13 Jan

« A bord ! » de la Cité du Vin : un dîner pour célébrer les mécènes

Un an, presque jour pour jour, après le premier dîner thématique « le banquet des hommes illustres », la Cité du Vin organisait hier soir son deuxième dîner de gala pour remercier le monde du vin de Bordeaux, ses mécènes bâtisseurs et ses nouveaux donateurs. L’occasion de souligner une bonne fréquentation : 270 000 visiteurs sur les 7 premiers mois de 2016.

Welcome "à bord !" de la Cité du Vin, avec une rembarde digne d'un navire de croisière pour les photos souvenir © JPS

Welcome « à bord ! » de la Cité du Vin, avec une rambarde digne d’un navire de croisière pour les photos souvenirs © JPS

La fondation pour la Culture et les Civilisations du Vin, qui gère la Cité du Vin, avait décidé de jouer à fond la métaphore en comparant la Cité du Vin avec un navire de croisière, il y avait le commandant de bord, le moussaillon, et de nombreux marins d’eau douce, avec près de 350 invités.

Hervé Grandeau président de la Fédé des Grands Vins de Bordeaux et Bernard Farges vice-président du CIVB © JPS

Hervé Grandeau président de la Fédé des Grands Vins de Bordeaux et Bernard Farges vice-président du CIVB © JPS

« Welcome aboard » ou bienvenue « à bord ! », une invitation à emprunter le fleuve tel un navire de croisière et de haute mer, embarqué dans la salle des expositions transformée en salle à manger de paquebot. Une invitation aussi à faire escale dans les grands vignobles du monde avec un jeu de devinettes.

Sylvie Cazes et Alain Juppé, à l'abordage... des discours © JPS

Sylvie Cazes et Alain Juppé, à l’abordage… des discours © JPS

En guise de bienvenue, Sylvie Cazes, la présidente de la fondation, tenait à souligner un première exercice encourageant pour la Cité du Vin, lancée le 1er juin 2016, qui a déjà dénombré, sur les 7 premiers mois de 2016, 270 000 visiteurs. En un an, la Cité mise désormais sur 360 000 visiteurs et 400 000 dans un futur proche. C’est légèrement en dessous des 450 000 annoncés lors du lancement, mais les dirigeants se veulent optimistes.

cite du vin à bord 023Alain Juppé avait, lui aussi, pris place « à bord ! » . Il n’allait pas s’abstenir de partager l’apéritif malgré son « gros rhume ». Il est lui aussi venu « remercier les mécènes sans qui nous n’aurions pas pu mener à bien ce projet ».

"Iceberg droit devant !", non on n'y a a pas eu droit, hormis une pointe de glace dans le dessert

« Iceberg droit devant ! », non on n’y a a pas eu droit, hormis une pointe de glace dans le dessert

Et de faire preuve de cette petite pointe d’humour pour rappeler son destin arrêté en si bon chemin : « à ma grande surprise, la Revue du Vin  de France m’a désigné homme de l’année, cela prouve qu’il y a peu de connexion entre la politique et la viticulture… »

cite du vin à bord 031Le maire de Bordeaux a rappelé les enjeux économiques et les emplois qui découlaient de la viticulture, mais « derrière tous ces enjeux, il y a aussi le plaisir du vin ». Si Alain Juppé a été consacré « homme de l’année 2017 », c’est sans doute pour son implication sur 2 gros chantiers : « je me suis lancé à fond », rappelait-il hier, pour la « réalisation de la Cité du Vin et l’organisation de Bordeaux Fête le vin qui a rassemblé 650 000 personnes sur les quais. Le succès était au rendez-vous. »

cite du vin à bord 039Décidément Alain Juppé sait rebondir sur l’ensemble des articles et revues qui encensent Bordeaux dont la dernière en date qui invite à l’évasion : « amoureux du vin, posez vos bagages en France » et à Bordeaux surtout.

cite du vin à bord 050« Si le Los Angeles Times a mis Bordeaux en tête des 17 destinations, ce n’est pas par ordre alphabétique, mais par ordre de mérite et la Cité du Vin y contribue de manière déterminante », concluait ainsi le maire de Bordeaux.

Parmi les grandes nouveautés de la nouvelle année, Sylvie Cazes a annoncé le prochain grand rendez-vous culturel de la Cité : l’exposition « Bistrot ! De Baudelaire à Picasso », du 17 mars au 21 juin, avec une centaine d’oeuvres exposées pour « mettre en lumière le rôle essentiel des cafés et des bistrots dans la création et la société ».

02 Jan

La Cité du Vin dévoile sa programmation culturelle de janvier à juin 2017

Au menu du premier semestre 2017, les cycles d’événements se poursuivent : conférences Vendanges du Savoir, rencontres littéraires et dégustations Complètement Livres!, débats C’ Dans Le Vin, rencontres Les Grands Entretiens, Week-ends Terroir et dégustations cinématographiques Ciné Gourmand.

citeduvin_1464371783

Au printemps 2017, La Cité du Vin inaugurera sa première grande exposition artistique Bistrot ! De Baudelaire à Picasso, consacrée au thème des bistrots, cafés et cabarets et accueillera le Festival international Oenovidéo.

COMPLETEMENT LIVRES !

Nouvelle formule ! À partir du mois de janvier 2017, en partenariat avec les éditions Féret et la libraire de la Comédie, La Cité du Vin accueille tous les deux mois, chaque 3ème mardi à 19 heures les plus grands auteurs français et internationaux amateurs de vins. L’occasion pour eux de dévoiler à la fois leur actualité littéraire ainsi que les traits de leur personnalité en répondant au fameux questionnaire de Proust, revisité par La Cité du Vin. La rencontre est suivie d’une dégustation de vins choisis par l’auteur.

Pour la première rencontre en 2017 de Complètement Livres ! le mardi 17 janvier à 19 heures, La Cité du Vin accueille Nicolas Joly, propriétaire de la Coulée de Serrant et pape de la biodynamie en France et Gilles Berdin, auteur d’Autour d’une bouteille avec Nicolas Joly : La biodynamie.

Rencontre animée par Francis Lippa, philosophe, vice-président de la Société de philosophie de Bordeaux.

Cet événement est réalisé grâce au mécénat du Cercle des Amis de La Cité du Vin et suivi d’une dégustation de vins de Nicolas Joly.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

LES GRANDS ENTRETIENS AVEC AUBERT DE VILLAINE

Nouveaux en 2017, Les Grands Entretiens sont des moments d’échanges privilégiés durant lesquels La Cité du Vin donne carte blanche à de grandes figures de l’univers du vin.

Ces rencontres sont construites à partir d’une conversation où l’invité se prête au dialogue fécond avec une ou plusieurs personnalités.

Le 24 janvier 2017 à 18h30, en collaboration avec Latitude20, c’est un homme discret et rare que La Cité du Vin a l’honneur d’accueillir pour ce premier Grand Entretien : Aubert de Villaine. Il est le capitaine de l’inscription des Climats du vignoble de Bourgogne sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco au titre des biens culturels. C’est aussi le gardien du temple sacré et secret du Domaine de la Romanée Conti, le saint des saints Grands crus de Vosne-Romanée.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

LA CITE DU VIN FAIT SON CIRQUE AVEC LES GRUSS

Comme tous les ans, le cirque Arlette Gruss installe son chapiteau sur la place des Quinconces du 12 janvier au 5 février 2017. Entre deux représentations, les artistes du cirque feront escale sur le parvis de La Cité du Vin le mercredi 18 janvier à 10h30 pour une parade exceptionnelle et ouverte à tous.

Les numéros seront suivis d’une dégustation de vins d’Alsace du domaine Joseph Gruss.

Au programme* :

Contorsion, George Der Gummi Guru: « Un phénomène sort de sa coquille »

Vélo Trial, Jonathan Rossi : « À en perdre les pédales ! »

Mât, Kevin Gruss, Sergiy et Andrii : « L’amitié comme pilier »

Mentalisme, Claudio De Negri : « Chasseur de secrets »

Clown Mathieu : « Il met les points sur les rires »

Pick Pocket, Pierre Ginet : « Vos rires ? Il ne les a pas volés ! »

Marionnettes, Loïc Bettini : « Fait de bois, de ficelles et d’amour »

*Le spectacle peut-être modifié par la production en cas de nécessité.

En collaboration avec le cirque Arlette Gruss, entrée libre et gratuite.

ET VOICI LE CALENDRIER DE LA PROGRAMMATION CULTURELLE EN JANVIER

Mardi 3 janvier à 18h30 : Cycle Les Vendanges du Savoir : Le bordeaux est-il un vin noble ? Avec Michel Figeac, professeur d’histoire moderne à l’université de Bordeaux Montaigne. En partenariat avec l’Université de Bordeaux et l’Université de Bordeaux Montaigne. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Mardi 17 janvier à 19 heures : Cycle Complètement Livres ! Autour d’une bouteille avec Nicolas Joly : La Biodynamie. En partenariat avec Les Editions Féret et la Librairie de la Comédie.  Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Mercredi 18 janvier à 10h30 : Spectacle La Cité du Vin fait son cirque avec les Gruss ! En partenariat avec le cirque Arlette Gruss. Parvis de La Cité du Vin. Entrée libre et gratuite.

Mardi 24 janvier à 19h30 : Cycle Les Grands Entretiens : rencontre Aubert de Villaine du Domaine de la Romanée-Conti. En collaboration avec le Lattitude20. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

22 Déc

« La Cité du Vin », l’ouvrage sur ce lieu de cultures à se procurer pour Noël

« La Cité du Vin, un monde de cultures », c’est le livre co-signé par Jean-Paul Vigneaud, Guillaume Bonnaud et Philippe Caumes, qui retrace l’épopée des travaux mais aussi la réussite de ce lieu devenu emblème de Bordeaux. Un joli livre, sélectionné par Côté Châteaux, à offrir pour les fêtes, avec de sublimes photos.

La couverture de "la Cité du Vin, un monde de cultures" aux éditions Sud-Ouest © JPS

La couverture de « la Cité du Vin, un monde de cultures » aux éditions Sud-Ouest © JPS

Depuis l’inauguration du 31 mai dernier par le Président de la République, depuis son ouverture le lendemain au public, la Cité du Vin vit une existence paisible en bord de Garonne, au rythme des oenotouristes du monde entier, de France, de Nouvelle-Aquitaine et de Bordeaux qui viennent la contempler… Et alors que la Cité fêtait son 200000e visiteur le 2 novembre dernier, paraissait ce bel ouvrage qui aujourd’hui va ravir ceux qui l’auront mis au pied du sapin.

Pour tous ceux qui l’ont déjà visité et pour ceux qui ne la connaissent pas encore, Côté Châteaux vous met l’eau à la bouche (en attendant celle des huîtres) et vous dévoile quelques extraits ainsi que l’interview exclusive de ses deux amis photographes…l

Cité du ViN 1759Dans la préface, Alain Juppé revient sur l’idée forte qui a présidé à la genèse de ce projet : « un tel équipement emblématique fit longtemps défaut dans une ville qui doit au vin une grande part de son renom et de sa richesse depuis des siècles. »

« La Cité du Vin, cette Cité Phare, attire par sa forme légère, douce et imposante. Cet édifice, on le doit à l’agence X-TU et ses architectes visionnaires. Pour connaître les secrets de la forme originale Jean-Paul Vigneaud dresse le portrait d’Anouk Legendre et de Nicolas Desmazières et les interviewe pour mieux cerner leur vision tout en « rondeurs et sans couture »

Les auteurs et notamment la beauté des photos retracent toutes les étapes de la construction avec ces 304 pieux nécessaires pour la stabilité de l’édifice et les normes antisismiques, les 9000 m3 de béton coulés, sans oublier cette magistrale charpente digne d’une cathédrale, des images fortes prises de 2013 à l’été 2016, en amont de la pose de la première pierre et bien après l’ouverture de la Cité du Vin.

Cité du ViN 1763Philippe Caumes, photographe d’architecture, l’a abordé véritablement comme « un objet architectural pur et propre », il l’a suivi durant ces trois années sous tous les angles et notamment depuis les airs en hélicoptère à de multiples reprises.

La pose du bois de la charpente a été un moment privilégié  « ce sont des moments, très intéressants que les visiteurs aujourd’hui ne peuvent plus voir » , aujourd’hui « on est dans l’antre d’une baleine », Philippe Caumes.

Pour Guillaume Bonnaud, photographe à Sud-Ouest : « tout d’abord je trouve le livre magnifique surtout par sa maquette rythmée , après pour ma part habitant juste à côté, j’ai pu l’avoir sous toutes les couleurs car depuis ma fenêtre.

Dès que j’apercevais de belles lumières, tant en hiver et qu’en été, du petit matin au coucher du soleil , j’y courais. Tous les jours, elle a une couleur différente, j’ai réussi à capter des couleurs rouges en courant car je savais que ça n’allait pas durer », Guillaume Bonnaud

« Apres j’ai commencé a la shooter du terrain vague a l’inauguration , ce qui fut sympa c’est de suivre les différentes étapes et de voir l’excitation des différents intervenant et notamment des dirigeants … »

Cité du ViN 1761Et Guillaume Bonnaud de compléter: « ce fut un intéressant chantier, d’autant plus avec l’évolution des matières, des couleurs, du rendu, et ce noir quand on rentre à l’intérieur. L’utilisation des différents matériaux, le bois, le métal, tous ces arrondis en font quelque chose de superbe. »

Ces deux regards ont été bénéfiques pour cet ouvrage, « on s’est bien complété » reconnaît Guillaume Bonnaud. Philippe Caumes a lui aussi réalisé plusieurs milliers de clichés et avoue « j’ai pioché un peu dans mon stock d’images » pour la réalisation de ce livre. Ce qui l’a le plus marqué, c’est très certainement la période à l’automne 2015 : « ce qui était particulièrement remarquable, c’est toute la pose de la vêture, notamment en décembre, dans le froid et de nuit, j’ai pas mal apprécié, ça ressemblait beaucoup à mes montagnes pyrénéennes », faisant référence à ce travail mené par des alpinistes du bâtiment de Coveris et d’Adrénaline 33.

« La Cité du Vin, un monde de cultures » par Jean-Paul Vigneaud, Guillaume Bonnaud et Philippe Caumes aux éditions Sud-Ouest – 24,90 €

Côté Châteaux a suivi également ce chantier durant 3 ans et vous invite à redécouvrir ses reportages et magazines sous la rubrique « La Cité du Vin »

05 Nov

La Cité du Vin investie par la team Casson Mann : bravo pour votre parcours permanent

Une visite en guise de « happy end » pour l’ensemble de l’équipe de CassonMann ; Dinah Casson, Roger Mann, Gary Shelley et l’ensemble de la team ont visité leur « bébé », ce parcours étonnant et permanent, qui ravit les touristes et les Bordelais. Une visite couronnée bien sûr par une dégustation.

L'équipe de © CassonMann en visite hier à la Cité du Vin

L’équipe de © CassonMann en visite hier à la Cité du Vin

Retrouvez le reportage sur le parcours permanent réalisé par CassonMann. Un reportage de Jean-Pierre Stahl, Guillaume Decaix et Eric Delwarde

Relisez l’article Rencontre avec Casson Mann : les scénographes londoniens de la Cité du Vin ; découvrez leur travail à Londres : un reportage de Jean-Pierre Stahl, Guillaume Decaix, et Christophe Varone.

02 Nov

La Cité du Vin fête aujourd’hui son 200 000e visiteur

C’est pour la Cité du Vin un nouveau « palier »qui était très attendu. Les personnels de la Cité du Vin sont « très fiers d’accueillir cet après-midi le 200 000e visiteur » du Parcours Permanent. Philippe Massol, le directeur général de la Cité du Vin, est l’invité de Parole d’Expert dans Côté Châteaux. Quant à Nadine Vincent, originaire de Limoges, elle a eu l’heureuse surprise d’être couronnée 200 000e personne à avoir visité la Cité du Vin.            

La 200 000e personne à avoir visité le Parcours Permanent est une limo

La 200 000e personne à avoir visité le Parcours Permanent est Nadine Vioncent, originaire de Limoges © Emmanuel Dreuil – La Cité du Vin

Jean-Pierre Stahl : « Philippe Massol, vous vous apprêtez à accueillir le 200 000e visiteur, qu’est ce que cela vous fait ? »

Philippe Massol : « On va effectivement l’accueillir en début d’après-midi. Quand on a fêté le 1er 100 000e visiteur, on s’était dit que l’étape d’après serait le million. Mais finalement, on s’est rendu compte qu’il y a une vraie émotion pour le 200 000e. Et puis il y aura aussi le 300 000e, ce sont des paliers très attendus. Il y a par ailleurs un vrai sentiment de fierté. Les personnels sont très fiers de travailler ici, et ce type d epalier, c’est une fête non seulement pour les visiteurs mais aussi pour l’équipe. »                                    .                       

JPS : « 200 000, c’est pas mal, mais allez vous tenir l’objectif des 450 000 visiteurs que vous vous êtiez fixés ? »

Philippe Massol : « Déjà, ce n’était pas un objectif dès la 1ère année, dès l’entrée, mais c’est un objectif en vitesse de croisière dès la 3e, 4e ou 5e année. Notre objectif, c’est d’être à l’équilibre, au niveau des comptes ».

De juin (2016) à mai (2017), on va partir sur une année à 320 000 – 330 000 visiteurs, ce qui est rassurant ; à terme, on sera à 400 000 – 450 000 visiteurs, ce qui est bien par rapport à la fréquentation attendue. »

JPS : « Y a-t-il plus de visiteurs étrangers ou de Girondins ? »

Philippe Massol : « On a 30 % de clientèle étrangère, 25 % de gens de la métropole bordelaise, il y a un vrai engouement, une véritable volonté de venir découvrir la Cité du Vin. Et rien que pour septembre, c’était plus de 30 % de visiteurs de la Métropole de Bordeaux. Pas mal de gens de Bordeaux et de Gironde disaient vouloir éviter les trop grosses fréquentation du tout début, maintenant ils sont là, malgrétout dès le premier mois on avait tout de même 20 % de locaux en juin ».

JPS : « Est ce que le tarif de 20 € n’a pas quelque peu effrayé certaines personnes ? »

Philippe Massol : « Non, il y a évidemment une offre pour répondre à cela et pour une famille de 4, ça coûte 50 €. Mais ceux qui ont pu dire que 20 € c’était cher, c’est parce qu’ils n’étaient pas venus. Ce prix correspond à un produit. Cette remarque, on ne l’a plus retrouvée, une fois qu’ils avaient visité le Parcours Permanent. Toutefois, on réfléchit à mettre en place prochainement un produit en fin de journée pour un public qui a un problème de budget ».

Le 200 000e visiteur n’est autre que Nadine Vincent, originaire de Limoges, en visite chez sa fille à Bordeaux. Elle était attirée par l’architecture du bâtiment, et a donc décidé de venir visiter La Cité du Vin avant de rentrer chez elle. Elle ne regrettera pas sa visite ! Elle a été accueillie par les applaudissements de l’ensemble des équipes de La Cité du Vin, a évidemment été invitée et est repartie avec quelques cadeaux de La Boutique.

La Cité du Vin est un concept réalisé par XTU architects Anouk Legendre et Nicolas Desmazières – scénographie Cassonmann

30 Oct

Quand le Belem salue la Cité du Vin à Bordeaux

Une arrivée grandiose et de nuit hier soir du fameux trois mâts devant le nouvel emblème de Bordeaux. Le navire école va passer l’hiver à Bordeaux, alors profitez-en pour le visiter.

Arrivée du Belem devant la Cité du Vin © Thierry Julien

Arrivée du Belem devant la Cité du Vin © Thierry Julien

Le Belem est arrivé hier soir peu avant 20 h, passant sous le pont levant Chaban Delmas et passant devant la Cité du Vin.

Une arrivée très suivie par de nombreux Bordelais, Girondins, et touristes, l’accompagnant ainsi jusqu’ au ponton d’honneur, devant la Maison Eco-Citoyenne et à deux pas du miroir d’eau de la Place de la Bourse. Ca va être pour ce fabuleux trois mâts une longue escale pour hiverner dans le Port de la Lune

Classé monument historique, le Belem va en profiter pour subir quelques rénovations, un entretien du fond de cale à la voilure, ainsi qu’une inspection de la coque avant la nouvelle saison 2017.

Pour les prochaines visites :

  • dimanche 30 et lundi 31 octobre, de 10 à 18h
  • mardi 1er novembre, de 11 à 18h

Un atelier (1er novembre de 9 à 11h)  pour s’essayer aux manoeuvres est également organisé (25 euros). Réservation auprès du site de la Fondation Belem.

Images Thierry Julien :

13 Oct

Les vendanges du savoir : une conférence et un nouveau label lancés ce soir à La Cité du Vin

Les Vendanges du Savoir, un nouveau label qui ouvre les portes de la recherche scientifique autour de la vigne et du vin. L’écrivain et réalisateur français Philippe Claudel animera la conférence inaugurale des Vendanges du Savoir le jeudi 13 octobre 2016 à 18h, à La Cité du Vin. 

© Philippe Claudel - 16 juin 2011  - Nancy

© Philippe Claudel – 16 juin 2011 – Nancy

Les Vendanges du Savoir sont une action culturelle portée par l’Université de Bordeaux, l’Université Bordeaux Montaigne et La Cité du Vin, sous l’impulsion de l’Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV). En rendant accessible les recherches scientifiques menées autour de la vigne et du vin, ce concept va permettre au grand public d’avoir accès aux nombreux débats qui agitent le monde du vin face aux attentes de la société.

Autour des divers événements proposés par Les Vendanges du Savoir (conférences, ateliers, débats, dégustations, etc.) à La Cité du Vin, en ville et sur le campus, le vin sera expliqué à travers le prisme de différentes disciplines scientifiques : depuis l’agronomie, la biologie, l’oenologie et la chimie, en passant par les sciences humaines et sociales (économie, histoire, géographie, littérature…).

Un flacon, c’est du temps emmagasiné. J’aime qu’une bouteille ancienne me ramène à l’année de ses vendanges » Philippe Claudel

Membre de l’Académie Goncourt et lauréat de nombreux prix littéraires et cinématographiques, Philippe Claudel est invité par les Vendanges du Savoir pour la grande conférence inaugurale qui se tiendra le jeudi 13 octobre, à 18h, à La Cité du Vin. Sa venue met en avant les liens entre vin et souvenir : fervent amateur de grands crus, il transmet sa passion à travers ses livres et ses films. Écrivain de la mémoire et du temps qui passe, Philippe Claudel évoquera son intérêt pour le vin, justement intemporel.

La Cité du Vin est partenaire des Vendanges du Savoir. Grâce à ce nouveau lieu emblématique de la culture à Bordeaux, l’Université poursuit son objectif d’intervenir au plus près du grand public. En associant attractivité, interactivité et actualité, La Cité du Vin participe au succès des Vendanges du Savoir et offre la possibilité de décloisonner la recherche en la faisant sortir des murs de l’Université.

Les Vendanges du Savoir, une suite d’événements en 2016-2017 avec notamment :
– Colloque le 14 octobre à La Cité du Vin sur le thème Vin et Distinction
– Conférences grand public chaque premier mardi du mois : interventions de chercheurs de l’université à La Cité du Vin. Le 6 décembre à 18h, Gilles de Revel (Professeur d’oenologie et directeur adjoint de l’ISVV) interviendra sur le thème : Le goût du vin est-il rationnel ? Entrée gratuite.
– Dégustations savantes à La Cité du Vin : une façon originale et scientifique de découvrir la dégustation.

01 Oct

Inauguration du nouveau ponton « La Cité du Vin »

Et de 11 ! Ce sont désormais 11 pontons qui sont en service sur la Garonne à Bordeaux. Le nouveau ponton va continuer à attirer de nombreux touristes à la Cité du Vin par voie fluviale.

Le Ponton Cité du Vin © Jean-Pierre Stahl

Le Ponton Cité du Vin © Jean-Pierre Stahl

Tous ensemble…tous ensemble…tous ! » C’était presque une manif sur le nouveau ponton de la Cité du Vin. Ca se bousculait en effet pour l’inauguration du nouveau ponton, en service depuis plusieurs mois déjà, après l’autre grande inauguration du 31 mai dernier avec le Président François Hollande.

Cette fois-ci, c’est Virginie Calmels, l’adjointe au maire de Bordeaux qui était sur le pont, en remplacement d’Alain Juppé, aux côtés de Jean-Luc Gleyze, le président du Conseil Départemental, mais aussi de Bordeaux Tourisme, de Gironde Tourisme et de la Nouvelle Aquitaine…

Chacun, la veille avait bien sûr pris la précaution d’envoyer son communiqué pour revendiquer la paternité :

« Le maire Alain Juppé a souvent affirmé sa volonté d’accueillir de grands événements autour de la Garonne et une vie fluviale diversifiée et réinventée, afin de redonner au port de la lune sa vocation. C’est ce qui a guidé la mise en place du schéma directeur de la vie du fleuve, finalisé en 2013 avec l’ensemble des acteurs institutionnels, économiques et associatifs. Plusieurs pontons et aménagements ont été créés, permettant de nouvelles activités liées à la valorisation du fleuve et à son développement touristique et économique.

Depuis la création du ponton d’honneur en 2011, véritable équipement fluvial structurant qui a permis de doper le tourisme fluvial et de se positionner sur de l’événementiel nautique (départ de la Solitaire du Figaro, double escale de l’Hermione …), la Ville de Bordeaux a réalisé 5 ouvrages (2 pontons et 3 postes d’accueil dédiés aux paquebots fluviaux), soit en moyenne un par an, pour 6,5 millions d’euros d’investissements, dont 3,6 millions propres de la Ville ».

Stéphan Delaux, président de l'Office de Tourisme de Bordeaux, Virginie Calmels adjointe au maire et Jean-Luc Gleyze président du Conseil Départemental © La Cité du Vin

Stéphan Delaux, président de l’Office de Tourisme de Bordeaux, Virginie Calmels adjointe au maire et Jean-Luc Gleyze président du Conseil Départemental, avec Gironde Tourisme et la Nouvelle Aquitaine © La Cité du Vin

De son côté le département avance qu’ en 2014, il « a attribué à la ville de Bordeaux une subvention de 90 000 euros au titre de la construction du ponton de l’entrée nord des bassins à flot ».

Et d’ajouter qu’ « en cohérence avec sa politique de soutien à la filière viti-vinicole, le Département de la Gironde a consacré 1 million d’euros en participant au financement de la plateforme oenotourisque de la Cité du Vin ». Un projet pour lequel initialement l’ancien Président Philippe Madrelle ne souhaitait pas participer au financement de la Cité du Vin, mais les temps changent …

Ce ponton est constitué de deux éléments de 45 mètres et 75 tonnes chacun, il a été construit en 5 mois par une entreprise spécialisée la CESM et monté sur le site de la société Balineau, spécialiste des ouvrages portuaires et des travaux nautiques.

Le nouveau ponton accueille désormais la desserte navettes fluviales de la Cité du Vin. Les voiliers en escale pourront aussi y accoster sans levage du pont Chaban-Delmas. Le tourisme fluvial est fomidable opportunité de développement pour la Cité du Vin, désormais reliée au centre-ville et aux vignobles de Bordeaux par bateaux.

22 Juil

La Cité du Vin : et voici la programmation culturelle de septembre à décembre 2016

La Cité du Vin vous propose des rencontres et débats, des spectacles et festivités, les week-ends de La Cité du Vin, cinéma et documentaires, des colloques et ateliers oenoculturels : une programmation culturelle riche et variée pour la rentrée à La Cité du Vin.

La billetterie et l'accueil à la Cité du Vin © Jean-Pierre Stahl

La billetterie et l’accueil à la Cité du Vin © Jean-Pierre Stahl

SPECTACLES ET FESTIVITÉS (activités gratuites et payantes)

Tandem des Fennecs – Petit déjeuner et concert

Dimanche 4 septembre à 10 heures

Réveillez-vous, faites la sieste ! Atelier Hors les murs – performance

Samedi 10 septembre à 14h30

Le Grand Banquet – Dîner-spectacle

Mercredi 14 septembre à 20 heures

A Table ! Projection commentée

Dimanche 18 septembre à 15h30

Visite décalée de La Cité du Vin – Spectacle

Jeudi 22 septembre à 15h30

Mis en bouteille – Spectacle – Improvisations

Samedi 8 octobre à 20h30

Soirée inaugurale des Vendanges du Savoir – Conférence

Jeudi 13 octobre à 18 heures

55 minutes – Spectacle

Vendredi 21 octobre à 18h30

Samedi 22 octobre à 21 heures

Goût et Mots – Rencontres – performances

Dimanche 6 novembre à 15h30

LES WEEK-ENDS DE LA CITÉ DU VIN (activités payantes)

Week-end THEMATIQUE 

Mémoire et olfaction – Samedi 24 septembre

11 heures : L’olfaction, un sens mal aimé – Conférence

15 heures : Le pouvoir de la mémoire – Atelier oenoludique

17 heures : A la recherche de la madeleine de Proust – Lecture performée et dégustation de vins

18 heures : Un singe en hiver d’Henri Verneuil – Film

Mémoire de Bacalan – Dimanche 25 septembre

11 heures : Bacalan d’hier / Bacalan d’aujourd’hui

Balade urbaine suivie d’un apéritif bacalanais

15 heures : Bacalan Story : La saga d’un quartier de Bordeaux de 1900 à nos jours

Regards croisés

16h30 : L’adieu au fleuve – Lecture performée et dégustation de vins

18 heures : L’Assiette – Spectacle

Week-end TERROIRS, Un monde de cultures

Week-end en Autriche – Conférence, dégustations, atelier Mets et vins, films et spectacle

Du vendredi 28 au dimanche 30 octobre

Week-end en Afrique du Sud – Conférence, dégustations, atelier Mets et vins, films et spectacle

Du vendredi 18 au dimanche 20 novembre

Week-end au Chili – Conférence, dégustations, atelier Mets et vins, films et spectacle

Du samedi 17 au dimanche 18 décembre

RENCONTRES ET DÉBATS : Les Mardis de La Cité du Vin (activités gratuites)

Les Vendanges du savoir – Conférence

Le goût du vin est-il rationnel ?

Mardi 6 décembre à 18 heures

C dans le vin – débat

Le prix du vin est-il un gage de qualité ? Mardi 11 octobre à 19 heures

Pesticides, peut-on s’en passer ? Mardi 8 novembre à 19 heures

Vin et école, font-ils bon ménage ? Mardi 13 décembre à 19 heures

Complétement Livres ! – Rencontre et lecture

Aux pays des vendanges – Mardi 18 octobre à 14h30

Le vin dans les polars – Mardi 15 novembre à 14h30

Du vin, un sapin et des Beaux Livres – Mardi 20 décembre à 14h30

CINÉMAS ET DOCUMENTAIRES (activités payantes)

Ciné Gourmands, 19 heures – Film suivi d’un cocktail signé par un grand chef

Le Festin de Babette – Mercredi 5 octobre

Au Petit Marguery – Mercredi 2 novembre

Ratatouille – Mercredi 7 décembre

Holly[wine] – Le vin dans le cinéma américain

I am not drinking fucking Merlot – Mercredi 9 novembre à 18 heures

Vin des champs, vin des villes – Mercredi 16 novembre à 18 heures

Sex and the City – Mercredi 23 novembre à 18 heures

Documentaires du monde

La vigne entre ciel et terres, tous les jours

Le survol des vignobles de Bordeaux, tous les jours

COLLOQUES (activités gratuites)

Vin et Distinction – Vendredi 14 octobre de 9 heures à 18 heures

Vin, droit et santé – Vendredi 18 novembre de 14 heures à 18 heures

Redon et Peyrelebade : la terre et le vin – Mercredi 14 décembre à 18 heures (conférence inaugurale du colloque)

Odilon Redon – Vendredi 16 décembre de 9 heures à 18 heures

LES ATELIERS (activités payantes)

Prendre un verre aux marchés du monde – Tous les jours

Atelier multisensoriel

Sens dessus dessous – Tous les jours

Atelier découverte

Les goûts et les couleurs – Tous les jours

Atelier des petits bouchons (enfants de 4 à 7 ans)

L’étiquette à la loupe – Tous les jours

Atelier Juniors (enfants de 8 à 11 ans)

Tous les goûts sont permis ! – Tous les jours

Atelier Famille

La Cité du Vin est ouverte tous les jours de 9h30 à 19h30 – Les visiteurs peuvent réserver leur billet sur le site www.laciteduvin.com

Tarif billet parcours permanent : 20 € (qui inclut la visite du parcours permanent avec le compagnon de voyage interactif, l’exposition temporaire « Carte blanche à Isabelle Rozenbaum – Photographies de chantier » et une dégustation de vin du monde au belvédère. Abonnement annuel adulte avec un accès illimité : 48 € => Entre 12 et 17 ans : 24 € => Entre 6 et 11 ans : 20 €

05 Juil

40 000 visiteurs de 70 nationalités ont fréquenté la Cité du Vin au mois de juin

Près de 40 000 visiteurs ont été accueillis dans les espaces payants de la Cité du Vin.

Max, le 1er à avoir franchi le ponton Cité du Vin et quasi 1er en caisse, c'est parti pour la visite ! © Jean-Pierre Stahl

Max, le 1er à avoir franchi le ponton Cité du Vin et quasi 1er en caisse, c’est parti pour la visite ! © Jean-Pierre Stahl

Un mois après l’ouverture au public, La Cité du Vin a accueilli dans les espaces payants près de 40 000 visiteurs de plus de 70 nationalités, ainsi que 120 journalistes français et internationaux et 118 groupes. Le calendrier des privatisations ne désemplit pas.

Grâce au tout nouveau « Billet Open » sans datage, et aux ateliers oenoculturels, La Cité du Vin prépare la montée en puissance de son offre culturelle pour continuer d’attirer le public durant la saison estivale, et au-delà.

« Depuis l’ouverture de La Cité du Vin le 1er juin, toutes nos équipes se mobilisent afin d’assurer un accueil, une qualité de service et une expérience de visite optimum pour chacun de nos visiteurs. Ces premières semaines d’activité nous permettent de dresser un premier bilan, de nous ajuster et de toujours faire évoluer le lieu. Nous entamons aujourd’hui notre premier trimestre d’activité estivale, période touristique importante. Nous préparons déjà 2017 et 2018 pour continuer à faire voyager nos visiteurs dans un monde de cultures. », explique le directeur Philippe Massol

LES CHIFFRES CLES
– Près de 40 000 visiteurs ont fréquenté les espaces payants de La Cité du Vin, auxquels s’ajoutent les visiteurs des espaces en accès libre (La boutique, le salon de lecture, les jardins…) et les restaurants ;
Plus de 70 nationalités sont représentées : les Français sont majoritaires, suivis par les Anglais puis par les Américains ;
1/3 des visiteurs français est girondin ;
– Mais aussi des visiteurs du Népal, du Nicaragua, d’Inde, de la Thaïlande, du Kazakhstan…
– 92% de la clientèle est individuelle, 8% a visité en groupe ;

Plus de 1 000 abonnements ont été commercialisés : les visiteurs convertissent leur visite en abonnement afin de pouvoir profiter pleinement de l’offre de La Cité du Vin.