20 Mar

La Cité des Civilisations du Vin sera « un phare pour l’oenotourisme » à Bordeaux !

Alain Juppé a trouvé une nouvelle métaphore pour la Cité des Civilisations du Vin. En plus de la carafe, ce sera le phare, le point de départ des visites dans les vignobles autour de Bordeaux. Une mer de touristes va déferler à Bordeaux dès 2016. Visite de la Cité avec ses mécènes à tout juste un an de sa livraison.

Bernard Farges, président du CIVB, Philippe Massol, directeur de la Fondation,  Sylvie Cazes, présidente de la Fondation et Alain Juppé, maire de Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

Bernard Farges, président du CIVB, Philippe Massol, directeur de la Fondation, Sylvie Cazes, présidente de la Fondation et Alain Juppé, maire de Bordeaux devant la Cité bien avancée © Jean-Pierre Stahl

C’était cet après-midi, à 16h30, l’événement pour les mécènes de la Cité des Civilisations du Vin. Ils étaient 70, représentant 40 entreprises sur les 65 mécènes, à faire, pour la deuxième fois en moins d’un an, la visite du gigantesque chantier de la Cité des Civilisations du Vin.

Un geste architectural qui va s'ajouter au patrimoine de Bordeaux © JPS

Un geste architectural qui va s’ajouter au patrimoine de Bordeaux © JPS

Parmi les maîtres de cérémonie, Philippe Massol, le directeur de la fondation qui va gérer au quotidien la Cité des Civilisations du Vin: après avoir montré rapidement le rez-de-chaussée dont le patio impressionne par sa hauteur, le voici au 1er étage pour expliquer à ses invités qu’ils se trouvent dans l’espace d’exposition temporaire, avec des ateliers de dégustation, et le futur salon de lecture , également un salon de réception qui pourra être privatif, il y aura aussi la future école des arômes qui y trouvera sa place, sans parler de l‘auditorium Thomas Jefferson (auditorium dont Sylvie Cazes a souligné la générosité des donateurs américains qui lors sd’une soirée aux Nations-Unies en ce début d’année ont largement participé au financement).

BBB

Philippe Massol expliquant le parcours permanent aux mécènes © JPS

Au deuxième étage, ce sera le parcours permanent: « ce sera une séquence consacré à l’art de vivre: on y évoquera la gastronomie française, l’évolution du service du vin et la convivialité et le partage du vin », précise Philippe Massol à Alain Juppé et aux mécènes de son groupe. Et d’ajouter que: Pierre Arditi ambassadeur de la Cité sera de la partie, ainsi que Joël Robuchon…ça mijote déjà…

Notre Cité sera un magnfique objet architectural qui va enrichir le patrimoine de Bordeaux », Alain Juppé maire de Bordeaux

La Cité - phare de l'oenotourisme à Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

La Cité – phare de l’oenotourisme à Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

Et d’ajouter: « ce sera un phare pour l’oenotourisme, ce sera un point de départ pour aller sur la route des vins. J’ai inauguré le nouveau ponton Thomas Jefferson la semaine dernière: les bateaux vont aller jusqu’à Pauillac, ils remonteront aussi la Garonne jusqu’à Cadillac ou navigueront sur la Dordogne jusqu’à Libourne. »

Alain Juppé en chef des travaux © JPS

Alain Juppé en chef des travaux, avec en amorce Bernard Farges président du CIVB et Philippe Massol, directeur de la Fondation © JPS

A ce stade des travaux, le gros oeuvre est terminé depuis la fin de l’années 2014, les baies vitrées sont posées sur les parties inférieures, les plaques d’aluminium et de verre vont bientôt recouvrir la charpente

Fin de la pose de la charpente sur la tour en juin 2015, et à la fin de l’année la couverture sera terminée. » Philippe Massol, directeur de la Fondation de la Cité des Civilisations du Vin

Au 7e étage on y trouvera le restaurant (le « septième ciel » ? me-confie-t-on sous forme de boutade), juste au dessus au 8e ce sera le Belvédère: « on dégustera tous les crus du monde et on pourra faire le tour à 360° » explique Sylvie Cazes la présidente qui n’a pas ménagé son talent et son temps pour trouver ces mécènes. Elle a notamment trouvé ceux du nouveau monde the « Friends of Cité » qui se retrouveront le 30 avril au cours d’un nouveau repas à New-York avec Alain Juppé pour continuer de participer au financement de la Cité, un concept unique au monde où l’on retrouvera 66 pays qui mettront la main au porte-feuille pour boucler le financement.

BB

Guillaume Halley et Olivier Cornuaille de la Cave de Caudéran-Sodobor des mécènes fiers de l’édifice © JPS

Les mécènes ont une certaine fierté de de participer au financement de ce bel ouvrage: ainsi Guillaume Halley, accompagné d’Olivier Cornouaille, pour la Cave de Caudéran-Sodibor précise « c’est vraiment un projet pour lequel on ne regrette pas de participer, la levée de fonds à l’étranger pour une construction en France, c’est assez unique… »

Le bout du tunnel n'est peut-être pas si loin © JPS

Le bout du tunnel n’est peut-être pas si loin © JPS

Une Cité qui sera livrée fin mars 2016 à l’aube de Bordeaux Fête le Vin. Une Cité que vont s’approprier progressivement les Bordelais, Girondins, et Français. Un nouveau spot du tourisme en Aquitaine. Un emblème, un phare qui va attirer les visiteurs du monde entier.

Et comme le disait encore tout-à-l’heure Alain Juppé: « Vive la Cité ! » 

4 thoughts on “La Cité des Civilisations du Vin sera « un phare pour l’oenotourisme » à Bordeaux !

  1. La Cité des Civilisations du Vin est un beau projet qui suit parfaitement la courbe de l’oenotourisme en France et dans le monde. Une courbe qui ne cesse de croître avec une offre oenotouristique de plus en plus développée et structurée (surtout dans le Bordelais) pour permettre aux visiteurs de découvrir l’histoire qui se cache derrière une bouteille de vin…
    En tant qu’agence d’oenotourisme, nous serons fiers de proposer cette étape au cours des séjours oenologiques que nous proposons à nos clients. Une superbe initiative, merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *