sur les Pavillons Dégustations et sur les Pavillons Millésime.

Un parcours initiatique permettra aux détenteurs du Pass de rencontrer les viticulteurs dans les différents Pavillons Appellations :

  • Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac
  • Médoc et Graves
  • Blancs secs et Rosés de Bordeaux
  • Bordeaux & Bordeaux Supérieur
  • Côtes de  Bordeaux
  • Sweet  Bordeaux
  • Vins d’Aquitaine
  • Les grandes marques des maisons de négoce
  • Mouton Cadet
  • Baron de Lestac, Blaissac et Malesan

DES TICKETS DÉGUSTATIONS

  • 1 ticket pour chaque Pavillon Appellation  (8 tickets)
  • 2 tickets pour les Pavillons Millésime
  • 1 ticket Coup de Cœur
  • 1 ticket Rosé
  • 1 ticket Crémant

DES TICKETS “PRIVILÈGE”

  • Bon pour un atelier dégustation à l’Ecole du Vin de Bordeaux
  • Bon pour 1 visite guidée dans les chais de Millésima
  • Bon pour une entrée gratuite au CAPC pour l’exposition Aaron
  • Bon pour une entrée gratuite au Musée d’Aquitaine pour l’exposition « Chicanos »
  • Bon pour une entrée gratuite au Musée des Douanes
  • Réduction de 5€ sur l’achat du polo ou du tee-shirt officiel à la boutique
  • Tickarte offrant des voyages illimités pendant 1 journée sur l’ensemble du réseau TBC

Vendu 15 € en prévente et 20 € sur le site, le Pass Dégustations comprend un carnet de 13 tickets dégustation ainsi qu’un verre et son étui

ACHAT DE PASS DÉGUSTATIONS

  • Office de Tourisme de Bordeaux 12 Cours du XXX Juillet
    Du 6 au 22 juin du lundi au samedi de 9h30 à 18h30, les dimanches et jours fériés : de 10h15 à 18h
  • A partir du 23 juin au Guichet Quinconces, quai Louis XVIII, entre les allées d’Orléans et les allées de Munich (retrait et achat)

RETRAIT DES PASS DÉGUSTATIONS SUR PRÉSENTATION DU E-BILLET

  • Guichet Quinconces, quai Louis XVIII, entre les allées d’Orléans et les allées de Munich
  • Les 23, 24 et 25 juin de 9h30 à 19h et les 26, 27, 28 et 29 juin de 11h à 23h

Cliquez-ici pour acheter votre pass

22 Juin

Ces vigneronnes vous attendent derrière leur stand à Bordeaux Fête le Vin

Portraits croisés de Marion Reculet et de Françoise Lannoy. Deux viticultrices qui vont vous parler de leur appellation, de leur château et de leur passion. Marion participe pour la 1ère fois à Bordeaux Fête le Vin, Françoise, elle, a déjà animé les autres concepts de Bordeaux Fête le Vin à l’étranger à Québec et à Hong Kong.

Grêle medoc et Samedi Blanc en Pessac Leognan 110

Marion Reculet, à la tête du château le Camplat en Blaye, Côtes de Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

Marion Reculet a 34 ans, bercée depuis toute petite par le rythme des pieds de vigne à planter, des vendanges et de l’élevage du Côte de Blaye que produisait son papa Jean-Louis à Saint-Mariens en Gironde.

Ce matin-là, elle vient prendre des nouvelles de son père et de sa tante, en plein soleil. Levés très tôt, les Reculet ne reculent pas devant le dur labeur: planter quelque 5000 pieds de Malbec sur 1,2 ha. Marion, elle s’occupe depuis mars 2014 de gérer le domaine, avec comme bagage notamment un master en management du vin et des spiritueux.

Son château, c’est le Camplat, 18 ha en Blaye, Côtes de Bordeaux (c’est la nouvelle appellation désormais): 10 ha de merlot, 2,5 de cabernet franc, 1 de Malbec et 4,5 de sauvignon pour le blanc.

C’est pour Marion un peu un baptême du feu, car « même si je l’avais fait en tant que consommatrice, c’est la 1ère fois en tant que viticultrice ! C’est surtout ne pas rater l’événement, faire la promotion de l’appellation… » Marion Reculet, château le Camplat

Pour Françoise Lannoy, c’est une autre histoire. Françoise, âgée de 57 ans, est la Présidente du Syndicat de Castillon, Côtes de Bordeaux. Une femme de caractère, qui sait ce qu’elle veut mais au caractère bien sympathique des gens du « ch’nord ». Car Françoise n’est arrivée que tardivement à la vigne. Originaire de Dunkerque, elle a eu une autre carrière avant d’arriver en Gironde, dans l’immobilier d’entreprise et industriel.

C’est en 2001, qu’elle décide de changer de vie. Elle achète le château de Lambersac, 20 ha en AOC Puisseguin-Saint-Emilion,. Puis, elle achète l’année suivante, le Moulin de la Clotte en Côtes de Castillon. (8ha).

La vigne, c’est pour elle, un rêve d’adolescente, car elle venait dans la région avec son père qui était aussi passionné par le vin: « j’ai été élevée de longue date aux vins de Bordeaux »

Quant à sa présence à Bordeaux Fête le Vin, elle a été de toutes les éditions ou presque depuis son arrivée dans la région.

Françoise Lannoy a même été une ambassadrice avec les concepts exportés de Bordeaux Fête le Vin à Hong-Kong avec le « Wine and Dine Festival », à Québec également et très bientôt à Bruxelles pour le « Eat Brussels, Drink Bordeaux » en septembre.

Bravo à nos vigneronnes. Côté châteaux leur décerne le titre de vigneronnes du mois de juin, spécial Fête du Vin !