27 Mar

Le 2014: « un millésime harmonieux » pour Hubert de Boüard

Hubert de Boüard, oenologue, consultant et propriétaire du célèbre château Angélus donne ses premières impressions sur le millésime 2014. Les voici en primeur…

© Hubert de Boüard et son fils

© Hubert de Boüard et son fils Matthieu

« 2014 s’affirme comme un millésime où la climatologie a été un vrai challenge pour le vigneron, mais ces conditions climatologiques particulières et spécifiques à Bordeaux permettent d’obtenir équilibre et élégance. Une arrière saison simplement géniale qui a donné aux grands vins de Bordeaux ce grain, ces saveurs, cette harmonie unique.

7 semaines consécutives d’un temps parfait pour une maturité lente : températures fraiches la nuit et équilibrée le jour ; très peu de précipitations et un soleil de fin août, de septembre et d’octobre qui ne brûle pas, qui mûrit lentement, et qui permet à la vigne de finir en douceur, en donnant des raisins mûrs, plein de fruits de saveurs subtiles et de tanins délicats. »

Voici ces appréciations:

« Les yeux : les robes sont soutenues, allant du rouge carmin au noir foncé, brillantes, profondes, un peu bleutées. La couleur est bien nette, dense et précise.

Le nez : il passe du fruit noir mûr, (cerise, mûre) aux arômes de groseilles bien mûres, aériennes et fraîches, accompagnés de violette et d’épice.

C’est un fruit net, pur, bien mûr, qui domine sur ce millésime.

La bouche : elle est riche, ample, généreuse, suave, structurée avec un charme dans les tanins, opulent, délicat; il y a un bel équilibre dans la diversité des terroirs.

La finale est pleine d’appétence, fraiche, surtout quand les cabernets francs ou sauvignons bien récoltés, sont en quantité suffisante pour donner allonge, vivacité, et élégance. »

Pour aller plus loin: Hubert de Bouard Consulting

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *