1er. Festival BD Erquy en Bulles : Régis Grébent présente « Le Menhir d’or »

 

Le Menhir d’Or: Hors collection – Album illustré

de René Goscinny (Auteur), Albert Uderzo (Auteur)

Présentation éditeur :

Vendue pour la première fois sous la forme d’un livre-disque en 1967, cette aventure unique est devenue quasiment introuvable et n’a jamais été publiée en album. Cette histoire écrite avec la truculence de René Goscinny pour un enregistrement audio et illustrée pour le livret accompagnant le disque avec le génie graphique d’Albert Uderzo est un petit bijou à redécouvrir. Elle méritait d’être mise en valeur en rejoignant aujourd’hui la collection des albums illustrés d’Astérix, aux côtés de Comment Obélix est tombé dans la Marmite de Potion Magique…, Les 12 Travaux d’Astérix et Le Secret de la Potion Magique. Au village, l’agitation règne : Assurancetourix a décidé de participer au célèbre concours de chant des bardes gaulois pour remporter le menhir d’or. Pour le protéger dans cette compétition suivie de près par les romains, Astérix et Obélix sont chargés de l’accompagner : ils ne doivent pas quitter Assurancetourix des yeux ; quitte à y perdre une oreille !

Olivier De March dédicace « Paris by Night » à Erqui en Bulles

Paris by Night, Tome 1 : Scarface

Présentation éditeur :
Paris, capitale fédérale. An de Grace 2159. Notre Dame (Refaite à l’identique pour la troisième fois) est toujours là. La tour Eiffel aussi. Comme les flics et les truands, les bons et les brutes, les poubelles de quartier et la pyramide du Louvre. C’est bon pour le tourisme. Mais il y a du nouveau depuis quelques années: Des gens bizarres,différents… « Pas comme nous, quoi ». Une nouvelle race en magasin : Des mutants ? L’un d’eux, le « Balafré », surnommé aussi « Scarface » dans les milieux autorisés et dans le milieu tout court, est surveillé de près par la police. Mais on manque de preuves : Du flagrant délire ? oui ! Du flagrant délit ? Jamais… Pas bon pour le tourisme… Ami, entends-tu le chant des claques le soir au fond des bois ? Et celui des bastos sous les toits de Paris ?

03 Fév

Hommage au grand Jean-Yves Mitton lors du FIBD d’Angoulême 2020

Biographie extraite de Bedetheque.com

Né à Toulouse en 1945, il entre aux Beaux-Arts de Lyon en 1960. Après un an d’académie, il entre dans un atelier de retouche BD pour les Éditions Lug. Pendant onze ans, il fait ses armes sur des séries telles que Sammy Sam, sa première série, Pim Pam Poum, Oum le dauphin, Popoff et surtout Blek le roc publié dans “Kiwi” dont il dessine une cinquantaine d’épisodes. À partir de 1972, il crée, outre des centaines de couvertures, une ribambelle de super-héros comme Mikros, Cosmo, Epsilon et Kronos qui fréquente les pages de Mustang, Strange, Titans et Nova pendant quinze ans. En 1975, il réalise Léonard de Vinci pour le parc Mirapolis, Blackstar, d’après le feuilleton diffusé sur TF1 et onze épisodes de Photonik en collaboration avec Ciro Tota. Il dessine également deux épisodes du Surfer d’Argent qui lui permettent d’accéder au “Comics USA”, genre peu fréquenté par les auteurs français. Acharné de travail, il s’associe avec François Corteggiani en 1987 pour une nouvelle série L’Archer Blanc publiée dans “Mickey” et Noël et Marie dans “Pif”. L’année suivante, il prend la suite de Malès De silence et de sang chez Glénat. Tout en poursuivant cette série jusqu’au tome 10, il débute la longue saga gallo-romaine Vae Victis aux Éditions Soleil avec Rocca au scénario. Par la suite, Soleil lui laisse carte blanche et il enchaîne avec Les survivants de l’Atlantique et Chroniques barbares. En 1997, il élabore Attila… mon amour avec Franck Bonnet au dessin et Quetzalcoatl chez Glénat. En 1997, il reçoit la médaille de la ville de Clermont-Ferrand lors de son Festival BD pour l’ensemble de sa carrière. En 2006, il réalise Le dernier kamikaze aux Éditions Soleil avec Félix Molinari au dessin.

 

09 Déc

20ème édition du festival Angers BD, retour en images !

Pour son 20ème festival BD, l’équipe d’Angers BD a frappé fort !

Revenu au Centre des Congrès, le festival a connu une affluence record.

Les animations et expositions, nombreuses et de qualité ont attiré un public de tous âges.

Le plateau d’auteurs exceptionnel, ainsi que de nombreux bouquinistes, ont répondu à toutes les attentes et toutes les bourses. Chacun a pu trouver son bonheur en bande dessinée.

Côté accueil des auteurs, Angers BD a également mis les moyens : ambiance, animation, humours sont toujours au rendez-vous de ce bel événement !

Vivement l’édition 2019 !!!

Toutes les infos sur le festival sont ici

26 Mai

Christian Gine au 20ème Festival BD de Montreuil-Bellay

Christian Gine adapte Sir Nigel de Conan Doyle…

Présentation de l’éditeur

Petit par la taille. Grand par le destin.

An de grâce 1349. Issu d’une noble famille de guerriers tombée en disgrâce, le jeune Nigel Loring va tenter de faire démentir le destin en prenant part aux côtés du roi d’Angleterre à la guerre de Cent Ans. De simple écuyer, il deviendra un illustre chevalier malgré sa petite taille, motivé par un courage sans faille et un sens aigu de l’honneur et du devoir. Tournois, ripailles et embûches seront son quotidien ; la gloire sera sa récompense.

S’il est moins connu que Sherlock Holmes, Sir Nigel n’en reste pas moins l’un des romans les plus passionnants d’Arthur Conan Doyle. Une aventure picaresque menée par un héros fin et subtil, loin des stéréotypes du chevalier sans peur et sans reproche, à redécouvrir en BD grâce aux talents conjugués de Roger Seiter et Christian Gine.