26 Mai

Christian Gine au 20ème Festival BD de Montreuil-Bellay

Christian Gine adapte Sir Nigel de Conan Doyle…

Présentation de l’éditeur

Petit par la taille. Grand par le destin.

An de grâce 1349. Issu d’une noble famille de guerriers tombée en disgrâce, le jeune Nigel Loring va tenter de faire démentir le destin en prenant part aux côtés du roi d’Angleterre à la guerre de Cent Ans. De simple écuyer, il deviendra un illustre chevalier malgré sa petite taille, motivé par un courage sans faille et un sens aigu de l’honneur et du devoir. Tournois, ripailles et embûches seront son quotidien ; la gloire sera sa récompense.

S’il est moins connu que Sherlock Holmes, Sir Nigel n’en reste pas moins l’un des romans les plus passionnants d’Arthur Conan Doyle. Une aventure picaresque menée par un héros fin et subtil, loin des stéréotypes du chevalier sans peur et sans reproche, à redécouvrir en BD grâce aux talents conjugués de Roger Seiter et Christian Gine.

 

20ème Festival BD de Montreuil-Bellay, retour en images

Pour sa 20ème édition, le festival BD de Montreuil-Bellay a mis les petits plats dans les grands, avec un plateau d’auteurs exceptionnel et une affluence public record !

Liste de tous les invités : BRUN Cécile – (ATELIER Sento),
CAPO Bernard, COINTAULT Christophe, DEDO, DE GROOT Bob, DUVOISIN Marie, EMERIAU Tony,
GARCIA Bob, GINE Christian, IVARS Eric, JUSZEZAK Erik, KARENSAC, LAUDRAIN Thierry, LE BERRE Eric,
LUGUY Philippe, MARTIN Olivier, MICHEL Guy,  NISHI J.P., NOUVEAU, PESCH J.L.,PICHARD Olivier – (ATELIER Sento),
POUPARD Jean Charles, RIDEL Curd, RODRIGUE, ROLLIN Lucien, ROUX Mickael,
SAINT LO Justine, SOURYA, TAMAÏ Yukio, ULLCER, VACHEZ Anaïs, WELDOHNSON, WIDENLOCHER, ZERRIOUH

ATELIER SENTO 2019

Brun (Atelier Sento)

CAPO 2019

Capo

COINTAULT 2019

Cointault

DE GROOT 2019

De Groot

DEDO 2019

Dedo

DUVOISIN 2019

Duvoisin

Emeriau 2018

Emeriau

GARCIA Bob

Garcia

GINE 2019

Gine

IVARS 2019

Ivars

JUSZEZAK 2019

Juszezak

KARENSAC 2019

Karensac

LAUDRAIN 2019

Laudrain

LE BERRE 2019

Le Berre

LUGUY 2019

Luguy

MARTIN 2019

Martin

MICHEL 2019

Michel

NISHI 2019

Nishi

NOUVEAU 2019

Nouveau

PESCH

Pesch

PICHARD Olivier

Pichard

POUPARD 2019

Poupard

RIDEL 2019

Ridel

RODRIGUE bis 2019

Rodrigue

ROLLIN 2019

Rollin

ROUX 2019

Roux

SAINT-LÔ 2019

Saint Lô

SOURYA 2019

Sourya

TAMAÏ 2019

Tamaï

ULLCER 2019

Ullcer

VACHEZ 2019

Vachez

WELDOHNSON 2019

Weldohnson

WIDENLOCHER 2019

Widenlocher

Zerriouh 2019

Zerriouh

Bob de Groot au 20ème Festival International BD de Montreuil-Bellay

Invité prestigieux du festival…

Il commence comme scénariste et dessinateur de bandes dessinées, puis confiera plus tard le dessin à d’autres dessinateurs. Après avoir produit plus de 300 pages de bandes dessinées pour des magazines, il s’allie avec Turk pour se spécialiser petit à petit comme scénariste. Ensemble, ils ont collaboré à trois séries :

(extrait de sa page wikipedia)

Tout ce que vous avez toujours rêvé de savoir sur Bob de Groot (ou presque) est ici !

Zoom sur Yannick Bonnant, LE passionné de BD !

« Lire délivre » a recontré Yannick Bonnant, un authentique passionné de BD, au 20ème Festival BD internationale de Montreuil-Bellay.

Yannick écume les plus grands salons de BD (Angoulême, Quai des bulles, etc.) depuis des années pour proposer son travail au public et participer à une meilleure connaissance des auteurs de BD qu’il adule.

Pour cela il a créé la revue « Tonnerre de Bulles » dont chaque numéro est entièrement consacré à un monstre sacré de la BD, à travers des interview, témoignages exclusif, BD et/ou dessins originaux.

Entrez dans les coulisses de la BD avec Yannick Bonnant et guettez ses apparitions sur les Festivals BD, vous ne le regretterez pas !

Plus d’infos sur le site Brestenbulle

21 Mai

Buck Danny T56 « Vostok ne répond plus » Scénario : Frédéric Zumbiehl Dessins : Gil Formosa

Buck Danny ne répond plus ?

La dernière planche de « Vostok ne répond plus », dernier tome en date de la série régulière, nous montre un Buck Danny en plein doute. Une véritable rupture dans la saga d’un personnage qu’on avait toujours connu en héros pur et dur, ballotté ici entre thriller bactériologique… et intrigue sentimentale.

Dans « Les Fantômes du Soleil Levant » et « L’Ile du Diable », la série parallèle Buck Danny Classic a certes remis à l’honneur les deux premières figures féminines de la saga dessinée du pilote américain rencontrées pendant la Guerre du Pacifique, à savoir Susan Holmes, la première alliée, et Miss Lee, la première ennemie.

Mais l’adversaire récurrente de Buck Danny reste bel et bien Jane Hamilton, alias Lady X. Une longue relation « d’amour et de haine, mais qui ne regarde que moi », disait-elle dans l’album « Mission Apocalypse » en 1983.

Mais si Buck Danny ignore encore que sa meilleure ennemie est à l’œuvre, son coeur chavire à la rencontre de la virologue Natalya Shemyova, notamment au fil d’une conversation intime sur fond d’aurore boréale. Mais à la fin de cette première partie, le pronostic vital de la belle Russe est engagé.

Ainsi, imaginons pour « Vostok ne répond plus » les questions traditionnelles de fin de chapitre chères à Jean-Michel Charlier, feu le scénariste historique de la série : Natalya survivra-t-elle ? Le monde échappera-t-il à l’effroyable menace bactériologique ?… Et surtout, pense-t-on en refermant cet album, comment réagira Buck Danny en fonction de l’évolution de l’état de santé de Natalya Shemyova ? Nous le saurons donc dans le prochain album, intitulé « Opération Vektor ».

En attendant, le troisième diptyque de Buck Danny Classic, entamé au printemps 2018 avec « Opération Rideau de Fer », connaîtra sa conclusion le 7 juin prochain, avec la sortie de « Alerte Rouge ».

©Jean-Philippe Doret

 

Buck Danny T56 « Vostok ne répond plus »

Scénario : Frédéric Zumbiehl

Dessins : Gil Formosa

48 pages

Editions Dupuis 

16 Mai

« Le chalet bleu » Scénario et dessins : Jean-Claude Servais

Alice au pays des merveilles de Servais

Pour sa dernière parution en date chez Aire Libre, Jean-Claude Servais offre sans doute l’un de ses voyages les plus personnels, au coeur de ses multiples passions et, aussi d’un événement intime.

En 2017, Jean-Claude Servais est devenu grand-père. Une joie personnelle qui ne pouvait laisser indifférent cet auteur toujours sensible aux soubresauts des âmes et aux chants de la nature.

Pour cette histoire, il nous conte le cheminement d’Alice, jeune fille rebelle décidée à échapper au destin corseté que lui prévoit sa famille, pour partir à la découverte de la mystérieuse Vallée aux Loups, telle que décrite dans les contes écrits par son grand-père. Là-bas, elle rencontrera un garçon qui ne vieillit pas et vivra son amour et sa maternité hors du monde au rythme des saisons (qui chapitrent cet album) et des âges de la vie, à l’écoute des murmures de la forêt.

Enfance différente, forêt entre réalité et onirisme, lutins, animaux, sculpture philosophe, quête d’identité et d’amour… Si Jean-Claude Servais offre de nouvelles variations des plaisirs et thèmes qui jalonnent une oeuvre profondément humaine, il choisit de le faire en dévoilant un élément essentiel de son intimité de créateur : le chalet bleu dans lequel il se retire, en bord d’étang et entouré de la forêt, pour rêver et construire ses histoires… Un havre de paix devenu dans cet album refuge du grand-père d’Alice, puis d’Alice elle-même.

A la fin de cette histoire qui se lit comme un poème aux images magnifiques, la petite fille rebelle fascinée par les contes de son grand-père est elle-même devenue grand-mère. La boucle est bouclée pour Jean-Claude Servais, qui a vu naître en 2017 ses deux petites-filles à quelques mois d’intervalle. Soyons sûrs qu’il les emmènera un jour dans son refuge intime de créateur pour leur conter l’histoire de ce chalet pas comme les autres, avec la forêt et ses légendes pour témoins.

©Jean-Philippe Doret

« Le chalet bleu »

Scénario et dessins : Jean-Claude Servais

92 pages

Aire Libre – Dupuis

02 Mai

6 Heures WEC de Spa-Francorchamps… le rêve et la réalité avec Jean-Luc Delvaux

Interview réalisée Festival International de la BD de Liège, 24e édition (2017). Extrait de l’exposition « Liège, terre de BD »: interview de Jean-Luc Delvaux

 

Bio extraite de son blog

« UN PEU D’HISTOIRE…

Né en 1970, Jean-Luc Delvaux dessine depuis sa plus tendre enfance. Passionné d’automobiles, c’est d’abord celles-ci qu’il représente avant de les mettre en scène dans de petites histoires. Il effectue alors des études d’illustrateur à St Luc Liège.

Il aime redonner vie aux ambiances des années 50′-60′ dans un style influencé par les maîtres de la bande dessinée qu’il dévorait dans son enfance; Tillieux, Franquin, Will…

Il réalise deux albums pour les Editions Lefrancq avec pour héros « Le Marquis »: Le truand oublié en 1995 et DS irae en 1997.

Il collabore à plusieurs magazines en tant qu’illustrateur et principalement à Gazoline.

Avec son ami Thierry Dubois, il crée « les enquêtes de Jacques Gipar » dans le cadre de la collection « La Route bleue » aux éditions Altaya. »

 

Jean-Luc Delvaux, dans l’exposition « Traces de Gommes » de Mamedy…

(Photos extraites de sa page Facebook)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6 Heures WEC de Spa-Francorchamps… le rêve et la réalité, avec Christian Papazoglakis

Christian Papazoglakis, biographie extraite de bédéthèque

Christian Papazoglakis est né à Bruxelles en 1969. À la sortie de l’Institut Saint-Luc, il fut la co-créateur du groupe pluridisciplinaire Artzoo Graphic en 1991. Il rejoint le collectif indépendant Hécatombes le temps de quelques albums collectifs auto-produits, où il rencontre Nikola Witko qui scénarisera Les Bijoux de famille (Requins Marteaux 2000) et Slots (Requins Marteaux 2001). Il travaille à partir de 1998 comme assistant de Jean Graton sur la série Michel Vaillant, puis rejoint chez Graton Editeur le Studio Graton, avec Robert Paquet et Nedzad Kamenica, pour rendre en charge les dessins de la série et la restauration du catalogue jusqu’en 2009. Graton Editeur crée la collection « Essai libre » pour publier en 2007 La Station indienne, un roman graphique autour de l’automobile. Paquet, Kamenica et Papazoglakis se regroupent en 2010 sous le nom de « Studio paKap » pour travailler sur leurs propres productions graphiques, bd, illustrations et photomontages mécaniques.

Toute l’actualité de Christian Papazoglakis sur son site personnel

6 Heures WEC de Spa-Francorchamps… le rêve et la réalité, avec Clovis

 

Fric-frac à Francorchamps, (scénario de Paul Ide, dessin de Clovis), Dargaud, 1988. Quand Claude Viseur, alias Clovis, rendait hommage à Spa-Francorchamps… Le passé et le présent se rejoignent dans cette bande dessinée (scénario de Paul Ide, dessin de Clovis) qui rappelle au 4ème plat : « Il a été tiré de cet ouvrage 300 exemplaires au format 29 x 42 cm. Ces exemplaires, signés et numérotés par les auteurs, constituent l’édition originale. » Pub pour TOYOTA.

Tandis que se jouent les 6 Heures WEC de Spa-Francorchamps, les Toyota n°7 et n°8 semblent irrésistibles…

Biographie sommaire extraite du site bédéthèque

Clovis (Né le 26/04/1946, mort le 19/07/2018).

 »Tout petit à l’école, j’étais puni quand je dessinais dans mes cahiers. Maintenant je suis payé pour le faire. Que rêver de mieux? ». En 1967 Claude Viseur entre dans la vie professionnelle et débute dans le dessin animé aux Studios Belvision à Bruxelles (Astérix avec Uderzo et Goscinny, Lucky Luke avec Morris, Tintin avec Hergé….). C’est à cette époque qu’il choisit le nom de CLOVIS (abréviation de son prénom et de son nom). Passionné depuis toujours de sports mécaniques, il apporte sa collaboration à plusieurs magazines belges. En 1974 il rencontre Jean Graton et rejoint son équipe où il devient responsable de la réalisation des voitures de Michel Vaillant. Il intègre le milieu automobile et réalise de nombreux dessins pour des sponsors, publications et sociétés. En 1981 il quitte le studio Jean Graton pour se consacrer exclusivement à l’illustration (bandes dessinées, planches humoristiques , réalistes et publicitaires). En 1990 il crée la société CAR-toon qui édite et vend ses créations en tirages limités, cartes postales, posters et portfolios. Depuis 1998 il délaisse le milieu publicitaire pour mieux répondre aux demandes de particuliers et de sociétés qui veulent s’offrir une peinture sur toile de leur bolide préféré. Les éditions DPPC consacrent un livre sur ses 25 ans de carrière. Membre du groupe Artist’Auto, il participe à de nombreuses expositions en Belgique et à l’étranger et devient un véritable  »mercenaire » du dessin automobile…