02 Déc

Festival AngersBD 2018 : les lauréats sont…

 

Nos embellies

Gwénola Morizur (Auteur), Marie Duvoisin (Illustrations)

Lily apprend qu’elle est enceinte, au moment où son compagnon lui annonce qu’il va partir en tournée avec son groupe et lui demande de s’occuper de Balthazar, son neveu, qui arrive du Canada. Lily tente d’apprivoiser ce gamin qu’elle n’a jamais vu et qui traîne avec lui la tristesse de la séparation de ses parents. Sur un coup de tête, elle quitte Paris avec Balthazar. Sur la route, ils rencontrent Jimmy, un jeune homme en marge. Leur périple les mène jusqu’à Pierrot, un berger qui élève seul ses brebis avec son chien. Ensemble, ces âmes déboussolées vont retrouver un souffle de vie.

 

Et si l’amour c’était aimer ?

Fabcaro (Auteur)

Présentation de l’éditeur

Sandrine et Henri coulent des jours paisibles dans leur villa. Henri est un patron de startup épanoui et dynamique et Sandrine l’admire. Mais hélas la vie n’est pas un long fleuve tranquille… Un beau jour, Sandrine tombe sous le charme de Michel, un brun ténébreux livreur à domicile et chanteur de rock à ses heures perdues. Une idylle merveilleuse va alors se nouer entre eux.

Sandrine et Henri coulent des jours paisibles dans leur villa. Henri est un patron de startup épanoui et dynamique et Sandrine l’admire. Mais hélas la vie n’est pas un long fleuve tranquille… Un beau jour, Sandrine tombe sous le charme de Michel, un brun ténébreux livreur à domicile et chanteur de rock à ses heures perdues. Une idylle merveilleuse va alors se nouer entre eux. Mais la vie est-elle toujours du côté de l’amour ? Les sentiments purs et absolus ne sont-ils pas qu’une feuille morte emportée par le vent ? Un arc-en-ciel ne finit-il pas toujours par disparaître derrière les nuages ?

Un hommage appuyé aux romans-photos et aux collections de romans à l’eau de rose. Si vous pensiez avoir fait le tour de la question sur ce genre de littérature de gare, laissez-nous vous proposer l’idée qu’on peut, en fait, aller beaucoup plus loin, grace à Fabcaro.

Un mot de l’auteur

Fabcaro, dessine depuis l’enfance et décide de s’y consacrer pleinement à partir de 1996. Il travaille pour la presse ou l’édition, pour différentes revues de bande dessinée telles : Fluide Glacial, FLBLB, Psikopat, Jade, Tchô !, L’Echo des Savanes, Zoo, Mauvais esprit et CQFD. Il a publié chez des petits éditeurs (comme La Cafetière ou 6 Pieds sous terre) comme chez des gros (Audie, Lombard avec la reprise d’Achille Talon) des ouvrages pleins d’humour ou il passe à la moulinette le compor-tement de ses contemporains, sans oublier de s’égratigner en premier lieu. Il est aussi l’auteur d’un roman publié en 2006 chez Gallimard, Figurec, dans la prestigieuse collection Blanche. Fabcaro multiplie les collaborations où il officie en tant que scénariste, avec James, Boris Mirroir (Amour, Passion et CX diesel) ou encore Fabrice Erre (Z comme Don Diego, Mars). Après Carnet du Pérou qui fut l’un des livres d’humour marquant de 2013, sélectionné pour les prix d’Angoulême en 2014, son précédent ouvrage chez 6 Pieds sous terre, Zaï Zaï Zaï Zaï, paru en 2015 est un énorme succès, tant public que critique, couronné par de nombreux prix : Prix du public Sud-Ouest/Quai des bulles à St-Malo,Prix RTL BD du mois, Album d’or Festival de Brignais, Mention spéciale du Président du jury du prix Landerneau 2015, Prix des Libraires de bandes dessinées 2016, Prix de l’association des critiques (ACBD) 2016, Prix SNCF du Polar 2016.

 

Feya, (tome 2)

de Marc Lataste (Auteur)

Présentation de l’éditeur

A la fin du premier tome (paru en mars 2018), nous avions laissé Feya avec un bien lourd secret : elle n’était qu’un être de synthèse parmi d’autres, construits par l’étrange Doc Bot, dernier véritable humain sur Terre. Marc Lataste poursuit son aventure pleine de fantaisie, de bagarres incroyables, entre magie, nature et technologie ! Cette fois-ci, nous ferons la rencontre d’Aban, le frère de Feya, d’un étrange et terrible robot et de bien d’autres visiteurs extra-terrestres… La série est avant tout à destination des enfants, conseillée à partir de 8 ans (même si tous s’y retrouvent !). À travers une aventure fun et revigorante, véritable hommage aux mangas de sa jeunesse, l’auteur continue de brasser des thèmes aussi riches que le métissage, les questions d’environnement, l’opposition Nature versus Technologie, mais aussi des thèmes plus humains comme l’amitié et la fraternité. Sans que jamais ces interrogations prennent le dessus sur l’aventure avec un grand A.

01 Déc

Festival AngersBD 2018 : exposition Matthieu Bonhomme « Charlotte impératrice »

Charlotte impératrice, Tome 1 – La Princesse et l’Archiduc

Nury Fabien (Auteur), Bonhomme Matthieu (Illustrations)

Présentation de l’éditeur

Élevée par son père Léopold 1erer, Charlotte de Belgique est destinée à faire un glorieux mariage. Pour la jeune femme, le choix s’arrête sur l’archiduc Maximilien d’Autriche, frère cadet de l’empereur François Joseph. Un mariage somptueux vient sceller leur union, qui, disons-le tout de suite, ne sera pas heureuse. Le jeune couple est dépassé par les rivalités dont ils sont le jeu, entre les terribles Habsbourg et le calculateur empereur Napoléon III. Et Maximilien se révèle un homme décevant, à tous points de vue. C’est en faisant face à l’adversité que Charlotte aura finalement l’occasion de quitter les voies d’un chemin tout tracé…

 

Festival AngersBD 2018 : TieKo dédicace Hindenburg

Hindenburg – Tome 3 : Hindenburg – volume 3 – La foudre d’Ahota

Hindenburg TieKo (Dessinateur)

Patrick Cothias (Scénario)

Patrice Ordas (Scénario)

Présentation de l’éditeur

L’incendie qui éclaira l’Amérique. Diane est enfin parvenue à regrouper les héritiers d’Ahota. À présent, elle connaît la nature de l’adversaire que les nazis ont sélectionné afin d’imposer leurs volontés aux Américains. Elle tente d’avertir les gouvernements de la menace. Churchill et Roosevelt, d’abord dubitatifs, finissent par prendre conscience de la réalité du danger : la manipulation psychique est une arme et Hitler sait en user. Alors qu’un orage s’abat sur New York, le dirigeable Hindenburg approche de son mât d’amarrage. Dans son ventre, l’ultime affrontement se prépare.

Festival AngersBD 2018 : Queireix dédicace Alpha

Alpha premières armes, tome 5

A l’heure où les hyènes vont boire

Herzet (Auteur), Queireix Alain (Illustrations)

Présentation de l’éditeur

Alpha est décidé à aller au bout de sa vengeance. La piste du complot l’entraîne sur les traces de puissants mafieux russes. Et la CIA s’interroge : que faire de ce chien fou qui vient troubler la marche cynique de leurs affaires ?

Biographie de l’auteur

Au départ, l’histoire d’Alain Queireix est celle d’un passionné de bande dessinée, grand admirateur de William Vance et de Gérald Forton, qui voulait devenir dessinateur depuis l’adolescence. Mais le décès prématuré de son père l’oblige à prendre un détour, et à devenir agent commercial pendant quelques années. Il n’en oublie pas son rêve pour autant, et se fait la main en réalisant plusieurs albums non publiés, entre autres sur des scénarios courts de Frank Giroud. De case en case, il affine son style, jusqu’à aboutir à un résultat à la hauteur de ses ambitions : un dessin clair, lisible et fluide, classique mais sensuel, de nature à donner corps aux plus belles héroïnes. Une démarche qui tape dans l’oeil du scénariste Erik Arnoux, qui lui écrit sa première série, « Celadon Run », les aventures d’une belle espionne. Le duo récidive au Lombard avec « Ava Dream », autre héroïne – avocate, cette fois – aussi attirante que dynamique. La classe naturelle du dessin de Queireix lui permet de rejoindre l’aventure « All Watcher », dont il dessine deux tomes, et de continuer ensuite la collaboration avec Stephen Desberg dans « Miss Octobre ». De Tracy à Viktor, Queireix semble bien déterminé à continuer de nous fournir en héroïnes, avec la grâce et le talent qui le caractérisent.

 

25 Nov

Angers BD 2018

Auteurs attendus au 30 octobre 2018 (sous réserve de modifications):

* Auteurs présents sur un stand indépendant et pouvant conditionner la dédicace à l’achat d’un album.

** Lauréat du Prix des bibliothécaires du Département de Maine-et-Loire

Et toutes les infos pratiques ici !

23 Nov

« Luky Luke, un cow-boy à Paris », de Achdé & Jul

Lucky Luke « en frenchie dans le texte »

Il y a deux ans, le 70e anniversaire de Lucky Luke était célébré par l’arrivée d’un nouveau scénariste, Jul, aux côtés du dessinateur Achdé. Et par la sortie de l’album « La terre promise ». En 2018, ce duo est de retour avec « Un cow-boy à Paris », 80e album du cow-boy créé par Morris.

En 2016, Jul et Achdé évoquaient un savoureux dessin de Morris : en visite à Paris, Lucky Luke, prenant la Tour Eiffel pour un puits de pétrole, demandait à un Parisien effaré combien de litres il débitait ! Gageons que l’idée de « Un cow-boy à Paris » trottait déjà dans la tête de Jul à l’époque, et que nous découvrons aujourd’hui autour du symbole franco-américain majeur de la Statue de la Liberté.

Le principe du « poisson hors de l’eau » – c’est-à-dire d’un personnage placé dans un environnement qui lui est inconnu – avait permis à feu René Goscinny d’écrire quelques-uns des tout meilleurs albums de Lucky Luke : il suffit de repenser à Waldo Badmington, aristocrate anglais confronté à la rudesse de l’Ouest (« Le pied-tendre »), ou encore au quatuor de savants partis en expéditions vers les contrées inconnues du Wyoming (« Les collines noires »).

Depuis son arrivée en tant que scénariste de Lucky Luke il y a deux ans, Jul a redynamisé ce ressort comique, en y ajoutant sa touche personnelle : le renversement. Ainsi, si « Un cow-boy à Paris » commence par les tribulations d’Auguste Bartholdi, manière de « pied-tendre » à la française en Amérique, la grande trouvaille de l’album réside dans sa deuxième partie, lorsque c’est l’homme qui tire plus vite que son ombre lui-même qui devient le « poisson hors de l’eau » – sans mauvais jeu de mots, puisqu’on commence par découvrir qu’il souffre… du mal de mer ! Nous vous laissons le plaisir de découvrir les surprises et autres décalages auxquels Lucky Luke – devrions-nous dire « Lucien le veinard » ? – se voit confronté… comme l’usage du bidet dans une chambre d’hôtel de luxe !

Outre Bartholdi et l’apparition de Victor Hugo, Jul confronte Lucky Luke à un ennemi de la Statue de la Liberté, dont les idées et les méthodes trouvent aussi leur caisse de résonance dans l’actualité récente. Ainsi, « Un cowboy à Paris » est-il également une « fantaisie faisant appel au passé pour commenter le présent », selon la formule de René Goscinny pour la préface de la première édition des « Six voyages de Lone Sloane » de Philippe Druillet. Et aussi – et surtout – l’une des meilleures histoires de Lucky Luke, tous scénaristes confondus.

©Jean-Philippe Doret

Les aventures de Lucky Luke d’après Morris T8 « Un cow-boy à Paris »

Scénario : Jul

Dessins : Achdé

48 pages

Lucky Comics

18 Nov

Retour en image sur le 38ème salon du livre du Touquet

Du vendredi 16 au dimanche 18 novembre 2018

Salle des Quatre Saisons

Le rendez-vous littéraire et culturel incontournable au cœur de l’automne !!!!

Téléchargez le programme ICI

Pendant toute la durée du Salon :

Nouveautés 2018

Interviews surprises : un espace privilégié pour rencontrer un auteur
Un espace consacré au Polar / Thriller
Podiums des libraires
Tribunes Littéraires
Projections de films FIGRA
Exposition de planches originales en présence des auteurs Jean-Michel Delambreet Dominique Goubelle
Exposition « Montrez vos bobines ! » Archipop
Ateliers divers
Animations Enfants
Un village de stands

LES TEMPS FORTS du SALON

Vendredi 16 novembre

À partir de 9h30

En présence des auteurs étudiés en classe,

Remises des Prix Jeunesse par les primaires et les collégiens touquettoisen présence des lauréats.

Rencontredes collégiens de  Beaurainville,Etaples/mer, Hesdin, Le Touquet-Paris-Plage & Montreuil/mer

Tribuneslittéraires des lycéens de Berck/mer, Etaples/mer et Montreuil/mer

Vendredi 16 novembre, 20h30

Salle des Quatre Saisons

Avec Marie-Christine Barrault et Jean-Pierre Arbon

Soirée Musico Littéraire

La Fontaine Brassens

Tarifs : 20€ – 15€ (réduit)

Samedi 17 novembre

A partir de 10h : participez aux Podiumsdes libraires, Tribunes Littéraires, Projections FIGRA…

10h30 : Tribune littéraire « La vague à l’âme des mots»

11h30 : Discussion autour du livre « Être beau » de F. Deghelt et A. diCrollalanza

15H00 : Remises 

Prix des Jeunes Romanciers  (jusque 35 ans) :

–         des Lycéens,

–         du Public

–         du Jury

Coup de cœur de la Pause-Café attribué à Alice Ferney pour « Les Bourgeois »(Ed. Actes Sud)

Tribune des nominés

Dimanche 18 novembre

A partir de 10h : participez aux Podiums des libraires, Tribunes Littéraires, Projections FIGRA…

10h : Dictée organisée par le Lions Club (ouvert à tous)

10h15 : Table ronde par Monseigneur Bernard Podvin « La transmission :une histoire d’Amour » 

14h30 : Remise du Prix des Trouvères présidé par Patricia Castex-Menier (poète, écrivain)

Samedi – dimanche

Ateliers BD par Mister Box, « Le Manga »

Les auteurs :

Barbara Abel (polar), Philippe Alexandre, Marina Anca, Amélie Antoine (polar), Christophe Arneau, Béatrix de l’Aulnoit, Angélique Barbérat, Solène Bakowski (polar), Marie Christine Barrault, Manuel Bayeux, Boris Bergmann, Jean-Pierre Bocquet, Patricia Bouchenot-Déchin, Clarence Boulay, Daniel Bourdon, Sabine Bourgois, Antoine Candeille, Jean Capelain, Armelle Carbonel (polar), Jean Capelain, Patricia Castex Menier, Domitille Cauet, Marie-Hélène Chaplain, Alain Chapolin, Antoine Chereau (BD), Anne Chevalier Maho, Marc Citti, Isabelle Clément, Christelle Colpaert-Soufflet, Annabelle Combes, Michel Cool, Camille Cornu, Bernard Cornuaille, Paul-René Cousty, Patricia Crespo, Astrid di Crollalanza, Jean-Acier Danès, Suzanne Declercq, Nadia Decroocq, Frédérique Deghelt, Annie Degroote, Christian Delcambre, Didier Delincé, Ingrid Desjours (polar), Floryan Despres, Domitille Desrousseaux, Patrick Dréhan, Evelyne Dress, Christophe Dubourg (polar), Patrice Dufétel, Clara Dupont-Monod, Sébastien Durand-Viel, Marcel Félix, Mickaël Fenris (polar), Denis Ferdinande, Alice Ferney, Christophe Ferré, Jean-Louis Fournier, Luc Frémiot, Philippe Fumery, Réginald Gaillard, Bob Garcia (polar), Camille Gaudens, Pierre Gérard, André Gierens, Alfred Gilder, Sylvie Ginestet, Emmanuel Godo, Yves Guezou, Lydia Guirous, René Guitton, Laurence Hautekeur, Michel Hayart, James Holin (polar), Lenka Hornakova-Civade, Sylvine Hugé, Denis Jaillon, Ludovic Joce, Olivier Jochem, Régis Jonckheere, André Klein, Ingrid Klupsch, Mattias Köping (polar), Yannick Kujawa, Marco Lamensch, Caroline Laurent, Béatrice de Lavalette, Jean Le Boël, Hervé Lebeurre, Guillaume Lefebvre, Bernard Lecomte, Elsa Lemay, Fanny Letier, Laurent Loison (polar), Michaël Lonsdale, Patrick Lorphelin, Adrien Louandre, Sophie Loubière (polar), Jean-Christophe Macquet, Louis Malaune, Philippe Manœuvre, Richard Marimootoo, Guy Marseguerra, Eric Martini, Hervé Mineur, Salvatore Minni (polar), Astrid Monet, Bernadette Moriau, Thomas Mosdi (BD), Emmanuel Moses, Christian Navarro-Ferret, Gérard Nicolas, Aloïsia Nidhead, Donat Nobilé, Florence Noiville, Claire Norton, Père Jacques Noyer, Joëlle Ortega-Valverde, Jean-Claude Perivier, Jean-Marie Petitclerc, Stanislas Petrosky (polar), Laurence Peyrin, Valentine Picard, Emilie Piron, Bernard et Cécile Pivot, Père Bernard Podvin, Patrick Poivre d’Arvor, Philippe Popiela, Emmanuel Prost, Dominique Quélen, Louis Raffin, Jacques Ravenne, Anabelle Read, Emmanuelle Richard, Elisabeth Rivoire, Michel Rossi, Paul Sath, Patrick Scheyder, Jean-Pierre Souillart, Valentin Spitz, Christel Taisne, Catherine Ternynck, Yannick Tiesse, Michel Tillie, Gina Tran, Dominique Toursel, Philippe Valcq, Josiane Van Melle, Patrick S. Vast, Pierre-Jean Verhoye, Jean-Yves Vincent, Nigel Von Vooren, Bruno Vouters, Alain Wexler, Winoc (BD), Hélène Zeyer (BD)

Auteurs jeunesse
Mariannick Bellot, Sylvie Bocquet N’Guessan, Eric Callens, Nathalie et Yves-Marie Clément, Bertrand Crapez, Mélina Depecker, Hervé Giraud, Yaël Hassan, Rachel Hausfater, Michèle Hennion, Hervé Hernu, Hélène Kérillis, Liliane Lamarre, Laurent Simon, Juliette Martin, Fabien Merten, François-Xavier Poulain, Odile Santi, Elodie Soury-Lavergne, Jessy Ritz, Anne-Françoise Théréné, Sarah Turoche-Dromery, Anne-Marie Wisniewski, Josette Wouters

Horaires d’ouverture :

Vendredi 16/11 : 9h30 – 18h

Samedi 17/11 : 10h – 19h

Dimanche 18/11 : 10h – 18h

Cafés, Boissons, Restauration rapide sur place

17 Nov

Christophe Dubourg présente « Les Loups et l’agneau » au salon du Livre du Touquet Paris-Plage

 

Présentation de l’éditeur

Borg traque inlassablement sa princesse. Il a l’espoir de trouver en de très jeunes filles la pureté et l’innocence auxquelles il aspire tant. Mais, invariablement, ses proies le déçoivent. Surgit alors Slavko, son double diabolique. Lui se charge du sale boulot. Pour multiplier les chances de trouver une véritable princesse, Borg décide de gagner une grande ville : Caen. C’est là que son destin croise celui de Jean. L’homme est un ancien mercenaire aguerri rongé par les fantômes de son passé. Sa nouvelle cible ? Robert Chevallier. L’homme est marié et père d’Alice, huit ans et demi. En acceptant ce contrat, le tueur d’élite ne se doutait pas qu’à son tour, il deviendrait une proie.