05 Juin

Le Mans, les voitures françaises dans la course

Présentation de l’éditeur

Panhard, Delage, Delahaye… Ces noms font rêver les amateurs de courses automobiles quand, en 1949, renaissent les 24 heures du Mans. 

Venus de France, d’Angleterre, d’Italie, les bolides retrouvent leur place sur la ligne de départ. Les Français n’entendent pas rester en dehors de la fête. Année après année, ils défient les autres nations, malgré la rigueur de ces temps de rationnement et de reconstruction.

Pilotes, ingénieurs, mécaniciens, patrons d’écuries font preuve d’une imagination sans limite pour lancer des voitures de plus en plus rapides, agiles, aérodynamiques.

Aux Bugatti, Talbot, Gordini, succèdent les DB, Renault, Rondeau, Matra, Alpine, Peugeot, et encore Renault…

C’est cette saga tricolore, faite d’inspiration, de talents, de volonté et souvent de débrouille, que conte le hors-série édité par Ouest France et Le Maine Libre.

Au total, plus de cent photos rares, dont beaucoup sont issues de l’exceptionnelle « collection Béroul » constituée par une dynastie de photographes manceaux partageant les gènes d’une même passion pour la mythique course.

« Le Mans – Les voitures françaises dans la course ». Photos rares de 1949 à 2009. Cent pages. En vente 6,90 € chez les marchands de journaux.

© Maine Libre  

03 Juil

Les livres « Le Mans Classic 2018 » : « Alpine au Mans 1963-1995 », de François Hurel

 

Présentation de l’éditeur

(Editions du Palmier, 15 avril 2013)

Si la marque de Jean Rédélé est surtout associée aux succès de la Berlinette en rallyes, elle s’est aussi illustrée au Mans, côtoyant ainsi les marques les plus prestigieuses au panthéon du sport automobile.

Le Mans Classic…

L’alpine était à l’honneur lors de la 9ème édition du Mans Classic qui célébrait le 40ème anniversaire de la victoire d’Alpine aux 24 Heures du Mans !

 

 

 

© Bob Garcia & Amandine Gazeau

 

 

 

 

 

 

 

Les livres « Le Mans Classic 2018 » : « Alpine : le sang bleu », de Christian Descombes

 

 

Présentation de l’éditeur

(Editions Heimdal, Collection : AV. AUTOMOBILE, 10 avril 2018)

La présentation d’une nouvelle Alpine en 2017 a redonné vie à une marque mythique, disparue depuis 22 longues années. Alpine était née de la passion d’un homme, Jean Rédélé, qui donna vie à son rêve en 1955. Résolument sportives, les premières Alpine se feront une place respectée dans le rallye. Tributaires des mécaniques Renault, elles sauront en tirer le meilleur parti grâce à Amédée Gordini et Marc Mignotet, mais aussi grâce à une structure originale dont elles furent les pionnières, le châssis-poutre. Le modèle le plus emblématique, la berlinette A 110 dominera le rallye européen dans les années 1960, face à des adversaires souvent mieux armés, avant de s’adjuger le titre de première championne du monde des rallyes en 1973. Les 24 heures du Mans seront une autre aventure qui se terminera avec Renault et la victoire de 1978. Les prix atteints dans les récentes ventes aux enchères auprès des collectionneurs donnent la mesure de la passion qui continue d’animer les nombreux amateurs de la marque. Texte : Français Format : 21 x 29,7 cm relié Pagination : 100 pages en couleurs

Les livres « Le Mans Classic 2018 » : « Alpine, une icône française », d’Ivan Magot

Présentation de l’éditeur

(EPA Editions, 23/05/2018)

(Préface, Jacques Cheinisse, ancien directeur sportif d’Alpine)

Née en 1955, la première Alpine a immédiatement révélé des qualités dynamiques de haut rang liées aux choix techniques de son génial géniteur, Jean Rédélé. Un personnage visionnaire, profondément humain, pilote passionné, qui a réalisé une voiture légère, simple, dotée d’éléments mécaniques de Renault d’origine. L’A106 partait, en effet, d’une base de 4 CV coiffée d’une coque en polyester. Dès les années 70, Alpine devient Championne du Monde des rallyes avec la mythique Berlinette A110, remporte les 24 Heures du Mans avec Renault, et revêt une aura que tout constructeur lui reconnaît.

Aujourd’hui, 63 ans plus tard, Renault rallume la flamme avec une Alpine… A110, qui ne tardera probablement pas à être respectueusement nommée Berlinette tant elle a su s’approprier l’ADN de sa grande soeur. Une aventure tournée vers le futur, astucieusement conduite par le passé.

Notre avis :

Ce livre contient de nombreuses images d’archives, mais aussi des clichés exclusifs de modèles emblématiques, tels que les A 108, A 110, A 310 et A 610, réalisés exclusivement pour cet ouvrage. En outre, le propos est enrichi de nombreux témoignages de personnages qui ont fait et font encore l’histoire d’Alpine : Jean-Charles Rédélé bien sûr, mais aussi des pilotes tels qu’Andruet, Nicolas, Darniche et Thérier, qui ont permis à la marque de remporter le titre de champion du monde des rallyes en 1973.

 

© Bob Garcia & Amandine Gazeau