26 Juin

La grande interview de Bordeaux Fête le Vin : Christophe Chateau dresse le bilan de la 10e édition et donne rendez-vous en 2018 pour les 20 ans !

Ils sont trop forts ces organisateurs. Non seulement la 10e édition a renoué avec un succès tel qu’on parle encore de nouveaux records tant de fréquentation de l’ensemble de la fête qu’au niveau des pass vendus plus de 56000, qu’à l’Ecole du Vin, mais en prime Christophe Château renoue à 2018 pour la prochaine où l’on fêtera les 20 ans…

Stéphan Delaux le président de Bordeaux Grands Evenements dresse le bilan © JPS

Christophe Chateau, chemise rose, 2e à droite sur la photo, lors du bilan dressé ce midi © JPS

Retrouvez la 4e et dernière grande interview de cette 10e édition. Côté Châteaux a donné cette fois la parole à l’un des grands organisateurs Christophe Château, commissaire général de l’événement.

Il revient sans détour sur le nouveau succès populaire de Bordeaux Fête le Vin 2016, mais aussi sur les débuts du pass numérique et ses ajustements, sur l’agencement du site et présente en exclusivité pour le blog les petites nouveautés de l’édition 2018.

Hier soir entre 22h45 et 23h, on a servi 6 verres chaque secondes ! » , Christophe Château

Regardez l’interview de Jean-Pierre Stahl et Pascal Lécuyer:

Bordeaux Fête le Vin : record d’affluence et plus de 56000 pass de dégustation vendus

Un gros succès avec plus de 500 000 visiteurs, Bordeaux Fête le Vin 2016 se referme ce soir avec un record d’affluence et plus de 56000 pass vendus contre 51400 en 2014. Le public a plébiscité la 10e édition avec toutefois quelques petits ajustements.

De nombreux étrangers présents à Bordeaux Fête le Vin, Patricia ZAbalza leur a proposé de marquer sur cette carte leur pays d'orignine © Jean-Pierre Sathl

De nombreux étrangers présents à Bordeaux Fête le Vin, Patricia Zabalza des Côtes de Bordeaux leur a proposé de marquer sur cette carte leur pays d’origine © Jean-Pierre Stahl

Stéphan Delaux commence a dresser le bilan de BFV2016 en annonçant fièrement : « un bébé Fête du Vin est né. Ca n’était jamais arrivé. » Une jeune femme enceinte a perdu les eaux sur les quais, les pompiers sont aussitôt arrivés pour lui venir en aide… Stéphan Delaux a promis que le CIVB lui enverrait une caisse de vin du millésime 2016.

Stéphan Delaux le président de Bordeaux Grands Evenements dresse le bilan © JPS

Stéphan Delaux le président de Bordeaux Grands Evenements dresse le bilan © JPS

Quand au bébé « Bordeaux Fête le Vin 2016 »,  il se porte bien et pèse au moins 500 000 visiteurs. C’est un record de fréquentation qui se traduit dans la vente de pass : plus de 56000 pass vendus contre 51400 en 2014.

Une foule toujours plus grande à l'Ecole du Vin 0 13h© JPS

Une foule toujours plus grande à l’Ecole du Vin à 13h © JPS

Même si la préparation s’est faite dans un contexte sécuritaire a rappelé le Président de Bordeaux Grands Evenements, « les visiteurs ont toujours la même envie: celle de rencontrer nos 1000 viticulteurs. Il n’y a pas eu le moindre incident, la consommation a été raisonnée et intelligente », c’est une preuve de « bien-être et de convivialité. »

Sur le stand des Crémants et Rsoés de Bordeaux à midi © JPS

Sur le stand des Crémants et Rsoés de Bordeaux à midi © JPS

Dans les allées les gens ont quasiment tous affiché une joie d’être présents à cette 10e comme Bernard de Pessac qui apprécie la disposition en 3 villages espacés : « il y a beaucoup d’espacement, ça permet de circuler, les deux villages -ilots 1 et 2 et la restauration, ça a l’air sympa. »

ecole du vin et design 022

Certains commerçants comme Jean-Yves Arvouet, qui a pourtant bien marché avec ses produits du Périgord, regrettent « c’est dommage que les vins ne soient pas avec nous, ça aurait été encore plus convivial. » Les organisateurs ont promis ce matin de réparer cela lors de la prochaine édition en 2018.

Des Toulousains venus en famille et entre amis, samedi au village 3 © JPS

Des Toulousains venus en famille et entre amis, samedi au village 3 © JPS

Au village 3, le public pouvait allègrement se détendre sur cet espace consacré à la gastronomie avec des grandes tables et des bancs agencés ou encore sur l’herbe: cette jeune femme attablée semblait très ravie : « des petites assiettes, du bon vin des personnes très agréables qui nous conseillent très bien. »

Bien évidemment, il y a eu pour être tout-à-fait juste des petits bugs informatiques avec le pass numérique le 1er jour et vendredi matin, mais tout a été réglé comme a pu le confirmer Christophe Château, commissaire général de Bordeaux Grands Evenements : samedi et dimanche, cela a parfaitement fonctionné avec une foule très dense. Une foule qui s’est également pressé sur le Belem comme le confiait Michel Péry 4500 visiteurs !

Le commandant du Belem Michel Péry a compté 4500 visiteurs © JPS

Le commandant du Belem Michel Péry a compté 4500 visiteurs © JPS

En tout cas comme le confiait Bernard Farges, le président du CIVB qui laissera son fauteuil de président le 11 juillet prochain lors de la prochaine AG (sans doute à Allan Sichel, seul candidat déclaré et représentant du négoce) : « cette fête, elle est unique, nous sommes le seul vignoble du monde à pouvoir faire cela. »

Le prochain rendez-vous a été pris pour 2018 : on fêtera les 20 ans de Bordeaux Fête le Vin avec la présence de fabuleux et vieux navires.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl, Pascal Lécuyer, Sébastien Delalot, Eric Delwarde, Chrsitophe Varone et Véronique Lamartinière :

L’Ecole du Vin a battu tous les records de fréquentation pour ce Bordeaux Fête le Vin 2016

C’est le stand le plus vaste, le plus visible, le plus le plus…vraiment avec une ambiance des plus sympathiques. Le résultat est là : 12 000 personnes environ seront passés par l’Ecole du Vin de Bordeaux durant ces 4 jours.

ecole du vin et design 009

Annick Martinez, la directrice de l’Ecole du Vin, confie à Côté Châteaux que cette année, l’Ecole du Vin a fait le plein. Agencée en deux parties, une partie forum pour découvrir les arômes, faire des dégustations les yeux bandés, associer des vins avec des bonbons, et une autre plus vaste, la grande esplanade pour les ateliers découvertes, « duos de chefs » ou encore « rock and wine » où les gens sont confortablement assis durant ces cours et se mettent à danser tard le soir.

ecole du vin et design 003

Ce sont donc 4000  visiteurs qui seront passés par la partie forum, libre d’accès, et 8000 pour les ateliers où il faut s’incrire (tout est gratuit, en tout cas compris dans le pass d’entrée) : dès le 1er jour, on a eu 1400 personnes sur le forum. Parmi tous les visiteurs, il y a 30% de population étrangère (Hong-Kong, Chine, Canada, Usa). Les duos de chefs et ateliers découvertes sont les ateliers qui marchent bien.

ecole du vin et design 014

Parmi les gens emballés sur le forum, il y a Elodie et Ludovic de Langon sur l’association vins et bonbons, Christian Baumier qui préfère les charcuteries et fromages en association avec les vins mais qui trouve finalement intéressant ce petit jeu proposé par Benoît Manuel Trocard.

Benoit Manuel Trocard formateur Ecole du Vin de Bordeaux © JPS

Benoit Manuel Trocard formateur Ecole du Vin de Bordeaux © JPS

L’Ecole du Vin de Bordeaux, ce sont plus de 200 formateurs à travers le monde avec 30 écoles associés de 19 pays et plus de 80000 personnes formées par an. Chapeau bas.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl, Pascal Lécuyer, Sébastien Delalot, Eric Delwarde, Christophe Varone, avec l’Ecole du Vin :

A Bordeaux Fête le Vin, on n’oublie pas de faire de la prévention

Ils tiennent un stand mais ne servent pas d’alcool, à côté du grand cru de l’eau des Abatilles, ils font figure d’OVNI et pourtant leur rôle est aussi primordial à Bordeaux Fête le Vin. Ce sont les animateurs de la mission de sécurité routière et de la Préfécture de la Gironde qui informent sur la dangerosité de l’abus d’alcool et invitent ceux qui veulent à mesurer leur taux d’alcoolémie avant de reprendre le volant.

ecole du vin et design 038

Ils sont fort sympathiques même si le logo à la base peut faire peur : Préfecture de la Gironde. Non vous n’allez pas voir le préfet Pierre Dartout sur le stand, quoique, mais ces gens qui sont là comme Geneniève Dubroqua pour vous apporter une information sur la réglementation, le taux d’alcoolémie toléré et celui qu’il ne faut pas dépasser pour reprendre le volant. Et là, vous savez quoi, embarquez un SAM, un capitaine de soirée, qui lui pourra vous ramener sain et sauf à la maison.

« On leur remet des éthylotests et toute une information, on est là à chaque fois pour permettre à ceux qui le veulent de déterminer leur taux d’alcoolémie et s’ils sont capables ou non de reprendre le volant. » explique cette charmante dame qui avec son équipe d’une 10 aine de personnes fait aussi partie de la Fête du Vin de Bordeaux, et c’est bien.

Un petit guide format carte de crédit de « la consommation responsable » élaboré par Vin & Société est également à la disposition des visiteurs. Très bien fait, il leur rappelle notamment que le taux légal d’alcoolémie est limité à 0,5g/l de sang pour les conducteurs confirmés, à 0,2 g/l pour les permis probatoires.

(l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec qui…avec modération bien sûr)

Côté Châteaux,le blog tendance, repéré par le Mag Sud Ouest

C’est un grand honneur pour Côté Châteaux d’être dans le Mag de ce 25 juin comme l’un des 5 blogs « faiseurs » de tendance de la région. Côté châteaux s’apprête à passer le cap de 1 million de pages lues pour la fin juin. Un grand merci à tous.

L'article dans le © Mag Sud Ouest par Guillaume Dufau

L’article dans le © Mag Sud Ouest par Guillaume Dufau

C’est dans le Mag Sud Ouest qui titre « les leaders d’opinion 2.0 », « entre blogs et réseaux sociaux, rencontre avec cinq « faiseurs » de tendances de la région, avec « Le Talkfoot », « Le Monde est à Nous »Kinda Break » et « My Little Spoon ». Cet article signé par Guillaume Dufau raconte « la succes story des blogueurs stars » qui rassemblent plusieurs milliers de personnes, de « fan » « autour de communautés d’intérêts et de leader d’opinion ».

Merci pour ce focus. Côté Châteaux a pour philosophie d’apporter un au moins un éclairage au quotidien sur la vigne et le vin à Bordeaux, en Aquitaine et dans d’autres régions viticoles sur l’actualitié viti-vinicole. L’ambition n’est pas d’être une star du web mais surtout d’informer, de donner du plaisir à lire ces billets, de relater le plus fidèlement possible l’ambiance qui règne dans le monde du vin et d’en faire une analyse juste. Amis lecteurs merci de votre fidélité et n’hésitez pas à faire venir d’autres amis sur le site car « c’est chai vous ! »

25 Juin

La grande interview de Bordeaux Fête le Vin : la parole aux créateurs de « Wine and Design »

Ils sont 11 designers, créateurs à proposer des objets et meubles dédiés au monde du vin au village 3 de Bordeaux Fête le Vin. Côté châteaux vous propose sa 3e grande interview avec Philippe, Claudia et Bénédicte.

Philippe

Philippe Cantrel et sa « Collection N°Vin » © JPS

C’est un stand fort sympathique de 32 m2 que se partagent 11 designers bordelais et parisienS. Un stand baptisé « Wine and Design ».

Philippe Cantrel, de la région parisienne, fait office de petit nouveau. C’est son 1er Bordeaux Fête le Vin en tant qu’exposant. Avec sa « Collection N°Vin » où il a joué sur le nom par rapport au nombre… Ce qu’il propose, ce sont des présentoirs de bouteilles de vin sur une base bois et métal de différentes couleurs, des porte-bouteilles à poser ou à accrocher pour des bouteilles de Bordeaux, de Bourgogne, de champagne ou du Jura.

Claudia Courtois et son BiWine © JPS

Claudia Courtois et son BiWine © JPS

A ses côtés, Claudia Courtois, déjà célèbre dans la création avec son BiWine lancé il y a 2 ans pour Bordeaux Fête le Vin 2014 : il s’agit d’un porte-bouteille en liège et en cuir, idéal pour transporter à vélo ou à pied une bouteille de vin à température constante. Une  idée déjà primée et référencée à la Cité du Vin où le BiWine est en vente.

Bénédicte Beau de la Lomenie et Cavidéco © JPS

Bénédicte Beau de Lomenie et Cavidéco © JPS

Enfin, il y a Bénédicte Beau de Lomenie de Cabanac et Villagrain qui a lancé depuis 6 ans Cavidéco sa petite société spécialisée dans les meubles et accessoires à partir d’ estampes de propriétés : des plateaux, range-bouteilles, planches à découper, tables basses ou tables de nuit.

Les 11 designers de Wine and Design © Jean-Pierre Stahl

Les 11 designers de Wine and Design © Jean-Pierre Stahl

Bravo de Côté Châteaux à ces 11 designers et pour les encourager, passez par leur stand au village 3.

Regardez la grande Interview réalisée par Jean-Pierre Stahl et Pascal Lécuyer

Michel Desjoyeaux intronisé par la Commanderie du Bontemps à la Fête de la Fleur

Près de mille invités se sont retrouvés hier soir pour la traditionnelle et prestigieuse Fête de la Fleur, au jardin public de Bordeaux. Quelques invités de marque parmi lesquels le maire de Québec aux côtés d’Alain Juppé et un champion de la navigation Michel Desjoyeaux, intronisé par la Commanderie du Bontemps.

FETE DE LA FLEUR 013

Cette Fête de la Fleur clôture les années impaires Vinexpo et les années paires Bordeaux Fête le Vin. Tantôt organisée dans un château, tantôt en plein coeur de Bordeaux.  Cette Fête qui célèbre la future récolte 2016, (le nom vient de la vigne en fleur) est le rendez-vous du négoce bordelais et des châteaux.

Maud Tapie, Guy Bertaud directeur Intercontinental Bordeaux Grand Hôtel, Charlotte de Charlotte des Itinéraires et Claire Thépenier directrice communication du Intercontinental Bordeaux Grand Hôtel © JPS

Maud Tapie, Guy Bertaud directeur Intercontinental Bordeaux Grand Hôtel, Charlotte de Charlotte des Itinéraires et Claire Thépenier directrice communication de l’Intercontinental Bordeaux Grand Hôtel © JPS

Ceux-ci invitent généralement leurs plus gros clients à leurs tables pour les remercier de bonnes relations entretenues tout au long de l’année. C’est aussi un concours d’élégance et de jolies toilettes pour un repas réalisé par de grands chefs..

Une Fête de la Fleur organisée au jardin public de Bordeaux © JPS

Une Fête de la Fleur organisée au jardin public de Bordeaux © JPS

Cette année si la ville de Québec figurait parmi les 10 villes invitées d’honneur avec notamment Régis Labeaume son maire, c’est Michel Desjoyeaux, double vainqueur du Vendée Globe, qui était la grande personnalité intronisée par la Commanderie du Bontemps Médoc, Barsac, Graves et Sauternes. Pas mal mais pas aussi glamour que les quelques grandes actrices présentes lors des précédentes éditions comme Carole Bouquet ou Michèle Yeoh.

Isabelle et Alain Juppé, et Emmanuel Cruse © JPS

Isabelle et Alain Juppé, et Emmanuel Cruse © JPS

Toutefois, le Grand Maître Emmanuel Cruse s’est réjoui que le système des primeurs ait retrouvé des couleurs : » le millésime 2015 a redonné une véritable dynamique » et de se féliciter du système de Bordeaux, « un système unique que le monde a bien raison de nous envier. »

Régis Bapaume maire de Québec A lain Juppé, maire de Bordeaux, deux villes jumelées depuis plus de 50 ans © JPS

Régis Labeaume maire de Québec et Alain Juppé, maire de Bordeaux, deux villes jumelées depuis plus de 50 ans © JPS

Emmanuel Cruse n’a pas manqué de rappelé l’autre gros événement qui a focalisé l’attention des médias et du public l’ouverture le 1er juin de la Cité du Vin :« Bordeaux se devait d’avoir sa cité du vin, Mr le Maire, vous avez imaginé ce projet magnifique et aujourd’hui, c’est une réalité, une réussite totale à la pointe du digital. »

Jean-Louis Triaud, président des Girondins, et propriétaire de château Gloria, les lauréats du Left Bank Cup Bordeaux et Guillaume Deglise directeur de Vinexpo © JPS

Jean-Louis Triaud, président des Girondins, et propriétaire de château Gloria, les lauréats du Left Bank Cup Bordeaux et Guillaume Deglise directeur de Vinexpo © JPS

Alain Juppé de son coté a rappelé le contexte douloureux que traverse le monde et la France aujourd’hui : « nous aurions bien des raisons de ne pas faire la fête avec le terrorisme, sa menace preignante, avec les victimes d’Orlando. C’est aussi une journée historique avec la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union Européenne, on n’a pas fini de ressenter l’onde. Toutefois faire la fête est un acte de résistance. «  Et de se réjouir de la bonne organisation de l’Euro 2016, et des milliers de visiteurs qui viennent voir la Cité du Vin, cela montre « combien Bordeaux est ouvert sur le monde ».

Michel Desjoyaux intronisé hier soir © JPS

Michel Desjoyaux à droite  intronisé hier soir © JPS

Les invités de la Fête de la Fleur ont pu apprécié les vins des grands châteaux et crus classés de Bordeaux servi par plus de 80 sommeliers et maître de chais très fiers de leurs vins de  Bordeaux de légende.

24 Juin

« Une lame de charrue »: voici le nouveau chai dessiné par Philippe Starck et inauguré aujourd’hui pour le château des Carmes Haut Brion

Attendu de toute la planète vin, le chai des Carmes Haut-Brion dessiné par Philippe Starck vient d’être inauguré. « Cette lame brute et minimale » a été lancée en novembre 2013, réalisée par Philippe Starck et l’architecte Luc Arsène Henry

Carmes Haut-Brion 011

Des lignes épurées, simplifiées au maximun, presque rien, c’est le chai subtilement pensé par Philippe Starck, le célèbre designer qui a réalisé le chai du château des Carmes Haut-Brion en collaboration avec l’architecte Luc-Arsène Henry.

Un chai, dont les travaux ont débuté en novembre 2013, fini en septembre 2015 et dont les abords viennent juste d’être terminés.

C’est un chai de 12m80 de haut, 80 m de long, comme une lame sortie des eaux.

Carmes Haut-Brion 089

Pour moi c’est la lame d’une charrue qui est en train d’entrer dans la terre, dans l’eau d’ouvrir la terre pour faire accoucher ce mystère qu’est le vin », Philippe Starck

Et Philippe Starck de rajouter: « L’important surtout, fidèle à l’idée générale, il faut que ça disparaisse, vous ne pouvez pas voir le batiment dans son ensemble, la matière est légèrement luisante et c’est une couleur bronze couleur générique de l’eau et des troncs d’arbres donc c’est un essai de disparition ! »

Jean-Pierre Papin et Patrice Pichet © JPS

Jean-Pierre Papin et Patrice Pichet © JPS

Pour cette inauguration en fanfare, de nombreux invités étaient présents et aussi des parrains et marraines comme Amélie Mauresmo et Jean-Pierre Papin.

Carmes Haut-Brion 084

Patrice Pichet, propriétaire des Carmes Haut-Brion est fier de ce nouvel outil au service du seul et unique château qui peut prétendre avoir une adresse physique à Bordeaux :

Carmes Haut-Brion 083

On a réussi à allier la technologie pour faire un grand vin et l’esthétique, c’est un grande fierté pour les Carmes  Haut-Brion », Patrice Pichet propriétaire

« Philippe Starck voulait  construire un chai qui soit avec une cave passive, qui a été construite sous l’eau et environnée de terre, on avait la chance d’avoir un cours d’eau le Peugue et on a pu se servir de ce cours d’eau pour optimiser le cote environnemental et et le côté rafraissant de nos cuves, explique Guillaume Pouthier le directeur général des Carmes Haut Brion.

Carmes Haut-Brion 019

On a tout au long de l’année une température constante de 15° et une hygrométrie naturelle de 85% dans ce chai, Guillaume Pouthier directeur des Carmes Haut Brion.

Carmes Haut-Brion 048

Pour l’architecte Luc Arsène Henry : « pour avoir le cuvier de plein pied pour l’arrivée des vendanges, vous êtes obligé de faire plonger, enterrer le chai sous l’eau, l’eau créé un sous pression de 3 t au m2 et il a fallu ancrer le batiment pour ne pas qui remonte et après on a fait nos 4 étages. »

Carmes Haut-Brion 029

L’ouvrage occupe une surface de près de 2000 m2 sur 4 niveaux avec les activités tant techniques que réceptives.

Carmes Haut-Brion 087

« Surtout il fallait avoir le courage de ne rien faire, le vin c’est une abstraction, une idée issue des civilisations, c’est un voyage dans le temps et l’intelligenc e humaine, faut vraiment faire le minimum écouter le maître de chai », ainsi la messe est dite Philippe Starck et Luc Arsène Henry ont de nouveau réussi un coup de génie à Bordeaux.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl, Sébastien Delalot Eric Delwarde

Les 10 villes invités d’honneur de Bordeaux Fête le Vin

Pour la 10e édition, 10 villes ont été invitées à Bordeaux Fête le Vin; 7 du réseau Great Wine Capitals et les 3 qui organisent une fête du vin sur le modèle de Bordeaux Fête le Vin : Hong-Kong, Bruxelles et Québec.

Les amis de Bilbao et de la Rioja © JPS

Les amis de Bilbao et de la Rioja © JPS

Pour les précédentes éditions, il n’y avait qu’une seul ville invitée d’honneur. Mais pour marquer l’événement, la ville de Bordeaux, Bordeaux Grands Evénements et le CIVB ont choisi d’invité toutes les villes jumelées et partenaires de Bordeaux. Rien que cela. Hier midi, Alain Juppé les a d’ailleurs convié à déjeuner à la mairie de Bordeaux.

036

10 villes invitées d’honneur… ce sont déjà les 7 capitales des Grands Vignobles comme Cape Town en Afrique du Sud, Mendoza en Argentine, Bilbao en Espagne, Mayence en Allemagne, Adélaïde en Australie, Porto au Portugal, San Francisco aux USA et Valparaiso au Maroc.

La statue du Manenken Pis à Bordeaux ! © JPS

La statue du Manneken Pis à Bordeaux ! © JPS

Ce réseau permet des échanges professionnels qui ont conduit à améliorer la qualité des vins de toutes ces contrées productrices, mais aussi une sélection des sites oenotouristiques comme nos voisins de la Rioja.

Démonstration de claquettes sur le stand de Hong-Kong © JPS

Démonstration de claquettes sur le stand de Hong-Kong © JPS

Ce sont aussi les 3 villes qui organisent une fête du vin presque à l’identique de Bordeaux : Bruxelles, avec une statue du Manneken Pis qui trône fièrement non loin du pont de pierre, mais aussi Québec (dont on a fêté les 50 ans du jumelage précédemment avec Bordeaux) et Hong-Kong font aussi partie des délégations. Ces 10 villes sont à retrouver sur le village 1 de BFV.

Le groupe des 10 villes invitées d'honneur avec la CCI de Bordeaux © JPS

Le groupe des 10 villes invitées d’honneur avec la CCI de Bordeaux © JPS

Hong-Kong a été la première ville à organiser une fête du vin sur le modèle de Bordeaux en 2009 avec son Wine and Dine Festival. En 2015, elle a rassemblé 144000 personnes, un énorme succès populaire qui se confirme d’année en année. Le prochain aura lieu du 27 au 30 octobre à Hong-Kong.

La grande interview de Bordeaux Fête le Vin : « une belle histoire » racontée par Laurent Maupilé et Jean-Paul Vigneaud

Pour la 10e édition, Laurent Maupilé qui a été le grand chef d’orchestre durant les 9 éditions précédentes et Jean-Paul Vigneaud, journaliste, qui les a suivies, ont choisi de raconter cette formidable aventure débutée en 1998 à travers un livre agrémenté de superbes photos et même de vidéos ! « Bordeaux Fête le Vin, une belle histoire » ou le livre d’une ville réveillée et maintenant festive !

Jean-Paul Vigneaud et Laurent Maupilé les auteurs de l'ouvrage à s'arracher... sur le stand de l'Office de Tourisme et à la nouvelle librairie Féret © Jean-Pierre Stahl

Jean-Paul Vigneaud et Laurent Maupilé les auteurs de l’ouvrage à s’arracher… sur le stand de l’Office de Tourisme et à la nouvelle librairie Féret © Jean-Pierre Stahl

Jean-Paul Vigneaud, journaliste de Sud Ouest, a couvert pendant des années la Fête du Vin, une fête qu’il a vu naître en 1998 et grossir passant de 100 000 visiteurs (à sa création) à 500 000 – 700 000 en 2016 : « C’est une belle histoire, elle est née en 1998, il fallait que tout le monde se mette d’accord pour l’organiser et ce n’était pas gagné d’avance. Quand on a écrit l’ouvrage et interrogé les Bordelais, ils pensaient que la Fête du Vin avait toujours existé. Or la première grande fête avait eu lieu en 1909, c’était la fête des vendanges. »

A la fin des années 90, la belle endormie s’est donc réveillée sous l’impulsion de son nouveau maire Alain Juppé : « si on avait pas fait une édition de qualité dès la 1ère année, il n’y aurait pas eu toutes les autres. C’est le témoignage d’une ville réveillée et moderne, une ville métamorphosée et dynamique, » selon Laurent Maupilé ancien directeur de Bordeaux Grands Evenements.

Et les deux auteurs de remercier la douzaine de photographes de Sud Ouest et photographes indépendants qui ont suivi toutes ces éditions et ont confié leurs innombrables cliché d’archives :« j’ai du visionner 10000 photos. Merci aux photographes ils nous ont donné beaucoup de clichés. Merci aussi à France 3 Aquitaine car nous avons aussi des vidéos associées grâce à des QR codes. »

La grande interview de Côté Châteaux réalisée par Jean-Pierre Stahl et Sébastien Delalot à regardez ici:

Interview Laurent Maupilé et Jean-Paul Vigneaud

RSS