24 Oct

« La Rochelle, des origines à nos jours », de Didier Quella-Guyot et David Unger, en dédicace à « L’encre et les livres » de La Rochelle 2020

Présentation éditeur

Découvrez toutes les petites et grandes histoires de La Rochelle, la célèbre cité maritime dans ce Docu-BD passionnant !
Des premières salines à la ville écologique de nos jours, en passant par le Grand Siège de Richelieu ou la Résistance, découvrez l’histoire épique de La Rochelle en Docu-BD : une ville rebelle et insaisissable !

19 Oct

1er. Festival BD Erquy en Bulles : Régis Grébent présente « Le Menhir d’or »

 

Le Menhir d’Or: Hors collection – Album illustré

de René Goscinny (Auteur), Albert Uderzo (Auteur)

Présentation éditeur :

Vendue pour la première fois sous la forme d’un livre-disque en 1967, cette aventure unique est devenue quasiment introuvable et n’a jamais été publiée en album. Cette histoire écrite avec la truculence de René Goscinny pour un enregistrement audio et illustrée pour le livret accompagnant le disque avec le génie graphique d’Albert Uderzo est un petit bijou à redécouvrir. Elle méritait d’être mise en valeur en rejoignant aujourd’hui la collection des albums illustrés d’Astérix, aux côtés de Comment Obélix est tombé dans la Marmite de Potion Magique…, Les 12 Travaux d’Astérix et Le Secret de la Potion Magique. Au village, l’agitation règne : Assurancetourix a décidé de participer au célèbre concours de chant des bardes gaulois pour remporter le menhir d’or. Pour le protéger dans cette compétition suivie de près par les romains, Astérix et Obélix sont chargés de l’accompagner : ils ne doivent pas quitter Assurancetourix des yeux ; quitte à y perdre une oreille !

Olivier De March dédicace « Paris by Night » à Erqui en Bulles

Paris by Night, Tome 1 : Scarface

Présentation éditeur :
Paris, capitale fédérale. An de Grace 2159. Notre Dame (Refaite à l’identique pour la troisième fois) est toujours là. La tour Eiffel aussi. Comme les flics et les truands, les bons et les brutes, les poubelles de quartier et la pyramide du Louvre. C’est bon pour le tourisme. Mais il y a du nouveau depuis quelques années: Des gens bizarres,différents… « Pas comme nous, quoi ». Une nouvelle race en magasin : Des mutants ? L’un d’eux, le « Balafré », surnommé aussi « Scarface » dans les milieux autorisés et dans le milieu tout court, est surveillé de près par la police. Mais on manque de preuves : Du flagrant délire ? oui ! Du flagrant délit ? Jamais… Pas bon pour le tourisme… Ami, entends-tu le chant des claques le soir au fond des bois ? Et celui des bastos sous les toits de Paris ?

13 Oct

Erquy, « le village d’Astérix et Obélix », vous invite à son premier festival BD !

 

 

 

L’association Erquy en Bulles organise samedi 17 et dimanche 18 octobre 2020, la première édition du Festival de la B. D. à Erquy. L’association a pour mission le développement et la promotion de la bande dessinée et du dessin humoristique. Tous les thèmes peuvent être déclinés sous forme de dessin.

Sur nos terres bretonnes les légendes dans lesquelles fées, korrigans et autres personnages imaginaires sont très connues. Les héros de l’histoire, les marins aventureux, la satire politique sont des thèmes récurrents mais tous les sujets peuvent être abordés en dessin.

20 auteurs seront présents et vous dédicaceront leurs albums. Des scénaristes, des coloristes et des éditeurs, personnages indispensables, vous parleront de leur rôle dans la création.. Bruno Bertin et Beno ne seront toutefois pas présents, vous retrouverez cependant le scénariste Frédéric Letereux ainsi que Eric Le Berre, dessinateur breton.

Tout public et payant, masques obligatoires en intérieur et en extérieur, nombre limité de personnes présentes en même temps dans la salle des dédicaces.

Parallèlement, l’exposition Le Monde de la BD sera visible à la Galerie municipale Bernard Nonnet du mercredi 14 au mardi 20 octobre 2020. L’entrée est gratuite. Les enfants pourront déposer une coquille qu’ils auront décorée auparavant. Un prix sera décerné à la plus belle coquille.

 

Chambéry BD 2020 : Olivier Marin dédicace « Margot »

MARIN Olivier

Né en 1970, Olivier Marin est passionné de bande dessinée depuis sa plus tendre enfance, il est fan de « ligne claire » et particulièrement de la BD franco-belge des années 50-60 signées de grands maîtres comme Hergé, Jacobs, Bob de Moor et Jacques Martin. Il garde des sorties dominicales dans la traction 7c de 1936 de son père un souvenir ému, qui est à l’origine de sa seconde passion : les voitures populaires anciennes. Dès 12 ans, il réalise sa première BD sur la 22 CV. Devenu infographiste et webmaster, cet auteur autodidacte est repéré en 2003 par les Editions Paquet. En octobre 2007, il sort sa première BD Michelle – Les Mystères de l’Est, puis crée la série Les enquêtes auto de Margot en 2009 et développe depuis un univers tournant autour des grandes heures de l’automobile, dont la série Les Aventures de Betsy, avec Jérome Phalippou au dessin.

© Editions Paquet

25 Sep

Chambéry BD 2020 : Marek Halter présente « Irena », t5,

Présentation de l’éditeur

Jérusalem, 1983. Reconnue Juste parmi les nations, Irena Sendlerowa reçoit un arbre en son honneur à Yad Vashem. Elle finit de raconter son histoire, notamment sa rencontre avec le docteur Janusz Korczak, médecin et écrivain polonais, qui a délibérément accompagné les enfants dont il avait la charge au camp de Treblinka. Fin de la série.

©Electre 2020

 

Vendredi 25 septembre :

CONFÉRENCE DE MAREK HALTER,

DAVID EVRARD & JEAN-DAVID MORVAN

Centre de Congrès « Le Manège » à Chambéry

Horaire : 17 h 00 – Entrée libre

Marek Halter, célèbre écrivain traduit en plus de vingt langues, nous fera l’honneur de présenter la bande-dessinée Irena, qu’il a préfacée, en compagnie de deux des auteurs de l’ouvrage : David Evrard (dessin) et Jean-David Morvan (scenario). Le maître de cérémonie sera Yves Ganansia, actuel président du CRIF de Grenoble – Dauphiné.

Cette conférence sera l’occasion pour Marek Halter de raconter sa rencontre avec Irena Sendlerowa, Juste parmi les nations, qui a sauvé près de 2500 enfants Juifs dans le ghetto de Varsovie.

C’est l’histoire de cette grande dame que raconte la bande dessinée éponyme.

Marek Halter participant à une conférence sur Irena, le parallèle est évident : né en 1936 à Varsovie, d’origine Juive Polonaise, il fuit le régime nazi avec ses parents, survit au régime de l’Union Soviétique pour finalement arriver à Paris dans les années 1950. Marek Halter est aujourd’hui l’auteur de nombreux ouvrages qui plaident l’égalité et la fraternité entre les religions. Ses livres portant sur les figures féminines des grandes religions sont plus que jamais d’actualité.

©Festival BD de Chambéry 2020

Chambéry BD 2020 : François Plisson en dédicace

François Plisson

François Plisson, né en 1961. Il arrive à Brest à l’âge de 9 ans jusqu’à ses 24 ans. C’est pour lui une fabuleuse découverte : la mer, les bateaux, la musique celtique.
Dès l’âge de 10 ans, il se mettra à la bombarde puis le hautbois au Conservatoire National de Région de Brest. En complément, il est peintre, dessinateur et sculpteur dans l’âme.
L’influence de cette Bretagne mystérieuse, riche et fortement marquée par sa culture, a forgé son immaginaire, ses envies graphiques et ses bases artistiques.
Après, l’Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris, c’est en 1987 qu’il fait une entrée remarquée dans monde de la B.D. avec TRISTAN (7 albums) pour DARGAUD Bénélux, puis DARGAUD France sur les scénarios d’Hélène CORNEN. La collaboration entre les deux auteurs se poursuit avec LA TARTARE pour MC Prod.. En 2000, Pour les Editions Casterman, c’est la naissance de TAANOKI, histoire écrite par Jéromine Pasteur. Puis, le dessinateur Franz, véritable pillier de la bande dessinée franco-belge, qu’il admire depuis toujours comme maître et ami, lui propose un scénario sur mesure, le “western gaulois”, AKARAD, publié aux Editions NUCLEA, en 2003. La série Les korrigans d’Elidwenn, avec le premier tome “ La porte des légendes“, le tome 2  » Le mystère des hommes-crabes », le tome 3  » Les Korils des bois », le tome 4  » Les poulpikans d’Ouessant, le tome 5 « La licorne de Brocéliande » aux Editions de La Fibule, lui donne l’occasion de renouer avec l’illustration et la peinture à l’huile. Le réalisme de son dessin riche et détaillé, allié à son expérience de peintre et de dessinateur de B.D., nous offre ici la palette de son parcours graphique. Vient de paraitre la réédition du 1er tome d’AKARAD « L’homme qui devînt loup ». En préparation une nouvelle série à patir de 12 ans « La ballade Armoricaine de Gweltaz le Korrigan », tome 1 « Le nectar des fées ». Scénario, dessin, couleurs : François PLISSON aux Editions de La Fibule.
Nouveauté : François Plisson ouvre son encrier pour entrer cette fois-ci dans le monde de l’écriture et prépare pour l’été 2010 sa première série « perso » dans son « Fantastique-Merveilleux » avec les aventures de « Gweltaz le Korrigan ». Cette saga dévoilera les épreuves soumises aux jeunes elfes leur Ballade Armoricaine. Par leur quête initiatique, ils deviendront de vrais korrigans.

Source : http://editionsdelafibule.free.fr/

 

27 Août

Les Voyages d’Ibn Battûta (Adaptation : Lofty Akalay, Dessins : Joël Alessandra)

Ibn Battûta, le périple d’un siècle

Déjà riche de nombreux voyages en images, la collection de prestige Aire Libre salue avec ce volume l’immense mémoire d’un grand arpenteur méconnu du monde, au fil d’un voyage foisonnant entre découverte et révélation.

« Quand la légende est plus belle que la réalité, on imprime la légende », entend-on dans le film L’Homme qui tua Liberty Valance de John Ford… Tant il est vrai que, dans l’histoire du monde, certains récits authentiques ont pris valeur de mythes à force d’être répétés, réinterprétés, voire déformés. Et que, dans certains autres cas, un destin d’exception a parfois pu être enjolivé par celui-là même qui l’a vécu. Ces Voyages d’Ibn Battûta sont au cœur de toutes ces questions.

Cet imposant volume est une adaptation des carnets de voyage d’Abou Abdallah Muhammad Ibn Abdallah Ibn Muhammad Ibnou Ibrahim, dit Ibn Battûta. Un impressionnant périple de près de trois décennies au fil du XIVe siècle et de 43 pays, du Maroc à la Chine, qui fait de son voyageur un véritable père spirituel de nombre de grands explorateurs de l’histoire du monde, et même de grands reporters par un sens aigu de l’illustration.

Pour l’adaptation de cette « rihla » (« voyage ») racontée à son retour par Ibn Battûta au poète Ibn Juzayy qui le transforme en livre, l’écrivain marocain Lofti Akalay (1943-2019), éminent spécialiste de celui qu’il appelait « le premier touriste du monde », abolit le temps et fait le choix d’une approche contemplative, illustrée de trois points de vue différents par Joël Alessandria. Ce dernier alterne l’aquarelle pour le récit de voyage proprement dit, la mise en scène des anecdotes recueillies au fil des rencontres, et les illustrations inspirées des propres carnets d’Ibn Battûta, lui-même initié au dessin et à la calligraphie.

Au gré des étapes, des rencontres et des circonstances, Lofti Akalay n’oublie pas la tradition religieuse, sorte de « guide spirituel » d’Ibn Battûta tout au long de son périple au cœur du monde musulman. Sa foi omniprésente donne ainsi un rythme parallèle au récit, sans jamais être ostentatoire.

Nous suivons ainsi les pas d’Ibn Battûta, au fil de ses rencontres, des ses interrogations, de ses plaisirs, de ses convictions, de ses mésaventures… Ainsi, d’une page à l’autre, d’un pays à l’autre, se dévoile l’Orient du XIVe siècle, entre carnet de voyages, histoire vécues et racontées – ces dernières avérées ou légendaires – qui semble se dévoiler au rythme auquel l’a vécu son protagoniste principal. On devient ainsi tour à tour lecteur, rêveur, voyageur… Tel est le charme de ces 256 pages où l’important n’est pas tant de distinguer la réalité de la légende, mais plutôt de se laisser porter par le charme de leur (con)fusion.

©Jean-Philippe Doret

Les Voyages d’Ibn Battûta

Adaptation : Lofty Akalay

Dessins : Joël Alessandra

256 pages

Aire Libre / Dupuis