21 Déc

Guy Hiblot, plus de 20 années d’effervescence: « Vous arrivez bien, c’est champagne ! »

Comment bien choisir son champagne pour ces soirées de fêtes ? Côté Chateaux a interviewé pour ces belles occasions qui s’annoncent Guy Hiblot, de Prestige des Bulles, plus de 20 ans d’expérience dans le champagne.

Guy Hiblot, une histoire de bulles... © Jean-Pierre Stahl

Guy Hiblot, une histoire de bulles… © Jean-Pierre Stahl

Jean-Pierre Stahl : « Quelle bouteille les amateurs de Champagne devraient-ils ou vont-ils s’offrir pour Noël ? »

Guy Hiblot : « Ce qui plaît, c’est la bouteille d’exception. On va acheter la bouteille qu’on n’a pas l’habitude d’acheter tous les jours et notamment la belle cuvée: pourquoi pas un Dom Pérignon ou un Cristal de Roederer. Bien qu’on soit en période de crise, on fait malgré tout attention, il y a aussi d’autres belles bouteilles. On se fera tout de même plaisir ! »

Plus les bulles sont fines, meilleur est le champagne © JPS

Plus les bulles sont fines, meilleur est le champagne © JPS

JPS : « Les champagnes sont des vins (effervescents) que l’on peut assortir avec les mets de ces soirs de fêtes, non ? »

GH : « Absolument, ce sont des plats avec lesquels on pourra servir du champagne, comme les Saint-Jacques, le caviar, le foie gras, les langoustines, le homard, bref des produits nobles… »

Cyrille, Guy, Laurence et Jérémie : un instant convivial de dégustation avant les fêtes © JPS

Cyrille, Guy, Laurence et Jérémie : un instant convivial de dégustation avant les fêtes © JPS

Petite pause durant l’interview où des clients arrivent : « vous arrivez bien, c’est champagne ! L’ouvrir, c’est convivial… » Guy Hiblot. Ce caviste, d’origine meurthe-et-mosellane a cette pétillance et ce professionnalisme qui lui viennent de « la place Stan »: une efficacité dans l’orientation, le conseil, et un brin d’élégance digne des grilles dorées signées Jean Lamour sur cette place Stanislas unique au monde.

JPS : « Les bulles, elles ont leur importance ? »

Plus elles sont fines, meilleures elles sont. c’est la délicatesse, la légèreté, la finesse et la subtilité », Guy Hiblot Prestige des Bulles.

GH : « Le Champagne, c’est le seul vin où on fait travailler les 4 sens: l’ouï, les côtés olfactif, visuel et gustatif…Ce qui est intéressant, c’est écouter chanter la bulle. On peut partir dans des délires ! »

JPS : Parmi les champagnes, l’offre est assez riche ?

GH : « Pour l’apéritif, on va opter pour un blanc de blanc,ça va être le champagne idéal, qu’on pourra aussi associer avec des Saint-Jacques ou des fruits de mer. Il y a cette tension, cette vivacité dans ces champagnes. On a aussi le brut sans année qui est le champagne le plus consommé au monde. Et puis le pinot noir, on va davantage l’apprécier avec du veau. C’est le cépage le plus riche, le plus ample, le plus gras aussi, il apporte les épaules au champagne, la structure, la matière; il rentre dans l’assemblage. »

« Après il y a le dosage : le brut nature 0 gramme aucune injonction de sucre, l’extra brut entre 0 et 6 grammes et le brut sans année (le plus festif retrouvé partout). »

JPS : « Quant aux budgets, y en a t-il pour toutes les bourses ? »

GH : « On commence à 20 € pour un bon petit champagne, à 30 € on peut se faire plaisir, et puis on en a de 30 à 40, puis de 40 à 100 de grandes bouteilles; les bouteilles d’exceptions se situent entre 100 et 200…Ca monte jusqu’à 340 avec le S de Salon. »

JPS : Dans cette dernière ligne droite, les gens vont donc se faire plaisir ?

GH : « Pour se faire plaisir, pour faire aussi plaisir par des cadeaux, ils vont rechercher la bouteille qui va leur faire oublier la dureté de l’année et ils vont rechercher, découvrir des choses un peu nouvelles. »

Prestige des bulles, à Pessac en Gironde.

(L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.)

One thought on “Guy Hiblot, plus de 20 années d’effervescence: « Vous arrivez bien, c’est champagne ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *