05 Juin

Angélus en lettres d’or: Hubert de Boüard veut marquer son millésime 2012…

 Présentée lors de Vinexpo Hong-Kong, à Paris cette semaine et demain à New-York, la bouteille d’Angélus 2012 fait parler d’elle sur toute la planète. Sur ce flacon noir, une impression d’or véritable 21,7 carats pour un millésime 2012 qui restera un collector, une pièce unique.

angelus bouteille or

Un procédé tout nouveau: une première impression d’émail cuite à 600 ° pour faire partie du verre, recouverte d’une impression d’or cuite à 500 °où l’or adhère à la couche d’émail. © Angelus

Hubert de Boüard veut marquer d’une pierre blanche ou d’un or jaune cette année 2012: car c’est en septembre 2012 que le Château Angélus a été consacré, par le nouveau classement de Saint-Emilion: Premier Grand Cru Classé « A ».

Puisque 2012 est le premier millésime de la propriété à arborer cette distinction, la Famille de Boüard de Laforest a tenu à célébrer ce millésime par un nouvel écrin : un
flacon d’exception pour un millésime d’exception.

« Ce n’est pas une étiquette, c’est gravé dans la bouteille ! », s’exclame Hubert de Boüard, le propriétaire d’Angélus. Et de préciser: « on a voulu célébrer deux points importants: la première, c’est la 8ème génération de la famille à la tête d’Angélus, avec Bernard Grenier on a réussi à passer le flambeau, et deuxièmement,  on célèbre le 1er cru classé A »

On a donc voulu marquer ces évènements avec une bouteille or: on va imprégner cet or sur la bouteille avec un système tout nouveau. »

Une première impression d’émail est cuite à 600° C, afin de se vitrifier pour faire totalement partie du verre. Elle est recouverte par une impression d’or qui subit une deuxième cuisson à 500° C, au cours de laquelle l’or adhère totalement à la couche d’émail.Le décor est finalisé par un brossage qui révèle la finesse et l’éclat de l’or véritable 21.7 carats

Par ailleurs, la bouteille 2012 est capsulée de noir aux armes de la famille de Boüard de Laforest.

de bouard

Hubert de Boüard @ Angelus

 
On a fait cela pour la totalité de la récolte 2012, de la bouteille classique à l’impériale. C’est un collector, uniquement sur le millésime 2012. », selon Hubert de Boüard.

Toute la récolte 2012, en cours d’élevage et livrée à l’automne 2014, bénéficiera de ces prestigieuses bouteilles. « On pensera que c’est du marketing. C’est en partie vrai, mais l’idée est de sanctuariser et d’ancrer dans le marbre une période importante pour Angélus qui est ce classement 1er cru classé A », dixit Hubert de Boüard.

Un millésime qui risque de plaire aux Asiatiques et aux Chinois avec l’or sur fond noir. « Noir, c’est noir » … qui a dit qu’avec cet or il n’y avait plus d’espoir ?

One thought on “Angélus en lettres d’or: Hubert de Boüard veut marquer son millésime 2012…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *