09 Sep

30 ans, l’âge de raisin : bon anniversaire à l’appellation Pessac-Léognan

30 ans, aujourd’hui ! Bon anniversaire à Pessac-Léognan, à ses 72 superbes châteaux et à ses élégants viticulteurs. Un bel âge pour une appellation qui depuis 30 ans a doublé sa superficie. Une appellation que l’on doit aussi à la détermination d’un grand propriétaire : André Lurton.

Francis Boutemy, Yann La Goaster (Fédé des Grands Vins de Bordeaux), Laurent Cogombles (syndicat des Pessac-Léognan et Allan Sichel Président du Civb) © JPS

Francis Boutemy (château Haut-Lagrange), Yann La Goaster (Fédé des Grands Vins de Bordeaux), Laurent Cogombles (château Bouscaut) et Allan Sichel Président du Civb) © JPS

Age de raison ou plutôt de raisin ! Il y a 30 ans, André Lurton décrochait cette nouvelle appellation « Pessac-Léognan », sur un terroir de graves, reconnue par l’Etat au terme de près de 10 années d’un travail acharné.

On a bien 30 ans aujourd’hui, on le doit à André Lurton, on a fêté cela à Bordeaux Fête le Vin à Québec et on continue à « Eat! Brussels Drink! Bordeaux » ce week-end » Laurent Cisnéros, vice-président du Syndicat Viticole de Pessac-Léognan.

André Lurton, au centre, entouré de 2 de ses 7 enfants Christin et Jacques.

André Lurton, au centre, entouré de 2 de ses 7 enfants Christine et Jacques © Jean-Pierre Stahl.

Francis Boutemy, le Grand Maître du Grand Conseil Du Vin De Bordeaux me rappelait, au printemps dernier, la joie qu’il avait partagé avec André Lurton « C’était le 9 septembre 1987, je me vois encore avec André Lurton à ouvrir une bouteille de champagne… ».

Cela nous fait replonger dans le passé, dans la mémoire… », commente le nouveau président du Syndicat Viticole Philibert Perrin. « Je l’ai rappelé en conseil d’administration mais peu d’entre eux connaissaient la date. Cette date réelle est celle de la signature du décret signé à l’époque par le Premier Ministre Jacques Chirac et le Ministre des Finances Edouard Balladur. »

On ne peut que tirer un coup de chapeau à André Lurton et à un groupe de fidèles dont Francis Boutemy, Jean Kressmann, Jean Bouquier et mon père Anthony Perrin. Ils connaissaient toutes les ficelles et ont eu la patience de mettre les différentes administrations autour de la table ; ça a été 10 ans de travail » Philibert Perrin, président des Pessac-Léognan.

Revoir le magazine sur  : Saga Lurton: André Lurton, le créateur d’appellation réalisé par Jean-Pierre Stahl, Didier Bonnet et Xavier Granger :

19430121_1563872097019594_1106427085979619616_nQue de chemin parcouru, car :

En 1987, l’appellation ne faisait que 813 hectares, aujourd’hui elle a doublé sa superficie « avec 1791 hectares et produit en moyenne 10 millions de bouteilles », Laurent Cisnéros.

Il faut se rappeler la pression immobilière qu’a connue l’agglomération de Bordeaux : « ce sont 1000 hectares de vignes qui ont été perdues sur Mérignac, Pessac, Talence et Villenave d’Ornon. » La création de l’appellation a permis de freiner ce phénomène et de sanctuariser le vignoble. « Aujourd’hui on a regagné ces 1000 hectares. Après la création de l’appellation, on a suscité un dynamisme, de nouveaux crus ont été créés comme Haut-Lagrange, Haut-Vigneau, Lafont-Menau, Séguin, la Solitude…Ce dynamisme et ce terroir ont attiré de nouveaux venus comme les Cathiard ou les Bonnie, des moteurs pour l’appellation » poursuit Philibert Perrin.

Arnaud Thomassin, propriétaire du château de France © Jean-Pierre Stahl

Arnaud Thomassin, propriétaire du château de France © Jean-Pierre Stahl

Pessac-Léognan, ce sont 72 châteaux, dont 14 crus classé de Graves. Pour Philibert Perrin : « notre force, c’est d’avoir des crus prestigieux parmi les plus réputés de Bordeaux. C’est aussi sa diversité de sols entre des graves profondes, des argiles et des sols argilo-calcaires. On peut aussi trouver des vins dans un rapport qualité prix remarquable. C’est ce qui fait notre succès auprès du consommateur, tant en France, qu’en Belgique, dans les pays limitrophes. Nous sommes aussi très présents sur les tables de restaurants. »

Dans le chai à barriques de blanc, dégustant le 2014 en plein élevage © Jean-Pierre Stahl

Dans le chai à barriques de blancs du château Carbonnieux, Eric et Philibert Perrin, élu président de l’appellation Pessac-Léognan au printemps dernier © Jean-Pierre Stahl

Une appellation qui aujourd’hui est reconnue partout en France et dans le monde entier, ce sont aussi les vins les plus prisés des Bordelais. Une appellation qui, malheureusement en avril dernier, a été sérieusement touchée par le gel, à hauteur de 50%.

Olivier Bernard au centre, quel voix ! © JPS

Olivier Bernard, président de l’Union des Grands Crus de Bordeaux et propriétaire du Domaine de Chevalier, au centre, chantant joyeux anniversaire Pessac-Léognan, quelle voix ! © JPS

Le 23 octobre prochain, ce 30e anniversaire va être encore célébré au Pavillon Ledoyen à Paris, lors d’une dégustation et une masterclass avec une nouvelle génération de chefs. Elle sera aussi mise en avant à Hong-Kong pour la Fête du Vin qui porte le nom de Wine & Dine Festival.

Château Couhins-Lurton à l'automne dernier © JPS

Château Couhins-Lurton à l’automne dernier © JPS

Mais le point d’orgue sera encore les traditionnelles Portes Ouvertes, les 1er et 2 décembre où 35 châteaux feront déguster leur savoir-faire, 13 organiseront également des dîners le samedi soir, avec un objectif affiché cette année de 800 dîners dans les propriétés.

Christine Delmas, Véronique Sanders (Haut-Bailly), Jean-Philippe Delmas (Haut-Brion), Séverine Bonnie (Malartic-Lagravière), Laurent Ciusnéros (Rouillac) et Emilie Gervoson (Larrivet-Haut Brion) © Jps

Christine Delmas, Véronique Sanders (Haut-Bailly), Jean-Philippe Delmas (Haut-Brion), Séverine Bonnie (Malartic-Lagravière), Laurent Cisnéros (Rouillac) et Emilie Gervoson (Larrivet-Haut Brion) pour les 30 ans fêtés au Palais de la Bourse en avril dernier © Jps

En attendant, il y aura aussi à Pessac, la première Fête des Vendanges (organisée par la ville de Pessac), suggérée par votre serviteur, à l’occasion des journées du Patrimoine, avec des dégustations de vins au verre le 15 septembre prochain.

Happy Birthday les Pessac-Léognan comme le chantait aussi avec entrain les propriétaires au Printemps dernier au Palais de la Bourse :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *