18 Jan

Coup d’envoi de la saison de ski de Gavarnie ce vendredi

©MaxPPP / Cottereau Fabien

C’est parti ! Il aura fallu patienter presque un mois entre la date initialement prévue (21 décembre) et celle du véritable lancement ce vendredi 18 janvier pour la station de Gavarnie-Gèdre. Une ouverture partielle sur le bas du domaine.

5 pistes sont ouvertes sur les 29 que compte la station depuis ce vendredi. 4 pistes vertes et 1 bleue. 3 téleskis sont en fonction ainsi que le télésiège de Labas.
Le froid est arrivé ce qui a permis de faire tourner à bloc les canons à neige. L’offre unique de forfait jour à 16 euros convient aux débutants et aux familles.
Les skieurs plus aguerris devront encore attendre pour profiter des 5 pistes noires et des 9 rouges du domaine skiable. Peut-être dès ce week-end, si la neige annoncée est vraiment au rendez-vous et que les techniciens aient le temps de les préparer.
Pour en savoir les conditions d’ouverture de Gavarnie-Gèdre.

02 Jan

Pyrénées : attrapez vos jumelles, il faut compter les Milans royaux

©Maxppp / Jean-Luc Flémal

Comme chaque année, un comptage hivernal des Milans royaux est organisé à travers toute l’Europe. Et particulièrement dans les Pyrénées, où l’oiseau se plait. Chacun chacune peut jouer à l’observateur et c’est le 5 et 6 janvier prochains.

Le prochain comptage des dortoirs de Milans royaux aura lieu les 5 et 6 janvier prochains dans plusieurs pays européens. Qu’ils soient bénévoles ou professionnels, des ornithologues des différents pays abritant l’espèce se mobilisent pour cet inventaire. L’objectif consiste à comprendre l’évolution  cette espèce présente dans le monde uniquement en Europe.

Recenser les dortoirs, n’est pas qu’une affaire de spécialiste

Chacun d’entre nous est invité le temps d’un week-end à participer à la connaissance de cette espèce dans les Pyrénées. Pour cela il faut d’abord repérer l’oiseau. Le Milan royal est facilement reconnaissable à ses couleurs vives, teintées de roux, sa queue fourchue et sa silhouette effilée. De novembre à fin janvier, ils se regroupent à la tombée de la nuit en lisière de boisements. Ces dortoirs rassemblent plusieurs dizaines d’individus venus passer l’hiver sur le piémont, nous offrant ainsi un spectacle crépusculaire exceptionnel. C’est aussi l’occasion de les dénombrer plus facilement…

Les Pyrénées premier site d’accueil du Milan royal en hiver et en France

L’an dernier 7500 oiseaux ont été recensés sur 138 dortoirs dans les Pyrénées. Ce comptage a pu être réalisé grâce à la présence de plus de 200 observateurs. Des sessions de prospection, de repérage de nouveaux dortoirs et de pré-comptage de sites connus sont organisées partout sur le massif.

Si vous observez des rassemblements crépusculaires ou matinaux de plusieurs dizaines d’individus à l’orée de boisements, vous pouvez saisir vos observations sur la base de données Faune France https://www.faune-france.org ou sa déclinaison sous forme d’application mobile Naturalist ou contactez votre association locale (liste ci-dessous), et/ou en informer la coordination : aurelie.deseynes@lpo.fr.

Toutes les observations seront analysées. Elles permettent d’établir une synthèse à l’échelle du massif.

14 Déc

La neige est enfin tombée en quantité sur les Pyrénées

Depuis jeudi, il neige sur les Pyrénées. Des chutes de neige copieuses mais tardives. Les pistes de ski ont blanchi rapidement. Jusqu’à 60cm sont tombés en une seule journée. Le balai des dameuses va pouvoir commencer.

Au petit matin, ce vendredi, les paysages enneigés donnent le sourire à ceux qui attendent avec impatience de pouvoir chausser les planches. Une bonne quantité de neige recouvre la terrasse du Pic du Midi.

Toute la chaîne des Pyrénées est encore concernée par l’arrivée des flocons

Dans le massif du Luchonnais en particulier les cumuls de neige sont conséquents. Environ 60cm à 2400m pour la journée de jeudi. Ce vendredi, il evrait encore tomber entre 20 et 40 centimètres à partir de 1300 ou 1400 mètres d’altitude.

Cet épisode va permettre aux stations de ski des Hautes-Pyrénées, d’envisager le lancement de leur saison, pour les vacances de Noël, après plusieurs reports en raison du manque de neige.

 

28 Nov

Top départ de la saison de ski dans les Pyrénées : report, ouverture partielle ? Le point dans les stations

©MaxPPP / LP/ Matthieu de Martignac

Les conditions météorologiques des derniers jours jouent avec les nerfs des professionnels de la glisse et des amateurs. Entre chutes de neige et redoux, les caprices du ciel ne permettent pas d’envisager un lancement de saison sereinement. Plusieurs stations reportent leur ouverture. D’autres tentent leur chance dès ce week-end.

Ils l’avaient dit, il y a quelques mois, le gros de la saison hivernale pour les stations devaient débuter ce samedi 1er décembre. Oui mais voilà c’état sans compter sur dame météo qui tarde à se mettre en mode hiver. Mais tout n’est pas perdu pour les plus impatients.
Car, la neige du début de la semaine permet cependant à certains domaines d’envisager l’ouverture. Alors que d’autres font le choix de reculer le démarrage, malgré tout les efforts qui ont été mis en oeuvre par les équipes techniques.

Voici le point station par station

Pyrénées-Orientales

  • Font-Romeu Pyrénées 2000 : samedi 1er décembre mais avec une ouverture partielle

  • Les Angles : une ouverture partielle après un report d’une semaine avec la date initialement prévue du 24 novembre
  • Porté-Puymorens : après un tout premier week-end avec une offre spéciale et minimaliste les 11 et 12 novembre. La station lance vraiment sa saison ce samedi.
  • Formiguères ouverture le 5 décembre

Haute-Garonne

  • Luchon-Superbagnères : reporté, pas de date communiquée pour l’ouverture
  • Le Mourtis : ouverture le week-end du 15/16 décembre et à partir du 22  pour la saison

Hautes-Pyrénées

  • Peyragudes : report d’une semaine
  • Saint-Lary : report
  • Piau-Engaly : début de la saison le mercredi 5 décembre comme prévu
  • Le Grand Tourmalet (Barèges La Mongie) : report à la semaine prochaine
  • Cauterets : report à la semaine prochaine
  • Gavarnie-Gèdre : samedi 22 décembre
  • Luz-Ardiden : jeudi 6 décembre
  • Hautacam : samedi 22 décembre
  • Espace free ride du Pic du Midi : samedi 1er décembre

Pyrénées-Atlantiques :

  • La Pierre Saint-Martin : report au samedi 8 décembre
  • Artouste : samedi 22 décembre
  • Gourette : samedi 8 décembre

Ariège

  • Ax-3-Domaines : report à une date non communiquée
  • Guzet : le 12 décembre

Andorre

Espagne

  • Baqueirra-Beret : ouverture samedi 1er décembre
  • Formigal Cerler : report d’une semaine

Toutes ces dates sont soumises à l’état de l’enneigement et donc susceptibles d’être modifiées.

18 Sep

Top départ de la saison de ski dans les Pyrénées : le calendrier

Ski à Cauterets
©MaxPPP / Laurent Dard

Vous avez des fourmis dans les jambes, c’est le manque de ski qui se fait sentir. Mais rassurez-vous, si la neige est au rendez-vous il ne reste plus que quelques semaines à patienter. La station des Angles dans les Pyrénées-Orientales compte ouvrir le bal et cela dès le 30 novembre.

A ce jour aucune trace de neige fraîche sur les sommets. Mais cela pourrait arriver très vite. Les caprices de la météo sont non programmables. Comme chaque année, l’annonce du calendrier des ouvertures de station donne le sourire aux inconditionnels. Donc si tout se passe bien le début de la saison de ski 2018-2019 dans les Pyrénées devrait débuter le vendredi 30 novembre pour la station des Angles dans les Pyrénées-Orientales. Ces dates ont été communiquées par les stations au site skiinfo.
Pour ceux qui ont leur habitude dans d’autres stations, le 1er décembre, un samedi, il sera possible de skier un peu partout dans le massif notamment :

  • Le Val d’Azun (65)
  • La Pierre Saint-Martin (64)
  • Le Grand Tourmalet (65)
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 (66)
  • Luchon-Superbagnères (31)
  • Cauterets (65)
  • Saint-Lary Soulan (65)
  • Peyragudes (65)

Dans la foulée, Piau Engaly pense ouvrir son domaine le 5 décembre.

Côté ski de fond, le domaine nordique de Beille table sur le samedi 6 décembre. Ouverture également prévue ce jour pour :

  • Luz Ardiden (65)
  • Formiguères (66)
  • Le Cambre d’Aze (66)

Suivront le week-end du 8-9 décembre :

  • Gourette (64)
  • Ax 3 Domaines (09)
  • Porté Puymorens (66)

Puis le samedi 15 décembre :

  • Camurac (11)
  • Puyvalador (66) – La station n’a pas pu ouvrir lors de la saison précédente pour des raisons de budget.
  • Hautacam (65)
  • Ascou-Pailhères (09)
  • Les Monts d’Olmes (09)
  • Artouste (64)

Ouverture le 22 décembre pour Guzet (09).

La liste est encore incomplète, mais nul doute que l’information devrait arriver dans les jours qui viennent surtout si les flocons ne tardent pas trop à tomber.

20 Fév

Pyrénées : alerte avalanches maximale sur les massifs d’Aspe-Ossau, de Haute-Bigorre et Aure-Louron

BONNAUD Guillaume / MaxPPP

BONNAUD Guillaume / MaxPPP

L’Ariège, la Haute-Garonne, les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées ont été placés depuis lundi en vigilance orange avalanche jusqu’à mercredi matin 7h. Sur les massifs d’Aspe-Ossau, de Haute-Bigorre et Aure-Louron, le risque est considéré comme maximal.

5 sur 5. Le risque avalanche ne peut pas être plus élevé

Ce mardi, les chutes de neige se poursuivent sur les Pyrénées. Particulièrement sur l’ouest de la chaîne où ils seront au fil des heures très importants. Météo France parle d’un mètre de neige cumulée par endroits au-dessus de 1800m d’altitude en cours de journée de mardi. Le cumul sera localement encore plus important au dessus de 2000 m: par l’absence d’humidification ce lundi et par l’effet du vent de mardi qui va créer des accumulations. Il faudra alors craindre le départ de nombreuses avalanches naturelles. Une fois ce cumul critique de 80 à 100 cm de fraîche atteint, certaines avalanches pourront être grosses et atteindre les infrastructures des stations de ski. Certains couloirs à fort dénivelé pourront se purger et couper des routes jusqu’à moyenne altitude.
Dans ces conditions le risque accidentel de faire partir une plaque va lui aussi devenir fort dans la plupart des pentes au dessus de 1600 m environ.

Il est actuellement très imprudent de sortir en montagne, en raquettes ou encore à ski. Des avalanches peuvent se déclencher à tout moment. De nombreuses plaques sont en cours de formation et peuvent céder de façon spontanée ou au passage d’un randonneur.

En station, le hors piste est à proscrire également. Trois skieurs ont été emportés jeudi dernier par des coulées sur le domaine de Cauterets, et un autre dans la station de Gavarnie. Pour restez informer, consultez le bulletin vigilance de Météo France.

Evaluation du risque avalanche par massifs par Météo France jusqu’ à mardi soir :

  • Aspe-Ossau, Haute-Bigorre, Aure-Louron : risque très fort (niveau 5)
  • Pays-Basque : risque fort (niveau 4)
  • Luchonnais, Couserans, Orlu-St-Barthélémy, Haute-Ariège : risque fort (niveau 4)
©Météo France

©Météo France

La circulation routière est également très impactée par ces fortes chutes de neige.

26 Jan

Difficultés de circulation vers l’Andorre en raison des chutes de neige

Les chutes de neige en cours rendent la circulation compliquée sur la RN 20 en direction de l’Andorre. Les équipements spéciaux sont obligatoires. Le col de Porté Puymorens est fermé. La plus grande prudence est nécessaire sur l’ensemble du réseau routier d’altitude dans l’Ariège mais aussi dans les Pyrénées-Orientales.

Carrefour de la Croisade ©Dirso 09

Carrefour de la Croisade
©Dirso 09

Les accès vers l’Andorre depuis l’Ariège et les Pyrénées-Orientales sont difficiles en raison des chutes de neige qui rendent la chaussée glissante. Côté ariégeois les équipements hivernaux sont obligatoires pour circuler sur la RN 20 à partir d’Albiès avant Luzenac. Du côté des Pyrénées-Orientales, les automobilistes sont concernés  à partir de la Latour de Carol.

Les flocons sont attendus dès 700m

C’est l’ensemble du réseau routier départemental d’altitude qui est concerné sur les départements des Pyrénées.

Dans les Pyrénées-Orientales, la circulation est interdite à tous véhicules sur la RN 320, entre « la Vignole » et « la Croisade » et sur la RN22 vers l’Andorre. Dans l’Ariège, les équipements son obligatoires dès Ax-les-Thermes.

Le col du Porté-Puymorens est fermé.

Pour suivre l’évolution de la situation en temps réel, consultez le site de la DIRSO 09

25 Jan

Les stations de ski disent « merci » à la neige de culture

Le manteau neigeux est mis à mal. Les grosses précipitations et les températures clémentes de ces derniers jours ont lourdement entamé la couche de neige. Mais grâce à la neige artificielle, les skieurs peuvent profiter des nombreuses pistes. Exemple à Ax-3-Domaines où 80% du domaine est ouvert.

Ax-3-Domaines © France 3 Occitanie

Ax-3-Domaines
© France 3 Occitanie

Avec la pluie, la neige naturelle fond très vite. Ce n’est pas le cas avec la nige de culture composée de petites boules de grésil qui une fois compactées ne se laisse pas facilement entamée par l’eau. Les stations de ski utilisent ces propriétés pour fabriquer les jours de grands froids une couche de 30 à 40cm qui constitue le socle du manteau neigeux et la garantie d’un enneigement plus durable sur la saison.

Pour les puristes de la glisse, la sensation sur les planches n’est pas la même. Mais en attendant, que le ciel n’apporte ses flocons, la neige artificielle fait l’affaire.

Laurent Winsback et Pascal Dussol se sont rendus sur les pistes d’Ax-3-Domaines en Ariège :

Bonne nouvelle pour tous les skieurs, la neige, la vraie, doit tomber dès ce vendredi et jusqu’à dimanche et regonfler de plusieurs dizaines de centimètres le manteau neigeux.

22 Déc

La neige est au rendez-vous pour les vacances de Noël dans les stations des Pyrénées

©MaxPPP / Laurent Dard

©MaxPPP / Laurent Dard

L’enneigement débute dès 1000m d’altitude en moyenne sur le massif. C’est la conséquence des différentes chutes de neige qui se sont produites au mois de décembre dans les Pyrénées et du froid qui les a accompagné. A quelques jours de Noël, l’enneigement est normal, voire un peu excédentaire sur le massif.

Un léger excédent dans l’Ariège

On constate, par exemple, un léger excédent dans les massifs de l’Ariège, notamment dans celui du Couserans, où l’on relève une hauteur de neige de 1,15 m à la station automatique du Port d’Aula, à 2140 m d’altitude.

De bonnes quantités dans les Pyrénées ouest et centrales

Plus à l’ouest, dans les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées, l’enneigement est même bon pour la saison, contrairement aux deux hivers précédents. Dans ces deux départements, on relève respectivement des hauteurs de neige de près de 90 cm au Soum Couy (2150 m) et de 1 m au lac d’Ardiden (2450 m d’altitude). Dans ces massifs, les hauteurs de neige observées à 1800 m d’altitude sont, selon l’orientation, de l’ordre de 40 à 70 cm et, à 2400 m, de 70 à 100 cm.

Moins de neige dans la partie orientale

Dans les Pyrénées-Orientales, l’enneigement est plus faible. Dans le massif du Capcir-Puymorens, l’enneigement débute, modestement, vers 1500 m d’altitude. Plus haut, il y a, quelle que soit l’exposition, environ 50 cm de neige à 2000 m, 1 m à 2500 m. Dans celui de Cerdagne-Canigou, il faut monter à 1700 m pour trouver de la neige. Il y en a environ 20 cm à 2000 m, 25 cm à 2500 m.

@emmagayet avec Météo France

 

08 Déc

Sécurité neige et avalanche : deux journées pour s’informer à Tarbes et Toulouse

©MaxPPP / DOMINIC STEINMANN

©MaxPPP / DOMINIC STEINMANN

Pour la 7ème année consécutive l’ANENA (Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches) et la FFCAM (Fédération française des clubs alpins) organisent, en partenariat avec Météo-France, deux journées « Sécurité neige et avalanche » les 9 et 10 décembre.

    • le 9 décembre 2017 à Tarbes (Hautes Pyrénées) à la bourse du travail
    • le 10 décembre 2017 à Toulouse (Haute Garonne) à l’ISCOM
Deux journées d’information à destination de ceux qui pratiquent la montagne en hiver. La saison démarre tout juste est déjà plusieurs accidents se sont produits dans  les Alpes et dans les Pyrénées. Dimanche 26 novembre un skieur de randonnée a eu l’épaule luxée et des contusions multiples, suite à une avalanche qu’il a déclenché avec deux compagnons versant Nord du Pic de Piau (altitude 2450 mètres).

Comment se déclenche une avalanche ? Quelle attitude adopter en cas d’accident ?

Comment et pourquoi se déclenche une avalanche ? Comment lire un bulletin d’estimation du risque d’avalanche (BRA) ? Quels sont les gestes qui peuvent sauver ou secourir ? Quelles sont les dernières nouveautés en matière de détecteur de victime d’avalanche ? Des thèmes qui seront abordés lors de ces journées. Guides, instructeurs fédéraux, secouristes professionnels et spécialistes des avalanches à Météo-France interviendront sur ces différents sujets.

De grosses chutes de neige sont attendues dès ce week-end sur les Pyrénées. La neige fraîche instable est potentiellement très avalancheuse. Renseignez auprès de Météo France ou de professionnels de la montagne pour connaître les risques.