20 Mar

La Cité des Civilisations du Vin sera « un phare pour l’oenotourisme » à Bordeaux !

Alain Juppé a trouvé une nouvelle métaphore pour la Cité des Civilisations du Vin. En plus de la carafe, ce sera le phare, le point de départ des visites dans les vignobles autour de Bordeaux. Une mer de touristes va déferler à Bordeaux dès 2016. Visite de la Cité avec ses mécènes à tout juste un an de sa livraison.

Bernard Farges, président du CIVB, Philippe Massol, directeur de la Fondation,  Sylvie Cazes, présidente de la Fondation et Alain Juppé, maire de Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

Bernard Farges, président du CIVB, Philippe Massol, directeur de la Fondation, Sylvie Cazes, présidente de la Fondation et Alain Juppé, maire de Bordeaux devant la Cité bien avancée © Jean-Pierre Stahl

C’était cet après-midi, à 16h30, l’événement pour les mécènes de la Cité des Civilisations du Vin. Ils étaient 70, représentant 40 entreprises sur les 65 mécènes, à faire, pour la deuxième fois en moins d’un an, la visite du gigantesque chantier de la Cité des Civilisations du Vin.

Un geste architectural qui va s'ajouter au patrimoine de Bordeaux © JPS

Un geste architectural qui va s’ajouter au patrimoine de Bordeaux © JPS

Parmi les maîtres de cérémonie, Philippe Massol, le directeur de la fondation qui va gérer au quotidien la Cité des Civilisations du Vin: après avoir montré rapidement le rez-de-chaussée dont le patio impressionne par sa hauteur, le voici au 1er étage pour expliquer à ses invités qu’ils se trouvent dans l’espace d’exposition temporaire, avec des ateliers de dégustation, et le futur salon de lecture , également un salon de réception qui pourra être privatif, il y aura aussi la future école des arômes qui y trouvera sa place, sans parler de l‘auditorium Thomas Jefferson (auditorium dont Sylvie Cazes a souligné la générosité des donateurs américains qui lors sd’une soirée aux Nations-Unies en ce début d’année ont largement participé au financement).

BBB

Philippe Massol expliquant le parcours permanent aux mécènes © JPS

Au deuxième étage, ce sera le parcours permanent: « ce sera une séquence consacré à l’art de vivre: on y évoquera la gastronomie française, l’évolution du service du vin et la convivialité et le partage du vin », précise Philippe Massol à Alain Juppé et aux mécènes de son groupe. Et d’ajouter que: Pierre Arditi ambassadeur de la Cité sera de la partie, ainsi que Joël Robuchon…ça mijote déjà…

Notre Cité sera un magnfique objet architectural qui va enrichir le patrimoine de Bordeaux », Alain Juppé maire de Bordeaux

La Cité - phare de l'oenotourisme à Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

La Cité – phare de l’oenotourisme à Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

Et d’ajouter: « ce sera un phare pour l’oenotourisme, ce sera un point de départ pour aller sur la route des vins. J’ai inauguré le nouveau ponton Thomas Jefferson la semaine dernière: les bateaux vont aller jusqu’à Pauillac, ils remonteront aussi la Garonne jusqu’à Cadillac ou navigueront sur la Dordogne jusqu’à Libourne. »

Alain Juppé en chef des travaux © JPS

Alain Juppé en chef des travaux, avec en amorce Bernard Farges président du CIVB et Philippe Massol, directeur de la Fondation © JPS

A ce stade des travaux, le gros oeuvre est terminé depuis la fin de l’années 2014, les baies vitrées sont posées sur les parties inférieures, les plaques d’aluminium et de verre vont bientôt recouvrir la charpente

Fin de la pose de la charpente sur la tour en juin 2015, et à la fin de l’année la couverture sera terminée. » Philippe Massol, directeur de la Fondation de la Cité des Civilisations du Vin

Au 7e étage on y trouvera le restaurant (le « septième ciel » ? me-confie-t-on sous forme de boutade), juste au dessus au 8e ce sera le Belvédère: « on dégustera tous les crus du monde et on pourra faire le tour à 360° » explique Sylvie Cazes la présidente qui n’a pas ménagé son talent et son temps pour trouver ces mécènes. Elle a notamment trouvé ceux du nouveau monde the « Friends of Cité » qui se retrouveront le 30 avril au cours d’un nouveau repas à New-York avec Alain Juppé pour continuer de participer au financement de la Cité, un concept unique au monde où l’on retrouvera 66 pays qui mettront la main au porte-feuille pour boucler le financement.

BB

Guillaume Halley et Olivier Cornuaille de la Cave de Caudéran-Sodobor des mécènes fiers de l’édifice © JPS

Les mécènes ont une certaine fierté de de participer au financement de ce bel ouvrage: ainsi Guillaume Halley, accompagné d’Olivier Cornouaille, pour la Cave de Caudéran-Sodibor précise « c’est vraiment un projet pour lequel on ne regrette pas de participer, la levée de fonds à l’étranger pour une construction en France, c’est assez unique… »

Le bout du tunnel n'est peut-être pas si loin © JPS

Le bout du tunnel n’est peut-être pas si loin © JPS

Une Cité qui sera livrée fin mars 2016 à l’aube de Bordeaux Fête le Vin. Une Cité que vont s’approprier progressivement les Bordelais, Girondins, et Français. Un nouveau spot du tourisme en Aquitaine. Un emblème, un phare qui va attirer les visiteurs du monde entier.

Et comme le disait encore tout-à-l’heure Alain Juppé: « Vive la Cité ! » 

11 Fév

Plein la vue avec la Cité des Civilisations du Vin de Bordeaux

Elle a « changé de gueule » ! La Cité des Civilisations désormais parée de ses panneaux de verre et d’aluminium laisse transparaître son futur visage. Les travaux s’accélèrent en bord de Garonne !

La Cité des Civilisations du Vin ce matin © Philippe Massol

La Cité des Civilisations du Vin ce matin © Philippe Massol

On va bientôt prendre son pied… D’ailleurs sur la photo postée ce matin par Philippe Massol, le directeur de la Fondation, elle a l’image d’une chaussure. C’est en attendant la flèche et les panneaux de verre et d’aluminium qui vont continuer de revêtir la charpente. La tour va culminer bientôt à 55 mètres de haut. L’image finale est censée représenter le mouvement du vin dans une carafe. Livraison fin mars 2016.

24 Jan

La photo souvenir de la toute nouvelle Fondation pour la culture et les civilisations du vin ! ‬

C’était ce vendredi le 1er conseil d’administration de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin. Le conseil qui va gérer la Cité des Civilisations du Vin de Bordeaux. L’affaire semble sur de bons rails pour une livraison de la cité le 31 mars 2016 et une exploitation en suivant.

Le 1er conseil d'administration immotalisé

Le 1er conseil d’administration immotalisé © Philippe Massol – CCVB

Reconnue d’utilité publique le 14 décembre dernier, cette Fondation poursuit le travail initié par l’Association de préfiguration de la Cité des Civilisations du Vin. Cette dernière était financée par les collectivités, qui portaient le projet au côté de la Mairie de Bordeaux.

Ce changement permet d’ouvrir plus largement la collecte aux dons de mécènes…

Outre les trois membres fondateurs (Mairie de Bordeaux, Le Conseil interprofessionnel du Vin de Bordeaux et le Crédit Agricole associés dans le projet depuis son lancement) de la nouvelle Fondation pour la culture et les civilisations du vin, , de nombreuses personnalités du monde du vin ont rejoint ce conseil: Jean-Claude Berrouet, œnologue, Christelle Grandin, Notaire, Jocelyne Pérard, professeur d’université en géographie, fondatrice et directrice de la chaire UNESCO Culture et Tradition du vin à l’Université de Bourgogne, ou encore David Khayat, chef du service d’oncologie médicale de l’Hôpital Pitié-Sampêtrière.

Sylvie Cazes a été élue ce 23 janvier Présidente de la Fondation, quoi de plus normal elle était déjà Présidente de l’association de préfiguration….et avait fait déjà un gros travail de mobilisation des mécènes notamment.

Pour Sylvie Cazes, « la fondation a pour vocation, essentiellement via le site de la Cité des civilisations des Vins, de rendre accessible au plus grand nombre, l’héritage et le patrimoine des vins du monde de manière vivante, et notamment dans sa dimension culturelle».

Parmi les projets évoqués lors du 1er CA, Sylvie Cazes annonce « la production d’exposition temporaires importantes à destination du grand public » à Bordeaux à la Cité ou alors en France ou à l’international, «  l’organisation de rencontres, interventions publique, et débats voire de journées d’études ou colloques, ou encore l’édition ou la co-édition de projets éditoriaux et de sites web sur les différentes facettes culturelles du vin. La fondation pourrait également soutenir des festivals, ou manifestations liées au vin ». Il y aura aussi la création d’un fonds documentaires de tous supports destiné à enrichir la connaissance et nourrir la recherche.

Plus de 16 millions d’euros ont été collectés à ce jour et Alain Juppé de préciser: « comme prévu 15 millions d’euros seront affectés à la construction des bâtiments de la Cité des Civilisations du Vin. Le reste du fonds permettra d’amorcer le fonctionnement de la structure. »,  « L’ouverture de la Cité des Civilisations des Vins étant prévue pour le printemps 2016, il nous reste un an et demi à la Fondation pour mobiliser les mécènes »

Bernard Farges, le Président du CIVB, a été élu Vice-Président de la Fondation, Nicolas Gailly trésorier et Jack Bouin, Directeur du Crédit Agricole d’Aquitaine, secrétaire. Par ailleurs, Philippe Massol devient directeur général de la fondation.

 

21 Jan

Premier conseil d’administration ce 23 janvier de la fondation pour la culture et les civilisations du vin

La cité des civilisations est désormais en ordre de marche. Son premier conseil d’Administration de la Fondation se tiendra ce vendredi.

La © cité des civilisations du Vin fin décembre

La © cité des civilisations du Vin fin décembre

Les membres fondateurs de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin, dont la ville de Bordeaux, représentée par Alain Juppé, maire de Bordeaux, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux (CIVB), représenté par Bernard Farges, son président, et le Crédit Agricole Mutuel d’Aquitaine, représenté par Jack Bouin, son directeur général, tiendront un point presse ce 23 janvier en mairie de Bordeaux pour marquer l’événement, en compagnie de Sylvie Cazes, Présidente de l’association de préfiguration de la Cité des civilisations du vin et de Nicolas Gailly, administrateur du Fonds de dotation pour le soutien de la Cité des civilisations du vin

La Fondation pour la culture et les civilisations du vin a été reconnue d’utilité publique par décret le 11 décembre 2014 avec une publication au journal officiel le 13 décembre.
Cette Fondation s’est fixée comme mission, la défense, la valorisation et la transmission de la dimension culturelle du vin au public le plus large possible.
Elle aura notamment comme moyen pour réaliser son objet la mise à disposition de la Cité des civilisations du vin dont elle aura la charge de l’exploitation et du développement. Les 3 fondateurs sont la Ville de Bordeaux, le CIVB et le Crédit Agricole d’Aquitaine, soutenus par la Fondation américaine
Clarence and Anne Dillon Dunwalke Trust.

La Cité du Vin est un concept de XTU Architects

16 Déc

La fondation pour la culture et les civilisations du vin reconnue d’utilité publique

Le décrêt était attendu, comme celui de la fondation aux USA, qui a été précédemment validé. La Fondation pour la culture et les civilisations vient d’être reconnue d’utilité publique et publié au journal officiel. Elle assurera l’exploitation et le développement dès son ouverture en 2016 de la Cité des Civilisations du Vin. Réaction exclusive de Philippe Massol.

La maquette de la Cité des Civilisations du Vin © Jean-Pierre Stahl

La maquette de la Cité des Civilisations du Vin © Jean-Pierre Stahl

La Fondation pour la culture et les civilisations du vin a été reconnue d’utilité publique par décret le 11 décembre 2014 (publication au journal officiel en date du 13 décembre 2014). Elle prend ainsi le relais de l’activité de l’association de préfiguration de la Cité des civilisations du vin qui, depuis 2009, portait le pro-jet de la Cité des civilisations du vin aux côtés de la Ville de Bordeaux et des co-financeurs publics et privés.

Les trois membres fondateurs de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin sont la Ville de Bordeaux, le Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux et le Crédit Agricole d’Aquitaine, soutenus par la Fondation américaine Clarence and Anne Dillon Dunwalke Trust.
La Fondation pour la culture et les civilisations du vin a pour objet, la défense, la valorisation et la transmission de la dimension culturelle du vin en tant que patrimoine universel et vivant.

Elle s’attachera à favoriser l’accessibilité culturelle, intellectuelle et sensorielle de ce patrimoine au public le plus large possible en offrant un regard renouvelé et innovant.

Philippe Massol, directeur de la Cité des Civilisations du Vin © JPS

Philippe Massol, directeur de la Cité des Civilisations du Vin © JPS

Philippe Massol, directeur de la Cité des Civilisations du Vin. commente: « c’est un dossier qu’on a démarré il y a 15 mois ». Et d’ajouter:

Le fait que la dimension culturelle du vin en France soit reconnue, c’est un bel engagement dans un pays où l’on tire à boulets rouges sur le vin », Philippe Massol directeur de la Cité des Civilisations du Vin.

« Il était déjà reconnu d’intérêt général avec le mécénat et là c’est la sanctuarisation du vin dans sa dimension patrimoniale. On lui reconnaît le droit de pouvoir être utile à tous ».

Pour réaliser ses missions, la fondation aura notamment comme moyen la mise à disposition par la Ville de Bordeaux de la Cité des civilisations du vin, actuellement en construction sur l’ancien site des Forges aux Bassins à Flot à Bordeaux, dont elle assurera l’exploitation et le développement dès son ouverture en 2016.

Quant à la fondation américaine présidée par l’Américain Robert Wilmers, propriétaire du château Haut-Bailly en Pessac-Léognan, elle devrait organiser le 30 avril 2015 la première grande soirée de collecte de fonds. Elle est prévue aux Nations-Unies à New-York. Ils espèrent lever au bas mot 1 à 1,5 millions de dollars. 

29 Nov

Cité des civilisations du Vin : la fin du gros oeuvre et une nouvelle ère qui s’ouvre…

Alain Juppé, l’initiateur du projet de Cité des Civilisations du Vin, a souligné une étape importante du chantier de construction en passe de se terminer, d’ici 3 semaines à Bordeaux. Il a présenté également le budget global qui s’élèvera à 77,7 millions d’euros HT une fois livré, soit 15 à 17 % de plus que prévu. Une hausse qui sera compensée par les retombées économiques et les dons des mécènes.

Dans trois semaines, la fin du gros oeuvre. La tour est à son 9 e et dernier étage © Jean-Pierre Stahl

Dans trois semaines, la fin du gros oeuvre. La tour est à son 9 e et dernier étage © Jean-Pierre Stahl

« C’est un projet essentiel au développement et au rayonnement de la métropole bordelaise et du vignoble de Bordeaux », c’est en ces termes qu’Alain Juppé a débuté son introduction, tout en précisant que « la Cité s’est donnée pour mission de faire partager cette culture millénaire à un public international ».

Alain Juppé a souvent fait référence au Guggenheim de Bilbao pour lancer la Cité des Civilisations du Vin à Bordeaux © Jean-Pierre Stahl

Alain Juppé a souvent fait référence au Guggenheim de Bilbao pour lancer la Cité des Civilisations du Vin à Bordeaux (photo prise au 7e étage de la Cité) © Jean-Pierre Stahl

Il y a un an, il n’y avait rien, ou presque, seulement des pieux en béton pour la solidité de l’édifice. 9000 m3 de béton et un an plus tard, la Cité des Civilisations du Vin se dresse fièrement en entrée de ville de Bordeaux, prête à saluer les projets paquebots de croisière avant qu’ils ne passent sous le pont Jacques Chaban Delmas à deux pas. C’est une idée visionnaire finalement qu’a eu Alain Juppé. Une idée au départ décriée par certains (une poignée de vignerons qui cotisaient voyaient d’un mauvais oeil que le CIVB participe au financement, de l’ordre de 5,5 millions d’euros, le Conseil Général ne voulait pas non plus participer à ce projet (finalement 1m € versés)…alors même que le Conseil Régional socialiste à majorité socialiste aussi disait banco à hauteur de 5,5 m €).

Le parcours permanent de la Cité des Civilisations du Vin © JPS

Le parcours permanent de la Cité des Civilisations du Vin © JPS

Progressivement l’idée à fait son chemin. « 

Les Bordelais vont bientôt s’approprier la Cité des Civilisations du Vin », Sylvie Cazes, la présidente de l’association de préfiguration de la Cité des Civilisations du Vin.

Capsules à vis Bordeaux SO Good et Cité des Civilisations du Vin 129

Sylvie Cazes aura bien travaillé réussissant à réunir 15 millions d’euros de mécénat pour la construction, et 3 millions de plus pour le fonctionnement qui sera assuré par le fondation validée par le Conseil d’Etat. Quant à la fondation américaine, le pendant de celle de la France, présidée par Robert Wilmers, elle s’apprête à organisée fin janvier une grande soirée de collecte aux Nations Unis avec l’avocat américain influent Sape.

De très nombreux journalistes présents pour cette étape © JPS

De très nombreux journalistes présents pour cette étape © JPS

Le budget présenté ce vendredi vers 13h15 au 4e étage dans une atmosphère très ventée a donc augmenté: « au moment du choix du projet en 2011 présenté par le cabinet XTU et l’agence de scénographie Casson Mann, le coût prévisionnel s’élevait à 63 millions d’euros HT. Le coût actualisé à la livraison est de 66,6 m € HT, par effet mécanique de l’évolution du coût de la construction », annonce Alain Juppé. « 60% des marchés ont été attibués, représentant 85% de leur montant global, ce qui permet d’approcher de manière fiable le coût définitif des travaux. Le coût de l’opération aujourd’hui est de 74 m € HT valeur 2011, soit un coût actualisé de 77,7 m € HT à la date de livraison. » A celà, il faut ajouter 3,4 m € pour le développement du périmètre numérique et le mobilier, ce qui porte le budget à 81,1 M €.

Une charpente de 574 arcs en lamellés collés © JPS

Une charpente de 574 arcs en lamellés collés © JPS

Outre le budget revu à la hausse, c’est aussi l’idée d’un ponton d’accès pour le tourisme fluvial qui a fait sensation. Un ponton long de 90 mètres, construit sur la Garonne, pour accueillir des paquebots fluviaux pour des escales de prestige, des grands voiliers, des batcubs et des bateaux de plaisance qui pourront y accoster.

Bernard Farges est certain que les touristes vont venir en masse ® JPS

Bernard Farges est certain que les touristes vont venir en masse ® JPS

Les touristes vont venir en masse, « 450 000 et même sans doute plus qui iront ensuite visiter Bordeaux, Arcachon et le vignoble bordelais », précise Bernard Frages le président du Conseil Interprofessionnel du Vin de Bordeaux.

Les retombées économiques vont compenser la hausse du budget car en phase de construction ce sont 60 millions d’euros de retombées économiques directes, indirectes et induites sur 3 ans, mais aussi 200 emplois pendant 3 ans. Ensuite, en phase d’exploitation, on estime à 40 m € de retombées par an dont 1/3 pour la filière vin. 

La tour déjà visible des quais de Bordeaux © JPS

La tour déjà visible des quais de Bordeaux © JPS

750 emplois directs et induits seront ainsi générés par la Cité des Civilisations du Vin qui a commencé cette semaine à lancer ses premières offres d’emplois. Il faudra aussi se rapprocher de Pôle Emploi qui va recevoir les annonces de postes. Sur site ce sont 250 emplois directs avec les emplois liés à l’aspect visites et culturel, pour la gestion, la maintenance et la sécurité. Il y aura aussi de nombreux commerces dont un restaurant, tous auront des concessions d’exploitation au sein de le Cité car la fondation ne peut pas exploiter elle-même.

Enfin Alain Juppé a annoncé la création juste en face de la Cité d’un hôtel, sans doute « 4 étoiles » pour recevoir les touristes du monde entier.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Christèle Arfel

23 Nov

Découvrez le parcours permanent de la Cité des Civilisations du Vin

Alors que le gros oeuvre est en passe de se terminer, la Cité des Civilisations va prochainement entamer le début des travaux d’aménagement intérieur du parcours permanent au 2e étage de l’édifice. Tour d’horizon de ce prochain voyage au coeur de la Cité des Civilisations du vin.

Cité des civilisations « Un parcours ludique, spectaculaire et sensoriel, technologique, innovant ! »

Le parcours du visiteur sera délibérément innovant dans sa forme, dans la lignée de lieux de visite les plus contemporains et les plus interactifs que sont l’Historial Charles de Gaulle, la Cité des sciences et de l’industrie, ou encore Vulcania. Conçue comme un parcours modulaire, cette plongée dans l’univers culturel du vin proposera une suite d’étapes ludiques, spectaculaires, oniriques et sensorielles.

Visitez le parcours permanent en cliquant sur chaque espace

batiment_sceno_sceno
Une plongée dans l’univers culturel du vin
La Cité des civilisations du vin offrira ainsi une palette d’expériences surprenantes : parcours d’éveil des sens, dégustations insolites, animations, etc.Le parcours fera largement appel aux technologies innovantes (images 3D, hologrammes, diffusion d’odeurs), sans pour autant négliger les interventions humaines (médiateurs, spectacles vivants).
Vue aérienne de la © Cité des Civilisations du Vin

Vue aérienne de la © Cité des Civilisations du Vin

Ce vendredi Alain Juppé, le maire de Bordeaux et initiateur du projet, va visiter le chantier de la Cité des Civilisations qui marque un tournant dans cette construction emblématique pour Bordeaux.

Pour revoir la visite aérienne du chantier: cliquez ici

10 Nov

Le survol de la Cité des Civilisations du Vin ou la version « ça plane pour moi » en bord de Garonne !

Exceptionnelles images aériennes de la Cité des Civilisations du Vin réalisées par Grand Angle pour CCVB. On découvre désormais le mouvement censé représenter le vin dans une carafe. Le 8ème étage est achevé, 35 mètres de haut. Bientôt les 55 mètres annoncés, la Cité du Vin plus haute que l’Arc de Triomphe.

© la Cité des Civilisations du Vin et son 8 ème étage, 35 m de haut

© la Cité des Civilisations du Vin et son 8 ème étage, 35 m de haut

Regardez ce survol en hélicoptère de la Cité des Civilisations du Vin par Grand Angle

28 Oct

La Cité des Civilisations du Vin inspire la Géorgie

C’est désormais un modèle du genre, une oeuvre monumentale, mais une oeuvre originale ! Elle pourrait faire des émules en Géorgie…

Le ministre au centre Otar, Sylvie Cazses la présidente de la Cité à droite et Philippe Massol derrière © Cité des Civilisations du Vin

Le ministre au centre Otar Daniela, Sylvie Cazses la présidente de la Cité à droite et Philippe Massol, le directeur au centre au deuxième plan © Cité des Civilisations du Vin

Alors qu’elle atteint le 8ème étage de sa construction, 35 m (sur 10 au total, 55 m une fois terminée), la Cité des Civilisations du Vin est un modèle qui parle à nos amis européens et bientôt au monde entier.

En visite à Bordeaux vendredi dernier, le 24 Octobre, le Ministre Géorgien de l’Agriculture, Otar Daniela est justement venu respirer l’ambiance qui se dégage de cette carafe géante…Il était ccompagné par Levan Davitashvili (National Wine Agency Géorgie) et par Jacques Fleury (Vice Chairman of the Board, The Georgian Wine Association C.E.O. Georgian Wines and Spirits Founder et Directeur du Chateau Mukhrani).

8ème étage et 35 mètres de haut © Cité des Civilisations du vin

8ème étage et 35 mètres de haut © Cité des Civilisations du vin

Il a voulu que cette visite de la Cité du Vin marque l’étape la plus importante de son séjour bordelais tout en passant également par Saint-Emilion, l’une des appellations qui résonnent dans le monde.

La Cité des Civilisations du Vin est un concept  « merveilleux, exceptionnel et une réalisation majeure » Otar Daniel, ministre de l’agriculture de Géorgie.

IMG_5450La Géorgie est aussi un pays où le vin est omniprésent dans la culture, un pays mêlant anciennes traditions et modernité. La Géorgie est une grande civilisation du vin à tel point qu’elle sera évoquée dans différents modules du parcours permanent de la Cité des Civilisations du Vin.

La visite de Otar Daniela a été l’occasion de nouer de vrais contacts avec l’équipe de la Cité des civilisations du vin dans le but de s’en inspirer pour créer à Tbilissi une structure visant à mettre en valeur la tradition de production vinicole dans le Caucase.

La Cité du Vin est un concept de XTU Architects

22 Oct

Le nouveau visage de Bordeaux demain: l’environnement de la Cité des Civilisations du Vin selon Wallpaper

Bordeaux change…Sa physionomie aussi. Retrouvez tous les projet architecturaux et notamment ceux qui accompagnent la Cité des Civilisations du Vin sur Wallpaper.

Bordeaux_32

Hôtel, bureaux et complexe de vente au détail par Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart
Architectes Jean Marc Ibos et Myrto Vitart

Leur concept: tirer le meilleur parti de la puissance des silos  sur le site des bassins à flots à Bordeaux. Situé à côté de la Cité des Civilisations du Vin, leur complexe comprendra des bureaux, un parking public, un marché, un hôtel de luxe avec restaurants, un spa, un centre de congrès et une piscine panoramique impressionnante en porte à faux.

La grande salle de marché en offrant des produits locaux et le stationnement sera le premier à s’ouvrir en 2016.
Bordeaux_31

Vue depuis les bassins à flots à Bordeaux- Image de Luxigon, Jean-Marc Ibos et Myrto Vitart

Lire la suite sur Wallpaper*