21 Déc

« Le Point Rouge » : le dernier « endroit branchouille » de Bordeaux

« Le Point Rouge », un endroit unique qui revisite 200 ans d’ histoire du cocktail. Un endroit atypique entre bar à cocktails, bar à vins et restaurant « in » avec un millier de références en spiritueux, et tout autant en vins. Qui dit mieux ?

L'équipe du Point Rouge presque au grand complet avetignolles avec Claude Martignolles au centre © Jean-Pierre Stahl

L’équipe du Point Rouge presque au grand complet avec Claude Martignolles au centre © Jean-Pierre Stahl

A l’origine de ce projet un peu fou, 4 associés : Gaël Geffroy, Stéphane Eclache, Louis Harua et Claudes Martignolles. Des passionnés de vins, cocktails, spiritueux et animateurs d’enseignes prestigieuses à Bordeaux. « Le Point Rouge, « c’est 3 soirées en une » explique Alexandre Morin chef sommelier qui a rejoint l’établissement en tant que sommelier consultant les jeudi, vendredi et samedi. Trois soirées ? Oui, car l’endroit fait le pari d’accompagner sa clientèle depuis l’apéritif jusqu’au repas et même jusqu’au digestif…En fait, c’est Le nouvel endroit branché de Bordeaux…

D’abord, il y a la figure emblématique de Bordeaux, Claude Martignolles, l’ancien propriétaire du café le Régent, place de la Comédie, en face du Grand Théâtre, durant 20 ans (il l’a revendu l’an passé). Parti avec lui dans cette nouvelle aventure : deux de ses piliers du Régent : Gaël Geffroy et Stéphane Eclache.

Stéphane Eclache et e du Alexandre Morin devant la Cave du Jour avec près de 1000 bouteilles... © JPS

Stéphane Eclache et  Alexandre Morin, devant la Cave du Jour avec près de 1000 bouteilles… © JPS

Claude, c’est lui le grand collectionneur de vins et surtout de spiritueux, qui cherchait depuis longtemps un écrin pour dévoiler ses magnifiques flacons : « j’ ai commencé cette collection dans les années 1973-74, j’étais à Arcachon, le départ c’est avec 2 bouteilles. » Aujourd’hui, il possède une floppée de bouteilles assez rares et prestigieuses dont une Rémi Martin.

Le restaurant avec une réplique d'un tableau de Velasquez © JPS

Le restaurant avec une réplique d’un tableau de Velasquez © JPS

Ensuite, il y a la beauté et l’agencement du lieu : le Point Rouge, c’est une adresse qui ne paie pas de mine à l’extérieur, quai de Paludate : une enseigne qui a pris place dans la partie droite de l’ancien château Descas, à l’ancien emplacement du chai Descas et d’une salle de poker (déclarée). Ces 550 m2 ont nécessité 2 ans et demi de travaux et de restauration dans les règles de l’art (murs en pierre, plafonds incurvés en briques, un travail de ferronnerie exceptionnel, avec des luminaires du designer allemand Ingo Maurer), le tout sous la houlette de l’architecte Marc Benayoun, qui n’a pas oublié de réaliser des vitrines d’exposition pour ces bouteilles de collection. Bref, une alliance ancien/moderne parfaitement réussie.

Alexandre Morin, chef sommelier © Jean-Pierre Stahl

Alexandre Morin, chef sommelier © Jean-Pierre Stahl

Le Point Rouge, c’est aussi un restaurant mené par le chef basque Sébastien Segurola, qui propose des mets à la carte et toute une série de tapas froids et chauds. C’est également un lieu où le vin a une place toute particulière avec une sélection au verre (avec le procédé Enomatic où les machines permettent de conserver un vin ouvert jusqu’à 3 semaines sans altération organoleptique) ou encore le système encore plus révolutionnaire Coravin (un californien a mis au point  « Coravin » qui permet de goûter le vin d’une bouteille sans avoir à la déboucher).

Le Point Rouge 024A la tête de ces petits joujoux, il y a Alexandre Morin, chef sommelier, qui a exercé près de 5 ans au chapon fin et est resté ambassadeur de cette adresse prestigieuse. Grâce à ces 50 vins au verre, vous pouvez goûter de grands vins et vieux millésimes, et vous faire plaisir à partir de 4cl, ou 8 et jusqu’à 12 cl, avec par exemple un Domaine de Chevalier 2009 ou un Canon La Gaffelière 1996…

La Cave du Jour avec près de 1000 bouteilles © JPS

La Cave du Jour avec près de 1000 bouteilles © JPS

Pour ceux qui ont décidé de s’offrir un flacon, Alexandre Morin, ou Stéphane Eclache, va vous chercher une de ces bouteilles dans la Cave du Jour, une cave exceptionnelle avec un mur de près de 1000 bouteilles…On y trouve des bouteilles de bonne facture Mouton Rothschild 2010 ou du Domaine Leroy Romanee-Saint-Vivant Grand Cru en Cote de Nuits.

Le Point Rouge 020

« Toutes les régions viticoles de France et quelques étrangères sont représentées, on a des allocations de grands producteurs bourguignons et rhodaniens sur des millésimes matures. Claude a commencé à s’intéresser aux vins bourguignons il y a très longtemps avec le Régent, il achetait plus par passion, c’est comme cela qu’il a pu toucher des bouteilles de la Romanée Conti. C’est un grand collectionneur de spiritueux et de vins. C’est un peu une légende urbaine dans le monde du vin », précisent Stéphane Eclache et Alexandre Morin. Mais il y a aussi une sélection de petits vignerons avec Alexandre Morin qui va apporter son expertise de dénicheur de pépites.

Le Point Rouge 057Enfin Le Point Rouge revisite l’histoire du cocktail depuis 200 ans avec une approche pédagogique. Vous allez voyager au temps de la prohibition américaine, des années folles, de Cuba à la Nouvelle-Orléans, des tropical drinks aux retro drinks, ce sont près de 100 cocktails qui sont préparés par de jeunes barman et barmaids charmants : Cloé, Anne-Flore et François Xavier.

Le Point Rouge fabrique lui même ses blocs de glace...© JPS

Le Point Rouge fabrique lui même ses blocs de glace…© JPS

L’endroit, même s’il ressemble au paradis des vins et spiritueux, ne pousse pas non plus à la consommation à outrance, comme le précise Alexandre Morin : « La tendance c’est de boire un peu moins, mais de boire meilleur. Les gens vont pouvoir déguster de grands vins en prenant leur temps », le conseil des accords mets et vins est ici aussi mis en avant.

Le Point Rouge 038

Et pour terminer la soirée, il y a possibilité de trouver un peu de quiétude aussi à l’étage avec cette fabuleuse verrière bleu qui donne sur le quai de Paludate. Un service atypique sera prochainement proposé avec un vieux téléphone et un petit monte-charge à cocktails.

François-Xavier, Cloé et Anne-Flore les barman et barmaids du Point Rouge © Jean-Pierre Stahl

François-Xavier, Cloé et Anne-Flore les barman et barmaids du Point Rouge © Jean-Pierre Stahl

Tom Cruise n’a qu’à bien se tenir, son concept « Cocktails & Rêves » est aujourd’hui dépassé par Le Point Rouge. Un point, c’est tout.

Le Point Rouge, 3 quai de Paludate à Bordeaux

(L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération)

4 thoughts on “« Le Point Rouge » : le dernier « endroit branchouille » de Bordeaux

  1. Un lieu incroyable et incontournable: un service parfait, des cocktails succulents , un carte des vins et sélection de cognac parfaites, le tout dans un lieu chic et design!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *