06 Sep

Vinexpo accueille deux nouveaux directeurs: welcome aboard !

Acteur majeur de la filière vins et spiritueux, le salon professionnel Vinexpo accueille deux nouveaux directeurs : Mathieu Vanhalst, à la tête du service commercial et Richard Guyon, nommé à la direction marketing.

vcsPRAsset_2753257_126331_3ff1a7d4-782c-4861-826e-84270280e9c5_0Mathieu Vanhalst prend la direction du département commercial, après une expérience de sept ans au sein de TFWA (Tax Free World Association) qui organise les salons dédiés au Duty Free et Travel Retail de Cannes et de Singapour. A 33 ans, Mathieu Vanhalst possède une grande connaissance du secteur de l’événementiel ainsi que des vins et spiritueux. Fort de son expérience, il pilotera le développement commercial de Vinexpo, en France et à l’international.

Richard Guyon rejoint Vinexpo en tant que Directeur Marketing. Agé de 35 ans, il apporte au salon Vinexpo son expérience du réceptif haut de gamme acquise au sein de la célèbre association Relais & Châteaux. Diplômé de l’Ecole Hôtelière de Lausanne, Richard Guyon arrive à Vinexpo avec une solide expérience dans le secteur du luxe. Il sera en charge de la promotion de nos salons vers les visiteurs, du renfort de leur accueil, de la mise en place de partenariats stratégiques ainsi que de l’organisation des soirées Vinexpo.

Ces nominations interviennent dans une phase de développement du salon Vinexpo, en France et à l’international. La 1ère édition de Vinexpo Nippon aura lieu à Tokyo les 1 et 2 novembre 2014. La prochaine édition de Vinexpo Bordeaux est prévue du 14 au 18 juin 2015 et promet de nombreuses nouveautés.

Source Vinexpo.

22 Août

Les vins et spirtitueux du monde présents à Vinexpo Nippon

La capitale japonaise s’apprête à être le « spot » des vins et spiritueux lors de la 1ère édition de Vinexpo Nippon. Les 1 et 2 novembre 2014, le Prince Park Tower Hotel de Tokyo va être en ébullition. Les vins et spiritueux du monde viennent à la rencontre des professionnels japonais, l’un des marchés les plus dynamiques et sophistiqués de l’Asie-Pacifique.

vinexpo nipponVins, champagnes et spiritueux en route pour Tokyo

La commercialisation le prouve. Il y a un réel engouement des professionnels pour la formule. Les plus grands noms de la filière, originaires du Chili, France, Nouvelle-Zélande, Italie, Espagne, Australie ou encore Afrique du Sud ont déjà réservé leurs stands: 250 au total sur 2400 m2. Des références comme Baron Philippe de Rothschild, Joseph Drouhin, Clarence Dillon, Miguel Torres, Angelo Gaja, Antinori, Allegrini, Castello di Ama, Montes ou le californien Kendall-Jackson ont confirmé leur présence et manifesté leur enthousiasme pour Vinexpo Nippon.

Les vins effervescents  – champagne, cava, prosecco ou crémant – ne sont pas en reste avec la présence de l’espagnol Cordoniu et des champenois Roederer, Cattier, De Venoge ou Mailly Grand Cru. Cette présence importante démontre bien le goût prononcé des japonais pour les vins effervescents et spécialement le champagne : le Japon est en effet le 5ème  marché mondial pour le champagne. Enfin, la présence du whisky Glenfarclas, des vodkas Beluga ou Polugar, des rhums blancs et bruns de Martinique ou des sakés et soju de la maison Godo Shushei témoignent de la variété des spiritueux qui seront à déguster à Vinexpo Nippon.

Vinexpo Nippon, 1er salon professionnel dédié au marché japonais

Vinexpo Asia Pacific avait été présent il y a plus de 10 ans à Tokyo. Il y avait une demande forte pour son retour.Toutefois, Vinexpo conserve son plus grand salon d’Asie à Hong-Kong car ce salon rayonne sur toute l’Asie et même jusqu’en Inde, qui pourrait voir ses ventes décoller dans les prochaines années. Cette formule va inaugurer avec Vinexpo Nippon une nouvelle manière de cibler et de s’adapter à la demande du marché japonais, un gros marché.

Deuxième importateur de vin et premier importateur de spiritueux en Asie, ce pays se distingue par son dynamisme économique et sa culture, entre tradition et avant-gardisme. Populaires, les vins et spiritueux sont désormais fortement ancrés dans les habitudes de consommation des japonais. Avec 178 000 points de ventes répartis sur l’archipel, les débouchés sont nombreux sur ce marché qui continue de démontrer un fort potentiel de croissance.

Plus de 5 000 visiteurs, manifestant un réel engouement, sont attendus, dont les plus grands sommeliers japonais, membres de la Japan Sommelier Association.

Source Vinexpo.

Revoir Vinexpo Asia Pacific Hong-Kong 3ème jour réalisé par Vinexpo

29 Mai

Record de fréquentation à Vinexpo Hong-Kong: 16 800 visiteurs, soit +6,8 %.

Vinexpo Asia-Pacific s’est achevé aujourd’hui à Hong Kong après avoir enregistré un succès encore jamais inégalé: 16 800 visiteurs, soit + 6,8%.

BosaMuCIgAAco7qCe salon confirme sa bonne santé:  un record de 1 300 exposants représentant les vins et spiritueux de 34 nationalités.

 Vinexpo Asia-Pacific a mis cette année à la disposition des exposants 50% de surface supplémentaire, pour répondre à la forte demande. Pour la 1ère fois, le salon s’étendait cette année sur deux niveaux.

Quelques heures avant la fermeture des portes du salon, les premiers chiffres étaient dévoilés: une fréquentation record de 16 800 visiteurs, incluant des importateurs, des distributeurs et grands acheteurs, soit +6,4% par rapport à l’édition 2012.

Xavier de Eizaguirre et Guillaume Deglise, le Président et le Directeur de Vinexpo, adaeptes du Haka © Vinexpo

 Le nombre d’acheteurs chinois présents cette année a connu une légère progression. La fréquentation de visiteurs d’Asie du Sud-Est se démarque elle par une forte augmentation, avec de plus en plus de visiteurs de Malaisie, Indonésie, Thailande ou Vietnam », selon le Président de Vinexpo, Xavier de Eizaguirre

L’Academy by Vinexpo aura accueilli 9 000 visiteurs lors de 54 dégustations et conférences de haut vol, animées par des experts de tous les continents, dont 30 dégustations assises, 5 dégustations debout, 15 conférences et 4 masterclasses diplômantes.

Une nouvelle fois, les personnalités les plus importantes de la filière se sont données rendez-vous pour partager leurs savoirs et connaissances du marché et des produits, comme Paolo Basso, Jeannie Cho Lee, Hubert de Boüard, Jane Skilton, Li Demei, Michel Rolland, Simon Tam, Debra Meiburg et Nelson Chow.

“Les retours sur cette édition ont été très positifs et confirment la position de leader de Vinexpo Asia-Pacific » a déclaré Guillaume Deglise, Directeur général de Vinexpo.

 Hong Kong reste une porte d’entrée privilégiée pour le marché chinois et s’impose définitivement comme un hub en Asie pour la filière des vins et spiritueux. Ce marché est plus sophistiqué que jamais : cela se ressent aussi bien dans les transactions que dans l’ambiance de cette édition « , selon Guillaume Deglise, directeur de Vinexpo.

Parmi les nouveautés mises en place cette année à Vinexpo Asia-Pacific, « Spiritual » reste l’un des grands succès de cette édition. Ce nouveau concept-bar, instauré au cœur du salon, a permis à des mixologistes professionnels de travailler et sublimer une multitude de spiritueux au travers de créations de cocktails et de masterclasses en partenariat avec le magazine The Spirits Business.

 

Vinexpo: la France explore de nouveaux marchés émergents en Asie, pour relancer ses ventes

Après la Chine, les nouveaux territoires de conquête des vins français  sont l’Inde, le Vietnam, la Thaïlande. Vinexpo Hong-Kong leur a fait de l’oeil durant ces 3 jours.

En perte de vitesse sur un marché chinois plus difficile à conquérir, les vins français tentent de séduire les classes moyennes des pays émergents en Asie, de l’Inde au Vietnam, malgré de nombreux obstacles à l’importation.
Ces pays globalement consommateurs de spiritueux et de bière sont de formidables relais de croissance pour les exportateurs tricolores qui ont connu en 2013 un
« annus horribilis » en Chine, avec un recul des expéditions et de la consommation pour la première fois en dix ans.
Dans ses perspectives 2014, la Fédération des exportateurs de vins et spiritueux (FEVS) écrivait: « Le développement de nos exportations passe par l’ouverture de
nouveaux marchés: l’Inde, le Vietnam, et la Thaïlande » (outre l’Amérique du Sud).

Si « la Chine reste la locomotive, les perspectives sont importantes dans les nouveaux pays consommateurs » du continent asiatique, confirme Guillaume Deglise, directeur général de Vinexpo.

Une stratégie unique pour cette vaste sous-région est impossible à mettre en place car l’Inde, la Thaïlande, le Cambodge, le Vietnam, mais aussi la Birmanie et l’Indonésie musulmane, « présentent une grande diversité de cultures, de religions, de climats et de modes de consommation », explique Gautier Salinier, responsable des ventes Asie de la coopérative Plaimont (Saint-Mont, Gers).
« Paradoxalement, cela permet de diluer le risque. On peut toujours se retourner » en cas de revers de fortune sur l’un de ces marchés, dit-il.

Avec 90 millions d’habitants, une forte croissance démographique, une consommation d’alcool en augmentation de 10% par an et un tourisme en plein essor, le Vietnam est considéré comme le nouvel « eldorado » du vin en Asie. Sur ce marché encore très modeste de 65 millions à 70 millions d’euros, « les vins français sont leaders et les Français sont bien présents tant dans la distribution que l’importation », indique Guillaume Crouzet, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) française à Hanoï.

Mais les vins du nouveau monde arrivent en force, en particulier les chiliens qui bénéficient depuis 2011 de tarifs douaniers préférentiels. – 500% de taxes en Thaïlande, 100% au Vietnam –
En Thaïlande, on estime à 3% la part du vin dans la consommation d’alcool (73% spiritueux, 24% bière), pour des importations ne dépassant pas 37 millions d’euros, dont trois quarts de vin rouge, selon les douanes locales. La France est le premier exportateur, avec 35% de parts de marché en valeur.

BosaMuCIgAAco7qAvec 1,2 milliard d’habitants et une consommation de vin insignifiante (autour de 1%) qui devrait augmenter de 30% d’ici 2016, l’Inde est le marché offrant sur le papier les perspectives les plus alléchantes. Les entraves y sont pourtant considérables. L’accès à l’alcool et le niveau des accises sont l’apanage de chaque Etat de la fédération indienne. Pour importer, il faut donc négocier avec chacun des 28 Etats (sauf deux sous régime de la prohibition), et payer des taxes en conséquence.
« C’est un marché difficile et compliqué », reconnaît Rajiv Singhal, directeur du bureau du champagne en Inde. « Outre la question des taxes, les habitudes sont difficiles à changer. C’est une ancienne colonie britannique qui boit essentiellement des spiritueux. La consommation de vin n’a commencé à décoller qu’il y a une vingtaine d’année, grâce aux producteurs locaux », explique-t il.
Le niveau des taxes est également prohibitif en Thaïlande et au Vietnam. « Entre leur arrivée sur le territoire thaïlandais et leur vente aux consommateurs, pas moins de six taxes sont appliquées aux vins importés et leur montant global se situe entre 500% et 600%« , relève la CCI française de Bangkok. Les taxes sur l’alcool sont une manne pour l’Etat, de même qu’en Inde où elles représentent en fonction des Etats le premier ou second poste de recettes.
Au Vietnam, les taxes douanières, les accises et la TVA font doubler le prix de l’alcool à l’importation. « C’est la raison pour laquelle la croissance du marché n’est pas plus importante », affirme Guillaume Crouzet. La filière suit avec intérêt les négociations entre l’Union européenne et Hanoï en vue de la signature d’un traité de libre-échange comprenant un important volet agro-alimentaire. Le prochain « round » de pourparlers est prévu en juin.

Agence France Presse.

Regardez la dernière video du dernier jour de ©Vinexpo Hong-Kong

Paolo Basso: on boit ses paroles à Vinexpo…

Le meilleur sommelier du monde 2013 a prodigué ses conseils et son expertise aux amateurs de vin asiatiques, pour ce 3ème et dernier jour de Vinexpo à Hong-Kong.

614862_689889234410680_2821852448910937898_o

Paolo Basso, meilleur sommelier du monde 2013 à Vinexpo Asie © Vinexpo

Paolo BassoMeilleur Sommelier du Monde 2013 et Membre du Comité Pédagogique de Worldsom a animé une masterclass  dans le cadre de Vinexpo 2013.

Paolo-Basso-Vinexpo2013-e1372062811719

Paolo Basso et Josiane Himmelberger, directrice Worldsom © Worldsom

Son choix s’est porté sur les vins doux, de vrais séducteurs. Il a sélectionné 8 vins provenant des 4 coins du monde : Afrique du Sud, Alsace, Autriche, Bordeaux, Hongrie, Portugal et Suisse.

Il a séduit plus de 100 amateurs qui ont bu ses commentaires ainsi que ceux de Serge DubsMeilleur Sommelier du Monde 1989 et Membre du Comité Pédagogique de Worldsom.

614862_689889221077348_2189028347811743353_o

Au deuxième jour, Guillaume Deglise augmenta de 50 % la superficie de Vinexpo Hong-Kong

Il est ainsi des miracles…En 2012, 10 000 m2, en 2014, 15 000 m2…Le directeur général l’avait annoncé à Côté Châteaux: le marché asiatique, c’est le marché où il y aura une augmentation a deux chiffres surtout pour le vin rouge: +23 % dans les 5 ans, et + 35 % rien qu’en Chine ! De quoi marcher sur l’eau dans la baie de Hong-Kong  !Alors, c’est un marché qu’il faut bichonner…Voici en exclu, la video du 2ème jour de ce miracle asiatique.

Video et photo réalisés par Vinexpo au Concention and Exhibition Center de Hong-Kong

28 Mai

Vinexpo Hong-Kong: un bon démarrage pour rebooster le marché asiatique

Vinexpo Asia Pacific a bien démarré selon les organisteurs. Un premier jour sous de bonnes vibrations à 10 000 km de Bordeaux sa terre d’origine.

Il s’agit de se réveiller, de relancer les affaires, les contrats car les vins de Bordeaux sont ceux qui ont le plus souffert en 2013, avec un repli de 16% en volume et 18% en valeur vers la Chine, et même de 23% en volume vers Hong Kong selon les chiffres dévoilés il y a plusieurs semaines par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB).

Guillaume Deglise, directeur de Vinexpo et Bertrand de Eisaguirre, Président de Vinexpo © Vinexpo

La Chine et Hong Kong sont ensemble  le premier marché à l’export pour les vins de Bordeaux et représente à lui seul le quart des exportations tant en volume (25%) qu’en valeur (26%).

Les experts considèrent que la fin des cadeaux faits aux dirigeants, l’arrêt brutal de cet exubérance de luxe ont pu porter préjudice aux vins de Bordeaux. Les Chinois par ailleurs avaient beaucoup trop acheté les précédents millésime et pour certains ont estimé s’être fait avoir. Des stocks seraient aujourd’hui revendus en Chine. Mais tout ceci ne serait que passager, il faut attendre que le marché se stabilise et se structure, pour mieux repartir !

La vidéo du 1er jour au Convention and Exhibition Center de Hong-kong, réalisée par Vinexpo.

Le château Destieux vainqueur de la coupe des crus classés de Saint-Emilion à Hong-Kong

L’évènement, c’était il y a quelques heures à Hong-Kong. La 14 ème Coupe des Grands Crus Classés vient de couronner le Château Destieux, de Christian Dauriac.

coupe des crus classés

De gauche à droite : Jean-Luc SYLVAIN, Yohann AUBERT, Christian DAURIAC (Château Destieux), Jean-François QUENIN (Président du Conseil des Vins de Saint-Emilion), Henrique DA COSTA (Château Monbousquet), Jean-François GALHAUD portant la bouteille du Château Cadet Bon (absent), Laurence BRUN (Château Dassault) © Vins de Saint-Emilion

La 14ème Coupe des Grands Crus Classés de Saint-Emilion vient de se clôturer à Hong Kong. C’est le Château Destieux (propriété de Christian DAURIAC, gagnant de l’édition 2012 de la Coupe des Grands Crus Classés de Saint-Emilion et finaliste en 2010) qui est sorti vainqueur, remportant la finale devant le Château Monbousquet (propriété de la famille PERSE), finaliste. Les demi-finalistes sont le Château Cadet Bon (propriété de Guy RICHARD) et le Château Dassault (propriété de la famille DASSAULT).

destieux

Les 4 finalistes à Hong-Kong © Vins de Saint-Emilion

Organisée par le Conseil des Vins de Saint-Emilion, la 14ème compétition biennale a vu 36 Grands Crus Classés de Saint-Emilion participer selon une formule de matchs éliminatoires au cours desquels les crus se sont affrontés deux par deux sur trois millésimes : 2009, 2010 et 2011, cette année. C’est le cru le plus régulier en qualité sur l’ensemble des millésimes qui l’emportait.

10271416_689721941094076_5544308722311151425_o

Lors de la coupe des Saint-Emilion © Vinexpo

La remise des prix se déroulera à Saint-Emilion lors de la traditionnelle Fête de Printemps de la Jurade de Saint-Emilion, dimanche 15 juin 2014, et les quatre gagnants se verront remettre une carafe de la collection Riedel.
La Coupe des Grands Crus Classés de Saint-Emilion a, depuis 1999, son homologue avec la Coupe des Crus de Saint-Emilion qui se déroule tous les deux ans dans le Bordelais en alternance avec la Coupe des Grands Crus Classés.

27 Mai

Les Jurats de Saint-Emilion ont donné le coup d’envoi de Vinexpo Asia et des festivités à Hong-Kong

C’était hier lundi 26 mai , le premier dîner officiel de la Jurade de Saint-Emilion à Hong-Kong. 500 convives étaient invitées au Grand Hyatt. L’occasion de souligner l’ouverture de la première chancellerie de la Jurade de Saint-Emilion à Pékin (Beijing).

ST EMILION HK

Hubert de Bouard avec les ches du Grand Hyatt de Hong-Kong ©

C’est hier, le Dîner de Gala d’ouverture de Vinexpo Asia Pacific au Grand Hyatt Hong Kong, en présence du Consul Général de France, du Permanent Secretary for Commerce and Economic Development.

500 convives ont assisté aux rituelles intronisations mené par ces gardiens du temple en rouge et banc et notamment Hubert de BOUARD (Premier Jurat et propriétaire du Château Angélus).

JURATSUn évènement exceptionnel avec le lancement de la 1ère Chancellerie de la Jurade de Saint-Emilion en Chine (Beijing) avec les intronisations de Xing Hai CUI (à gauche sur la photo) en tant que Chancelier et Nicolas BILLOT-GRIMA (à droite sur la photo) en tant que Vice-Chancelier.

Le dîner élaboré par le Chef du Grand Hyatt était accompagné d’une sélection de 11 Grands Crus Classés et Premiers Grands Crus Classés de Saint-Emilion.

Les Jurats ont donné rendez-vous aux professionnels et amateurs asiatiques, ce samedi 31 mai au Reignwood Theater à Pékin pour la première soirée officielle de la toute nouvelle Chancellerie de la Jurade en Chine.