13 Juin

Les livres des 24 Heures du Mans 2018 : « Le Mans Pit-lane », de Lucie Hodiesne et Jean-Claude Baudier

Passionné de course automobile et en particulier des mythiques 24 Heures du Mans, Jean-Claude Baudier réalise depuis qu’il a quitté sa profession d’architecte d’intérieur, d’incroyables dioramas mettant en scène des moments historiques, comme de véritables instantanés photographiques ou le détail compte autant que le sujet principal. « J’aime ajouter des clins d’oeil et de l’humour. C’est une véritable mise en scène à chaque fois, comme ce gamin qui shoote dans un ballon… et un peu plus loin une vitre brisée à la fenêtre d’un bâtiment. »

Avec ces dioramas, Jean-Claude Baudier s’est constitué une clientèle de passionnés et de fidèles « Chaque diorama est accompagné d’un livre complet qui explique en détail tous les éléments du puzzle photographiés sous tous les angles. Les habitués sont impatients de découvrir mon prochain diorama et s’arrachent ses petits livres tirés à 100 ex. Vu le tirage, on se doute bien que je ne fais pas ça pour l’argent mais plutôt pour partager ma passion. »

Car finalement tout n’est qu’une affaire de passion. Jean-Claude est intarissable dès qu’il s’agit d’évoquer ses souvenirs des 24 Heures du Mans et ses rencontres avec des pilotes ou personnalités de légende.

Mais Jean-Claude rêvait de faire un autre livre, consacré à tout ce qui se passe dans la pit-lane (située sur la ligne droite des stands, c’est l’endroit stratégique où les teams et les mécaniciens ont leurs stands permettant aux pilotes l’accès direct à la piste).

L’idée se transformera en réalité quand une jeune photographe surdouée à la vingtaine pétillante, Lucie Hodiesne, vient frapper à sa porte pour effectuer un simple stage d’étudiante. Direction Le Mans, avec une mise en garde « Je te préviens, une fois que tu auras mis un doigt dans cet engrenage, tu ne pourras plus t’en passer ! » Jean-Claude parle en connaissance de cause, lui qui compte une trentaine de participations à la course et qui ne raterait pour rien au monde la moindre édition !

Lucie est aussitôt fascinée par cet univers qu’elle ne connaissait pas. Jean-Claude est immédiatement bluffé par les premières photos en noir et blanc que réalise Lucie. Personne n’a jamais photographié la « vie » de la pitlane de cette façon, en restituant tour à tour l’émotion, la tension, la passion et le suspense de la course.

A l’arrivée, un livre atypique et sauvage « Le Mans Pit-lane » tiré à 775 exemplaires et un coffret en série limitée à 200 exemplaires contenant le livre et deux photos originales dédicacées !

Lucie confie « Ce n’est que ma troisième édition des 24 Heures du Mans. Jean-Claude avait raison, c’est désormais un rendez-vous incontournable pour moi ». Et déjà, sur le ton de la confidence, un autre livre en préparation, sur un autre sujet toujours en relation avec l’univers de l’automobile. Vivement !

En attendant, rien d’étonnant à ce que l’on retrouve Jean-Claude et Lucie, deux amis et complices à travers leur passion commune pour la photographie et la course automobile, en dédicace à l’espace officiel de l’ACO au village des 24 Heures du Mans !!

 

 

Jean-Claude Baudier répondait déjà aux questions de « Lire délivre » lors d’un vernissage consacré à l’ouvrage.

 

 

Les Livres de 24 Heures du Mans 2018 : « Les pilotes belges aux 24 Heures du Mans », de Lucien Beckers

C’est peu dire que les pilotes Belges ont marqué les 24 Heures du Mans. Lucien Beckers leur rend hommage à travers un beau livre préfacé par Pierre Fillon, le Président de l’Automobile Club de l’Ouest !

 

Les pilotes belges aux 24 Heures du Mans – Edition luxe, Lucien Beckers

Double couverture indépendante, incrustée de deux médailles émaillée de 5cm de diamètre. L’une représente le logo « 101 Belgians » et l’autre le premier logo (1955) de l’Equipe Nationale Belge

Jacky Ickx, Monsieur Le Mans, et l’élégant Olivier Gendebien, cumulent 10 victoires aux « 24 Heures du Mans ». Ils sont tous les deux membres du prestigieux « Hall of Fame de la course ». Ils font partie des 8 pilotes à avoir gagné au moins 4 fois la plus célèbre course d’endurance au monde. C’est une très belle illustration de la passion, de l’abnégation, du talent et de la réussite des pilotes belges au Mans. Au volant des voitures jaunes, couleurs nationales obligent, mais aussi recrutés par les plus grands constructeurs, les « Belges » ont contribué à écrire parmi les plus belles pages du grand roman « 24 Heures du Mans ».

C’est justement à travers ce bel ouvrage, écrit par un passionné Lucien Beckers, inspiré par le parcours de sa sœur Christine, quatre participations aux 24 Heures et lauréate de la Coupe des Dames, que vous pourrez découvrir ou redécouvrir les portraits de tous ces talentueux pilotes. Souhaitons maintenant que la jeune génération, élevée à l’ombre du légendaire circuit de Spa- Francorchamps, par ses prouesses, incite à l’écriture d’un deuxième tome de l’aventure des « Belges au Mans ».

Pierre FILLON Président de l’Automobile Club de l’Ouest

Préfaces de/Voorwoord van Thierry Boutsen & Pierre Fillon (président ACO)
101 pilotes belges
6 artistes : Clovis-Pierre Englebert – Benoît Deliège – Nicolas Cancelier – Yahn Janou – François Bruère.
Anecdotes pilotes.
Les « Autres Belges »
« Et eux, sont-ils Belges? »
Anecdotes des fans
Tableaux complets de tous les résultats des 101 pilotes belges de 1923 à 2017

 

 

11 Juin

Les livres des 24 Heures du Mans 2018 : « Les 24 Heures du Mans, 150 aquarelles de Yahn Janou »

« Les 24 heures du Mans – 150 aquarelles de Yahn Janou« , Glénat, le 30 mai 2018

Textes de Frédéric Bourrigaud et de Bruno David.

Présentation de l’éditeur

Depuis 1923, chaque année durant 24 heures, de jour comme de nuit, quelles que soient les conditions météorologiques, pilotes et équipes s’affrontent. Qu’il s’agisse de professionnels ou d’amateurs, au volant de voitures de différentes catégories, tous ont pour défi de parcourir le maximum de kilomètres en 24 heures. L’artiste Yahn Janou nous fait découvrir l’histoire de la course à travers ses aquarelles.
Plus que la ligne des voitures de course, c’est avant tout la compétition que l’artiste exprime : dépassements, ravitaillements, courbes, dans toutes ces scènes, son travail respire la tension de la course. Ses toiles colorées traduisent puissance et énergie, dans un style libre et précis et plongent le spectateur dans un monde coloré, en action. Ses aquarelles représentent les 85 voitures victorieuses et les pilotes vainqueurs, dont Tom Kristensen, Jacky Ickx, Derek Bell, Yannick Dalmas, Henri Pescarolo, Olivier Gendebien, Woolf Barnato, Luigi Chinetti, Phil Hill ou encore Graham Hill.
On retrouve également dans ses peintures les spécificités du circuit, avec son départ en épi ou la passerelle Dunlop, mais aussi des portraits de personnalités qui ont marqué l’histoire des 24 Heures, comme Charles Ernest Faroux, créateur de la course avec Georges Durand, John Wyer, directeur de l’écurie Gulf, ou Jean Rondeau, Manceau et vainqueur de l’épreuve sur sa création. L’artiste nous fait également redécouvrir les huit grandes marques qui ont inscrit leur domination au fil des décennies : Bentley, Alfa Romeo, Jaguar, Ferrari, Ford, Porsche et Audi.
Ce superbe carnet d’aquarelles rend hommage à cette course incontournable.

 

 

 

05 Mai

La Belgique et l’automobile : une histoire de passion. Un beau livre sur APAL, le dernier constructeur auto belge !

La Belgique et l’automobile, c’est une histoire de passion.

Claude Yvens et Christophe Gaascht consacrent un livre passionnant à la saga mouvementée de la marque APAL, témoin d’une époque révolue où le talent pouvait s’exprimer à travers les expériences les plus diverses.

Présentation de l’éditeur

Avec plus de 6000 autos construites de façon quasi artisanale durant une trentaine d’années et grâce à la technique du polyester, APAL a été une des marques belges les plus prolifiques.

Née dans l’enthousiasme et l’insouciance des années soixante, la marque liégeoise APAL a connu des fortunes diverses. Les débuts prometteurs du Coupé, l’éclat éphémère de la Formule Vé et la célébrité consacrée du Buggy ne font cependant pas oublier l’insuccès d’autres modèles tels que l’Horizon ou l’APAL Francorchamps ainsi que les collaborations hasardeuses avec les grands constructeurs.

Avec plus de 6000 autos construites de façon quasi artisanale durant une trentaine d’années et grâce à la technique du polyester, APAL a été une des marques belges les plus prolifiques.

APAL, c’est aussi le portrait d’une époque où les rêveurs passionnés avaient encore droit au chapitre pour autant qu’ils disposent d’un certain talent et du sens des affaires.

 

 

03 Mai

Bientôt un beau livre sur « Rebellion Racing aux 24 Heures du Mans » !

 

Lors du salon « Lire à Limoges » 2018, Bob Garcia, interviewé par 7ALimoges, présente son prochain livre, loin du polar et de l’univers de Hergé : « Rebellion Racing aux 24 Heures du Mans » !

L’équipe Suisse a gagné le championnat du monde FIA WEC dans la catégorie LMP2 lors de la saison 2017, une performance dans une concurrence particulièrement relevée…

Le « beau livre » est annoncé pour les 24 Heures du Mans 2018 !

 

02 Mai

Honneur aux pilotes Belges : un livre et une exposition dans le cadre magnifique d’Autoworld à Bruxelles !

Ce week-end, « lire délivre » vous emmène sur le mythique circuit automobile de Spa-Francorchamps pour la première manche de la « super saison » WEC 2018-2019. L’occasion de mettre en lumière les grands pilotes belges (à Spa et sur les autres grands circuits du monde).

Le livre « Les Belges aux 24 Heures du Mans » compte 101 pilotes belges, et est publié à 101 exemplaires ! Un ouvrage déjà collector !!

Description

Depuis 1923, une belle histoire commune s’est construite entre les Belges et la plus grande course du Monde. 101 pilotes et 296 participations, ont ramené 12 victoires au classement général, 24 podiums 48 victoires de classe et une coupe des Dames. Une fameuse moisson, on en conviendra ! Les Swaters, Beurlys, Bianchi, Frère, Gendebien, Mairesse, Rousselle ou Dubois furent les fers de lance de la première armada jaune.

La seconde vague n’eut rien à lui envier, avec des noms comme Ickx, Boutsen, Dieudonné, van de Poele, Duez, De Drijver, Witmeur, Libert, « Christine » Beckers, Regout et bien d’autres.

A l’occasion de la sortie du livre, l’exposition « Les Belges au Mans » (soutenue parla section belge de l’Automobile Club de l’Ouest) qui sera présentée dans le cadre magnifique d’Autoworld en mai et juin 2018, tentera de leur rendre hommage en présentant au public quelques-unes des voitures qui ont contribué à la réalisation de leurs exploits. On peut déjà annoncer une Peugeot 905, une Argo-Porsche, une Porsche 934, une Shelby 350GT etc… Plusieurs automobiles emblématiques de l’épreuve mancelle, exposées habituellement au Musée du Mans, viendront compléter ce magnifique tableau.

05 Avr

Circuit Paul Ricard : Les Seigneurs de la F1, de Daniel Ortelli

Le célèbre circuit Paul-Ricard du Castellet fait peau neuve pour accueillir le premier Grande Prix de Formule 1 le 24 juin 2018. Un événement ! si l’on pense qu’il n’y a pas eu de Grand Prix de F1 en France depuis 2008 !

Gilletta Edition profite de l’occasion pour présenter un beau livre « Circuit Paul Ricard : Les Seigneurs de la F1 », sorti le 1er mars 2018. De Daniel Ortelli, de Daniel Ortelli, avec la contribution de Bernard Asseta, de Bernard Cahier et de Paul-Henri Cahier pour les photographies.

Présentation de l’éditeur

Alors que le circuit Paul-Ricard se prépare à accueillir de nouveau un Grand Prix de France de Formule 1, 28 ans après la dernière édition, ce livre propose de faire l’inventaire détaillé, grâce à de nombreuses interviews exclusives, de tout ce qui a contribué à transformer le premier circuit moderne de F1 en un circuit de légende du sport auto et moto, capable de se réinventer à échéances régulières. La première partie, illustrée par de nombreuses photos d’époque, revient sur l’histoire à rebondissements du circuit Paul-Ricard, depuis les premiers coups de pelle et de bulldozer dans la garrigue provençale, par le génial inventeur du pastis. La seconde partie est un retour en texte et en images sur les 14 éditions du GP de France de F1au Castellet, de 1971 à 1990, et leurs dix vainqueurs… dont huit champions du monde de F1 !

Biographie de l’auteur

Né à Cannes dans une famille de garagistes et de pilotes, Daniel Ortelli a assisté à son premier GP de F1 à l’âge de dix ans, sur le circuit Paul-Ricard, puis il est devenu journaliste à l’Agence France Presse (AFP), couvrant notamment des Jeux olympiques (Albertville, Sydney) et des Coupes du monde de football 1998, 2002) et de rugby (1999). En charge de la rubrique sport auto/moto de l’AFP (2006- 2016).

07 Fév

« Le Mans Pit Lane » au Salon Rétromobile 2018 !

 

58a02e5ec5384

« Le Mans Pit Lane » est un magnifique livre de photos noir et blanc prises par une jeune photographe surdouée, Lucie Hodièsne, lors des « 24 heures du Mans » depuis la fameuse « allée des stands », et réalisé par le passionné d’automobiles Jean-Claude Baudier !

Une façon originale et unique de découvrir les coulisses d’une course mythique depuis un lieu de rencontre des pilotes, mécaniciens, ingénieurs, journalistes, etc. Un « beau livre » incontournable, qui s’adresse autant aux passionnés d’automobile qu’aux passionnés de photographie !

IMG_5282 IMG_5283

IMG_5287 IMG_5290

JC et Lulu

Le livre est référencé sur le très prestigieux site de l’ACO !

Suivez aussi les actualités de Lucie Hodiesne et de Jean-Claude Baudier sur leurs pages Facebook respective ! Bien d’autres surprises à découvrir…

 

Michel Vaillant présente les « Art Strips Box » au Salon Rétromobile 2018 !

IMG_5295

Inutile de présenter le célèbre et inusable pilote de course Michel Vaillant !

A plus de 60 ans, il reste un éternel vainqueur et ses héritiers n’en finissent pas de nous surprendre en inventant de nouvelles façons de présenter et de mettre en valeur son oeuvre.

Voici le « Michel Vaillant Art Strips Box », un somptueux retraçant la saga Michel Vaillant, présenté au Salon Rétromobile 2018 par Jean-Louis Dauger !

IMG_5292

IMG_5293

IMG_5294

Plus d’infos sur les Michel Vaillant Art Strips ici !

 

31 Jan

Beaux livres et Concept Cars : Festival Automobile International 2018 !

1000-Concept-Cars

Les beaux livres sur les « Concept Cars », tels que ce « 1000 Concept Cars » de Reinhardt Lintelmann, paru en mars 2009. Ces voitures expérimentales produites en très peu d’exemplaires (généralement un seul), permettent de développer des technologies, des desings et des modes d’utilisation nouveaux.

Ils ont également leurs événements qui provoquent l’engouement du public et permettent aux constructeurs de sonder leurs réactions avant de lancer un projet réel.

« lire délivre » a visité pour vous « L’exposition Concept Cars & Desing Automobile » qui se tient aux Invalides du 31 janvier au 4 février 2018 au « Festival Automobile International ».

IMG_4949

IMG_5036

Les passionnés et la grand public pourra y découvrir les prestigieux Concept Cars français et étrangers de MacLaren, Lamborghini, Ligier, Renault, Peugeot, etc.

Quelques joyaux…

IMG_4971 IMG_4973IMG_4974 IMG_4978 IMG_5028 IMG_5034

« Lire délivre » a également rencontré le Français Anthony Jannarelly, designer en chef de W Motors et l’homme qui a imaginé un étonnant roadster de style néo-rétro, inspiré par les roadsters des années 1950 et 60 dont l’incontournable AC/Shelby Cobra ou la Ferrari 250 Testa Rossa, fabriqué à… Dubaï !

IMG_4963 IMG_4962IMG_4964 IMG_4966 IMG_4967 IMG_4970

Plus d’info ici !

Et surtout, sur le site de Marcassus Sport, qui commercialise ces voitures de rêve !!