25 Juin

La grande interview de Bordeaux Fête le Vin : la parole aux créateurs de « Wine and Design »

Ils sont 11 designers, créateurs à proposer des objets et meubles dédiés au monde du vin au village 3 de Bordeaux Fête le Vin. Côté châteaux vous propose sa 3e grande interview avec Philippe, Claudia et Bénédicte.

Philippe

Philippe Cantrel et sa « Collection N°Vin » © JPS

C’est un stand fort sympathique de 32 m2 que se partagent 11 designers bordelais et parisienS. Un stand baptisé « Wine and Design ».

Philippe Cantrel, de la région parisienne, fait office de petit nouveau. C’est son 1er Bordeaux Fête le Vin en tant qu’exposant. Avec sa « Collection N°Vin » où il a joué sur le nom par rapport au nombre… Ce qu’il propose, ce sont des présentoirs de bouteilles de vin sur une base bois et métal de différentes couleurs, des porte-bouteilles à poser ou à accrocher pour des bouteilles de Bordeaux, de Bourgogne, de champagne ou du Jura.

Claudia Courtois et son BiWine © JPS

Claudia Courtois et son BiWine © JPS

A ses côtés, Claudia Courtois, déjà célèbre dans la création avec son BiWine lancé il y a 2 ans pour Bordeaux Fête le Vin 2014 : il s’agit d’un porte-bouteille en liège et en cuir, idéal pour transporter à vélo ou à pied une bouteille de vin à température constante. Une  idée déjà primée et référencée à la Cité du Vin où le BiWine est en vente.

Bénédicte Beau de la Lomenie et Cavidéco © JPS

Bénédicte Beau de Lomenie et Cavidéco © JPS

Enfin, il y a Bénédicte Beau de Lomenie de Cabanac et Villagrain qui a lancé depuis 6 ans Cavidéco sa petite société spécialisée dans les meubles et accessoires à partir d’ estampes de propriétés : des plateaux, range-bouteilles, planches à découper, tables basses ou tables de nuit.

Les 11 designers de Wine and Design © Jean-Pierre Stahl

Les 11 designers de Wine and Design © Jean-Pierre Stahl

Bravo de Côté Châteaux à ces 11 designers et pour les encourager, passez par leur stand au village 3.

Regardez la grande Interview réalisée par Jean-Pierre Stahl et Pascal Lécuyer

24 Juin

« Une lame de charrue »: voici le nouveau chai dessiné par Philippe Starck et inauguré aujourd’hui pour le château des Carmes Haut Brion

Attendu de toute la planète vin, le chai des Carmes Haut-Brion dessiné par Philippe Starck vient d’être inauguré. « Cette lame brute et minimale » a été lancée en novembre 2013, réalisée par Philippe Starck et l’architecte Luc Arsène Henry

Carmes Haut-Brion 011

Des lignes épurées, simplifiées au maximun, presque rien, c’est le chai subtilement pensé par Philippe Starck, le célèbre designer qui a réalisé le chai du château des Carmes Haut-Brion en collaboration avec l’architecte Luc-Arsène Henry.

Un chai, dont les travaux ont débuté en novembre 2013, fini en septembre 2015 et dont les abords viennent juste d’être terminés.

C’est un chai de 12m80 de haut, 80 m de long, comme une lame sortie des eaux.

Carmes Haut-Brion 089

Pour moi c’est la lame d’une charrue qui est en train d’entrer dans la terre, dans l’eau d’ouvrir la terre pour faire accoucher ce mystère qu’est le vin », Philippe Starck

Et Philippe Starck de rajouter: « L’important surtout, fidèle à l’idée générale, il faut que ça disparaisse, vous ne pouvez pas voir le batiment dans son ensemble, la matière est légèrement luisante et c’est une couleur bronze couleur générique de l’eau et des troncs d’arbres donc c’est un essai de disparition ! »

Jean-Pierre Papin et Patrice Pichet © JPS

Jean-Pierre Papin et Patrice Pichet © JPS

Pour cette inauguration en fanfare, de nombreux invités étaient présents et aussi des parrains et marraines comme Amélie Mauresmo et Jean-Pierre Papin.

Carmes Haut-Brion 084

Patrice Pichet, propriétaire des Carmes Haut-Brion est fier de ce nouvel outil au service du seul et unique château qui peut prétendre avoir une adresse physique à Bordeaux :

Carmes Haut-Brion 083

On a réussi à allier la technologie pour faire un grand vin et l’esthétique, c’est un grande fierté pour les Carmes  Haut-Brion », Patrice Pichet propriétaire

« Philippe Starck voulait  construire un chai qui soit avec une cave passive, qui a été construite sous l’eau et environnée de terre, on avait la chance d’avoir un cours d’eau le Peugue et on a pu se servir de ce cours d’eau pour optimiser le cote environnemental et et le côté rafraissant de nos cuves, explique Guillaume Pouthier le directeur général des Carmes Haut Brion.

Carmes Haut-Brion 019

On a tout au long de l’année une température constante de 15° et une hygrométrie naturelle de 85% dans ce chai, Guillaume Pouthier directeur des Carmes Haut Brion.

Carmes Haut-Brion 048

Pour l’architecte Luc Arsène Henry : « pour avoir le cuvier de plein pied pour l’arrivée des vendanges, vous êtes obligé de faire plonger, enterrer le chai sous l’eau, l’eau créé un sous pression de 3 t au m2 et il a fallu ancrer le batiment pour ne pas qui remonte et après on a fait nos 4 étages. »

Carmes Haut-Brion 029

L’ouvrage occupe une surface de près de 2000 m2 sur 4 niveaux avec les activités tant techniques que réceptives.

Carmes Haut-Brion 087

« Surtout il fallait avoir le courage de ne rien faire, le vin c’est une abstraction, une idée issue des civilisations, c’est un voyage dans le temps et l’intelligenc e humaine, faut vraiment faire le minimum écouter le maître de chai », ainsi la messe est dite Philippe Starck et Luc Arsène Henry ont de nouveau réussi un coup de génie à Bordeaux.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl, Sébastien Delalot Eric Delwarde

18 Juin

Rémi Denjean : « autour du monde » sa dernière oeuvre exposée à la Cité du Vin

C’est un artiste, un designer, qui tutoie les barriques, les transforme, leur redonne une nouvelle vie. Côté Châteaux le suit depuis plus de 2 ans et a vu son ascension fulgurante jusqu’au belvédère de la Cité du Vin où ses oeuvres étaient cette semaine à l’honneur. Il vient par ailleurs de décrocher le 2e prix H&A Art Barrel pour son comptoir de dégustation fait de barriques.

"Autour du monde" © Rémi Denjean

« Autour du monde » © Rémi Denjean

La dernière oeuvre du designer Rémi Denjean vient de décrocher le 2e prix H&A « Art Barrel ». Il s’agit du comptoir de dégustation « Autour du Monde » . Plus qu’un simple bar, une prouesse de fabrication à partir de 4 barriques en chêne de 225 litres dont les douelles sélectionnées épousent avec élégance le plateau réalisé en Corian, avec un socle en laqué blanc brillant.

Un travail de près de 170 heures. « Autour du Monde » s’inspire directement de la Cité du Vin. Il représente le monde du vin avec les douelles de barriques qui s’opposent en symétrie pour représenter les méridiens de la planisphère.  Les pôles Nord et Sud, marqué en Corian blanc pour le plateau adapté à l’appréciation des couleurs du vin, en bois cintré laqué brillant pour le socle. Les courbes des douelles rappelles ainsi les courbes des méridiens. La barrique ayant transporté les vins aux 4 coins de la planète, ce comptoir de dégustation invite à découvrir tous les vins du monde autour de cette barrique.Il sera disponible d’ici fin juin après Bordeaux Fête Le Vin.

Car Rémi Denjean enchaîne, entre son travail en atelier et ses remises de prix : après avoir exposé à Darwin du 9 au 12 juin, il a reçu son prix le 14 lors de la soirée H&A au belvédère de la Cité du Vin. Le 1 er prix a été remporté par Artwell Design avec un lustre à base de douelles, sur 21 oeuvres en compétition. L’autre soir il était de nouveau mis à l’honneur lors de la soirée Banque Populaire également au belvédère de la Cité du Vin.

Cette semaine, il va à nouveau participer à Bordeaux Fête le Vin : 3 « Flower » et 6 chiliennes seront sur les 2 espaces détente. Un partenariat avec Bordeaux Grands Evénements, le CIVB et la tonnellerie Nadalié.

13450190_1754277808154013_6534043093184331822_nEnfin, vendredi 24 juin, à l’occasion du numéro spécial Bordeaux de « La Maison France 5 », on pourra le retrouver dans son atelier à travers un reportage qui lui sera consacré. C’est donc la consécration pour ce designer émérite et créatif, dont certaines petites pièces réalisées à base de douelles sont en vente à la boutique de la Cité du Vin. Un coup de chapeau de Côté Châteaux.

Pour en savoir plus sur le designer de barriques Rémi Denjean (Le comptoir fait parti d’une collection complète, appelée « méridien »)

16 Juin

Sacré Bacchus : quand le Dieu du Vin inspire Vincent Ruffin

Le Saint-James à Bouliac en Gironde propose une exposition assez magistrale de peintures du Rochelais Vincent Ruffin. Le vernissage a lieu ce jeudi à 18 h 30 , en présence de l’artiste. Côté Châteaux a eu le privilège de découvrir cette expo en avant première. Une exposition de 14 toiles à admirer jusqu’au 2 octobre. Côté Châteaux lui consacre sa rubrique de peintre-vigneron du mois.

Vincent Ruffin, devant le couloir du Saint-James qui mène aux cuisines et à la salle de restaurant, avec ses toiles © Jean-Pierre Stahl

Vincent Ruffin, devant le couloir du Saint-James qui mène aux cuisines et à la salle de restaurant, avec ses toiles © Jean-Pierre Stahl

Vincent Ruffin est ce peintre « Rochelais d’adoption », car comme il aime à le souligner il est de « Cambrai », du Ch’Nord comme Stéphane Derenoncourt (originaire de Dunkerque).

sacré bacchus 004

L’aventure de ce projet remonte à l’hiver dernier, où on lui a proposé d’exposer au Saint-James. C’est un peu Marilyn Johnson, journaliste photographe, qui lui a suggéré de travailler sur le thème du vin et de Bacchus:

sacré bacchus 014

« je lui ai montré la région, le vin, j’ai tout de suit compris, percuté sur la qualité de son travail. Surtout qu’il n’avait jamais exposé dans la région. J’en ai parlé à Stéphane Derenoncourt, il m’a parlé tout de suite du Saint-James et lui a dit d’appeler Richard Bernard ancien meilleur sommelier de France en 1997 ».

sacré bacchus 006

« J’ai réalisé 14 oeuvres, des peintures à l’huile, spécialement pour le lieu, j’ai adapté la taille des toiles, avec des grands formats de 195 x 160 cm et plus petits des 50 x 50 cm. J’ai vraiment voulu m’impreigner du lieu pour être le plus cohérent possible« , m’explique Vincent Ruffin, cet artiste peintre qui a fréquenté les Beaux-Arts de Cambrai et la London School Gallery, il est également passé par la Villa Médicis.

sacré bacchus 011

« J’ai vraiment commencé à travailler sur ce projet en janvier, et je n’ai pas arrêté. » Vincent Ruffin a terminé d’accrocher ses toiles ce lundi soir.

sacré bacchus 032

Vincent Ruffin était en résidence au château Jean Faure à Saint-Emilion : « j’ai eu la chance de rencontrer Olivier Decelle grâce à Marilyn Johnson. J’ai rencontré pas mal de gens intéressants, des passionnés qui avaient à peu près tous le même langage, qui partageaient tous cette passion de faire du vin. »

de Tertre-Roteboeuf © JPS - peinture Vincent Ruffin

François Mitjavile de Tertre-Roteboeuf © JPS – peinture Vincent Ruffin

« Et faire le vin, c’est un peu comme la peinture, on ne sait pas où l’on va. On est tributaire du temps, j’ai découvert ce que c’était que le foulage mais aussi la vinification. J’ai ainsi pu mieux comprendre la fabrication du vin et mieux faire ressortir l’ambiance du chai, notamment à Tertre Roteboeuf (où il a peint François Mitjavile le propriétaire), dans son jus complet avec sa moiteur. »

sacré bacchus 035

De l’inspiration dans les vignes de Saint-Emilion et dans les châteaux, à l’influence du cadre du Saint-James, Vincent Ruffin a su très justement trouver ses repères : « ça s’est fait naturellement. Il y a des endroits différents, très modernes parfois ou moins, notamment  près du bar, avec aussi ce fabuleux couloir noir. »

sacré bacchus 034

Vincent Ruffin a reçu un accueil fort chaleureux du Saint-James et de notamment son directeur général, Anthony Torkington : « on aime être avec des gens sympas et qu’on aime bien ». On sent que le feeling entre l’artiste et le responsable de ce « Relais & Châteaux » est passé: « on est dans un registre atypique par rapport à une galerie, il faut faire attention à ce qu’on accroche, de façon à ne pas déranger. Ces toiles de Vincent cadrent bien et ce côté sombre c’est pas mal, ça tranche avec la luminosité de l’été. »

et Vincent Ruffin

Anthony Torkington et Vincent Ruffin devant l’une des pièces maîtresses © JPS

Il est vrai qu’il y a une certaine inspiration dans ces toiles, Vincent Ruffin aime à dire qu’il est fan du Caravage ou encore des toiles de Brueghel. Le peintre rochelais joue de ses pinceaux et couteaux avec la matière et la luminosité qui fait ressortir ses personnages, juste ce qu’il faut. « C’est assez simple de s’enivrer de ces histoires de vin, le travail sur les bacchanales (au Musée des Beaux Arts à Bordeaux) m’a fasciné, c’est orgiaque…  » Ses toiles sont aussi fascinantes et aussi envoûtantes.

06 Juin

La Cité du Vin se pare de ses habits de lumière

Jusqu’au 22 juin, chaque soir de 22h30 à minuit, La Cité du Vin est illuminée. Une scénographie et une conception lumière réalisées par Eric Le Collen et Jeff Brard. A admirer chaque soir et c’est gratuit.

Cité du Vin et week-end des grands crus 2016 030
La Cité du Vin a décidé de marquer le coup. Depuis son inauguration, elle est illuminée chaque soir à partir de 22h30 et jusqu’au 22 juin.

Cité du Vin et week-end des grands crus 2016 033

Dommage qu’elle ne poursuive pas au delà pour les visiteurs de Bordeaux Fête le Vin et même les touristes attendus cet été…
Cité du Vin et week-end des grands crus 2016 032

En tant que phare…de l’oenotourisme, la Cité du Vin est ainsi mise en lumière avec un éclairage évolutif et mouvant, avec des couleurs, formes, mouvements différents. Après les reflets du soleil la journée, elle continue même la nuit la mise en valeur de son architecture.

Cité du Vin et week-end des grands crus 2016 035

Pour contempler cette mise en lumière, il n’est pas nécessaire d’être au pied de La Cité du Vin. On peut l’admirer depuis un bateau, comme celui affrêté lors de la soirée de France 3 pour le lancement du film « Voyage au coeur du vignoble bordelais, des grands crus entre tradition et modernité » de Romain Dussaulx et Claudine Matt (co-prduction France 3 et Grand Angle) à voir  le 13 juin après le Soir

Cité du Vin et week-end des grands crus 2016 053

Les meilleurs points de vue sont aussi à plusieurs centaines de mètres du bâtiment : prenez du recul depuis la rive droite, le pont Chaban Delmas ou encore l’entrée des bassins à flots. Un sympathique petit spectacle, toutefois, un joli feu d’artifice pourrait aussi rehausser l’édifice…

(Photos Jean-Pierre Stahl)

La scénographie et la conception lumière sont réalisées par Eric Le Collen et Jeff Brard. La Cité du Vin est un concept des architectes d’XTU. 

07 Mai

10e Festival Philosophia : les rencontres du vin et de la philosophie, du 25 au 29 mai, à Saint-Emilion

Le festival Philosophia vous fixe un nouveau rendez-vous avec la philosophie et les vins de Saint-Emilion et de Pomerol. Du 25 au 29 mai, ce sont 30 programmations et réflexions philosophiques, certaines agrémentées de dégustations.

festivalphilosophiaVéritable fête de la philosophie, de la pensée et de la connaissance, Philosophia est aussi une fête de la convivialité et du plaisir partagé où le vin et la gastronomie trouvent toute leur place.Cette année, sur une trentaine de rendez-vous philosophiques, huit d’entre eux conjuguent grands vins et réflexion philosophique.

Depuis sa création en mai 2007, le festival Philosophia a accueilli les plus grands noms de la philosophie, de la littérature, des arts et de la science.

En mai 2016, parmi les conférenciers, sont attendus : Pascal Chabot, Anastasia Colosimo, Pascal Dibie, Jean-Michel Djian, Raphaël Enthoven, Astrid Guyart, Pierre Jacerme, Pierre Kahn, Jack Lang, Jean Musitelli, Sophie Nordmann, Mazarine Pingeot, Olivier Poivre d’Arvor, Jacques Rancière, Maël Renouard, Barbara Stiegler, Heinz Wismann…

Après les sens, la nature, le monde, le bonheur, l’amour, la liberté, le temps, l’imagination, le pouvoir… c’est  » la culture  » qui inspirera les intervenants pendant les cinq jours de ce 10e festival Philosophia, du 25 au 29 mai.

Cette fête de la philosophie, gratuite et ouverte à tous les publics, exalte le plaisir de penser ensemble et de comprendre le monde qui nous entoure. L’écrin exceptionnel des lieux (Saint-Emilion, Pomerol, Libourne) et la richesse des interventions offrent à chacun une luxueuse parenthèse de bonheur et d’intelligence hors du temps.

10e Festival Philosophia, organisé par l’Association Idées Nouvelles
du 25 au 29 mai 2016 à Saint Emilion, Pomerol, Libourne

Avec le www.festival-philosophia.com

LES HUIT MOMENTS « VIN-PHILO »

ENREGISTREMENT EN PUBLIC DE L’EMISSION « Qui vive ? »Présentée par Raphaël ENTHOVEN, philosophe
L’émission sera retransmise le lendemain de 15h à 16h sur Europe 1. En partenariat avec Europe 1.

L’enregistrement sera suivi d’une discussion sur « La passion d’une culture » et d’une dégustation de vins proposée par les viticulteurs de l’association « Arômes de Jeunesse ».
Salle Gothique, le vendredi 27 mai à 11h00

CONFÉRENCE SUIVIE D’UNE DÉGUSTATION

Qu’est-ce que la transmission d’une culture ? Mazarine PINGEOT, philosophe

Si la culture se transmet plus qu’elle ne s’apprend, c’est parce qu’elle doit se vivre, s’extérioriser, se « subjectiver ». Contenu partagé, non seulement par une communauté, mais aussi par des générations qui se suivent, elle s’étend à la fois horizontalement au sein d’un groupe d’individus, et verticalement selon ce qu’on appelle aujourd’hui le trans-générationnel. Parce qu’aujourd’hui l’organisation du monde change la donne, comment pouvons-nous alors repenser cette question de la transmission ?

Suivi d’une dégustation de vins de Pomerol. Conférence parrainée par le syndicat viticole de Pomerol

Syndicat viticole de Pomerol, le samedi 28 à 10h

TAVERNE PHILO

Bien boire : une affaire de culture. Jean SARIC, chirurgien et viticulteur.

Entre modération triste, excès, effets bénéfiques et conséquences néfastes, la culture des terres de vignobles du bassin méditerranéen, venue de Dionysos et d’Epicure, et enrichie des connaissances médicales contemporaines, nous permet de mieux maîtriser nos choix de consommation.
Couvent des Jacobins, le samedi 28 à 15h30

BALADE PHILO

La vigne entre nature et culture. Catherine LARRERE, Raphaël LARRERE, philosophes

Dire, comme le faisait Fernand Braudel, que la vigne est une plante de civilisation, c’est refuser aussi bien la dichotomie de la nature et de la culture, que celle du naturel et de l’artificiel. Nous essaierons de montrer de quel type de rapport à la nature relève la culture de la vigne et de quelles connivences avec les fermentations naturelles relève le savoir-faire du vigneron.

Durée environ 2h. Nombre de places limité. Réservations obligatoire : 05 33 03 06 85

Départ Logis de Malet, Saint-Emilion
Dans les vignes de Saint-Emilion, samedi 28 et dimanche 29 à 15h30

LE BANQUET PHILOSOPHIQUE

A l’occasion de sa 10e édition, le festival Philosophia propose de célébrer son anniversaire lors d’une soirée aussi philosophique que conviviale. Venez partager ce moment, autour d’un repas, en compagnie des intervenants du festival. Bonne humeur et culture sont au rendez-vous !

Soirée parrainée par le Conseil des Vins de Saint-Emilion

Tarif : 30 € (vins et café compris). Réservations indispensables au 05 33 03 06 85.
Salle des Dominicains, le samedi 28 à 20h30

APERO PHILO

La vie rêvée des philosophes. Yves CUSSET, philosophe et comédien
Savez-vous que Ludwig Wittgenstein manquait tellement de confiance en lui qu’il rata toutes ses tentatives de suicide ? Qu’Arthur Schopenhauer sourit pour la première fois en 1818, et que Démocrite mourut de rire ?
Passons en revue quelques-uns de ces portraits où nos plus grands penseurs deviennent des héros de bandes-dessinées, des personnages burlesques… Pour, sait-on jamais y voir plus clair !

Suivi d’une dégustation de vins en partenariat avec le Conseil des Vins de Saint-Emilion
Wine Truck, dimanche 29 mai à 11h00

LE WINE TRUCK

Un bar à vin plutôt original vous attend pour une pause des plus conviviales.

Ouvert les samedi 28 et dimanche 29 mai, de 11h à 12h30 à 18h.

Des initiations à la dégustation y sont également proposées, en compagnie d’un sommelier.
Durée : 45 min. Nombre de places limité, inscriptions sur place auprès du Wine Truck.

En partenariat avec le Conseil des Vins de Saint-Emilion

Wine Truck (face à la Maison du Vin), Samedi 28 à 14h00 et 15h30 et dimanche 29 mai à 14h30 et 16h00.

18 Avr

Baccarat, cristal de légende : une magnifique exposition à l’Institut Culturel Bernard Magrez

La Maison Baccarat, une maison de légende. L’Institut Bernard Magrez exposera à partir du 29 avril une exposition qui retracera le savoir-faire de cette superbe cristallerie lorraine.

CRISTALDELEGENDE

À partir du 29 avril 2016, l’Institut Culturel Bernard Magrez de Bordeaux accueillera l’exposition Baccarat, cristal de légende au Château Labottière, une magnifique demeure du XVIIIème siècle.

Verre Loui Philippe © Baccarat

Verre Louis Philippe © Baccarat

Fort du succès de sa première présentation au Petit Palais lors du 250ème anniversaire de Baccarat, cette exposition bordelaise sera l’occasion de révéler des pièces contemporaines inédites issues de collaborations avec des artistes et designers de renommée internationale : Philippe Starck, Ettore Sottsass, Jaime Hayon, Patricia Urquiola, Marcel Wanders, sans oublier les créations les plus emblématiques de la Maison Baccarat.

Dialogue entre héritage et modernité, Baccarat, cristal de légende retrace l’histoire légendaire de la prestigieuse manufacture de cristal et célèbre le savoir-faire unique de ses artisans.

Service dit di Tsar 1909

Service dit du Tsar 1909 © Baccarat

Depuis 1764, le nom de Baccarat résonne comme l’écho de pièces remarquables, de lieux extraordinaires et de fêtes inoubliables. Fondée en Lorraine sur autorisation du Roi Louis XV, la manufacture de Baccarat a traversé les époques pour devenir un symbole d’excellence et d’Art de Vivre.

Depuis plus de 250 ans, ses créations intemporelles séduisent tous les esthètes en quête d’exception, transformant chaque instant en moment inoubliable.
À travers un dialogue entre patrimoine et création, héritage et modernité, l’exposition dévoile une sélection de pièces emblématiques de Baccarat, dont certaines furent présentées au Petit Palais à Paris lors du 250ème anniversaire de la Maison en 2014 mais également des pièces issues de collaborations avec des créateurs et designers de renommée internationale tels que Philippe Starck, Marcel Wanders, Patricia Urquiola ou encore Jaime Hayon.

Exposition universelle © Baccarat

Exposition universelle © Baccarat

Dès le hall d’entrée, le visiteur sera accueilli par plusieurs chefs-d’oeuvre de la manufacture, véritables emblèmes d’un savoir-faire à l’avant-garde du progrès. Les lustres majestueux, des premiers modèles historiques aux collections les plus récentes, ponctueront le parcours de visite et illustreront la suprématie de Baccarat dans la réalisation de luminaires.

Service Juvisy © Baccarat

Service Juvisy 1899 Elysée © Baccarat

Des pièces de services issues de grandes commandes royales ou créées pour les puissants tels que le tsar Nicolas II, l’empereur du Japon, ou encore Franklin Delano Roosevelt seront exposées dans le Petit Salon et le Grand Salon.
Une table mettant en scène certaines de ces commandes soulignera le triomphe de la manufacture dans le domaine de l’art de recevoir.
Un espace dédié au légendaire Harcourt créé en 1841 permettra de découvrir l’histoire exceptionnelle de ce service adopté entre autres par Napoléon III. Un vent de modernité soufflera au coeur du Salon Ovale où Georges Chevalier, premier Directeur Artistique et figure majeure de Baccarat, sera à l’honneur.

En fin de parcours, le visiteur découvrira les pièces les plus contemporaines, issues de collaborations avec des artistes et designers de renommée internationale.
Nourri par la création, Baccarat poursuit son fabuleux destin et incarne pour toujours une source d’inspiration infinie. Baccarat et Bernard Magrez, deux grands noms de l’art de vivre à la française, partagent les valeurs d’excellence, d’innovation et de créativité. En témoignent le verre et la carafe Baccarat réalisés sur mesure pour le célèbre propriétaire afin de sublimer la dégustation de ses grands crus.

Avec Institut Bernard Magrez et Baccarat

Baccarat, cristal de légende jusqu’au 27 septembre à l’Institut Bernard Magrez  (16 rue de Tivoli 33000 BORDEAUX)

Ouvert du vendredi au lundi de 13h à 18h, mardi de 13h à 21h.
Tarif plein : 8€ / Tarif réduit : 6€ / Gratuité pour les moins de 12 ans et le premier dimanche du mois. contact@institut-bernard-magrez.com +33 5 56 81 72 77

05 Mar

Le salon Art Di’Vin fête ses 10 ans le 16 mars à la Faïencerie de Bordeaux, avec les étudiants de l’association V’inseec OEnologie

Pour sa 10ème édition, le salon Art Di’Vin réunira le 16 mars prochain 20 artistes et 20 Grands Crus Classés.Organisé par les étudiants de l’association V’inseec Oenologie, et parrainé par l’Institut Culturel Bernard Magrez, l’événement associera le temps d’une soirée artistes plasticiens, propriétés viticoles et maisons de Champagne.

ART_DIVINCette année, les étudiants de l’association V’inseec OEnologie voient les chosent en grand et ont sollicité le parrainage de l’Institut Culturel Bernard Magrez, situé dans l’Hôtel Labottière, où sont présentés plasticiens internationaux, comme des artistes coup de coeur, plus confidentiels. 

Le Salon Art Di’Vin 2016 s’annonce être une belle cuvée, il aura lieu le mercredi 16 mars à partir de 18h30 à La Faïencerie, où 700 personnes sont attendues. Le concept est original : il vise à associer une vingtaine de Bordeaux Grands Crus Classés, de propriétés viticoles d’autres régions et des vins étrangers à une vingtaine d’artistes.

Le salon Art Di'Vin © Michel Carossio

Le salon Art Di’Vin © Michel Carossio

Parmi les propriétés viticoles et maisons de Champagne présents: Château Pape Clément, Château Latour-Martillac, Château Laroze, Château Grand Corbin Despagne, Château Haut-Bages Libéral, Château La Tour Carnet, Château Cos Labory, Château Rayne Vigneau, Château Desmirail, Domaine Paul Kubler, Domaine Bzikot, Domaine de la Garrelière, Bodega Barbadillo, Maison de Champagne Henri Abelé, Maison de Champagne Henri Giraud, seront associés à des artistes peintres, designers, Dj, parmi lesquels : Ney Mirabel (peintre), Galerie Valérie Peter, Lucile Callegari (peintre, créatrice de affiche du salon 2016), Romain Cade (DJ), Les enfants dissidents (designer, graphiste), Nathalie Ribéreau (artiste peintre sur verre de vin), Laurence Bastide Lurton (peintre), Association des Arts Etudiants de Bordeaux (peintres), …

Une Master class du Château Pape Clément animée par le sommelier de ce Grand Cru Classé de Graves permettra aux plus studieux de s’initier à la dégustation commentée… un buffet salé-sucré accompagnera la soirée et, pour les non buveurs d’alcool, des jus de fruits seront servis.

02 Mar

Angélus : le livre de Jane Anson et Guillaume de Laubier qui conte l’histoire de 8 générations de la famille de Boüard de Laforest

Angélus, un nouveau livre à paraître le 17 mars, déjà présenté à Londres au Connaught, chez Guy Savoy à Paris et au Logis de la Cadène à Saint-Emilion. Un livre qui raconte l’oeuvre d’une passion écrite depuis huit générations.

guy-savoy

« À Angélus, la vigne et le vin sont comme une religion, une passion partagée par la famille de Boüard de Laforest depuis 1782. Situé à moins d’un kilomètre du célèbre clocher de Saint-Emilion, sur le fameux « pied de côte », Angélus est l’œuvre d’une passion écrite depuis huit générations.

Capture

C’est en racontant cette histoire que l’auteure, Jane Anson, choisit de commencer cet ouvrage. Elle invite à découvrir les hommes, la terre et les vignes ».

« Depuis 2012, à la suite d’une rénovation de grande ampleur, c’est une propriété embellie qui émerge, agrandie et dotée d’un campanile qui en devient l’âme et le symbole. Les travaux de compagnonnage comme ceux de la vigne, aussi grands soient-ils, ne sont-ils pas simplement le résultat du savoir-faire et de l’exigence des hommes ?

Angélus par Jane Anson

Angélus par Jane Anson

Au gré de photographies inédites de Guillaume de Laubier, vous pourrez aussi feuilleter l’histoire d’Angélus,  ses audaces et son art de vivre ».

À paraître en librairie le 17 mars – écrit par Jane Anson et illustré par les photographies de Guillaume de Laubier.

18 Fév

Concert-dégustation au château de la Citadelle de Bourg ce vendredi soir

L’association Bourg Arts et Vins fête ses 20 ans. Elle propose pour l’occasion ce vendredi un concert de François Salque au violoncelle et Vincent Peirani à l’accordéon à Bourg sur Gironde, avec à l’issu une dégustation des vins de Bourg. 

François Salque viloncelliste

Bourg Arts et Vins est principalement constituée de viticulteurs et de musiciens professionnels, les premiers passionnés par leur métier, les seconds par la musique, qui unissent leurs compétences pour faire découvrir aux amateurs de vins les Côtes de Bourg et aux mélomanes un répertoire musical éclectique interprété par des musiciens de renommée internationale dans leur canton de Bourg au sein du pays de la Haute Gironde et dans le département de la Gironde.

Au menu ce soir: François SALQUE – Violoncelle et Vincent PEIRANI – Accordéon

Du classique, ils ont cultivé le panache et la rigueur, des musiques du monde ils ont nourri leur imaginaire, du jazz ils ont développé l’envoûtement des rythmes et des palettes sonores !

Ces deux artistes d’exception vous invitent au voyage dans le monde des musiques écrites ou improvisées et projettent des éclairages nouveaux sur le répertoire savant, les thèmes traditionnels d’Europe centrale, le tango et le jazz pour créer un langage original et jubilatoire.

10372076_881359408644426_6679751644120360001_nCouronné aux Victoires du jazz en 2014, élu « Artiste de l’année » par la revue Jazzman, Vincent Peirani est l’artiste que tout le monde s’arrache. Sa vision musicale cosmopolite et décomplexée, son sens inoui des croisements et des couleurs, lui permettent d’apporter des touches magiques. Quant à François Salque, plusieurs fois couronné par les Victoires de la musique, récompensé par les plus hautes distinctions des critiques – Diapason d’or de l’année, Chocs du Monde de la musique, Chocs de Classica, Prix de l’Académie Charles Cros, Palme d’Or de la BBC…, il fait aujourd’hui référence. Sa sensibilité, sa virtuosité époustouflante et son charisme l’ont conduit dans plus de 60 pays et en ont fait une personnalité incontournable du monde de la musique.

Pour réserver : c’est ici 

www.bourgartsetvins.com et tél :05 57 94 03 91