24 Juin

A J-2, Laurent Maupilé jubile: « Bordeaux Fête le Vin participe à l’attractivité de Bordeaux, les hôtels font le plein »

A J-2 de Bordeaux Fête le Vin, interview exclusive de Laurent Maupilé, l’organisateur et le directeur de Bordeaux Grands Evènements. Il est l’invité de Parole d’Expert dans Côté Châteaux. Selon lui, plus de mille personnes préparent ce festival du vin, une fête qui devrait rapporter « entre 15 et 20 millions d’euros de retombées économiques ».

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 009

Laurent Maupilé, serein sur le succès de cette nouvelle édition, à J-2 © Jean-Pierre Stahl

Jean-Pierre Stahl: « Comment se passent ces préparatifs, cette dernière ligne droite ? »

Laurent Maupilé: « Les préparatifs se passent très bien. Les quais de Bordeaux sont très adaptés à l’évènement. On a pu sécuriser le site pendant le montage (des stands et chapiteaux), vis à vis des gens qui font leur footing et les promeneurs habituels. On apprécie beaucoup cette compréhension. »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 015

Le montage de l’un des plus grands stands: celui de l’Ecole du Vin © JPS

« 48 heures avant BFV, plus de 1000 personnes ont travaillé et travaillent aux derniers préparatifs. La fête va se passer en plein patrimoine UNESCO, au coeur des jardins. Le public va avoir « Rendez-Vous avec Bordeaux », le spectacle nouvelle formule son et images, projeté sur les façades XVIII ème de la Place de la Bourse… Et, en face, d’autres jouent le jeu avec notamment le covering de la façade de la Banque Populaire…Toutes les énergies convergent pour accueillir au mieux les 500000 visiteurs français et étrangers. »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 013

Laurent Maupilé, qui tient avec une main 244 barriques © JPS

« On va faire quelque 600000 dégustations si tout se passe bien, avec 1000 vignerons mobilisés. »

JPS: « Qu’en est-il de la restauration, il n’y a plus de restaurant sur place ? »

LM: « Non, on peut déjeuner ou dîner sur le site avec les 15 étals du terroir. Le site était déjà très ouvert, il va le devenir un peu plus car les gens sont aussi invités à aller dans les restaurants. (Lire l’article: les restaurateurs misent sur le 100% Bordeaux). On est dans une économie de proximité locale, il y a là un transfert de chiffre d’affaire vers les restaurants. C’est une bonne nouvelle pour la restauration. »

JPS: « Avez-vous beaucoup de pass vendus et de pré-réservations ? »

Cette année, il y a une très forte demande par internet. On enregistre + 50 % en pré-ventes par internet. Alors peut-être que les gens ont acheté leur pass davantage par le net, mais en tout cas il y en a plusieurs milliers vendus. » Laurent Maupilé, directeur de Bordeaux Grands Evènements.

« Quant au passeport 1855, tout a été vendu il y a 15 jours, environ 400 passeports vendus pour déguster les plus grands crus »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 014

Les tonneliers de Nadalié sur le pont, 1000 barriques à bout de bras, même pas peur… © Jean-Pierre Stahl

JPS: « On voit tout le monde s’activer, et notamment ce fabricant de barriques ? »

LM: « Oui, Nadalié, un fabricant Girondin (à Ludon-Médoc) est notre fidèle partenaire. Sur le site, on va avoir 1000 barriques. On lui a demandé au début de Bordeaux Fête le Vin (dont c’est la 9 ème édition, la première remonte à 1998) ses barriques comme comptoirs dans les différents pavillons, puis ce chai à ciel ouvert (deux beaux alignements de 244 barriques sur 3 niveaux), et enfin ils se sont mobilisés sur la grande barrique: 9 mètres de haut, 7 à la base et 9 tonnes au total. »

BORDEAUX FETE LE VIN PREPARATIFS 030

Les panneaux des différents pavillons apposés ce matin © JPS

« Il va y avoir par ailleurs 3 fresques réalisées à partir de bouchons dont les couleurs sont naturelles. Elvira a réuni 250000 bouchons, 14 bénévoles se sont investis, le linéaire de colle représente 10 kilomètres, c’est plus de 6 mois de travail. Je tire un coup de chapeau à ce défi ! Ca va être un des endroits où l’on va se prendre le plus en photo (selfy pourquoi pas), c’est le signal souvenir de Bordeaux Fête le Vin ! »

JPS: « Bordeaux Fête le Vin, c’est une opération qui est aujourd’hui un vrai succès ? »

LM: Bordeaux Fête le Vin participe à l’attractivité de Bordeaux et à remplir les hôtels. C’est un support pour l’économie locale, il y a beaucoup de clients étrangers à Bordeaux durant l’évènement. Certaines entreprises, comme la Banque Populaire, ont fait le choix d’organiser leur congrès national ici durant BFV ! Bordeaux Fête le Vin 2014, ça devrait rapporter 15 à 20 millions d’euros à l’économie locale ! Mais on fait pour la 1ère fois une étude très précise pour décortiquer ces rétombées… »

23 Juin

Be happy, « BiWine » arrive: le premier porte-bouteille en liège présenté à Bordeaux Fête le Vin

Soyez Courtois, réservez votre étui « BiWine »…pour Bordeaux Fête le Vin ! Notre consoeur, Claudia Courtois, journaliste au Monde et au Point, a eu un beau jour une vision…Sa version « I have a dream » s’est traduite par la création du « BiWine »© Un superbe étui en liège et avec un harnais cuir pour transporter partout sa bouteille de vin, en mode isotherme. Un lancement en fanfare pour Bordeaux Fête le Vin.

1276613_446648558782434_1146587037_o

Vincent Poujardieu et Claudia Courtois, designer et inventeur du © BiWine

 « C’est né d’un constat d’usage. Moi, je suis cycliste, fille de cycliste, j’ai toujours fait du vélo à Bordeaux. Je suis une vraie pratiquante et je vais acheter mon vin chez un caviste à vélo. Quand j’avais un siège bébé, je mettais la bouteille achetée dans le siège bébé, mais il m’est arrivée d’en casser à deux reprises, la bouteille, emballée dans un sachet papier, tapant contre la fourche quand je passais sur des pavés. Alors, je me suis dit « pourquoi ne pas inventer un porte-bouteille à vin comme les porte-bidons ? »

1271623_439392612841362_77487044_o

Fini la casse de bouteilles en vélo avec le © BiWine

Et Claudia Courtois d’ajouter: « au départ, c’était un pari de copains ! Et puis, je me suis dit « je vais le concevoir et le vendre… » J’en ai parlé à un copain designer, Vincent Poujardieu, il m’a fait une proposition un an plus tard…mais il m’a bleuffée ! Sur son ordinateur, il m’a montré une image de synthèse de ce porte-bouteille en liège avec un harnais en cuir. »

10481575_576424005804888_1013259384028100649_n

© BiWine à Bordeaux Fête le Vin

Elle a alors créé sa petite entreprise (qui ne connait pas la crise). C’est ainsi qu’est né ce porte-bouteille nomade, élégant et durable…presque écolo, presque bobo, mais en tout cas très beau. Il permet le transport d’une bouteille de vin aux formats «Bordeaux» et «Bourgogne », les contenants les plus vendus en France, et dans le monde pour la «bordelaise». Le BIWINE® est pensé pour transporter en toute tranquillité des rouges, des blancs, des rosés, liquoreux ou rosés, vins français ou étrangers.

Pourquoi BiWine, me diriez-vous ? Claudia répond très simplement:

BiWine, ça sonne bien ! On a trouvé un terme anglais, qui soit très efficace et vite compréhensible. Bi car bipède et bicycette aussi. » Il peut épouser une bordelaise ou une bouteille de bourgogne (de 75cl et même 50cl) avec un système de double coque.

« On va essayer de le vendre en France et à l’étranger. Pour le protéger, j’ai déposé le concept à l’INPI et à l’OHMI. »

10383588_548290415288722_2331690073341091213_n

Vincent Poujardieu et Claudia Courtois présentant leur « bébé » BiWine ©

Quant à la fabrication, ça n’a pas été simple. « Ca fait deux ans que je travaille sur le projet. Après une énorme réflexion et conception, on est allé voir 2 sociétés en Aquitaine. Je me suis dit qu’il y avait ici un passé historique de l’utilisation de chêne liège dans le Lot-et-Garonne et dans les Landes. Le BiWine est fait à partir de granulés de liège de 0,5 à 1 mm de diamètre qui sont compressés, assemblés avec 8 % de résine et de colle pour les faire tenir. »

« Mais en Aquitaine, on ne m’a pas prise au sérieux, on s’est alors tourné vers « Amorim » le leader mondial à Porto au Portugal. L’une des filiale de ce groupe, « Amorim Cork Composite » est spécialisée dans le liège aggloméré. Ce sont eux qui gèrent la partie technique. »

Et le résultat est redoutable: selon les mesures thermiques réalisées l’été 2013 par l’Institut supérieur de la vigne et du vin de Bordeaux (ISVV), avec une température extérieure de 31° C, la bouteille sortie du frigo reste autour des 6° C pendant une heure sans problème.

10432099_575522829228339_4720610641226631249_nToujours avec une température ambiante de 31° C comme ces derniers jours à Bordeaux, la bouteille atteint seulement 10° C après 2h15 d’exposition. Plus la température extérieure diminue, plus la durée de conservation thermique augmente : par exemple, par 25° C, il faut 2h45 pour que la bouteille soit à 10°et 6h10 pour arriver à 15° C (contre 4h20 avec 31° C). Efficace non ?

Claudia Courtois présentera ses « BiWine » à Bordeaux Fête le Vin du 26 au 29 juin: elle a reçu de très bons retours notamment avec Laurent Maupilé, directeur de Bordeaux Grands Evénements, à tel point qu’elle a obtenu le coup de coeur de l’innovation 2014 et un stand: « c’est génial ! ».

« J’ai produit 500 pièces, dont 200 pour Bordeaux Fête le Vin, avec une série spéciale Bordeaux Fête le Vin. C’est une super aventure. J’ai 6 châteaux qui m’en ont acheté (Smith Haut Lafitte, Kirwan, Haut-Bailly...) 4 hôtels (dont la Corniche au Pyla redesignée par Philippe Starck, et le St James à Bouliac), des boutiques et un magasin de vélos. »

Quant à ses prochains projets: lancer le « BiChamp », évidemment pour bouteilles de champagne, « en essayant de faire une forme élégante, une taille qui ne soit pas trop imposante, on ne fera pas un obus de canon. »

Loin d’être une invention bouchonnée, le BiWine en promet à la planète vin…Une innovation qui ira loin…à pied ou en tout cas à vélo ! Coup de chapeau de Côté Châteaux !

Mieux que les soldes, 25 % de rabais sur le pass dégustations en ligne pour Bordeaux Fête le Vin

Avant les soldes, c’est déjà une promotion: Bordeaux fête le Vin propose ses pass dégustations à un tarif 25 % moins cher, en les achetant en ligne. 

Le pass dégustations avec la sacoche et le verre @ Bordeaux Fête le Vin

PASS DÉGUSTATIONS

Il est l’outil indispensable pour découvrir la qualité et la diversité des vins de Bordeaux et d’Aquitaine selon ses goûts et à son rythme. Un parcours initiatique permettra aux détenteurs du Pass de rencontrer les viticulteurs et négociants sur les Pavillons Dégustations et sur les Pavillons Millésime.

Un parcours initiatique permettra aux détenteurs du Pass de rencontrer les viticulteurs dans les différents Pavillons Appellations :

  • Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac
  • Médoc et Graves
  • Blancs secs et Rosés de Bordeaux
  • Bordeaux & Bordeaux Supérieur
  • Côtes de  Bordeaux
  • Sweet  Bordeaux
  • Vins d’Aquitaine
  • Les grandes marques des maisons de négoce
  • Mouton Cadet
  • Baron de Lestac, Blaissac et Malesan

DES TICKETS DÉGUSTATIONS

  • 1 ticket pour chaque Pavillon Appellation  (8 tickets)
  • 2 tickets pour les Pavillons Millésime
  • 1 ticket Coup de Cœur
  • 1 ticket Rosé
  • 1 ticket Crémant

DES TICKETS “PRIVILÈGE”

  • Bon pour un atelier dégustation à l’Ecole du Vin de Bordeaux
  • Bon pour 1 visite guidée dans les chais de Millésima
  • Bon pour une entrée gratuite au CAPC pour l’exposition Aaron
  • Bon pour une entrée gratuite au Musée d’Aquitaine pour l’exposition « Chicanos »
  • Bon pour une entrée gratuite au Musée des Douanes
  • Réduction de 5€ sur l’achat du polo ou du tee-shirt officiel à la boutique
  • Tickarte offrant des voyages illimités pendant 1 journée sur l’ensemble du réseau TBC

Vendu 15 € en prévente et 20 € sur le site, le Pass Dégustations comprend un carnet de 13 tickets dégustation ainsi qu’un verre et son étui

ACHAT DE PASS DÉGUSTATIONS

  • Office de Tourisme de Bordeaux 12 Cours du XXX Juillet
    Du 6 au 22 juin du lundi au samedi de 9h30 à 18h30, les dimanches et jours fériés : de 10h15 à 18h
  • A partir du 23 juin au Guichet Quinconces, quai Louis XVIII, entre les allées d’Orléans et les allées de Munich (retrait et achat)

RETRAIT DES PASS DÉGUSTATIONS SUR PRÉSENTATION DU E-BILLET

  • Guichet Quinconces, quai Louis XVIII, entre les allées d’Orléans et les allées de Munich
  • Les 23, 24 et 25 juin de 9h30 à 19h et les 26, 27, 28 et 29 juin de 11h à 23h

Cliquez-ici pour acheter votre pass

22 Juin

Ces vigneronnes vous attendent derrière leur stand à Bordeaux Fête le Vin

Portraits croisés de Marion Reculet et de Françoise Lannoy. Deux viticultrices qui vont vous parler de leur appellation, de leur château et de leur passion. Marion participe pour la 1ère fois à Bordeaux Fête le Vin, Françoise, elle, a déjà animé les autres concepts de Bordeaux Fête le Vin à l’étranger à Québec et à Hong Kong.

Grêle medoc et Samedi Blanc en Pessac Leognan 110

Marion Reculet, à la tête du château le Camplat en Blaye, Côtes de Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

Marion Reculet a 34 ans, bercée depuis toute petite par le rythme des pieds de vigne à planter, des vendanges et de l’élevage du Côte de Blaye que produisait son papa Jean-Louis à Saint-Mariens en Gironde.

Ce matin-là, elle vient prendre des nouvelles de son père et de sa tante, en plein soleil. Levés très tôt, les Reculet ne reculent pas devant le dur labeur: planter quelque 5000 pieds de Malbec sur 1,2 ha. Marion, elle s’occupe depuis mars 2014 de gérer le domaine, avec comme bagage notamment un master en management du vin et des spiritueux.

Son château, c’est le Camplat, 18 ha en Blaye, Côtes de Bordeaux (c’est la nouvelle appellation désormais): 10 ha de merlot, 2,5 de cabernet franc, 1 de Malbec et 4,5 de sauvignon pour le blanc.

C’est pour Marion un peu un baptême du feu, car « même si je l’avais fait en tant que consommatrice, c’est la 1ère fois en tant que viticultrice ! C’est surtout ne pas rater l’événement, faire la promotion de l’appellation… » Marion Reculet, château le Camplat

Pour Françoise Lannoy, c’est une autre histoire. Françoise, âgée de 57 ans, est la Présidente du Syndicat de Castillon, Côtes de Bordeaux. Une femme de caractère, qui sait ce qu’elle veut mais au caractère bien sympathique des gens du « ch’nord ». Car Françoise n’est arrivée que tardivement à la vigne. Originaire de Dunkerque, elle a eu une autre carrière avant d’arriver en Gironde, dans l’immobilier d’entreprise et industriel.

C’est en 2001, qu’elle décide de changer de vie. Elle achète le château de Lambersac, 20 ha en AOC Puisseguin-Saint-Emilion,. Puis, elle achète l’année suivante, le Moulin de la Clotte en Côtes de Castillon. (8ha).

La vigne, c’est pour elle, un rêve d’adolescente, car elle venait dans la région avec son père qui était aussi passionné par le vin: « j’ai été élevée de longue date aux vins de Bordeaux »

Quant à sa présence à Bordeaux Fête le Vin, elle a été de toutes les éditions ou presque depuis son arrivée dans la région.

Françoise Lannoy a même été une ambassadrice avec les concepts exportés de Bordeaux Fête le Vin à Hong-Kong avec le « Wine and Dine Festival », à Québec également et très bientôt à Bruxelles pour le « Eat Brussels, Drink Bordeaux » en septembre.

Bravo à nos vigneronnes. Côté châteaux leur décerne le titre de vigneronnes du mois de juin, spécial Fête du Vin !

A J-4 de Bordeaux Fête le Vin, dégustation de spécialités hongkongaises

-Hong-Kong_format_780x490

Dégustation de délicieux dim sum

Hong Kong, la capitale gastronomique de l’Asie et acteur majeur de la gastronomie mondiale investit les Quais ! Le Chef Mak Kwai Pui du restaurant Tim Ho Wan, l’étoilé le moins cher du monde, sera sur le stand de l’Office de Tourisme de Hong Kong pour proposer sa spécialité incontournable : les dim sum. Ces bouchées traditionnelles typiquement hongkongaises, connues en France sous le nom de « bouchées vapeurs », se dégustent accompagnées de thé mais s’harmoniseront aussi merveilleusement avec les vins de Bordeaux !

Retranscrire l’ambiance d’un salon de thé chinois

Le thé est la boisson la plus populaire de Chine, mais le « milk tea », typiquement anglais, ne se trouve qu’à Hong Kong ! Ancienne colonie anglaise, rattachée à la Chine en 1997, et région administrative spéciale jusqu’en 2047, Hong Kong conserve cette coutume traditionnelle anglaise, élevée au rang d’art. Cette boisson à base de thé noir, de lait concentré et de sucre est différente du thé traditionnel chinois qui n’est pas sucré. L’Office de Tourisme de Hong Kong accueillera sur son stand deux « Milk Tea Master » Hongkongais, en quête perpétuelle des meilleurs crus, afin de proposer le plus goûteux des thés!

Retrouvez toutes les spécialités et actualités de Hong Kong sur le site de l’Office de Tourisme : www.hongkongtourisme.fr

Et les animations sur les 2 kms de stands: Bordeaux Fête le Vin c’est ici

21 Juin

Le plus grand collectionneur de vins au monde a été sequestré chez lui durant deux heures

Michel-Jack Chasseuil, le collectionneur qui possède les plus beaux flacons de Bordeaux et d’autres régions viticoles, a été victime de malfrats. Il l’ont séquestré durant deux heures chez lui dans la région de Poitiers.

le plus grand collectionneur de vins 079

Plusieurs hommes cagoulés et armés ont séquestré pendant deux heures le propriétaire de ce qui est considéré comme « la plus belle cave du monde », mais les malfaiteurs ont dû repartir avec un maigre butin, ont indiqué hier une source judiciaire et la victime, Michel-Jack Chasseuil.

Le Deux-Sévrien Michel-Jack Chasseuil, qui dispose de la cave la plus réputée au monde, a été braqué à son domicile jeudi matin.

Mr Chasseuil est ancien de chez Dassault Aviation dont la cave, constituée de quelque 35.000 bouteilles de grands vins et de spiritueux, est considérée comme la plus prestigieuse au monde.

Sa cave, il raconte l’avoir bâtie de ses mains sous sa maison. Et pourtant, il disposait d’un important système de sécurité, jusqu’ici sa citadelle était réputée imprenable.

Les malfaiteurs n’ont en effet pas réussi à avoir accès à ses lingots d’or, les plus grands millésimes des plus grands domaines, dont ceux de la Romanée-Conti, Pétrus ou château Yquem, parmi les 40.000 bouteilles qu’il collectionne, dont de nombreux rares spiritueux.

Une chasse à l’homme a été lancée: quatre hommes sont recherchés pour vol en bande organisée et séquestration, a indiqué le parquet de Niort.

« Pourtant préparé psychologiquement« , Michel-Jack Chasseuil n’a pas senti venir la ruse lorsqu’un livreur en camionnette lui annonce venir livrer des bouteilles. « A peine je m’approchais de lui que plusieurs types cagoulés et armés m’ont sauté dessus en me disant ‘tais-toi’, ‘ne crie pas’ et m’ont traîné dans la maison », explique-t-il « parce que ça fait du bien de parler et pour que d’autres sachent qu’ils n’arriveront pas à me voler ».

Michel-Jack Chasseuil raconte que les quatre hommes l’ont menacé avec des armes. Ils voulaient l’obliger à ouvrir son « sanctuaire », la cave qui regorge des plus grands vins, protégés par une porte blindée. Il dit se féliciter aujourd’hui d’avoir pris la décision de placer « la clé du sanctuaire dans un coffre de banque ».

Séquestré pendant deux heures, il s’en sort finalement avec un doigt cassé avant que ses bourreaux ne prennent la fuite avec une quinzaine de caisses de vin « de seconde zone », et sa voiture.

Un véhicule de type fourgonnette a été retrouvé dans les environs de Saint-Maixent (Deux-Sèvres) recouvert d’eau de javel, sans doute pour effacer toutes traces.

Michel-Jack Chasseuil voudrait ne plus conserver chez lui ce qu’il considère comme « le patrimoine de la France ». Il cherche des mécènes pour créer « un Louvre du vin à Saint-Emilion ».

Avec Agence France Presse

Reportage de France 3 Poitiers lors de la visite de SAS Albert II de Monaco chez Miche-Jack Chasseuil

A J-5 de Bordeaux Fête le Vin, l’Aquitaine met ses terroirs à l’honneur

Pendant Bordeaux Fête le Vin, la Région Aquitaine fête ses vins et ses terroirs. Une quinzaine de producteurs et d’artisans d’Aquitaine seront présents sous la bannière « Sud Ouest France ». Une opération de promotion coordonnée par l’AAPrA (Agence Aquitaine de Promotion Agroalimentaire).
Les Étals du Terroir sur Bordeaux Fête le Vin seront l’occasion de déambuler sur les bords de Garonne un verre à la main pour déguster et découvrir la richesse des appellations de Bordeaux et de la région Aquitaine en associant au vin la finesse d’un foie gras du Périgord IGP, le goût iodé d’une douzaine d’huîtres Arcachon Cap Ferret, à la saveur d’une tranche de Blonde d’Aquitaine, le goût d’antan d’une tranche de pain artisanal ou le fondant du jambon de Bayonne IGP.

Ici, aucun revendeur : c’est la garantie de rencontrer la personne qui fait le produit.

Des espaces de détente et de dégustation seront installés à côté des étals, permettant de goûter au meilleur de l’Aquitaine dans une ambiance festive et chaleureuse grâce à une animation culinaire !

Les produits issus du patrimoine gastronomique aquitain seront mis à l’honneur tout au long de la manifestation, notamment grâce à la présence de chefs aquitains et d’un chef de Los Angeles.

Venez assister en direct au « choc » des gastronomies… un chef aquitain fera face au chef Sedlar de Los Angeles pour élaborer, chacun avec leurs sensibilités gastronomiques, une recette à base du même panier de produits de qualité des terroirs aquitains. Ce sera à vous de trancher… et surtout de déguster leurs recettes !!!

Rendez-vous, dimanche 29 juin à 12h, sur le stand du Conseil régional d’Aquitaine à Bordeaux Fête le Vin.

20 Juin

33entrepreneurs: « welcome aboard » à Jean-Louis Triaud, Jean-Michel et Jean-Charles Cazes

Jean-Michel CAZES, Jean-Charles CAZES, Jean-Louis TRIAUD investissent dans 33entrepreneurs : le premier accélérateur de start-ups dédiées au Vin, à la Gastronomie et au Tourisme à Bordeaux

Vincent Prêtet, le concepteur de © 33entrepreneurs

Vincent Prêtet, le fondateur de 33entrepreneurs qui pose fièrement avec son coq place de la Bourse, vient d’annoncer l’entrée en scène de Jean-Michel CAZES, Jean-Charles CAZES et Jean-Louis TRIAUD par leur participation au sein du véhicule 33entrepreneurs_invest.

Propriétaire de Lynch-Bages pour le première, ou de château Gloria pour le dernier, ces investisseurs reconnus, dans le monde du vin rejoignent une équipe déjà composée de 20 mentors et d’entrepreneurs passionnés.

Leur but: stimuler les innovations de rupture dans le domaine du Vin, de la Gastronomie et du Tourisme. C’est l’ambition affichée de 33entrepreneurs, pour révéler les futures pépites internationales.

Depuis sa création, un large réseau de soutien s’est développé autour de l’ambition de 33entrepreneurs. En quelques mois seulement l’accélérateur de startups est devenu un pôle d’attraction des forces vives internationales dans ces domaines d’excellence de la France que sont le Vin, la Gastronomie et le Tourisme.

Nous sommes fiers et heureux d’accueillir Jean-Michel CAZES, Jean-Charles CAZES et Jean-Louis TRIAUD comme investisseurs dans l’accélérateur de StartUps, 33entrepreneurs. Des personnalités passionnées qui acceptent d’accompagner une aventure qui s’avère prometteuse » Vincent Prêtet, 33entrepreneurs.

Et d’ajouter: « depuis le début, ils nous ont soutenu et aidé, aujourd’hui ils investissent dans ce programme. L’occasion de booster la croissance d’entrepreneurs qui veulent apporter de l’innovation dans les filières traditionnelles et devenir les pionniers français ».

Côté Châteaux leur souhaite bonne chance et que ces poids lourds du monde du vin booste davantage « leur petite entreprise qui ne connaît pas la crise » selon Bashung.

18 Juin

A J-8 de Bordeaux Fête le Vin, la planète tweet bouillonne

Bordeaux Fête le Vin, c’est du 26 au 29 juin. Mais Bordeaux Fête le Vin est depuis longtemps sur tous les supports du web à Facebook en passant par twitter. Au fure et à mesure que la date se rapproche, les tweets s’affolent.

Boycott tous azimuts des sites internet « .vin » et « .wine »

Les vignerons européens produisant des vins d’appellation veulent boycotter les futurs site internet se terminant « .vin » ou « .wine ». Sauf surprise de dernière minute, ils devraient apparaître prochainement sur la toile malgré les oppositions des professionnels.

© wikipedia

Les professionnels, soutenus par le gouvernement français, craignent que l’existence de ces sites ouvre la porte à des tricheries sur les appellations et contrefaçons, et étaient en négociations sur la question avec les aspirants à « .vin ».

L’Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers) « nous a contactés cette nuit et nous a confirmé que ces adresses seraient bien mises en place », Pascal
Bobillier Monnot, directeur de la Confédération nationale des producteurs de vins et eaux de vie de vin à appellations d’origine contrôlées (Cnaoc).

« Il n’y aura pas de décision formelle annoncée », a poursuivi Pascal Bobillier Monnot. Le délai de négociations entre les différentes parties ayant expiré le 3 juin, le projet suit son cours comme prévu.
Dans ces conditions, le dernier espoir serait que le président de l’Icann en personne décide, lors de la session de l’organisme qui s’ouvrira le 22 juin à Londres, de ne pas attribuer ces adresses tant que les différentes parties ne se seront pas entendues, explique-t-on à la Cnaoc.

Mais sans attendre l’organisation et son homologue européenne Efow se disent prêtes dans un communiqué commun « à engager une vaste campagne de sensibilisation vers
les vignerons pour les dissuader d’acheter les noms de domaine se terminant par  » .vin  » et  » .wine  » (boycott) et vers les consommateurs pour les alerter sur les risques encourus en achetant sur ces sites (pas de lien entre les produits proposés et la région citée, contrefaçon etc.) ».

Le seul prétendant au « .vin » est un groupe américain, Donuts, qui a également déposé un dossier pour « .wine », en concurrence avec une société basée à Gibraltar et une autre en Irlande.
Si elle obtient l’extension « .vin », la société aura en effet le droit de la commercialiser pour qu’elle soit déclinée en noms de domaine de second niveau, comme « www.bordeaux.vin » ou « www.champagne.vin ».

Agence France Presse.