15 Jan

Le Bordeaux Bar de New-York ou la nouvelle histoire d’amour…des vins de Bordeaux

« Welcome to the Bordeaux Bar ! » A peine ouvert et déjà un succès à New-York. Une délégation de 8 Bordelais a inauguré ce mardi soir cette vitrine de Bordeaux dans la cité de la « grosse pomme »

Ouverture du Bordeaux Bar de New-York © CC

Le « Bordeaux Bar » au Carlton à New-York© Christophe Chateau

Ce n’est pas un bo…bard. C’est the « beau bar » or the « Bordeaux Bar » !

Il vient d’ouvrir à New-York, non loin de l’Empire State Building, et a été inauguré hier soir par une délégation de 8 Bordelais, notamment du CIVB, qui ont fait spécialement le déplacement pour « the event » !

Intérieur du bar à vin à New-York. Crédit photo: Will Cadena

L’intérieur du Bordeaux Bar de New-York-Osez Bordeaux©Will Cadena

 Le Conseil Interprofessionnel du vin de Bordeaux (CIVB) a signé un partenariat avec le chef Gascon Laurent Manrique pour ouvrir ce bar à vin en plein coeur de Manhattan, dans les locaux de l’hôtel Carlton. Il n’ y a pas de nouvelle histoire d’amour hormis celle des vins de Bordeaux.

Laurent Manrique (Wikipedia)

http://laurentmanrique.com/

Pour Laurent Gapenne, Président de la Fédération des Grands Vins de Bordeaux, c’est la nouvelle opportunité à ne pas manquer: « on va développer l’image des vins de Bordeaux, dans un lieu magnifique à New-York. On va avoir une présence continue avec ce bar à vins comme on l’a déjà fait ; nos viticulteurs vont pouvoir organiser ici des dégustations tout au long de l’année. C’est un lieu stratégique pour nous exporter et faire découvrir Bordeaux et ses vins de qualité. »

Dans cette « ambassade », seuls des vins de Bordeaux et de Gironde seront proposés. Les professionnels du monde du vin bordelais pourront aussi y recevoir des clients.

Et d’ajouter: « Le marché ici, c’est 25 millions de bouteilles avec une augmentation de 11% en 2012. C’est un marché qui se développe sur le coeur de gamme. Le prix moyen de la bouteille de ce coeur de gamme c’est 15 $. Le marché est en train de se structurer. On est en plein dans le plan Bordeaux Demain en valorisant et en associant viticulteurs et négociants de la place de Bordeaux. »

08 Jan

C’est plus drone vu du ciel !

 « Vers l’Excellence »…C’est le leitmotiv qui guide l’homme aux 4 grands crus classés du Bordelais, le seul au monde à posséder 40 châteaux.C’est aussi le nom du drone chargé d’améliorer, de bichonner ses 4 grands vignobles. Rien n’est trop beau pour Bernard Magrez qui s’est toujours intéressé aux nouvelles technologies.

 

« Vers l’Excellence »: le drone au dessus du château Pape Clément à Pessac

 Voici les tâches des drones de mars à août pour les grands crus classés de Bernard Magrez:

– Caractérisation et répartition des maladies et carences : outil d’aide à l’identification des zones concernées et à un travail de traitement ou de fertilisation.

– Caractérisation et répartition des adventices : outil d’aide à l’entretien des sols et à la définition d’un programme de gestion de l’enherbement..

– Évaluation du stress hydrique : outil d’aide à l’identification des zones concernées et de prise de décision de travail des sols et d’intensification des travaux en verts.

– Création de cartes d’activité chlorophillienne ou NDVI (Normalized Difference Vegetation Index) : l’indice NDVI est corrolé à la vigueur de la plante. Les applications sont multiples dans la gestion: de la fertilisation, de l’entretien des sols, des travaux en vert, de la taille, et de la récolte (zonage des parcelles) .

– Infra rouge pour mesurer la maturité du raisin :

Vendanger par zonage parcellaire ; chaque segment de parcelle à maturité optimale, constituer des cuves plus homogènes, mieux adapter les itinéraires de vinifications à la qualité de la récolte.

Bernard Magrez cultive l’excellence. (photo AFP)

De novembre à mars:

– Mesure des pentes d’écoulements : aide à la décision pour le drainage des parcelles et l’entretien des sols.

– Rapport des pieds de vigne défaillants : aide au comptage et à la prise de décision de complantation ou de renouvellement des parcelles.

– Mesure de surfaces complexes : aide aux relevés parcellaires de zones accidentées ou très découpées.

A voir à l’oeuvre prochainement dans le ciel pessacais (château Pape Clément, grand cru classé de Graves), dans les airs de Saint-Emilion (château Fombrauge, grand cru classé), dans les cieux de Sauternes (château Lafaurie Peyraguey, 1er grand cru classé) et du Médoc (château La Tour Carnet, grand cru classé 1855 en Haut-Médoc).