09 Juin

24 Heures du Mans 2022 : rencontre avec Jean-Louis Dauger, directeur de la marque et du développement Michel Vaillant

C’est la troisième fois que la mythique écurie imaginée par Jean Graton court aux 24 Heures du Mans. La première édition eut lieu en 1997 sous le nom de Courage-Vaillante; en 2017 sous le nom de Vaillante-Rébellion… et en 2022 sous le nom de TDSxVaillante (lire TDS by Vaillante) ! Nous avons rencontré le dynamique et sympathique Jean-Louis Dauger, directeur de la marque et du développement Michel Vaillant pour nous parler de cette nouvelle aventure mêlant la fiction et la réalité…

Mais la passion de Michel Vaillant (et surtout celle de Jean Graton) pour les 24 Heures du Mans est bien antérieure encore. On relira sur ce sujet les excellents articles de Jean-Philippe Doret, ainsi que le formidable Hors-série publié par Ouest-France en 2016 !

Présentation de l’éditeur
Un hors-série exceptionnel dans son contenu et dans sa forme. Ce numéro de 128 pages vous invite à découvrir ou redécouvrir l’œuvre de Jean Graton, le « père » de Michel Vaillant, et les 24Heures du Mans, la plus grande course automobile du monde.
La fiction de la BD et la réalité se croisent en permanence au fil de ce numéro. Les articles, reportages, entretiens et portraits sont illustrés de photos et des plus beaux dessins de Michel Vaillant ayant trait aux 24heures du Mans.
Au sommaire :
– Les 24H du Mans dans les albums de Michel Vaillant
– Graton-Vaillant et Le Mans
– L’Histoire du circuit des 24heures sous le crayon de Jean Graton
– Ces pilotes qui ont écrit la légende du Mans
– Michel Vaillant à la télé et au cinéma

Sans oublier le mythique album « Michel Vaillant, 24 Heures sous silence » signé Philippe et Jean Graton, père et fils partageant la même passion…

Présentation  de l’éditeur

Les 24 heures du Mans. Les Audi Diesel y font la loi depuis quelques années. Michel Vaillant et Steve Warson constituent une équipe de choc pour les contrer. Le troisième pilote, Dylan Montusset, est un néophyte prometteur. Jouant ce pari, Jean-Pierre Vaillant espère bien ajouter une course de plus au palmarès prestigieux de l’Ecurie.

En attendant TDSxVaillante vient d’écrire une nouvelle page de saga Michel Vaillant !

© Bob Garcia

 

 

10 Mai

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « Linas-Montlhéry, Temple de l’Automobile », de Dominique Pascal

Le WE des 7 et 8 mai 2022, « Lire délivre » vous emmène au formidable événement VRM (Vintage Revival Montlhery) et vous propose de (re)découvrir le célèbre autodrome et les automobiles/motos d’avant-guerre en action, et par le prisme du livre. L’occasion de découvrir les coulisses de cet événement exceptionnel…

Et de (re)découvrir le mythique autodrome à travers :

« Linas-Montlhéry, Temple de l’Automobile, de Dominique Pascal, Autodrome éditions, 2012

Présentation de l’éditeur

Cet ouvrage « se garde précieusement car proposant des illustrations, photos et documents exclusifs. Des visuels de sport automobile bien entendu, mais aussi des photographies de laboratoires, témoignages d’actuels ou anciens collaborateurs de l’UTAC. Du début de la construction de l’anneau en 1924 au rachat du CERAM et à la création de la Direction Commerciale Technique et de Paris Auto Events, l’auteur met en scène avec brio les grandes étapes et les petits détails qui font de Montlhéry un lieu d’exception. »

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Montlhery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

09 Mai

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « La flamboyante épopée des Agnelli – Princes de Fiat et de l’Italie », de Philippe Gallard

Le WE des 7 et 8 mai 2022, « Lire délivre » vous emmène au formidable événement VRM (Vintage Revival Montlhery) et vous propose de (re)découvrir le célèbre autodrome et les automobiles/motos d’avant-guerre en action, et par le prisme du livre. VRM 2022 propose huit plateaux de voitures d’avant-guerre (A à H) et autant de plateaux de motos.

L’aventure automobile regorge d’histoires dignes de légendes. Vous connaissez la Bête de Gévaudan et le Saint suaire de Turin… mais vous souvenez-vous de la Bête de Turin ?

Au début du siècle de l’automobile, les constructeurs rivalisent d’imagination pour faire tomber les records. Fiat veut pulvériser le plus prestigieux d’entre eux : le Record Mondial de Vitesse Terrestre ! La firme italienne Fiat crée alors la S76, un monstre mécanique de 300 chevaux, qui semble surgir de l’Enfer. Ses caractéristiques démesurées : 1,9 tonnes, 1,55 mètres de haut, 3,75 mètres de long… Elle est rouge et crache des flammes de plus d’un mètre. Ses premiers essais dans les rues de Turin ne passent pas inaperçu et lui valent très vite son surnom.

La Bête pulvérise Le Record tant convoité… mais il n’est pas homologué pour un problème technique… Puis elle connaît des avaries et se cache comme un animal blessé. Elle passe alors de main en main. L’Histoire perd sa trace.

Jusqu’aux années 2000, où l’anglais Duncan Pittaway la retrouve… en Australie ! En bien piteux état… Mais à l’aide de pièces retrouvées et des plans de construction, le génial Duncan fait renaître le monstre en 2014 !

La Bête de Turin était la star incontestée du VRM 2022. Elle a montré sa puissance sur l’autodrome de Montlhéry au sein du prestigieux plateau H…

L’aventure de Fiat contient bien d’autres péripéties que l’on pourra (re)découvrir dans le livre…

« La flamboyante épopée des Agnelli – Princes de Fiat et de l’Italie », de Philippe Gallard, Editions Assouline, 2000

Présentation de l’éditeur

Aucune famille dans aucun pays industrialisé n’a une telle puissance que les Agnelli en Italie. Aucun homme d’affaires n’a incarné à lui seul le monde du show business plus que Giovanni Agnelli. Aucune dynastie industrielle n’a été à ce point la proie du destin, alternent les périodes de chance fabuleuse pour Fiat et les moments de drame absolu pour les siens. En cette fin de siècle, les princes de Turin ont à la fois fêté le centenaire de leur dynastie, marié Fiat à General Motors et pleuré celui qui devait être le dernier héritier. Une fois de plus les Agnelli sont en danger.

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Montlhery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « Voitures d’autrefois ; les plus belles automobiles d’avant-guerre », Collectif, Editions Tana, 2006

Le WE des 7 et 8 mai 2022, « Lire délivre » vous emmène au formidable événement VRM (Vintage Revival Montlhery) et vous propose de (re)découvrir le célèbre autodrome et les automobiles/motos d’avant-guerre en action, et par le prisme du livre. VRM 2022 propose huit plateaux de voitures d’avant-guerre (A à H) et autant de plateaux de motos. Le plateau G nous permet d’admirer en action d’incroyables bolides de l’Âge d’Or !

Pour aller plus loin…

« Voitures d’autrefois ; les plus belles automobiles d’avant-guerre », Collectif, Editions Tana, 2006

Présentation de l’éditeur

Découvrez quelques-unes des plus belles automobiles d’avant-guerre grâce à ce livre aux prises de vues exceptionnelles. D’Alfa Romeo à Ford, en passant par Voisin ou Amilcar, retrouvez les modèles des plus prestigieux constructeurs mondiaux. grâce aux 300 photos en couleurs réalisées spécialement pour ce livre de l’auto-journal, vous apprécierez en détail tous les aspects remarquables de ces merveilleuses machines. des fiches techniques complètes vous renseigneront sur les données techniques, les performances, les développements et l’histoire de chaque modèle. un voyage en première classe dans le patrimoine automobile.

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Montlhery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « Alfa Romeo De 1910 À Nos Jours », de Maurizio Tabucchi

Le WE des 7 et 8 mai 2022, « Lire délivre » vous emmène au formidable événement VRM (Vintage Revival Montlhery) et vous propose de (re)découvrir le célèbre autodrome et les automobiles/motos d’avant-guerre en action, et par le prisme du livre. VRM 2022 propose huit plateaux de voitures d’avant-guerre (A à H) et autant de plateaux de motos. Le plateau E nous permet d’admirer en action 35 prestigieux bolides principalement des années 30, prêts à en découdre comme aux heures glorieuses… telles les Alfa Romeo 8C 2600 Monza 1932, Alfa Romeo 6C – 1750 Zagato, etc.

L’occasion de (re)découvrir la fabuleuse histoire d’Alfa Romeo à travers le livre :

« Alfa Romeo De 1910 À Nos Jours », de Maurizio Tabucchi, ETAI, 2018

Présentation de l’éditeur

II y a plus de cent ans, en 1910, à une époque où l’automobile en était encore à ses balbutiements, une nouvelle société voyait le jour au Portello, dans la banlieue de Milan : Alfa Romeo. Un nom qui est rapidement devenu synonyme d’automobile en Italie tant son importance industrielle, sportive et culturelle fut grande au cours du siècle dernier. Durant cette période, la marque reconnue a créé des voitures qui ont, à juste titre, gagné leur place dans l’histoire de l’automobile, en Italie et dans le monde (comme la 1900, la Giulietta, la Giulia, l’Alfetta et la 164). Alfa Romeo écrit simultanément quelques-uns des plus glorieux chapitres du sport automobile, remportant les championnats et les courses les plus importants, des Mille Miglia au Mans, du Tourist Trophy au championnat du monde des marques. Une épopée qui a été largement racontée, mais qui soulève toujours autant de passion. Cet ouvrage, écrit par Maurizio Tabucchi à l’occasion du centenaire de la marque, est mis à jour pour inclure les modèles les plus récents, de la 8C à la Stelvio, en passant par la 4C, la Giulietta et la nouvelle Giulia.

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Montlhery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

 

 

08 Mai

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « Darmont Morgan », de Frédéric Viginier

Le WE des 7 et 8 mai 2022, « Lire délivre » vous emmène au formidable événement VRM (Vintage Revival Montlhery) et vous propose de (re)découvrir le célèbre autodrome et les automobiles/motos d’avant-guerre en action, et par le prisme du livre. VRM 2022 propose huit plateaux de voitures d’avant-guerre (A à H) et autant de plateaux de motos. Le plateau D fait la part belle aux tricycles… l’occasion de voir évoluer en piste quelques modèles mythiques de Morgan, Darmont, Sandford, etc.

Pour en savoir plus sur ces légendes à trois roues…

Darmon Morgan, de Frédéric Viginier, PBCO Editions, 2013

Présentation de l’éditeur

En France, c’est entre les deux guerres qu’ont fleuri les marques de tricyclecars. Parmi les plus connues : Morgan, ­Darmont­, Sandford, D’Ysan, BSA, etc. Darmont, la plus célèbre et la plus largement distribuée en France, a été fondée à Courbevoie par deux frères, Roger et André Darmont. Elle a vu le jour dans la mouvance de la marque anglaise Morgan, novatrice dans ce domaine. Darmont a d’abord été fabricant sous licence de Morgan, avant de s’en affranchir pour concevoir et fabriquer ses propres trois roues.

L’histoire commence avec la victoire de Morgan, le 13 juillet 1913, lors du Grand Prix des cyclecars à Amiens : c’est la première fois que l’on entend parler en France de ces étranges engins à trois roues, ­a­nimés par un bicylindre en V. Elle se termine avec la Seconde Guerre mondiale. Vous découvrirez les différents modèles (Runabout, Sporting, Camionnette, Sport, STN, STO, Darmont Spécial, STR, Etoile de France, Aéroluxe et V Junior), avec leurs caractéristiques et particularités, leurs moteurs et leurs équipements.

Un répertoire illustré présente plus de 200 véhicules subsistants recensés au cours de ces dernières années. Mais Darmont c’est aussi l’histoire des deux frères, d’une usine, d’un réseau d’agents, des compétitions au cours desquelles nombre de pilotes amateurs ou professionnels se sont illustré au volant de l’enfant de Courbevoie. A partir de 1920, les Darmont Morgan alignent les succès lors des courses de côte, des Kilomètres lancés et des épreuves d’endurance (Bol d’Or, Paris-Nice, etc.).

L’ouvrage présente ces courses, ces pilotes, souvent exceptionnels, et leurs machines (500 cc à 1100 cc, du monocylindre au MAG 8 soupapes). Un chapitre est consacré aux femmes peu nombreuses alors à avoir eu le privilège de posséder ou de conduire ces véhicules hors du commun. Enfin, les carrosseries spéciales, les modèles insolites et les sorties de grange ne manqueront pas de vous surprendre. Photographies d’époque, cartes postales, catalogues, attestations de passages aux services des Mines, témoignages et anecdotes (plus de 1000 documents)…

Tout est réuni pour que vous puissiez vous immerger dans cette époque formidable où les Darmont Morgan étaient les rois de la route !

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Monthlery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

 

 

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « Salmson – la belle mécanique française », de Claude Chevalier et Laurent Chevalier

Outre les Bugatti, Frazer-Nash,  et autre Morgan, le plateau C nous permet d’admirer en action une Salmson GS8 1927 !

Pour en savoir plus sur l’incroyable destin de Salmson…

Salmson – la belle mécanique française, de Claude Chevalier et Laurent Chevalier, ETAI, 2018

Présentation de l’éditeur

Lorsque que l’on évoque le nom de Salmson, cela suscite bien souvent des souvenirs imprécis et diffus. Cette famille d’artistes suédois, arrivée en France au début du XIXe siècle, ne se prédestine pas à marquer l’aéronautique de son nom et à le prêter à l’automobile. En effet, au milieu des années 1800, leur patronyme est associé à des œuvres artistiques reconnues par l’État français, et qui sont encore aujourd’hui exposées au musée d’Orsay et à l’Opéra Garnier. Puis, attirée par les nouvelles technologies de la révolution industrielle, la famille s’oriente définitivement vers ces fantastiques machines mécaniques qui ont bouleversé notre civilisation : machines à vapeur, avions, automobiles… Dans cette unique monographie d’un des plus grands constructeurs français, de 1919 à 1957, tous les aspects humains, historiques et techniques de la marque du Point du Jour sont détaillés et largement illustrés : voitures légères ou de grand tourisme, de course – avec les 24 Heures du Mans et les moteurs à doubles arbres à cames en tête présents sur la majeure partie de la production – ou utilitaires, ainsi que les carrosseries spéciales et les activités périphériques. Et cela toujours avec le souci de replacer les évènements et les évolutions de la marque dans le contexte historique de l’époque afin de bien en apprécier la trajectoire et l’aboutissement. Publié une première fois en 1997, puis une deuxième fois en 2010, le livre de Claude Chevalier – aujourd’hui de nouveau épuisé dans sa seconde édition – est un parcours passionné à travers l’histoire de Salmson et de son siècle. Son fils, Laurent Chevalier, héritier de cet intérêt pour l’industrie et pour l’histoire automobile, a souhaité contribuer une nouvelle fois à sa réédition, l’enrichissant de quelque 300 nouvelles photographies par rapport à l’édition initiale. Un livre très attendu qui de nouveau suscitera l’intérêt et comblera les amateurs de la marque au sein d’une collection de référence.

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Montlhery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

 

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « Les voitures françaises de 1920 à 1925 », de Dumont Pierre

Le WE des 7 et 8 mai 2022, « Lire délivre » vous emmène au formidable événement VRM (Vintage Revival Montlhery) et vous propose de (re)découvrir le célèbre autodrome et les automobiles/motos d’avant-guerre en action, et par le prisme du livre. VRM 2022 propose huit plateaux de voitures d’avant-guerre (A à H) et autant de plateaux de motos. Le plateau B regroupait des voitures impuissantes dont on a pourtant souvent oublié l’existence : Tatra T11, GN Standard, Sima-Violet Sport, Gignan AL22, etc.

Un livre pour en savoir plus : « Les voitures françaises de 1920 à 1925 », de Dumont Pierre, Editions Pratiques Automobiles (EPA), 1977

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Monthlery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

Vintage Revival Montlhery 2022 par le prisme du livre : « Amilcar » et « Les Automobiles B.N.C » de Gilles Fournier

Le WE des 7 et 8 mai 2022, « Lire délivre » vous emmène au formidable événement VRM (Vintage Revival Montlhery) et vous propose de (re)découvrir le célèbre autodrome et les automobiles/motos d’avant-guerre en action, et par le prisme du livre. VRM 2022 propose huit plateaux de voitures d’avant-guerre (A à H) et autant de plateaux de motos. Le plateau A fait la part belle aux Amilcar, qui célébraient leur centenaire en 2021, et aux B.N.C. Deux livres de référence de Gilles Fournier pour tout savoir sur ces voitures de légende…

Amilcar, de Gilles Fournier, Edition Rétroviseur, 1994

« En 1920, Joseph Lamy et Emile Akar, deux industriels parisiens, décidèrent d’investir dans l’automobile et accumulèrent records et honneurs avec des voitures nommées Amilcar. Disparue au cours de la Seconde Guerre mondiale, la marque fait partie du panthéon de l’automobile française. Le livre de référence sur Amilcar par l’un des plus éminents spécialistes des cyclecars. »

Et :

Automobiles B.N.C., de Gilles Fournier, Editions Bernard Salvat, Septembre 2014

« Dans la veine de son livre AMILCAR, Gilles Fournier explore l’histoire des automobiles B.N.C. Fruit de dix ans de recherches, il comporte : l’histoire documentée de la société BNC (avant même sa création et jusqu’après sa faillite), des hommes qui ont présidé à sa destinée, des courses ; la description détaillée de la production, modèle par modèle ; une présentation des pilotes dont le nom est associé à BNC ; plusieurs annexes : registre de production de l’usine, inventaire des publications BNC, etc.

Et pour tout savoir sur Vintage Revival Montlhery : la page Facebook de VRM, et sur le site de VRM

©Bob Garcia et Amandine Gazeau

 

02 Mai

Traversée de Paris 2022 – Vincennes en anciennes

La « 22ème traversée de Paris en véhicules d’époque », organisée par « Vincennes en Anciennes » avait lieu le 17 avril 2022.

Après des éditions tronquées ou annulées à cause de la pandémie, ces retrouvailles sous le soleil furent une véritable fête, célébrée par un grand nombre de participants, et un public passionné.

L’occasion de voir et revoir de magnifiques automobiles entretenues comme des oeuvres d’art par leurs propriétaires.

L’occasion aussi de retrouver des visages familiers de l’univers de l’automobile, tel François Allain, le célèbre et infatigable présentateur de l’émission « Vintage Mécanique »…

Et l’occasion de se replonger dans les livres célébrant la magnifique épopée des voitures anciennes… en attendant la prochaine traversée (hivernale) de Paris organisée de main de maître par « Vincennes en Anciennes » !

Et peut-être de donner l’idée à quelques passionnés de se plonger dans « Le Véhicule de collection » pour acquérir et/ou rénover la voiture de leur rêve…

Présentation de l’éditeur (Argus) :

Le CA annuel généré par les véhicules de collection atteint 4 milliards d’euros (source FIVA, Fédération internationale des véhicules anciens).

Il existe en france 800 000 véhicules répondant à la  » définition  » du véhicule de collection.
Tous ces véhicules ne sont pas forcément en état de rouler mais ils représentent une activité certaine pour les professionnels du secteur (collectionneurs, maison de vente aux enchères, assureurs, avocats, administration publique.
Le profil du propriétaire d’un véhicule de collection a évolué.
Ce type de véhicule n’est plus réservé exclusivement à un public fortuné.
Les 800 000 véhicules sont répartis sur 230 000 propriétaires dont 47 % ont des revenus annuels inférieurs à 40 000 euros, 24 % se situent entre 40 000 et 60 000 euros et 29 % dépassent cette dernière somme.
Il est aujourd’hui possible d’acquérir un véhicule de collection pour une somme entre 8 et 10 mille euros.
L’objectif de l’ouvrage est de répondre aux questionnements juridiques et pratiques des passionnés de véhicules de collection.
Sous la coordination de J.B. Le Dall (Avocat, spécialiste du droit routier) : Christophe Lièvremont (Avocat), Joël Fleury (Classic cars conseil), Wanda Hannecart. Weith (Avovat associée Artmonia Partners), Delphine Pomin (Avocat Associée Artmonia Partners), Lucien François-Bernard (courtier d’assurance, AON Classic cars).

Pour en savoir plus sur la Traversée de Paris

©Amandine Gazeau et Bob Garcia