13 Jan

Des « 12 travaux d’Astérix » aux « 12 Art Strips d’Astérix »

Qui ne connaît pas nos Gaulois préférés, Astérix et Obélix !

Mais connaissez-vous « Les 12 Art Strips d’Astérix » ? C’est l’idée de l’infatigable et génial Jean-Louis Dauger… Prendre 12 des plus belles cases des albums d’Astérix co-signés par Goscinny et Uderzo, les retravailler pour en faire de véritables tableaux de maître !

Mais attention, vous êtes prévenus, il n’y en aura pas pour tout le monde… Les grands tableaux sont tirés à 30 exemplaires. Et la Box contenant les 12 Art Strips au « petit format » tirés sur un papier de haute qualité, n’est édités qu’à 300 exemplaires ! L’assurance de posséder un objet unique et déjà collector… et de redécouvrir Astérix comme vous ne l’avez jamais vu !

©Bob Garcia/Amandine Gazeau

03 Déc

Angers BD 2022 : Christophe Hoyas présente Fa Seiryü

Fa Seiryü, la légende du dragon-planète, Christophe & Rodolphe Hoyas, Editions du Valhermeil

Présentation de l’éditeur

L’oeil était dans la planète et regardait les dioscyls. Ceux-ci découvrirent
alors que leur planète était un dragon. Et tandis que celui-ci, Fa-Seiryü,
doit affronter le Triangle noir, les dioscyls, malgré leur transformation en
anges, doivent assumer les passions humaines : amour, violence, haine,
sacrifice…
Fa-Seiryü commence l’exploration d’un univers fantastique sorti de
l’imagination de Christophe et Rodolphe Hoyas mais aussi de toutes les
mythologies du monde pour constituer une saga à la richesse infinie.

©Bob Garcia

02 Oct

46ème festival BD de Chambéry 2022… retour en images

Lire délivre était invité au 46ème festival BD de Chambéry qui se tenait les 30 septembre, 1er et 2 octobre…

Retour en images avec quelques moments forts de la cérémonie de remise des « Eléphants d’or » 2022…

Album de l’année : « Un avion sans elle », de Nicolaï Pinheiro

Meilleur scénariste : Caryl Férey, « Sangoma, les damnés de Cape Town »

Prix du public France 3 : Marie Jaffredo, « Sakura »

 

Eléphant d’or « pour l’ensemble de l »oeuvre » : Jean-Yves Mitton, représenté par son éditeur Original Watts

L’interview de Jean-Daniel Morvan pour l’excellent « Madeleine, résistante »…

Et les dédicaces de deux auteurs de talent…

L’italien Igor Chimisso, « The Mandalorian »

Le Français Michel Montheillet, « La trilogie du mal »

Et encore tant de choses à découvrir dans le programme complet, ici !

©Bob Garcia & Amandine Gazeau

 

 

 

 

 

 

 

 

30 Juin

Le Mans Classic 2022 : 24 Heures du Mans – 1970-1971 : code neuf-un-sept, de Christian Papazoglakis

Présentation de l’éditeur

Porsche : la naissance du mythe.Immortalisée par Steve McQueen dans son film Le Mans, la Porsche 917 est devenue une des plus grandes icônes de la course automobile. Mais avant cela, la 917 est l’aboutissement du travail de Porsche au plus haut niveau de la compétition. Grace à ce prototype, mis au point avec l’aide des plus grands pilotes de l’époque (Rodriguez, Siffert, Redman, Piper, etc.), Porsche peut enfin viser la victoire au classement général des 24 Heures du Mans 1970, voire remporter le championnat d’endurance…

Exposition Papazoglakis à la librairie Bulle du Mans pour la sortie de « 24 Heures du Mans – 1970-1971 : code neuf-un-sept »

Dédicace de Christian Papazoglakis et Youssef Daoudi lors du Mans Classic 2022

Notre avis

Encore un album somptueux où Christian Papazoglakis laisse éclater sa passion pour l’automobile, auprès du talentueux Youssef Daoudi. Une occasion de revisiter une page mémorable des 24 Heures du Mans et de redécouvrir la mythique Porsche 917 (qui justifie le code du titre). A ne pas rater dans la collection « Plein gaz » de Glénat !

La 917, lors de Le Mans Classic 2022…

 

 

 

 

 

 

 

© Amandine Gazeau & Bob Garcia

(Les deux premières photos de la 917 : © Xavier Dutilly)

Le Mans Classic 2022 : Jacky Ickx – Tome 1 Rainmaster, et Tome 2 Monsieur Le Mans

   

Présentation de l’éditeur

Tome 1 : Rainmaster

La vie passionnée de Monsieur Le Mans ! Fils d’un grand journaliste sportif et frère du plus jeune pilote d’avion au monde, Jacky Ickx montre très vite qu’il a lui-aussi de l’essence dans le sang. A seize ans à peine, il participe à ses premiers championnats. En trial d’abord, puis en tourisme, en courses d’endurance et en monoplace, Jacky cultive un éclectisme et une polyvalence qui le rendront invincible sur tout type de circuit.
Evoluant en F2 en 1967, il fait sensation sur le circuit de Nurbürgring en surclassant la plupart des F1 malgré son manque de puissance. Quelques années plus tard, dans une édition des 24 Heures du Mans restée mythique, son  » départ marché  » et sa victoire finale le feront entrer définitivement dans la légende… Grâce à ce diptyque 100% belge de la collection Plein Gaz, découvrez la vie de Jacky Ickx, probablement l’un des pilotes automobiles les plus célèbres de tous les temps, renommé à la fois pour son palmarès, sa belle gueule et son comportement de gentleman.

Tome 2 : Monsieur Le Mans !

1979. Deux fois vice-champion du monde de la discipline, Jacky Ickx décide d’abandonner sa carrière en formule 1 pour se consacrer essentiellement à la course d’endurance. Un choix qui s’avérera extrêmement judicieux tant il sera couronné de succès dans toutes les plus grandes épreuves mondiales de la discipline. Parmi elles, 6 victoires aux 24 Heures du Mans qui lui vaudront le mythique surnom de « Monsieur Le Mans » !

Grâce à ce diptyque 100% belge de la collection « Plein Gaz », découvrez la vie de Jacky Ickx, probablement l’un des pilotes automobiles les plus célèbres de tous les temps, renommé à la fois pour son palmarès, sa belle gueule et son comportement de gentleman. Ce second et dernier volume sera préfacé par Jacky Ickx himself !

Notre avis :

Encore un document passionnant, qui devient réalité grâce aux voitures hallucinantes présentées à Le Mans Classic 2022, que l’on peut voir évoluer sur le circuit favori des 24 Heures du Mans !

La librairie Bulle du Mans, partenaire de l’ACO, propose une exposition présentant les plus belles planches de « Monsieur Le Mans ». Quelques images…

© Amandine Gazeau et Bob Garcia

 

Le Mans Classic 2022 : Michel Vaillant, les histoires courtes tome 2, Seventies

Présentation de l’éditeur

Michel Vaillant, créé en 1957 par Jean Graton, n’a pas encore révélé tous ses secrets ! Car le célébrissime patron de la BD automobile a publié, en marge de ses albums, de nombreuses et indispensables histoires courtes… Porsche 917, Ferrari 512, Lola Ford, Parnelli-Offy, McLaren, Ford Capri, BMW 3.O. CSL, Camaro… Les Vaillante affrontent dans ce recueil de récits Seventies la crème des voitures de course dans les épreuves phares de l’époque. Mais pas seulement, car Michel et Steve, attentifs aux jeunes pilotes en devenir, vont même créer une écurie « Michel Vaillant » afin de permettre à de jeunes pilotes belges de courir… dans la réalité ! Ces histoires brèves de Michel Vaillant et Steve Warson, plus que de simples fictions, sont des reportages, des témoignages, de toute une formidable époque du sport automobile. Vous pensiez que votre collec’ de Michel Vaillant était complète ? Pas totalement !

Biographie de Jean Graton

Né à Nantes, le 10 août 1923, Jean Graton publie son premier dessin à l’âge de 8 ans dans le quotidien belge «Le Soir». Très tôt forcé à se débrouiller seul, dès 16 ans, il entre au chantier naval. C’est un travail éprouvant et, en 1947, il quitte Nantes pour Bruxelles, avec l’idée de vivre de son don: le dessin. Il collabore au journal «Les Sports», tout en suivant les cours du soir de publicité.

Entre 1952 et 1954, il débute dans le 9e Art avec quelques «Belles Histoires de l’Oncle Paul» dans le magazine «Spirou». Il publie ensuite sa première histoire brève, «La Première Ronde» dans le journal «Tintin» en 1953. Il réalise également toute une série de récits complets se déroulant dans le milieu sportif et dont quelques-uns seront même repris dans l’ouvrage intitulé «Ça, c’est du sport!» paru au Lombard en 1957. Parallèlement, il lui arrive de collaborer de temps en temps au magazine féminin de BD «Line».

En 1957, Jean Graton crée le célèbre et sympathique pilote automobile «Michel Vaillant». Celui-ci ne vivra d’abord que quelques courts récits avant de faire l’objet, en 1959, d’un premier album «Le Grand Défi». Cette série, dont les 30 premiers titres furent publiés au Lombard, fait partie des classiques de la bande dessinée franco-belge. En 1982, Jean Graton crée sa propre maison d’édition où il poursuit, avec son fils Philippe, la publication de ses bandes dessinées.

Si de nouvelles aventures du plus célèbre pilote de course automobile de la BD continuent à paraître chaque année, un grand nombre de lecteurs ont émis le souhait de reconstituer une collection complète de la série incluant les nombreux travaux inédits ou devenus introuvables. D’où l’idée de «Michel Vaillant — L’Intégrale» éditée par Le Lombard. Une intégrale chronologique, impeccablement carénée, véritablement exhaustive et augmentée de dossiers pointus retraçant l’Histoire de la compétition automobile des années 1950 à nos jours.

Par ailleurs, en collaboration avec son épouse, Jean Graton a également créé «Les Labourdet», une série parue dans le magazine «Chez Nous» en 1967 et 1970 et qui a été éditée en trois albums au Lombard. Il a aussi donné naissance à «Julie Wood», une championne de moto. Graton a réuni ses trois héros, Michel Vaillant, Julie Wood et Steve Warson, dans l’épisode «Paris-Dakar» de la série «Michel Vaillant».

Notre avis :

Cet album fait suite à « Histoires courtes 1, Origines » consacré aux histoires courtes publiées par Jean Graton principalement dans le Journal de Tintin dans les années 1950-1960, agrémentées d’un « appareil critique » signé par Denis Lapière.
On retrouve dans ce deuxième volume tous les éléments qui ont fait le succès de la saga Vaillant : la famille, la compétition et l’entreprise Vaillante. Les 24 Heures du Mans, épreuve reine de l’endurance, sont toujours présentes en filigrane… « Seventies » est un formidable témoignage historique où l’on retrouve les figures emblématiques du monde de l’automobile mais aussi le climat et la folie d’une époque révolue. Les passionnés de course automobile comme les amateurs de belles histoire y trouveront leur compte. Une réussite.

Vivement la suite !

Le Mans Classic 2022 nous offre la chance de voir courir sur le mythique circuit de la Sarthe, quelques uns des modèles emblématiques des « Seventies » dans le plateau 6. Du rêve à la réalité…

© Amandine Gazeau, Bob Garcia

11 Juin

24H du Mans 2022 : rencontre avec Bruno Palmet, co-auteur de la BD « Mes premières 24 Heures du Mans »

Les 24 Heures du Mans ne se bornent pas à la course elle-même, et peuvent sembler un peu compliqués à comprendre pour les enfants. Partant de cette idée, Bruno Palmet (grand spécialiste de course automobile et en particulier des 24 Heures du Mans) et ses co-auteurs Olivier Rublon (Scénario) et Denys Ezquerra (Dessinateur) ont créé une bande dessinée ludique et pédagogique destinée aux plus petits… Explications de Bruno Palmet…

Présentation de l’éditeur

Alain accueille ses deux-petits enfants Jules, 10 ans, et Camille, 8 ans, pour leurs premières 24 Heures du Mans. Ils ont hâte de découvrir le circuit et l’ambiance qui y règne, d’autant que leur cousin Mika court pour la première, fois ! Plongez au cœur de cette course mythique !

©Bob Garcia

10 Juin

24H du Mans 2022, rencontre avec Rémy Pin, témoin privilégié du film « Le Mans »

Lors du tournage du film « Le Mans », un gamin de 9 ans en quête d’autographes rencontre Steve McQueen… Cela va bouleverser sa vie.

Ce gamin a grandi mais n’a rien oublié. Il est devenu un homme exceptionnel, et il raconte son histoire au micro de « Lire délivre »…

L’occasion de (re)découvrir la formidable BD « Steve McQueen in Le Mans« , tomes 1 et 2…

   

Présentation de l’éditeur

Steve McQueen in Le Mans est bien plus qu’une simple BD sur le film « Le Mans », c’est un hommage au « King of Cool » parfaitement adapté et artistiquement très maitrisé. Remarquablement dessinée par Sandro Garbo et l’équipe de Garbo Studio, “Steve McQueen in Le Mans” est une bande dessinée à couper le souffle et un très bel hommage à Steve McQueen, l’homme qui a fait rêver des générations de fans de sport automobile dans le monde. Inspirée du film “Le Mans” réalisé en 1971, qui après des débuts difficiles est devenu culte, l’ouvrage de Sandro Garbo est un très beau témoignage sur la plus fameuse course d’endurance, ces voitures de légende qui luttaient pour la victoire et celui qui permit à cette œuvre de voir le jour.

©Bob Garcia

09 Juin

24 Heures du Mans 2022 : rencontre avec Jean-Louis Dauger, directeur de la marque et du développement Michel Vaillant

C’est la troisième fois que la mythique écurie imaginée par Jean Graton court aux 24 Heures du Mans. La première édition eut lieu en 1997 sous le nom de Courage-Vaillante; en 2017 sous le nom de Vaillante-Rébellion… et en 2022 sous le nom de TDSxVaillante (lire TDS by Vaillante) ! Nous avons rencontré le dynamique et sympathique Jean-Louis Dauger, directeur de la marque et du développement Michel Vaillant pour nous parler de cette nouvelle aventure mêlant la fiction et la réalité…

Mais la passion de Michel Vaillant (et surtout celle de Jean Graton) pour les 24 Heures du Mans est bien antérieure encore. On relira sur ce sujet les excellents articles de Jean-Philippe Doret, ainsi que le formidable Hors-série publié par Ouest-France en 2016 !

Présentation de l’éditeur
Un hors-série exceptionnel dans son contenu et dans sa forme. Ce numéro de 128 pages vous invite à découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Jean Graton, le « père » de Michel Vaillant, et les 24Heures du Mans, la plus grande course automobile du monde.
La fiction de la BD et la réalité se croisent en permanence au fil de ce numéro. Les articles, reportages, entretiens et portraits sont illustrés de photos et des plus beaux dessins de Michel Vaillant ayant trait aux 24heures du Mans.
Au sommaire :
– Les 24H du Mans dans les albums de Michel Vaillant
– Graton-Vaillant et Le Mans
– L’Histoire du circuit des 24heures sous le crayon de Jean Graton
– Ces pilotes qui ont écrit la légende du Mans
– Michel Vaillant à la télé et au cinéma

Sans oublier le mythique album « Michel Vaillant, 24 Heures sous silence » signé Philippe et Jean Graton, père et fils partageant la même passion…

Présentation  de l’éditeur

Les 24 heures du Mans. Les Audi Diesel y font la loi depuis quelques années. Michel Vaillant et Steve Warson constituent une équipe de choc pour les contrer. Le troisième pilote, Dylan Montusset, est un néophyte prometteur. Jouant ce pari, Jean-Pierre Vaillant espère bien ajouter une course de plus au palmarès prestigieux de l’Ecurie.

En attendant TDSxVaillante vient d’écrire une nouvelle page de saga Michel Vaillant !

© Bob Garcia

 

 

Cannonball Michel Vaillant – Saison 2, Tome 11, Marc Bourgne, Denis Lapière, Olivier Marin, Graton/Dupuis, 2022

Notre avis

Rares sont les héros de bande dessinée à connaître une telle longévité, sans prendre une ride et en restant ancrés dans la réalité de chaque époque traversée. C’est la performance que réalise Michel Vaillant, capable de se renouveler et de passionner les lecteurs, sous l’impulsion d’une équipe de choc (qui n’est pas sans point commun avec les « teams » automobiles) : ici les excellents Marc Bourgne et Denis Lapière qui connaissent parfaitement la série pour avoir participé à plusieurs numéros de la Saison 2, et Olivier Marin, excellent dessinateur à qui l’on doit par ailleurs la fameuse série Les enquêtes auto de Margot.

Une des forces des bandes dessinées Michel Vaillent est de mettre en scène des personnalités bien réelles (ici le youtubeur automobile et collectionneur de bolides POG), qui jouent un rôle concret dans le monde de l’automobile (pilotes, bien sûr, mais aussi « team managers », journalistes, attachés de presse, fans, passionnés, etc.) Le lecteur peut ainsi à tout moment se référer aux personnages bien vivants et suivre leur actualité « auto ». Quant au scénario, véritable thriller addictif, il fait entre autres choses référence aux piratages informatiques et autres risques d’attentats terroristes, tristement d’actualité. N’oublions pas qu’une voiture du Dakar 2022 a été victime d’un attentat terroriste à Jeddah en Arabie saoudite. Le Grand Prix de F1 de Bahreïn a bien failli être annulé pour des raisons similaires.

« Cannonball » est donc à la fois un récit de suspense palpitant et une chronique automobile de notre époque. Une véritable réussite qui laisse présager de beaux développements à venir. Michel Vaillant n’est pas prêt de raccrocher !

Plus que jamais la réalité et la fiction se confondent, d’autant plus que sur le circuit mythiques des 24Heures du Mans, Vaillante revient sous les couleurs de TDSxVaillante en LMP2 Pro/Am et brille encore en remportant le premier « Pit Stop Challenge » avant même le début de la course !

© Bob Garcia