29 Mai

Au deuxième jour, Guillaume Deglise augmenta de 50 % la superficie de Vinexpo Hong-Kong

Il est ainsi des miracles…En 2012, 10 000 m2, en 2014, 15 000 m2…Le directeur général l’avait annoncé à Côté Châteaux: le marché asiatique, c’est le marché où il y aura une augmentation a deux chiffres surtout pour le vin rouge: +23 % dans les 5 ans, et + 35 % rien qu’en Chine ! De quoi marcher sur l’eau dans la baie de Hong-Kong  !Alors, c’est un marché qu’il faut bichonner…Voici en exclu, la video du 2ème jour de ce miracle asiatique.

Video et photo réalisés par Vinexpo au Concention and Exhibition Center de Hong-Kong

28 Mai

Vinexpo Hong-Kong: un bon démarrage pour rebooster le marché asiatique

Vinexpo Asia Pacific a bien démarré selon les organisteurs. Un premier jour sous de bonnes vibrations à 10 000 km de Bordeaux sa terre d’origine.

Il s’agit de se réveiller, de relancer les affaires, les contrats car les vins de Bordeaux sont ceux qui ont le plus souffert en 2013, avec un repli de 16% en volume et 18% en valeur vers la Chine, et même de 23% en volume vers Hong Kong selon les chiffres dévoilés il y a plusieurs semaines par le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB).

Guillaume Deglise, directeur de Vinexpo et Bertrand de Eisaguirre, Président de Vinexpo © Vinexpo

La Chine et Hong Kong sont ensemble  le premier marché à l’export pour les vins de Bordeaux et représente à lui seul le quart des exportations tant en volume (25%) qu’en valeur (26%).

Les experts considèrent que la fin des cadeaux faits aux dirigeants, l’arrêt brutal de cet exubérance de luxe ont pu porter préjudice aux vins de Bordeaux. Les Chinois par ailleurs avaient beaucoup trop acheté les précédents millésime et pour certains ont estimé s’être fait avoir. Des stocks seraient aujourd’hui revendus en Chine. Mais tout ceci ne serait que passager, il faut attendre que le marché se stabilise et se structure, pour mieux repartir !

La vidéo du 1er jour au Convention and Exhibition Center de Hong-kong, réalisée par Vinexpo.

Le château Destieux vainqueur de la coupe des crus classés de Saint-Emilion à Hong-Kong

L’évènement, c’était il y a quelques heures à Hong-Kong. La 14 ème Coupe des Grands Crus Classés vient de couronner le Château Destieux, de Christian Dauriac.

coupe des crus classés

De gauche à droite : Jean-Luc SYLVAIN, Yohann AUBERT, Christian DAURIAC (Château Destieux), Jean-François QUENIN (Président du Conseil des Vins de Saint-Emilion), Henrique DA COSTA (Château Monbousquet), Jean-François GALHAUD portant la bouteille du Château Cadet Bon (absent), Laurence BRUN (Château Dassault) © Vins de Saint-Emilion

La 14ème Coupe des Grands Crus Classés de Saint-Emilion vient de se clôturer à Hong Kong. C’est le Château Destieux (propriété de Christian DAURIAC, gagnant de l’édition 2012 de la Coupe des Grands Crus Classés de Saint-Emilion et finaliste en 2010) qui est sorti vainqueur, remportant la finale devant le Château Monbousquet (propriété de la famille PERSE), finaliste. Les demi-finalistes sont le Château Cadet Bon (propriété de Guy RICHARD) et le Château Dassault (propriété de la famille DASSAULT).

destieux

Les 4 finalistes à Hong-Kong © Vins de Saint-Emilion

Organisée par le Conseil des Vins de Saint-Emilion, la 14ème compétition biennale a vu 36 Grands Crus Classés de Saint-Emilion participer selon une formule de matchs éliminatoires au cours desquels les crus se sont affrontés deux par deux sur trois millésimes : 2009, 2010 et 2011, cette année. C’est le cru le plus régulier en qualité sur l’ensemble des millésimes qui l’emportait.

10271416_689721941094076_5544308722311151425_o

Lors de la coupe des Saint-Emilion © Vinexpo

La remise des prix se déroulera à Saint-Emilion lors de la traditionnelle Fête de Printemps de la Jurade de Saint-Emilion, dimanche 15 juin 2014, et les quatre gagnants se verront remettre une carafe de la collection Riedel.
La Coupe des Grands Crus Classés de Saint-Emilion a, depuis 1999, son homologue avec la Coupe des Crus de Saint-Emilion qui se déroule tous les deux ans dans le Bordelais en alternance avec la Coupe des Grands Crus Classés.

27 Mai

Les Jurats de Saint-Emilion ont donné le coup d’envoi de Vinexpo Asia et des festivités à Hong-Kong

C’était hier lundi 26 mai , le premier dîner officiel de la Jurade de Saint-Emilion à Hong-Kong. 500 convives étaient invitées au Grand Hyatt. L’occasion de souligner l’ouverture de la première chancellerie de la Jurade de Saint-Emilion à Pékin (Beijing).

ST EMILION HK

Hubert de Bouard avec les ches du Grand Hyatt de Hong-Kong ©

C’est hier, le Dîner de Gala d’ouverture de Vinexpo Asia Pacific au Grand Hyatt Hong Kong, en présence du Consul Général de France, du Permanent Secretary for Commerce and Economic Development.

500 convives ont assisté aux rituelles intronisations mené par ces gardiens du temple en rouge et banc et notamment Hubert de BOUARD (Premier Jurat et propriétaire du Château Angélus).

JURATSUn évènement exceptionnel avec le lancement de la 1ère Chancellerie de la Jurade de Saint-Emilion en Chine (Beijing) avec les intronisations de Xing Hai CUI (à gauche sur la photo) en tant que Chancelier et Nicolas BILLOT-GRIMA (à droite sur la photo) en tant que Vice-Chancelier.

Le dîner élaboré par le Chef du Grand Hyatt était accompagné d’une sélection de 11 Grands Crus Classés et Premiers Grands Crus Classés de Saint-Emilion.

Les Jurats ont donné rendez-vous aux professionnels et amateurs asiatiques, ce samedi 31 mai au Reignwood Theater à Pékin pour la première soirée officielle de la toute nouvelle Chancellerie de la Jurade en Chine.

26 Mai

Bordeaux exporte ses formations à Vinexpo Hong-Kong

La CCI de Bordeaux met en avant 3 de ses formations spécialisées en vins et spiritueux lors de Vinexpo Hong Kong du 27 au 29 mai 2014. Elle souhaite ainsi attirer sur Bordeaux des étudiants et stagiaires asiatiques grâce à ses savoir-faire et expertise en matière de vins et de formation. L’institution a en effet, non seulement réalisé le célèbre classement de 1855, mais aussi créé l’école de commerce de Bordeaux il y a plus de 140 ans, ou encore fondé Vinexpo en 1981.

Le major de la promotion Worldsom 2013 2013 © Jean-Pierre Stahl

 Trois écoles du groupe CCI de Bordeaux seront présentes sur un stand commun pendant le salon Vinexpo Asia Pacific qui ouvre demain à Hong Kong et jusqu’au 29 mai. Il s’agit de Kedge Business School, de Worldsom et de l’Institut de Promotion Commerciale (IPC) Vins & Spiritueux. Pour découvrir le meilleur de la formation vins et spiritueux made in Bordeaux, les visiteurs ont rendez-vous au niveau 1, coursive n°2, du Convention & Exhibition Center de Hong Kong.

 WORLDSOM MAGISTER, expertise en sommellerie

Worldsom, l’école internationale de la sommellerie, s’adresse aux professionnels de tous les continents à la recherche d’une expertise approfondie ou de compétences complémentaires en matière de sommellerie.

 Les cours, élaborés et dispensés par les meilleurs spécialistes et sommeliers internationaux, mettent l’accent sur l’acquisition d’une méthode d’analyse et de restitution de la dégustation. Ils enrichissent également la palette des connaissances et compétences de la profession : histoire, économie et géographie mondiales des vins et spiritueux, impact de la viticulture et de l’œnologie sur les vins, valeur ajoutée du sommelier pour le client, gestion économique d’une carte des vins, etc.

Paolo Basso, meilleur sommelier du monde 2013, sera le parrain de la prochaine promotion du Worldsom Magister dont la rentrée est prévue en octobre 2014.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Michel Vouzelaud

GLOBAL MBA spécialisé pour les cadres sup’ de la filière vins à l’international

KEDGE Business School décline son expertise au plus haut niveau de la formation professionnelle à travers le Global MBA « Major Wine & Spirits Management », seul MBA spécialisé international, accrédité AMBA, dans le management du vin et des spiritueux.

Ce programme est dédié aux cadres supérieurs désireux de jouer le premier rôle sur le marché viti-vinicole international. Les étudiants se rendent consécutivement à Bordeaux, Adélaïde (University of South Australia-UniSA), et Sonoma Stat University (Californie), Hong Kong University Space et Shanghai pour un cursus de 24 mois dispensé intégralement en anglais. Formation part-time, le programme combine 10 semaines de séminaires avec des périodes de distance learning et de travail personnel.

La promotion 2014 rassemble 15 participants issus de 11 pays différents (USA, Colombie, Espagne, Portugal, France, Belgique, Israël, Géorgie, Singapour, Liban, Inde). Ils sont en parallèle en poste dans des entreprises de renommée telles que Constellation Brands, Delhaize, Marussia Brands, Massoud Ets, The Wine Store, etc.

Formation inédite en COMMERCE INTERNATIONAL OPTION «WINE & WEB »

L’Institut de Promotion Commerciale Vins et Spiritueux ouvrira en octobre prochain une formation de Responsable en commerce international. Sa particularité : une option « wine & web », inédite sur le marché pour répondre à un besoin urgent de la filière. Accessible aux titulaires d’un Bac+2, la formation comprendra 6 mois de cours et 6 mois de stage en entreprise et débouchera sur un diplôme homologué de niveau Bac +3/4.

 Propriétés viti-vinicoles et maisons de négoce disposent aujourd’hui de deux principales pistes pour développer leurs ventes : l’export et internet. Elles ont donc besoin de commerciaux maîtrisant l’anglais et qui sachent non seulement faire déguster les vins mais aussi les promouvoir et les vendre via internet ou à partir d’un bureau à l’étranger.

Pour répondre à ce besoin, l’IPC Vins et Spiritueux lance une formation unique en France, celle de Responsable en Commerce International (ReCI) option wine & web. Objectif : permettre aux entreprises de la filière vin d’entrer sans plus attendre dans l’ère du web 2.0. Un enjeu majeur si l’on considère par exemple que la vente de vins en ligne a atteint 700 millions d’euros en France en 2013, et 5 milliards d’euros dans le monde.

Source CCI de Bordeaux.

Regardez le Reportage de Jean-Pierre Stahl et Jean-Rémi Haas

 

21 Mai

Vinexpo Hong-Kong: avantage pour le rouge en Asie avec 23 % d’augmentation dans les 5 ans

Guillaume Deglise, directeur général de Vinexpo, est l’invité de Parole d’Expert alors qu’il s’envole dans quelques heures pour Hong-Kong. L’occasion de reparler des marchés chinois et asiatiques qui sont les seuls au monde à connaître une croissance à deux chiffres dans les 5 prochaines années de la consommation de vin rouge. L’occasion de faire le point sur Vinexpo Asia qui a gagné 50 % en superficie pour un budget de 10 millions d’euros.

Cité du Vin, WEnd Crus Classés, Coupe Crus Bourgeois et Contrefa 057

Guillaume Deglise, directeur général de Vinexpo @ Jean-Pierre Stahl

Jean-Pierre Stahl: « Guillaume Deglise, quelle couleur va avoir ce Vinexpo Asie 2014 ? »

Guillaume Deglise: « le blanc, le rouge et le rosé, mais avec un avantage pour le vin rouge car c’est dans cette région qu’il se développe le plus par rapport aux 5 continents. + 23 % dans les 5 prochaines années, donc c’est une région en plein boom ! Avec notre organisme anglais IWFR qui réalise ces études de consommation dans le monde, l’Asie avait déjà augmenté sa consommation de vin rouge de + 70 %, les 5 dernières années. C’est vraiment l’Asie qui tire le marché…En effet, c’est la seule région à avoir une augmentation à 2 chiffres, car aux Etat-Unis l’augmentation est de de 8,5 % et en Europe ça stagne à – 0,2 %. »

JPS: « Pour ce millésime 2014, quelle est la superficie réservée à Hong-Kong ? »

GD: « C’est une augmentation de + 50 % car on a identifié dès 2012 que le marché allait continuer à croître. On passe de 10 000 m2 à 15 000 m2 au Convention and Exhibition Center et pour la première fois sur deux niveaux. On a un peu plus de 1300 exposants (cf 2400 à Bordeaux) de 32 pays. On retrouve surtout les 3 pays exportateurs principaux en volume et en valeur: la France, l’Italie et l’Espagne. »

« Cette année, on a un focus particulier sur les spiritueux car l’Asie est le 1er marché mondial mondial. On a un concept de bar fait par Vinexpo au centre du salon, avec mixologistes qui réalisent des cocktails et des master classes. C’est un marché très dynamique, peut-être plus que celui des vins. »

vcsPRAsset_2753257_121256_f8a9448e-be26-4431-937e-6ec5d6a28cd9_0[1]JPS: « On a enregistré une baisse de 16 % en volume et 18 % en valeur des expotations de vins français en 2013 en Chine, faut-il s’en inquiéter ? »

GD: « C’est juste une pause, car il s’est développé très vite et il n’était pas structuré. Aujourd’hui, il s’organise.Il se dégage une liste d’importateurs sérieux et nous, on croit toujours à ce marché. On prévoit + 35 % d’augmentation sur le marché des vins chinois dans les 5 ans. »

JPS: « Pourquoi Vinexpo Pékin ne s’est pas fait ? »

GD: « Pékin devait se faire juste après HK; on a changé notre fusil d’épaule; on a préféré travailler sur une forte puissance des exportations sur Hong-Kong. On a juste reporté sine die, on croit toujours au potentiel du nord de la Chine.  Et puis on a Tokyo en novembre…2 salons suffisants pour les importations en Asie. »

JPS: « Vous aviez un peu délaissé Tokyo, car vous y aviez organisé deux Vinexpo Overseas en 2000 et 2002 ? »

GD: « Oui, nous avions aussi Vinexpo New-York, puis Chicago en 2004 et à partir de 2006 on est revenu à Hong-Kong. Vinexpo essaie de suivre ses clients. Tokyo avait l’avantage du Jazpon, mais on avait du mal à faire venir les autres pays d’Asie. Aujoud’hui on y retourne, le Japon est un marché très fidèle, très sophistiqué. Tokyo est la ville au monde où il y a le plus d’étoilés Michelin !  Les Japonais nous avaient dit de revenir, alors on revient, c’est un salon plus local destiné au marché japonais. »

Interview réalisée le 19 mai par Jean-Pierre Stahl.

Guillaume Deglise était également l’invité du 19/20 en Aquitaine le 20 mai 2014 questionné par Vincent Dubroca:

20 Mai

L’unique 1893: la caisse or de Cordier-Mestrezat avec 4 châteaux d’ Yquem et un lingot d’or ! Mise à prix 250 000 euros…

A Vinexpo Hong-Kong (27-29 mai), Cordier-Mestrezat s’apprête a faire le buzz…Cette célèbre maison de négoce bordelaise met aux enchères une caisse dorée à la feuille d’or avec 4 Yquem 1893 et un lingot d’or d’un kilo. Nom de code « L’unique 1893 ». Mise à prix 250 000 euros. De richissimes chinois vont sans doute se l’arracher…

L'unique 1893 © Cordier-Mestrézat

L’unique 1893 © Cordier-Mestrézat

L’instant est magique. La planète entière retient son souffle. On est le mardi 27 mai 2014 à Hong-Kong. A l’occasion du gigantesque salon Vinexpo Asia, Cordier Mestrezat, maison de négoce bordelaise, vend aux enchères sa « Golden 4 Box » toute revêtue de feuilles d’or. A l’intérieur, de l’or liquide: l’or d’Yquem…4 bouteilles exceptionnelles de 1893, une grande année. Mais aussi un lingot d’or d’un kilogramme. Cette caisse est une pièce rare et même unique: elle a été baptisée « l’Unique 1893 ».

Cordier 017

L’acheteur Chinois de la Golden4Box avec la série d’Yquem en « 7 » depuis 1927 vendue 50 000 euros lors de Vinexpo Asia-Pacific en 2012. A droite David Bolzan. © Cordier Mestrezat.

Pour David Bolzan, directeur général de Cordier-Mestrézat Grands Crus, maison de négoce presque bi-centenaire de la place de Bordeaux: « C’est Bordeaux sous son meilleur jour avec une compétence, un savoir-faire et le prestige. »

On souhaite tirer Bordeaux vers le haut ! Ce qu’elle a d’exceptionnel, c’est qu’elle contient 4 châteaux d’Yquem 1893, probablement l’un des meilleurs millésimes qu’Yquem ait créés. Il y a à l’intérieur un lingot d’or gravé « 1893 L’unique » !, selon David Bolzan directeur général de Cordier-Mestrezat.

« Ce type d’objet unique peut intéresser la planète entière. Le marché idoine, c’est le marché asiatique et chinois. »

« Il y a 2 ans, nous avions présenté sa petite soeur à Vinexpo Hong-Kong, la Golden 4 Box avec 4 bouteilles de château Yquem de 1927, 1937, 1947, et 1967. Et elle était partie au bout de 2 heures à 50 000 euros. C’est ce qui nous a donné l’idée de faire une pièce encore plus d’exception pour ce nouveau Vinexpo. »

Les Chinois aiment les objets clinquants ? « Oui, on a une thématique de 4Box, ces caisses de 4 dans le bois de Marie-Antoinette, une autre dans des peaux de serpent très rares. Il semble que l’or intéresse beaucoup ce genre de clients, ça fait beaucoup d’effets. Ce genre de produit se retrouvera sans doute dans le salon d’un grand amateur, riche chinois ou asiatique. »

On veut magnifier les vins de Bordeaux, l’artisanat bordelais. Nous allons présenter Bordeaux sous son meilleur jour. C’est vraiment sous le signe de l’excellence que nous voulons placer Bordeaux », selon David Bolzan.

Il ne reste plus qu’à suivre ces enchères le mardi 27 mai à Hong-Kong.

(photos Cordier-Mestrezat)

Reportage de Jean-Pierre Stahl et Marc Lasbarrères

12 Mai

Vinexpo à Bordeaux du 14 au 18 juin 2015

Ils sont forts ces organisateurs de Vinexpo. Hong Kong n’a même pas démarré, dans deux semaines du 27 au 29 mai au Convention and Exhibition Center, que déjà ils se projettent sur le grand salon de Bordeaux qui aura lieu du dimanche 14 juin au jeudi 18 juin 2015.

VINEXPO2013

Stéphane Le Foll, le ministre de l’agriculture, sur le stand de Mouton Rothschild lors de Vinexpo Bordeaux 2013 © France 3 Aquitaine

Le prochain salon Vinexpo se déroulera à Bordeaux du dimanche 14 au jeudi 18 juin 2015.

Evénement majeur et incontournable du calendrier des acteurs de la filière vins et spiritueux, Vinexpo marquera sa 18èmeédition, par de nombreuses nouveautés qui vous seront dévoilées dans les prochains mois.

Créé en 1981, Vinexpo s’est affirmé au fil des éditions comme le plus grand salon professionnel mondial pour les opérateurs du secteur des vins et des spiritueux. Il a lieu à Bordeaux toutes les années impaires et réunit 48 000 visiteurs professionnels venant de 135 pays et 2 400 exposants représentant 45 pays producteurs.

vcsPRAsset_2753257_121256_f8a9448e-be26-4431-937e-6ec5d6a28cd9_0[1]

Vinexpo Hong-Kong 2010

Parallèlement, toutes les années paires, Vinexpo Overseas, filiale de Vinexpo, organise le salon Vinexpo Asia-Pacific. En 1998, la première édition de Vinexpo Asia-Pacific s’est tenue à Hong-Kong, suivie en 2000 et 2002 par deux éditions à Tokyo. Depuis 2006, Vinexpo Asia-Pacific se déroule à Hong-Kong tous les deux ans, il est devenu un salon incontournable en Asie. Prochain rendez-vous : du 27 au 29 mai 2014.

Nouveau défi en 2014, Vinexpo Overseas se diversifie et lance Vinexpo Nippon, le 1er et 2 novembre à Tokyo. Un nouvel événement spécialement dessiné pour le marché japonais.

18 Jan

Ca fleure bon Vinexpo Asia-Pacific

 Un avant-goût du prochain salon Vixexpo à Hong-Kong…Le directeur général de Vinexpo, Guillaume Deglise, est actuellement en tournée en Corée pour assurer la promotion de Vinexpo Asia-Pacific prévu les 27, 28 et 29 mai prochains.

 «Vinexpo Asia-Pacific», c’est le salon du vin de référence sur le marché asiatique depuis 1998 avec plus de 1.300 exposants et 18.000 visiteurs professionnels venus de toute l’Asie. Un salon qui marche fort.

Guillaume Deglise, nommé Directeur de Vinexpo en septembre dernier, a dépeint le marché en Corée et à Séoul comme étant dans une phase de «wine boom».

Cela reflète le développement d’une «habitude du vin» dans le pays, qui se popularise et n’est désormais plus réservé à une élite sociale.

«Le vin en Corée est un produit à la mode.»  a-t-il confié ce mardi à l’agence de presse Yonhap.

Guillaume Deglise

Il s’est ainsi montré optimiste pour le marché coréen, troisième marché asiatique après la Chine et le Japon:  » le marché a retrouvé de la croissance en 2013 et nous attendons une forte croissance dans les années à venir « .

Pourtant, c’est le Japon (qui va organiser un Vinexpo Nippon en novembre) qui reste le marché le plus développé de la zone, notamment à cause des prix élevés des vins vendus dans le pays.

Quant à la conjoncture, elle continue d’être prometteuse : «malgré la crise, le marché des vins a continué sa croissance avec 3,23% de hausse des ventes entre 2008 et 2012 au niveau mondial». Les nouveaux pays grands consommateurs de vins, comme la Chine, et les Etats-Unis, premier marché mondial des vins, sont les principaux moteurs de cette croissance. Il prévoit «une croissance de 4,9% est attendue entre 2013 et 2017».

http://www.vinexpo.com/en/