25 Juin

Le Santa Maria Manuella arrive à Bordeaux pour le coup d’envoi de Bordeaux Fête le Vin

Ca y est, il est arrivé à 18h30 sous le Pont Jacques Chaban Delmas à Bordeaux. Une arrivée qui sonne le coup d’envoi des festivités de Bordeaux Fête le Vin. L’accostage du Santa Maria Manuella au ponton d’honneur a eu lieu à 18h45, près du Pont de Pierre. La fête peut commencer…

SAMSUNG

Gilbert Vacheret, président société nautique de Bordeaux, Laurent Maupilé, directeur de Bordeaux Grands Evènements et Laurent Hodebar en charge développement du fleuve mairie de Bordeaux © Sylvie Tuscq-Mounet

Voici l’équipe qui a découvert ce fabuleux 4 mats portugais pour Bordeaux Fête le Vin à bord du Santa Maria Manuella. 

Retrouvez l’image de l’arrivée à 19h sur France 3 Aquitaine et un reportage complet demain midi dans le 12-13 de Catherine Bouvet et Sylvie Tusq-Mounet.

SANTA MARIA MANUELLA 007Ce quatre mâts fut construit en 1937 à Lisbonne pour la pêche à la morue en Terre Neuve. C’est un des trois plus beaux navires « Les cygnes blancs » de la fameuse Flotte Blanche Portugaise.

Le « Santa Maria Manuela » a pêché la morue en Terre Neuve jusqu’en 1993, après avoir subi, en 1963, une remise aux normes pour l’adapter aux innovations technologiques de la pêche à la morue.

SANTA MARIA MANUELLA 012En 1993, considérée comme obsolète, elle arrête de naviguer, mais sa coque est conservée puis restaurée en 2007 par l’entreprise Pascoal & Filhos SA. Les travaux de rénovation se sont terminés en 2010 avec un résultat très proche de l’original.»

Le « Santa Maria Manuela » est aujourd’hui un navire école qui offre toutes les conditions de sécurité et de confort aux 50 stagiaires et passagers.

SANTA MARIA MANUELLA 014Il propose des voyages thématiques variés comme l’observation de espèces marines, la plongée, l’astronomie ou l’expérience des voyages historico-culturels des grandes conquêtes portugaises.

C’est un tourisme alternatif parce que les personnes embarquées effectuent des tâches de bord et se familiarisent notamment à la navigation à voile sur un grand voilier. Une expérience d’apprentissage et de camaraderie unique !

Ils ont changé de vie: ces Américains vivent à Bordeaux et partagent leur amour du vin

A J-1 de Bordeaux Fête le vin et alors que l’on célèbre le 50ème anniversaire du jumelage entre Bordeaux et Los Angeles, gros plan sur deux figures emblèmatiques de Bordeaux: Dewey Markham Jr. et Jana Kravitz, deux New-Yorkais, qui organisent des visites, de l’initiation à la dégustation et de l’événementiel autour du vin de Bordeaux.

Ecole du Vin, Américains et châteaux du Médoc, viticultrices vin 031

Dewey Marham Jr. en visite au château de La Lagune avec des touristes australiens © Jean-Pierre stahl

Ils sont arrivés à Bordeaux et n’en sont plus jamais repartis ! Ce sont Dewey Markham Jr. et Jana Kravitz deux New-Yorkais d’origine, qui désormais travaillent dans le monde du vin.

Dewey Markam Jr. est diplômé de la New York University (Licence en Littérature Anglaise et Maîtrise en Cinéma). A l’approche de la trentaine, il s’est tourné vers la cuisine. Après avoir travaillé comme cuisinier à Manhattan, il s’est inscrit au Culinary Institute of America, la prestigieuse école de cuisine des États-Unis. Tout en y poursuivant sa formation, il a écrit des articles sur la gastronomie. Puis il est devenu directeur à Paris de l’Ecole de Cuisine La Varenne, tout en s’intéressant de plus en plus au vin.

En 1993, Dewey s’est installé à Bordeaux pour écrire un livre sur le classement de 1855: il a entrepris un travail de recherche exhaustif sur l’histoire de la classification des vins de Bordeaux. En 1997, il a édité 1855 : Histoire d’un Classement des vins de Bordeaux (publié aux États-Unis par John Wiley and Sons et en France par les Éditions Féret). Un ouvrage qui a reçu le prix du «Best Wine History Book» au Salon International du Livre Gourmand de Périgueux et le «Prix James Beard» récompensant le meilleur ouvrage sur le vin publié aux États-Unis.

Ecole du Vin, Américains et châteaux du Médoc, viticultrices vin 067

Dewey Markham Jr avec un couple d’Australiens devant Pichon Longueville © JPS

C’est ainsi qu’il n’est plus jamais reparti de Bordeaux, tombé amoureux de la région, de son histoire et de ses châteaux. Il a suivi du coup une formation spécifique, et a obtenu un diplôme de l’Institut d’Œnologie de Bordeaux (Diplôme Universitaire d’Aptitude à la Dégustation des Vins). Donnant des cours à l’Ecole du Vin de Bordeaux, continuant à écrire, il a fondé son entreprise DMjWineworks avec laquelle il réalise des « Wine Tours » dans le vignoble bordelais.

Ce jour-là, il accompagnait un couple d’Australiens, venus de Melbourne, Andrew et Sarah Dunbar: il leur avait concocté un sérieux programme avec 3 visites de châteaux classés du Médoc depuis La Lagune, jusqu’à Pichon Longueville en passant par Fourcas Dupré. Un tour à la carte et finement préparé par ses soins avec une restauration au Lion d’Or à Arcins, autre fameuse adresse pour le déjeuner.

La touche féminine, c’est Jana Kravitz « l’Américaine la plus connue de Bordeaux » selon Hervé Grandeau, le Président du Syndicat des « Bordeaux et Bordeaux Supérieur ».

Jana Kravitz est très francophile mais aussi a toujours conservé aussi de bons contacts aux Etats-Unis. A son arrivée il y a 10 ans environ, elle a commencé à collaborer avec les Vins de Saint-Emilion. Là-bas, elle a tout de suite attiré la lumière sur elle, très professionnelle dans ses activités liées à l’oenotourisme.

Un professionnalisme reconnu encore aujourd’hui, car c’est elle qui était sur le podium des personnalités pour traduire en anglais le discours d’Alain Juppé, le maire de Bordeaux, et d’autres personnalités pour le lancement mondial de la Cité des Civilisations lors de Vinexpo 2013.

Grêle medoc et Samedi Blanc en Pessac Leognan 082Aujourd’hui, elle continue à travailler dans l’événementiel autour du vin et collabore notamment avec les Bordeaux et Bordeaux supérieur. Jana Kravitz qui va « driver » 4 jurés américains du concours L.A. Wine Competition aux Etats-Unis. Parmi eux, le chef sommelier, Michael Madrigale, du restaurant français très connu et couru de Daniel Boulu à New-York. C’est grâce à son relationnel que les Bordeaux ont éussi à le faire venir.

De plus, elle a participé à la réalisation avec Luc Plissonneau, son mari, avec qui elle a créé Vin’Animus, du clip saison 3 de « Bordeaux Rosé, l’autre rosé ». Elle a même fait participé une autre américaine prof d’anglais comme cantatrice: Janice Brooks. So nice ! Et vivent les Américains frenchies !

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Ludovic Cagnato

La Cour des Comptes en Chine dénonce: des fonds publics ont servi à acheter des vignobles en France et à Bordeaux

Selon l’AFP, des fonds publics chinois ont été utilisés pour l’achat de châteaux du bordelais. Des dérives dénoncées par la Cour des comptes chinoise, alors que les autorités continuent leur campagne anti-corruption en Chine. Un rapport qui risque de faire des remous…Ce sont 14 vignobles qui auraient ainsi été achetés en France.

Château Chenu-Lafitte en Côtes de Bourg

 Des fonds publics chinois ont servi à l’acquisition de vignobles français, mais aussi à de fastueux voyages d’agrément, parmi autres dérives des administrations locales et entreprises d’Etat, a dénoncé mercredi la Cour des comptes chinoise.
Le rapport de l’institution pour l’année 2013 détaille par le menu les multiples abus qu’elle a repérés, alors que se poursuit une campagne anticorruption très médiatisée lancée l’an dernier par Pékin.

La Cour des comptes fait ainsi état de 314 cas suspectés de « violations majeures de la loi et de la discipline » (une formule qui recouvre habituellement en Chine des faits de corruption), impliquant plus de 1.100 personnes et faisant désormais l’objet d’enquêtes approfondies.

Sont notamment épinglées deux entreprises de la métropole portuaire de Dalian (nord-est), auxquelles les autorités locales avaient confié 268 millions de yuans (32 millions d’euros) de fonds publics pour acquérir des technologies étrangères.

Mais elles ont en fait profité de cette aubaine pour acheter… 14 vignobles en France, indique le rapport, sans préciser les régions et domaines concernés.
L’une de ces deux entreprises nommées par la Cour des comptes est Haichang -un conglomérat privé dont les activités vont du transport maritime à l’immobilier en passant par les hydrocarbures et le tourisme -, considéré comme l’un des plus gros propriétaires chinois de vignobles dans le Bordelais, où il avait acheté le domaine Chenu-Lafitte.

Contactés par l’AFP, des responsables du groupe Haichang n’étaient pas disponibles mercredi pour commenter ces informations. L’AFP par ailleurs n’a pu contacter la
seconde firme de Dalian, une société d’investissement baptisée Ruiyang.
Les Chinois se sont distingués ces dernières années par leur soif de domaines viticoles français, multipliant les acquisitions — au point d’inquiéter Tracfin,
l’unité française de lutte contre le blanchiment d’argent.
Dans un rapport publié l’an dernier, celle-ci avait mis en garde contre les risques associés aux rachats de vignobles par des investisseurs russes ou chinois, avec des fonds d’origine incertaine et des montages juridiques complexes.

Agence France Presse.

A Bordeaux Fête le Vin, faites tourner la roue de la CCI et découvrez les superbes vignobles étrangers

Avec la CCI, c’est « tournez manège » ou tournez « la roue de la fortune »: un jeu qui permet de gagner des surprises mais surtout de découvrir et déguster les vins primés dans le réseau des Best Of Wine Tourism.

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 041

La CCI dont le siège est place de la Bourse à Bordeaux lance la roue des Best Of

Tentez votre chance et venez découvrir les vins des lauréats des Best Of Wine Tourism, un concours qui récompense les meilleurs sites oenotouristiques. Grâce à la «Roue des Best Of», les vins sélectionnés par ces châteaux pour le plus grand bonheur des visiteurs n’auront plus aucun secret. Autre animation : la possibilité de participer à un «Selfie Bordeaux S.O good», événement gourmand et culturel itinérant organisé à l’initiative de la CCI de Bordeaux. Surprises garanties.

«Bordeaux Fête le Vin est un support de communication indéniable qui met en valeur non seulement une filière mais aussi toute une activité départementale et régionale dont la dynamique du succès rejaillit sur l’ensemble de notre économie» explique Pierre GOGUET, Président de la CCI de Bordeaux, membre fondateur de Bordeaux Grands Evénements.

La CCI de Bordeaux fête le Vin 2014
Les visiteurs munis de leur PASS DEGUSTATION sont invités à participer à «La Roue des BEST OF WINE TOURISM». L’occasion de partir à la découverte des propriétés et opérateurs du tourisme vitivinicole ayant reçu un Prix pour la qualité de leur accueil et l’aspect innovant des visites proposées dans les 6 catégories suivantes : Architecture et paysages, Art & Culture, Découverte et Innovation, Hébergement à la propriété, Organisation d’événements, Valorisation oenotouristique des pratiques environnementales. Les visiteurs pourront ainsi venir déguster et même découvrir la particularité des vins d’une des 16 propriétés lauréates en 2013.

Les BEST OF WINE TOURISM ont été créés par le Réseau des Capitales de Grands Vignobles*, à l’initiative de la CCI de Bordeaux, pour reconnaitre l’excellence et encourager les initiatives oenotouristiques. Un parcours initiatique qui vous permettra de gagner de nombreux lots offerts par ces propriétés. Vous repartirez conquis !

Un «Selfie» Bordeaux S.O Good
Autre animation, la possibilité de réaliser soi-même la photo qui représentera le mieux Bordeaux S.O Good, véritable festival itinérant de la gastronomie et de l’art de vivre organisé en novembre (28/30) à l’initiative de la CCI de Bordeaux en partenariat avec la Mairie de Bordeaux, la Communauté Urbaine de Bordeaux et le Conseil Régional d’Aquitaine.

Les photos seront déposées sur le FB Bordeaux S.O Good, et celle qui aura le plus de «Like» sera récompensée… Surprises gourmandes garanties pour les plus épicuriens.

Zoom sur l’offre vin de la CCI de Bordeaux
Enfin, ce sera l’occasion pour la CCI de Bordeaux de présenter l’ensemble de son offre dans le domaine du vin à travers 3 pôles : FORMATION, TOURISME VITIVINICOLE et INTERNATIONAL.

* Le Réseau des Capitales de Grands Vignobles, Great Wine Capitals Global Network, comprend 9 métropoles : Bilbao/Rioja, Bordeaux, Cape Town, Christchurch/South Island, Florence, Mayence, Mendoza, Porto et San Francisco/Napa Valley