30 Avr

Une subtile et magique dégustation de comtés et champagnes chez Jean d’Alos à Bordeaux

Un mariage savant, subtil et osé avait lieu ce mercredi soir chez Jean d’Alos, affineur fromager depuis plus de 30 ans à Bordeaux. Clarence Grosdidier proposait des dégustations horizontales et verticales de Comté, associées à des champagnes tout aussi délicieux. Le tout arrosé de conseils et commentaires d’un affineur franc-comtois et d’un sommelier bordelais.

Etonnant mariage qui vaut le détour © JPS

Etonnant mariage qui vaut le détour © JPS

Un subtil mariage entre la fierté de la Franche-Comté et le savoir-faire de la Champagne, et nous voilà en plein Bordeaux à essayer ces accords mets et vins étonnants : comté et champagne, il fallait oser, Clarence Grosdidier, Pdg de Jean d’Alos, l’a fait.

A gauche,

A gauche, Yannick Duffet, affineur, venu spécialement de Franche-Comté pour animer avec Alexandre Morin, sommelier, et Clarence Grosdidier, cette soirée d’accords comtés et champagnes © JPS

Avec son accent fleuri, il y avait là Yannick Duffet affineur à Pontarlier pour les Granges Narboz et le Fort Saint-Antoine ( 100000 meules dans chaque cave, ça en impose !). D’emblée, il explique que « c’est un travail énorme pour amener le fromage à ce qu’il peut donner de meilleur, aussi au cours de l’affinage tous les fromages doivent être goûtés plusieurs fois. » « Traditionnellement chez nous, on consomme le Comté quand il a entre 10 et 12 mois », comme pour en finir avec les préjugés où seuls les vieux comtés sont bons.

Une dégusation horizontale de 5 comtés de juillet et août 2014 © JPS

Une dégusation horizontale de 5 comtés de juillet et août 2014 © JPS

Ce jour-là, ce sont 5 comtés qui vont être dégustés dans cette merveilleuse cave d’affinage de Jean d’Alos en plein coeur du quartier des Grands Hommes à Bordeaux; une horizontale de comtés de 2014, rien que des pâtes jaunes.

Alexandre Morin, sommelier, a fait la sélection de champagnes pour accompagner les comtés © JPS

Alexandre Morin, sommelier, a fait la sélection de champagnes pour accompagner les comtés © JPS

Le premier est un comté d’août, un lait d’été, de paturage, de la fruitière Valoreille :  « une pâte très onctueuse avec une belle acidité, plûtot flatteuse au niveau des arômes, légérement amende,, presque un peu sucrée en fin de bouche, ce qui est assez rare », précise Yannick Duffet. Pour associer ces fromages, Jean d’Alos a recours à l’expertise d’Alexandre Morin, sommelier, qui propose sur ce premier comté un rosé d’assemblage, un 1522 rosé de fraîcheur de la Maison Philipponnat, qui a de la texture et qui est en plus millésimé 2006.

Autre terroir, mais avec le même type de lait, un comté de juillet 2014 des Hôpitaux Vieux, léger goût de cuir,  sur lequel cadre ici « un champagne plus puissant, Clos des Goisses, un blanc de noirs 2007, qui brille plus par son caractère vineux que par sa bulle », pour le sommelier Alexandre Morin.

Comté 026Et l’affineur de préciser: « on évalue en cours d’élevage la pâte au niveau de la microtexture, on vérifie que la pâte soit onctueuse, avec de la fraîcheur en bouche. »

Troisième mariage, un comté de la Chapelle d’Huin, d’août 2014 : « un super terroir où les agriculteurs sont encore à l’ancienne à 800 mètres d’altitude avec beaucoup de bon sens » On veut ainsi montrer qu’à 20 km d’écart, il y a une vraie diversité et qu’en cave on s’éclate bien », ajoute Yannick Duffet. Pour cet accord, un blanc de blanc.

Par cette horizontale et l’immense diversité qui caractérise le comté, on voit ainsi que le fromage est un produit vivant », Clarence Grodidier de Jean d’Alos.

Pour le 4e comté issu de Vieux Creneux, entre 850 et 900 m, un champagne blanc de blanc millésimé 2006, un produit plus aérien, 100% chardonnay, pour un fromage plus végétal.

Alexandre Morin, sommelier, Yannick Duffet fromager-affineur, Clarence Grosdidier de Jean d'Alos et Olivier Ricaud de la Maison de Champagne Philipponnat © Jean-Pierre Sathl

Alexandre Morin, sommelier, Yannick Duffet fromager-affineur, Clarence Grosdidier de Jean d’Alos et Olivier Ricaud de la Maison de Champagne Philipponnat © Jean-Pierre Sathl

Enfin le dernier mariage de cette horizontale, sur un comté d’août 2014 de Combe des Bois, « un blanc de noirs 2005, très complexe charnu qui va adoucir le côté un peu austère du fromage », selon Alexandre Morin.

Une dégustation qui s’est poursuivie par une verticale avec comme clou de la soirée un Symphonie de Chapelle d’Huin de mai 2014, plus salé, plus animal avec un léger côté confit pour lequel Alexandre Morin a préféré associer un .Clos des Goisses 2005, comme il dit « la star de la soirée ».

18 Mar

Le Caffe Cuisine : « la cuisine du marché » à Branne, dans l’Entre-Deux-Mers

Cette cuisine du marché ne pouvait pas trouver meilleur endroit que l’ancien Hôtel de France à Branne en Gironde. Un savoir-faire culinaire dans un patrimoine conservé avec de nombreux vins de la région à la carte, et voici un endroit couru par bon nombre d’acteurs du monde du vin de Libourne et Saint-Emilion. Et une pépite de mieux dénichée par Côté Châteaux dans la rubrique mets et vins.

Stéphane Casset, le chef cuisinier qui a lancé en 2008 le Kaffe Cuisine © JPS

Stéphane Casset, le chef cuisinier qui a lancé en 2008 le Caffe Cuisine © JPS

Le Caffe Cuisine a ouvert en août 2008 à Branne dans un endroit chargé d’histoire : « c’était ici une ancienne gendarmerie montée », m’explique Stéphane Casset le chef a l’origine du projet, « puis c’est devenu l’Hôtel de France qui a été tenu pendant des générations par la famille Lespine.

Branne et travaux 003Quand on a repris, il y avait beaucoup de travaux. On a d’abord ouvert deux petites salles, puis la grande salle et on a surélevé la terrasse. »

Velouté de poissons, salade de riz et mascarpone de légumes...© JPS

Velouté de poissons, salade de riz et mascarpone de légumes…© JPS

Une adresse remarquée récemment par Bettane et Desseauve, et par le guide Michelin, car « l’idée c’est de travailler des produits frais du marché, locaux, tous les jours et de proposer un menu à 17€ » ajoute Stéphane Casset qui est désormais associé à Pierre Larroze. Ce jour-là, il propose à son menu en entrée « velouté de poissons, salade de riz à la menthe fraîche et mascarpone de légumes, escalope de veau fondante au beurre et piment béarnais brocolis croquant au jus de veau et cassollette de légumes et pesto de chou au basilic » ainsi que des desserts d’antan « baba au rhum, chou à la crème… »

Véronique, serveuse depuis l'ouverture © JPS

Véronique, serveuse depuis l’ouverture © JPS

Il y a du coup les habitués qui en ont fait leur cantine le midi… On y croise bien sûr des touristes, mais essentiellement une clientèle locale autour de Libourne, Branne et Saint-Emilion, au coeur du vignoble. Il n’est pas rare d’y croiser les oenologues d’Oenoteam ou ce jour-là un célèbre grand cru classé de Saint-Emilion en mode affaires avec des hôtes de marque: « on a une clientèle de gens qui travaillent dans le coin, des propriétaires de châteaux, des oenologues et pas mal de touristes que nous envoient les chambres d’hôtes », précise Stéphane Casset.

L'extérieur de l'ancien Hôtel de France aujourd'hui Kaffe Cuisine 3conservé dans son jus3 © JPS

L’extérieur de l’ancien Hôtel de France aujourd’hui Caffe Cuisine 3conservé dans son jus3 © JPS

L’endroit affiche non seulement des mets de bonne facture mais aussi à sa carte de nombreux vins de Saint-Emilion, de Bordeaux et du Médoc. C’est Pierre qui vous propose ces flacons ou vins au verre. « on essaie aussi de plus en plus de travailler avec des vins du Sud, de Bourgogne, des vins de la Loire et quelques vins étrangers italiens (Barollo, Toscane) ou espagnols, car c’est bon aussi. Sans oublier quelques Cahors, St Joseph, Châteauneuf-du-Pape et Côtes du Roussillon. »

Pierre Lacaze, co-gérant du Kaffe Cuisine et sa cave à vins bien fournie © JPS

Pierre Lacaze, co-gérant du Kaffe Cuisine et sa cave à vins bien fournie © JPS

En terre bordelaise et saint-émilonnaise, c’est tout de même osé de proposer des vins d’ailleurs, mais aujourd’hui l’heure est à l’ouverture d’esprit, une tendance que l’on trouve aussi chez les cavistes de Bordeaux. Le pionnier à avoir lancé le concept à Saint-Emilion est François des Ligneris, il y a bientôt 30 ans, avec l’Envers du Décor. L’ancien propriétaire du château Soutard avait lancé avant l’heure ce concept de cuisine du marché et du fait maison, associé à une carte de plusieurs centaines de vins extraordinaires de toutes les régions de France et de l’étranger. Côté Châteaux reviendra prochainement sur cette figure de Saint-Emilion.

Toute l'équipe du Kaffe Cuisine derrière le comptoir, avec Stéphane Casset le Chef au centre © JPS

Toute l’équipe du Kaffe Cuisine derrière le comptoir, avec Stéphane Casset le Chef au centre © JPS

Le Caffe Cuisine, une adresse à Branne (7 place du marché) où il vaut mieux réserver surtout l’été pour profiter de sa terrasse proche de la Dordogne et du Pont Eiffel qui enjambe la rivière.

17 Fév

Les vins de l’Entre-Deux-Mers et les Producteurs de La Cotinière mettent en avant vins blancs et produits de la pêche

Du 20 au 22 mai 2016, l’Organisation de Producteurs de La Cotinière organise une manifestation sur la pêche et les produits de la mer sur les quais de Bordeaux. 30 000 personnes sont attendues pour cette manifestation. Une quinzaine de bateaux de pêche de La Cotinière accostera au niveau du ponton d’honneur de la ville.

la-cotiniereDans le cadre de la future grande région, le port de pêche de La Cotinière devient le premier port de pêche en terme de débarquement. Situé sur l’île d’Oléron au coeur de la façade maritime atlantique française, le port de La Cotinière est connue pour sa pêche artisanale. Cette manifestation a plusieurs objectifs : faire connaitre les produits locaux, les métiers de la pêche, le travail des marins et mettre en place et consolider les partenariats de travail avec les acteurs de la région Bordelaise.

C’est dans cette logique que le Syndicat de l’appellation Entre-deux-Mers s’associe à cet événement afin de faire connaître au public ses vins blancs uniques aux côtés des différents métiers de pêche représentés par l’OP de La Cotinière (le filet, la ligne, le chalut côtier, hauturier et le casier). Les principales espèces débarquées par les adhérents sont la sole commune, le bar commun, la lotte, la seiche commune, le calmar, le créteau, le merlu, la langoustine, le maigre et le Saint-Pierre, qui se marient tous à la perfection avec les blancs de l’Entre-deux-Mers.

L’association de La Cotinière oeuvre dans la gestion des pêches maritimes et la valorisation des productions. Depuis sa création, l’OP a contribué parallèlement au développement portuaire de La Cotinière pour atteindre plus de 100 adhérents. Elle fait partie intégrante du système de contrôle de surveillance européen des pêches mise en eplace au sein de la politique commune des pêches. Elle est garante du respect des quotas mais aussi  de la régulation de marché.

Au programme, visites des navires accostés sur les quais de Bordeaux, dégustations avec accords mets-vins, des animations sur les différents stands et une parade nautique de bateaux tous les jours à 19h.

Avec Entre Nous, le blog des Vins de l’Entre-Deux-Mers

15 Fév

Le e-learning des vins de Bourgogne pour tous

Histoire de mieux se familiariser avec les étapes et secrets de fabrication des vins de Bourgogne, ainsi que des accords mets-vins, le e-learning des vins de Bourgogne va vous apprendre des petits trucs bons à connaître.

bourgogne

Le e-learning des vins de Bourgogne est désormais ouvert à tous…

Un module de formation sur les vins de Bourgogne, initialement conçu pour les professionnels (sommeliers, cavistes, importateurs,…), est désormais accessible gratuitement au grand public. Films, photos 360°, témoignages, quizz… c’est un module de formation complet et moderne qui vous est offert. Interactif et ludique, il vous permet de vous former sans prise de tête au monde passionnant des vins de Bourgogne.

bourgogne 2Quatre thématiques sont abordées, permettant de découvrir notamment les étapes de la fabrication des vins ou encore de connaître les accords mets et vins. A la fin de chaque module, un questionnaire et des fiches mémo sont proposés. Ces formations en ligne sont disponibles en quatre langues (français,
anglais, chinois, japonais) sur le site www.vins-bourgogne.fr

08 Fév

Planète Bordeaux célèbre le Nouvel An Chinois et l’année du Singe

C’était hier soir une soirée asiatique à Planète Bordeaux pour fêter le Printemps et le Nouvel An Chinois à Beychac et Caillau. Vive l’année du singe.

Hervé Grandeau le président des Bordeaux et Bordeaux supérieur hier soir © Laurent Moujon

Hervé Grandeau le président des Bordeaux et Bordeaux supérieur hier soir © Laurent Moujon

De nombreux représentants des vins de Bordeaux étaient présents dont leur président Hervé Grandeau. Une soirée pour fêter le Printemps mais aussi l’amitié et les liens franco-chinois avec notamment le Club Chine. Gastronomie chinoise et vins de Bordeaux étaient au menu.

Li Lijuan interprétant ses célèbres chansons...© Laurent Moujon

Li Lijuan interprétant ses célèbres chansons…© Laurent Moujon

Pour l’occasion, la Chinoise la plus célèbre de Gironde Li Lijuan a interprété ses chansons chinoises et des reprises de vieilles chansons françaises. Il y avait aussi  Laurent Moujon, auteur de livres de recettes « Bordeaux alliance de ses vins et de la cuisine chinoise » et de ces clichés. Vive l’année du singe !

Le Prix Ragueneau 2016 récompense La Gabarre à Saint Julien de Lampon en Dordogne

Le 1er Prix du concours Ragueneau est attribué à Valentine Couder, responsable des vins et Ludovic Raymond, chef du restaurant La Gabarre à Saint Julien de Lampon (Dordogne).

Les lauréats du Prix Ragueneau © Akim Benbrahim

Les lauréats du Prix Ragueneau © Akim Benbrahim

La remise des Prix du concours Ragueneau a eu lieu la semaine dernière dans le caveau de la Maison des Vins de Bergerac. Le jury a récompensé l’équipe (un chef et un sommelier) qui a réalisé l’alliance mets –vins la plus réussie autour de ces produits nobles : la truffe de Sainte Alvère en Périgord et les Vins de Bergerac et Duras, le foie gras du Périgord, et pour cette 5ème édition, la coquille Saint-Jacques de Bretagne.

LE PALMARES

1er prix : Valentine Couder, responsable des vins, Ludovic Raymond, chef, restaurant La Gabarre à Saint Julien de Lampon (Dordogne)

– Amuse bouche : foie gras du Périgord poché, viennoise de foie gras et truffe de Sainte Alvère, bouillon de boeuf comme pour faire chabrol.
– Vin :Château des Lys Cuvée le Lys Pécharmant 2011
(Julien Priollaud).
– Plat : Saint-Jacques truffée, céleri au four, choux farci au corail, sur sablé à la truffe de Sainte Alvère, fumet crème à la truffe.
– Vin :Domaine Mouthes le Bihan Perette et les Noisetiers Côtes de Duras sec 2005 (Cathy et Jean-Marie le Bihan).

2ème prix ex-aequo : 

  • Anthony Donval, responsable des vins, Bas Holten, chef, restaurant Château les Merles à Tuilières Dordogne

– Amuse-bouche : Bapao de foie gras de canard du Périgord mi-cuit, confit d’endives et truffe de Sainte Alvère Vin Château Barouillet Cuvée Pandora Bergerac sec 2012, de Vincent et Gérard Alexis
– Plat : Saint-Jacques en croûte de pomme de terre, poireau grillé, purée de pomme de terre et truffe de Sainte Alvère, dashi de poitrine fumée. Vin : Château Barouillet Hecate Pécharmant 2014

  • Marina Chatard, sommelière, Restaurant du Puy de la Lune à Clermont Ferrand et François Olivier Mazuel , chef du restaurant 1911 à Orcines (Puy de Dôme)

– Amuse-bouche : Cappucino de foie gras du Périgord et truffe de Sainte Alvère Château Molhière Côtes de Duras rouge 2009 (Patrick Blancheton)
– Plat : Noix de Saint Jacques snackées topinambour, chou rave et truffe de Sainte Alvère au naturel. Sauce émulsionnée au cresson fontaine. Vin : Château de Peyrel Rosette 2013 (Franck Decouroux)

Avec IRVB

01 Fév

Bernard Magrez à propos des 2 étoiles pour la Grande Maison: »c’est du très grand Robuchon »

Le propriétaire de la Grande Maison, Bernard Magrez, l’homme aux 4 crus classés, commente en primeur pour Côté Châteaux les 2 étoiles décrochées par Joël Robuchon. « C’est exceptionnel, on ne donne jamais 2 étoiles du premier coup ! »

Bernard Magrez et Joël Robuchon dans les cuisines de la © Grande Maison à Bordeaux

Bernard Magrez et Joël Robuchon dans les cuisines de la © Grande Maison à Bordeaux

Sollicité par le blog du vin, l’Homme aux 40 châteaux, 4 crus classés et qui est fier d’afficher à la carte du restaurant la Grande Maison les plus grands vins de Bordeaux, réagit peu après l’officialisation des 2 étoiles décernées ce matin à Joël Robuchon.

« On a ouvert le 9 décembre 2014, les inspecteurs du Michelin se sont arrêtés le 15 octobre. On a donc obtenu sur 10 mois ces 2 étoiles »

Le Président du guide Michelin a dit que c’est exceptionnel car on ne donne jamais 2 étoiles du premier coup et surtout après 10 mois. » Bernard Magrez

« On est parfaitement heureux d’avoir ces deux étoiles. C’est du très grand Robuchon et c’est incontestablement l’homme le plus capé au Michelin », ajoute Bernard Magrez.

© Christian Lesquer Le guide Michelin a étoilé trois restaurants en Gironde

© Christian Lesquer Le guide Michelin a étoilé trois restaurants en Gironde

Bernard Magrez est par ailleurs revenu sur son projet de pâtisserie qu’il va ouvrir non loin des quais de Bordeaux avec son ami Joël Robuchon : « on n’ouvrira cette pâtisserie pas avant le mois de mars, je pars d’ailleurs avec ma fille au Japon pour trois jours car il y a à Tokyo des agencements extraordinaires. »

Une pâtisserie qui va s’adresser aux Bordelais mais aussi aux touristes toujours de plus en plus nombreux à venir à Bordeaux : 6 millions l’an dernier.

Enfin l’Homme aux 4 crus classés ne désespère pas d’en acquérir prochainement un 5e « à Margaux ou ailleurs ». Il est toujours en pourparlers mais ce n’est pas facile pour celui qui vend rappelle-t-il car « il y a beaucoup de sentiments quand on vend un cru classé. »

Regardez la réaction de Tomonori Danzaki, le bras droit de Joël Robuchon à la Grande Maison, présent à Paris à la remise des étoiles du Michelin :

30 Jan

Joël Robuchon décroche deux étoiles pour son restaurant « La Grande Maison » à Bordeaux

Le Guide Michelin a dévoilé ce lundi les nouveaux étoilés. Parmi eux, Joël Robuchon et Tomonori Danzaki décrochent deux étoiles pour la Grande Maison. De quoi ravir également Bernard Magrez à l’origine de cet hôtel restaurant de grande classe à Bordeaux. Joël Robuchon reste le chef le plus étoilé au monde !

Toute l'équipe de la salle du restaurant de Grande Maison © Joël Robuchon

Toute l’équipe de la salle du restaurant de Grande Maison © Joël Robuchon

L’histoire semblait écrite d’avance, tellement l’endroit ne manque ni de charme, ni de raffinement et surtout d’excellence à la française pour recevoir à manger les amateurs de gastronomie.

Joël Robuchon, secondé par Tomonori Danzaki (avec qui il avait déjà décroché 3 étoiles dans deux autres restaurants), a oeuvré avec son équipe pour mériter cette récompense. Ils ne pouvaient pas espérer l’an dernier d’étoile car le restaurant était ouvert depuis décembre 2014 et l’enquête du Michelin était déjà bouclée.

Seule incertitude, c’était le nombre d’étoile(s). Selon nos confrères du Point et de l’Express, dès samedi ce sont 2 étoiles qui étaient annoncées, ce qui est une très belle réussite pour ce nouvel établissement. Une confirmation ce lundi matin avec la conférence de presse du Guide Michelin.Félicitations de Côté Châteaux.

 Autre star de la gastronomie, l’Ecossais Gordon Ramsey, qui a repris à Bordeaux les fourneaux du Pressoir d’Argent, le restaurant gastronomique du Grand Hôtel, obtient lui une étoile. Alors que Le Quatrième Mur, le restaurant de l’Opéra de Bordeaux, situé juste en face, relancé par Philippe Etchebest, n’a pas été distingué par Le Michelin. En revanche, Les Belles Perdrix, du château Troplong-Mondot à Saint-Emilion, décrochent leur première étoile.

« Il y a 600 nouveaux restaurants qui rentrent dans le guide, dont 52 nouveaux étoilés. […] Ce qui montre que la gastronomie française est extrêmement dynamique et de très bonne qualité », affirmait hier Claire Dorland-Clauzel du Michelin sur France 2. Ce guide est acheté et consulté par des millions de personnes. et Claire Dorland-Clauzel ne souhaitait pas donner les ficelles de ce qui fait la renommée de ce guide et de sa sélection.

Le tandem de l'excellence Bernard Magrez et Joël Robuchon, créateurs de la Grande Maison à Bordeaux, avec Tomonori Danzaki et une équipe de cuisiniers de grande qualité © Bernard Magrez

Le tandem de l’excellence Bernard Magrez et Joël Robuchon, créateurs de la Grande Maison à Bordeaux, avec Tomonori Danzaki et une équipe de cuisiniers de grande qualité © Bernard Magrez

La Grande Maison de Joël Robuchon et Bernard Magrez de Bordeaux avait déjà été récompensée comme « LUXURY RESTAURANT HOTEL EUROPE » par World Luxury Hotel Award 2015, le samedi 24 octobre à Hong Kong.

La Grande Maison fait partie par ailleurs du label Relais et Châteaux.

Saveurs et Raffinement : La carte d’hiver au restaurant de La Grande Maison de Bernard Magrez et Joël Robuchon.

Ce vendredi 29 janvier, Claire Dorland-Clauzel était l’invitée des Cinq Dernières Minutes sur France 2. Elle venait présenter l’édition 2016 du guide Michelin:

26 Jan

De subtils ateliers vins et fromages à Bordeaux

Des ateliers d’accords vins et fromages toujours très prisés sont proposés deux fois par mois chez le célèbre fromager Jean d’Alos avec le sommelier Alexandre Morin. A essayer, les yeux fermés…

Alexandre Morin sommelier fait découvrir une variété de vins blancs et rouges sur une sélection de fromages du monde © Jean d'Alos

Alexandre Morin sommelier fait découvrir une variété de vins blancs et rouges sur une sélection de fromages du monde © Jean d’Alos

A découvrir au pays des fromages qui puent ! Un super atelier dégustation, tous les 1ers et 3èmes samedis de chaque mois de 11h à 13h.

Avec la fromagerie Jean D’Alos depuis 30 ans dans le quartier des Grands Hommes, venez découvrir toute la subtilité de l’association fromages et vins du monde ! « Un exercice aussi délicat que passionnant ! » commente Alexandre Morin sur Facebook.

Renseignements : 05 56 44 29 66

13 Jan

Le cheese day : partez à la découverte des fromages de France et du monde associés aux plus grands vins et spiritueux

Attention les papilles, ce sera lundi 25 janvier un festival du goût au Pavillon Ledoyen, de 11h à 23h. Rendez-vous au CheeseDay à Paris

Des grands Chefs et Sommeliers sont associés à cet évènement dont Yannick Alléno et Philippe Faure-Brac © Cheeseday

Des grands Chefs et Sommeliers sont associés à cet évènement dont Yannick Alléno et Philippe Faure-Brac © Cheeseday

Le Cheeseday aura lieu lundi 25 janvier prochain. Un événement créé par Jean François Hesse, directeur général de l’Agence Transversal Groupe Florence Gillier et Associés. Un rendez-vous pour les amateurs de fromages qui découvriront ou retrouveront dans une ambiance studieuse et délicieuse la grande variétés de produits français mais aussi du monde, le tout accompagné des plus grands vins et spiritueux.Et pour ceux qui souhaitent poursuivre ou venir plus tardivement il y aura aussi la nuit festive (et gustative) avec la Cheesenignt qui se prolongera jusqu’à 23h.

Menu tout fromage !

Yannick Alléno réalisera lors du CHEESEDAY pour quelques privilégiés un menu tout fromage

  • Du Camembert de Normandie AOP E.Graindorge
  • Du Carré Frais
  • Et de l’Epoisses Berthaut

Qui seront accompagnés :

  • Des Thés Betjeman and Barton
  • Du Château La Haye Saint-Estèphe
  • Du Château de Chamirey Mercurey rouge 1er cru Les Ruelles Monopole 2013
  • Du Château de Chantegrive blanc 2011 Vin de Graves
  • Du Château Doisy-Daëne 2012 Barsac
  • Du Calvados Père Magloire
 Animations
Le magazine Elle à Table animera un stand avec une meule de Comté,
un Cheese Cake et des gougères de fromage Noglu
Les sites 750g et Feuille de Vigne animeront un stand autour de la Fourme d’Ambert
et des vins moelleux et demi-secs de l’appellation Vouvray
Une animation ludique permettant de contrôler le niveau de calories en live
pendant le CHEESEDAY grâce à l’application S Health de Samsung et de les éliminer
si le cœur vous en dit grâce à des vélos elliptiques

Master Class

  • Les accords bières et fromages par Pierre Guigui, Brasseur de la Mousse à Zigui à 16h
  • L’univers du Grana Padano par le Chef Denny Imbroisi à découvrir à 18h

Des grands Chefs et Sommeliers sont associés à cet événement :

  • Yannick Alléno du Pavillon Ledoyen 3 étoiles Michelin
  • Pierre Gagnaire 3 étoiles Michelin
  • Arnaud Lallement de L’Assiette Champenoise 3 étoiles Michelin
  • Mathieu Pacaud de L’Hexagone et L’Ambroisie 3 étoiles Michelin
  • Guy Savoy 3 étoiles Michelin
  • Alain Dutournier du Carré des Feuillants 2 étoiles Michelin
  • Guy Martin du Grand Véfour 2 étoiles Michelin
  • Alain Pégouret du Laurent 1 étoile Michelin
  • Frédéric Vardon du 39V 1 étoile Michelin
  • Jean-Pierre Vigato d’Apicius 1 étoile Michelin
  • Sylvestre Wahid du restaurant gastronomique de l’hôtel Thoumieux
  • Philippe Faure Brac meilleur sommelier du monde et propriétaire du Bistrot du Sommelier
  • Olivier Poussier meilleur sommelier du monde et chef sommelier de la Maison Lenôtre et du Pré Catelan

CHEESEDAY : 25 janvier 2016 • de 11h à 23h Pavillon Ledoyen

 1 Avenue Dutuit – 75008 Paris