12 Juil

Château Marquis d’Alesme : une invitation à la « Parenthèse Enchantée »

C’est une renaissance à Margaux. Comme transporté par un savant mariage entre l’exotisme et le classicisme, le visiteur est subjugué par la beauté architecturale du lieu. Une composition d’inspiration mixte française et asiatique qui fait de cet endroit un lieu unique, à visiter d’urgence dans le Médoc.

Aymone Fabre proposant cette Paeznthèse Enchantée et ce festival de senteurs devant le château Marquis D'Alesme © JPS

Aymone Fabre proposant cette Parenthèse Enchantée et ce festival de senteurs devant le château Marquis D’Alesme © JPS

Arrivée à Margaux en 1989, la famille Perrodo, qui avait fait fortune dans le pétrole dans les années 70, a fait l’acquisition du château Marquis d’Alesme (3e Cru Classé) en 2006. Déjà propriétaire du Domaine Labégorce, les descendants d’Hubert Perrodo (autodidacte, fils de marin pêcheur) ont réalisé un projet architectural d’envergure en plein coeur du centre bourg de Margaux.

IMG_7607« Nathalie Perrodo, à la tête de la gestion du Marquis d’Alesme, c’est elle qui a exprimé sa vision d’un grand vin et de ce chantier, » commente pour Côté Châteaux Aymone Fabre directrice de la communication. « Un projet d’envergure sur lequel on a travaillé 2 ans en amont et commencé les travaux en 2013 ».

Le Hameau du Marquis d'Alesme © JPS

Le Hameau du Marquis d’Alesme © JPS

A l’entrée à droite, le visiteur est d’abord interpellé par le Hameau de Marquis d’Alesme. Un lieu de bienvenue, de détente et de grignotage, un lieu surtout directement inspiré du hameau du jardin anglo-chinois de Chantilly ou de l’emblématique hameau de la reine Marie-Antoinette à Versailles. C’est dire si le visiteur peut se laisser aller…à rêver, à laisser son esprit s’évader, sans toutefois perdre la tête ! On y trouve une table d’hôtes avec des produits simples et frais, dans une ambiance authentique avec une grande cheminée en pierre et de grandes tables comme dans les monastères,  (le mobilier a été réalisé  par l’Atelier Fabien Pédelaborde). Le Hameau abrite également le Caveau et ses espaces de dégustation, en terrasse ou au bar.

IMG_7608C’est aussi le point de départ de la « Parenthèse Enchantée » : une promenade qui va d’abord vous emmener à travers les jardins paysagers qui composent de délicates mosaïques de couleurs et de senteurs. Un doux cheminement jusqu’à une autre splendeur architecturale, le pavillon de l’Abbé Gorsse : pavillon de plaisance, lieu enchanteur, conçu dans l’esprit des folies du XVIIIème siècle. Il a été entièrement déconstruit, « pierre par pierre » et reconstruit durant 8 mois à l’identique dans le parc,  par des compagnons tailleurs de pierre passionnés. En son sein se cachent des salons de réception et une grande fresque au lavis d’encre de Chine « les Jardins pittoresques de Marquis » réalisée par l’artiste François Houtin.

Le Pavillon de l'Abbé Gorsse démonté et reconstruit pierre par pierre © JPS

Le Pavillon de l’Abbé Gorsse démonté et reconstruit pierre par pierre © JPS

Il faut dire que les précédents propriétaires, les membres de la famille Zuger, n’avaient pas cédé la bâtisse, le château lui-même, c’est sans doute ce qui a motivé la famille Perrodo à redonner vie au domaine viticole, à travers 3 bâtiments, grâce à l’architecte bordelais Fabien Pédelaborde , féru du XVIIIe siècle.

IMG_7618La propriété va être ainsi réinventée, avec un nouveau cuvier et de nouveaux chais abrités sous une sorte de « Grand Trianon », avec aussi ce Pavillon privé, le Hameau d’accueil dédié aux amateurs avertis, et la Maison du Petit Marquis pour les enfants. Le tout édifié en totale harmonie. C’est un « projet ambitieux et merveilleux, une oeuvre totale, le chantier d’une vie», selon Fabien Pédelaborde qui a su s’entourer des meilleurs artisans d’art et compagnons locaux avec des matériaux nobles et un haut niveau d’excellence.

Des motifs d'inspiration chinoise sur les murs en béton du cuvier © JPS

Des motifs d’inspiration chinoise sur les murs en béton du cuvier © JPS

Les grilles et l’intérieur du cuvier et des chais témoignent de la double culture dont la famille Perrodo est empreinte… François, Nathalie et Bertrand sont les enfants d’Hubert Perrodo qui a rencontré son épouse à Hong-Kong d’où cette inspiration chinoise à l’intérieur du cuvier avec une grande balustrade qui représente la queue d’un dragon, des écailles en laiton, des plafonds à caissons en bois, et des portes de lunes menant aux chais à barriques car comme on dit en Chine « plus on avance, plus on s’approche du paradis. »

En entrant dans l’intimité du bâtiment on découvre un univers de l’ordre du merveilleux, de l’imaginaire, rappelant tout en subtilité et en nuance la double culture de ses propriétaires. La culture franco-chinoise de la famille Perrodo a été une formidable opportunité et une grande richesse pour nourrir d’idées innovantes et originales ce chantier inouï à Bordeaux. »

Au cours de cette visite, les sens s’émerveillent et sont sollicités à chaque instant où un jeu de découverte de senteurs est proposé. La Parenthèse Enchantée se prolonge ensuite dans l’un des salons du Hameau ou dans le Cour des Simples pour déguster les vins du château.

Marjolaine de Coninck, directrice générale du château Marquis d'Alesme © JPS

Marjolaine de Coninck, directrice générale du château Marquis d’Alesme © JPS

« On est vraiment en train de repenser l’esprit du lieu. On avait une winery qui n’était pas belle mais on vient de s’offrir l’écrin », m’explique Marjolaine de Coninck directrice générale des châteaux Marquis d’Alesme et de Labégorce. « Le Château Marquis d’Alesme est depuis 3 ans engagé dans la biodiversité, ce domaine de 15 hectares de vignes dont beaucoup de parcelles ont été revues, produit à l’année 5000 caisses de 12 bouteilles, soit 60000 bouteilles. En vitesse de croisière, on devrait arriver à 7 à 8000 caisses ».

IMG_7642

La Parenthèse Enchantée est une pause dans nos vies déjantées, une parenthèse dans ce temps effréné, faite de « promenades sensorielles et de découvertes gustatives ». Elle est  proposée au public sur rendez-vous, tout comme Petit Marquis pour les enfants.

L'un des chais à barriques avec plafonds de caissons en bois et portes lunes © JPS

L’un des chais à barriques avec plafonds de caissons en bois et portes lunes © JPS

Dans le monde traditionnel de Bordeaux, Marquis d’Alesme réinvente ainsi avec fantaisie et sobriété la notion de grand cru classé, en plein coeur d’une appellation de légende, Margaux.

Château Marquis d’Alesme, 7 rue de la Tremoille 33460 Margaux Téléphone : 05 57 81 13 20

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *