15 Fév

Pyrénées : l’Andorre organise 5 compétitions internationales de ski cet hiver

Coupe du monde de ski alpin
©Granvalira

L’Andorre, terre de compétitions de ski. Ce sont pas moins de 5 grands rendez-vous internationaux qui vont s’enchaîner jusqu’à la fin de la saison sur les deux domaines de la principauté, Grandvalira et Vallnord Ordino-Arcalis.

Amateurs de glisse et de spectacle, il y en a pour tous les goûts. Plusieurs disciplines sont représentées via les 5 compétions internationales prévues dans les jours qui viennent. Les conditions d’enneigement sont idéales pour débuter, la saison compétitive. Les meilleurs skieurs au monde en ski, freeride, km lancé, ski acrobatiques et snow sont attendus.

Début du programme les 23 et 24 février avec l’Andorra skimo, un épreuve de ski de randonnées. Et de de programme avec une épreuve très spectaculaires du kilomètre lancé sur la seule piste d’Europe du Sud située à Grau Roig équipée pour recevoir la compétition. Voici le détail des rendez-vous.

  • Andorra Skimo : la grande traversée
    Cette 4ème édition propose 4 versions différentes. Le Skimo 2, une épreuve de 14 km exclusivement réservée aux participants juniors et cadets.  Le Skimo 4 une épreuve de 40km au départ de la
    station de ski de Grau Roig pour se retrouver à Ordino-Arcalís. Le Skimo 6, avec une traversée reliant 6 abris 30 km et 2000m d’altitude ; et enfin le Skimo 10, traversant 10 refuges, soit des étapes de 70 km et 5000 mètres de dénivelé.
    Plus d’informations
  • Freeride World Tour du 2 au 8 mars
    Les épreuves de la coupe du monde Freeride World Tour se dérouleront sur le domaine de la station Vallnord Ordino-Arcalís.
    Le 3 mars, aura lieu l’El Dorado Junior Freeride, une compétition entièrement dédiée aux moins de 18 ans.
    Plus d’informations
  • Finales de la coupe du monde de ski alpin 2019 du 11 au 17 mars
    Cette année, et pour la première fois, Grandvalira accueillera les finales de la Coupe du Monde de Ski Alpin, hommes et femmes. La piste légendaire de l’Avet (Grandvalira – Soldeu) et la piste emblématique l’Aliga (Grandvalira – El Tarter) seront mises à l’honneur en cette occasion.
    Plus d’informations
  • Total Fight 2019 : le grand retour du 28 mars au 6 avril
    La station de Grandvalira accueillera la compétition Total Fight au Snowpark El Tarter (épreuves de Snow et Ski acrobatiques).
    Plus d’informations

  • Coupe du monde du kilomètre lancé 2019 du 10 au 13 avril
    Pour la 8ème année consécutive, la Coupe du Monde KL (kilomètre lancé) s’installera sur la piste Riberal au secteur Grau Roig, dans la station de Grandvalira. Il faut savoir que la piste Riberal est en effet la seule piste du sud de l’Europe équipée pour accueillir une telle compétition.
    Plus d’informations

 

05 Fév

Ariège : avec un enneigement exceptionnel la station de ski de Goulier fait la joie des familles

©France 3 Occitanie

La station de Goulier, la plus petite de l’Ariège, bénéficie désormais d’un enneigement exceptionnel. Elle attire les jeunes skieurs et leurs parents, ou encore des groupes d’amis qui cherchent une ambiance familiale et détendue.

Le cadre est magnifique, la qualité de la neige exceptionnelle. Ceux qui ont choisi Goulier pour skier le week-end dernier ont fait le bon choix. Sous un soleil éclatant, ils ont pu profiter de 70% du domaine skiable. Et tester le nouveau tapis sur la piste bleue. Deux canons à neige ont été installés pour pallier le manque de neige du début de saison. Et il a été fort utile cette année où la neige s’est faite attendre.

Si la fréquentation est encore un peu faible, les gestionnaires mises sur les vacances de février pour rattraper le retard du début de saison.

En tout ce sont un million d’euros qui ont été dépensés pour moderniser la station et répondre à la demande.

La station est ouverte du mercredi au dimanche de 10h à 17h pendant la saison hivernale et du lundi au dimanche pendant les vacances scolaires.

29 Jan

De nombreuses routes fermées en raison de la neige et du vent dans les Pyrénées ce mardi

©DIRSO09 RN20 1790m 29 janvier 2019

Il y a beaucoup neige sur le massif des Pyrénées. Ce mardi matin, malgré la petite accalmie avant l’arrivée de la tempête Gabriel, de nombreuses routes d’altitudes sont fermées à la circulation. Il est impossible d’accéder à l’Andorre depuis la France. Impossible non plus de monter à la Mongie. Le point sur les routes des Hautes-Pyrénées et de l’Ariège.

La neige a cessé de tomber. Mais les cumuls formés depuis lundi sont impressionnants. De nombreuses routes sont complètement fermées.

Il est impossible de se rendre en Andorre que se soit par le côté ariégeois ou par les Pyrénées-Orientales. La chaussée est entièrement enneigée. D’importantes congères se sont formées en raison du vent fort qui a accompagné la tempête.

Les cols de Port, d’Agnès sont impossible ainsi que l’accès à la station de Goulier. Les autres routes de montagne vers les domaines skiables sont ouverts. Mais les conditions de circulation y sont difficiles. Les équipements spéciaux sont indispensables et la prudence s’impose sur les routes. Voir le site info route09.

Du côté des Hautes-Pyrénées, les accès à la station du Grand Tourmalet sont interdits à tous les véhicules sur décision du préfet.

.
Ailleurs, d’autres difficultés subsistent encore ce matin, vers la station de Nistos, vers le col du Soulor, sur la route de Luz Ardiden. la route entre Saint-Lary et Aragnouet et le tunnel de Bielsa est également fermée en raison des risques d’avalanche. Suivre l’évolution de la situation dans le 65.

Des opérations de déclenchement d’avalanche sont en cours pour sécuriser les routes. Déneigement et salage se poursuivent pendant les quelques heures d’accalmies météo en ce moment. Mais attention, la tempête Gabriel qui est arrivée sur l’ouest de la France devrait apporter une nouvelle vague de fortes chutes de neige avec des cumuls dépassant plusieurs dizaines de cm en altitude et du vent très fort avec des rafales dépassant les 100km/h.

28 Jan

Neige : circulation difficile sur les routes des Pyrénées et stations fermées ce lundi

©Webcam entrée nord du tunnel de Bielsa (65)
du 28 janvier 10h

Une deuxième vague de chutes de neige est en cours sur les Pyrénées. L’ensemble du massif est concerné. Ce lundi matin, la neige gène la circulation en Ariège et dans les Hautes-Pyrénées. L’accès en Andorre et en Espagne est difficile. Le risque avalanche est fort.

 

En Ariège

Les cols du Puymorens et de Port sont fermés à tous les véhicules. Les voitures ont pour obligation d’être équipées  soit  de pneus neige soit de chaînes. Les difficultés débutent à Albiès sur la RN20 en direction d’Ax-les-Thermes. Et à la Vignole du côté des Pyrénées-Orientales. La circulation des poids lourds de plus de 19 tonnes est interdite sur la RN 20 à partir de Foix en direction de l’Andorre et sur les RN 320 et 22 en direction de la principauté. Pour

Les routes vers les stations de ski sont enneigées notamment pour se rendre sur le plateau de Beille  mais également vers Ax-3-Domaines, Ascou-Pailhères, les Mont-d-Olmes et le Chioula.

Pour suivre l’évolution de la situation, consultez  le site de la DIRSO.

Dans les Hautes-Pyrénées

L’accès en Espagne par le tunnel de Bielsa est impossible sans équipements spéciaux. le col du Tourmalet est fermé Il neige à basse altitude depuis dimanche soir. Ce lundi matin, la neige tombe encore intensément jusque dans les vallées. Saint-Lary, entre autre s’est réveillé sous un manteau blanc de plusieurs cm.

La visibilité est contrariée par le vent qui souffle encore fort. Ces conditions difficiles entraînent la fermeture de certaines stations de ski comme Luz-Ardiden ou encore Artouste ou Cauterets. D’autres sont ouvertes seulement partiellement. C’est le cas du Grand Tourmalet, notamment.

Pour suivre l’évolution de la situation dans la journée, consultez le site inforoute65

Les chutes de neige doivent sr poursuivre jusqu’à mardi

Météo France annonce d’ici mardi matin un cumul de neige de 1 m à 1,50 m sur les Pyrénées Occidentales et les Hautes-Pyrénées et de 60 à 70 cm sur la Haute-Garonne et l’Ariège avec localement 80 à 90 cm.

25 Jan

Pyrénées : la sécurisation des pistes, une priorité pour la station de ski de l’Ariège d’Ax-3-Domaines

©France 3 Occitanie

Il est tombé plus d’un mètre de neige en altitude. Une aubaine pour les skieurs qui n’en attendaient pas autant mais qui ne doit pas faire oublier les dangers de la neige. Une petite avalanche s’est déclenchée à Ax-3-Domaines, sans gravité. Pour l’heure, les équipes s’activent à la sécurisation du domaine pour le week-end.

Une petite avalanche s’est produite sur une piste fermée du domaine d’Ax-3-Domaines jeudi en fin de matinée. Heureusement personne n’a été emporté. Les recherches ont mobilisé une cinquantaine de personnes. Avec les récentes chutes de neige, le risque avalanche est toujours fort. Un incident qui rappelle les risques qu’encourent les skieurs qui sortent des pistes ouvertes.
Pour limiter les risques d’avalanches, sur les pistes comme en dehors, le travail de sécurisation mobilise quotidiennement une quinzaine de pisteurs. Ils n’hésitent pas à rappeler aux skieurs les dangers du hors-piste. Avec un risque évalué à 4 sur une échelle de 5, sortir des pistes est très dangereux.

La direction de la station met tout en oeuvre pour ouvrir 100% du domaine pour le week-end.

Voir le reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol :

24 Jan

En images : réveil sous des monceaux de neige dans les Pyrénées

A Cauterets, presque 1m, en bas des pistes
©ESI Cauterets

Alors que le retour au calme se fait petit à petit ce jeudi, les Pyrénées se réveillent après 48h d’intempéries dans des paysages bien différents. Le soleil est revenu sur la partie orientale de la chaîne. Les chutes de neige devraient cesser dans la journée partout. Avant un petit retour pour le week-end.

Dans les Pyrénées-Orientales, les cumuls ont atteint 15 à 35 cm sur le Haut Conflent, le Haut Vallespir et la Cerdagne et 40 à 60 cm sur le Capcir et le Puymorens. Et c’est encore plus sur la partie centrale et ouest des Pyrénées. A Cauterets, en bas des pistes, la hauteur de neige est impressionnante.

Le télésiège de la Soum de la Matte de la station de Saint-Lary est enseveli sous au moins un mètre de neige. Un gros travail de déneigement s’impose avant sa remise en service.


A Peyragudes depuis le début des intempéries, il est tombé un mètre 10 de neige.

Plus bas dans la vallée de Cauterets, la ville se réveille bien blanchie.

La route de Gavarnie est bien encombrée. Les images du déneigement tôt ce matin sont impressionnantes.

Vers 1700m, à Luz-Ardiden, on ne voit plus le jour tellement les fenêtres d’un bâtiment sont encombrées

Dans les Hautes-Pyrénées, le village d’Aragnouet (1260m) est dans la poudreuse.

Lire ici : le point sur les conditions dans les Pyrénées
Lire ici : les difficultés de circulation dans les Pyrénées-Orientales

23 Jan

Pyrénées : vent violent et importantes chutes de neige, des stations de ski fermées pour la journée

Neige en abondance et vent violent.
©Archives MaxPPP / Patrice Lapoirie

La chaîne des Pyrénées est actuellement soumise à de violentes intempéries. Il neige fort et un vent violent souffle en altitude. Par ailleurs, les conditions de circulation sont très difficiles pour rejoindre les stations. Certaines sont fermées d’autres partiellement ouvertes.

En quelques heures plusieurs dizaines de centimètres sont tombés. Déjà 50cm à Cauterets et à Luchon à 1800m. Et cela va continuer toute la journée de mercredi en s’intensifiant. Cet épisode neigeux est accompagné d’un vent violent (rafales de 100 à 130km/h) qui rend la situation compliquée sur les pistes de ski. Le niveau 5 du risque d’avalanche va être atteint ce mercredi en soirée.

Stations fermées ou partiellement ouvertes

Le plateau de Beille (Ariège) va rester fermé pour la journée. La préfecture de l’Ariège a interdit la circulation des véhicules de transports en commun et des véhicules affectés aux transports d’enfants, sur les
routes d’accès aux stations de ski du département, depuis 10 h 30 ce mercredi. Un bus transportant des enfants avait glissé sans gravité lors de son retour du plateau de Beille, lundi dernier.

Du côté des Hautes-Pyrénées, la station de Luz Ardiden a annoncé dès mardi qu’elle resterait fermée pour la journée de mercredi. Idem pour Cauterets et le ski de fond au Pont d’Espagne.

Le Grand Tourmalet a fermé sa liaison entre Barèges et La Mongie. A Saint-Lary, le vent empêche l’ouverture de tous les secteurs.

Dans les stations de ski des opérations de déclenchement d’avalanches sont en cours pour sécuriser les domaines.

L’accès aux stations difficiles
L’ensemble des routes d’altitude est impactée par les fortes chutes de neige qui tombe jusqu’à 600m d’altitude. Des routes sont actuellement impraticables dans le secteur de Gavarnie et le col d’Aspin dans les Hautes-Pyrénées, notamment. Il est impossible de rouler sans équipements spéciaux. Avec la poursuite des chutes de neige tout au long de cette journée de mercredi, la situation risque d’évoluer, en matière de circulation routière comme d’ouverture des stations de ski.
Ne vous lancez pas sur les routes sans avoir vérifier les accès et les informations sur les pistes.
Ce matin, il neigeait déjà très fort aux Monts d’Olmes

Pyrénées : en raison des fortes chutes de neige, le risque d’avalanche atteindra son niveau maximum ce mercredi

©Archives MaxPPP / LAURENT DARD

D’importantes chutes de neige touchent actuellement les Pyrénées. Les précipitations vont se poursuivre jusqu’à jeudi matin. En conséquence, le manteau neigeux sera de plus en plus important et de plus en plus instable. Mercredi le risque avalanche va passer de très fort à maximal en soirée et pour la nuit.

 

Le risque d’avalanche va augmenter ce mercredi :

De niveau 4 (sur 5),  à partir du milieu de la matinée dans les massifs des Pyrénées-Atlantiques (Pays Basque et Aspe-Ossau) et dans la partie ouest des Hautes-Pyrénées (Haute-Bigorre), et à partir du début de l’après-midi dans la partie est des Hautes-Pyrénées (Aure-Louron) et dans les massifs de la Haute-Garonne (Luchonnais) et de l’ouest de l’Ariège (Couserans). Ces quatre départements ont été placés en vigilance orange.
Le risque d’avalanche devrait ensuite encore augmenter, pour atteindre le niveau 5 (maximal) vers la fin de la journée et s’y maintenir durant la nuit de mercredi à jeudi.

L’activité avalancheuse atteindrait alors un pic durant cette fin de journée du 23 et la nuit suivante

De nombreuses avalanches, d’abord moyennes puis grandes, parfois très grandes, pourront se produire et toucher des secteurs routiers ou infrastructures exposés, y compris à moyenne altitude.

En effet, les chutes de neige vont perdurer toute la journée de mercredi, en s’intensifiant. D’ici jeudi matin, les cumuls devraient atteindre 70 cm à 1 m de neige fraîche supplémentaire (vers 1800 m d’altitude) sur la majeure partie des Pyrénées.

Le vent fort de nord-ouest va provoquer la formation de congères. Météo France prévoit que les chutes de neige cessent jeudi en mi-journée. Les massifs des Pyrénées-Orientales et de l’Andorre recevront des quantités de neige nettement moins importantes.
Durant cet épisode neigeux, la limite pluie-neige remontera temporairement jusque vers 1100/1200 m d’altitude durant la matinée de mercredi, avant de redescendre à nouveau entre 400 et 600 m.

Les consignes de sécurité à respecter si vous êtes en montagne

22 Jan

Circulation : l’Ariège se prépare à l’offensive de la neige

©France 3 Occitanie

Un bus scolaire a glissé dans le fossé en redescendant du plateau de Beille, sans faire de victime. Les chutes de neige rendent la chaussée glissante. Alors que l’Ariège s’attend à d’importants cumuls les agents dédiés à l’état des routes se préparent activement.

De petites chutes de neige ont eu lieu sur les routes de montagne en Ariège. Et déjà, il y a eu quelques glissades, heureusement sans gravité. Comme le bus scolaire transportant 36 enfants qui a glissé dans le fossé, lundi en redescendant du plateau de Beille. Une perturbation doit apporter dès ce mardi après-midi, d’importants cumuls en montagne mais aussi en plaine. Et si l’arrivée tardive des flocons a contrarié le lancement des activités de sports d’hiver il a permis aux services techniques de bien se préparer.

Neuf agents sont dédiés au secteur de Tarascon sur les 200 que compte la Direction des Routes Départementales sont mobilisables. 13  agents de l’ONF viennent compléter ponctuellement le service de viabilité hivernale. Ce sont aussi plus de 70 engins, camions, tracteurs, saleuses, fraiseuses qui sont affectés aux 70 circuits de déneigement et 26 circuits réguliers de salage de l’Ariège.

Voici le reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol du bureau de Foix :

Des restrictions de circulation sont d’ores et déjà en place. L’accès en Andorre pourrait être fermé si les prévisions de chutes de neige importantes se confirment.
Un site d’information actualisée et accessible l’ordinateur permet de connaître l’état des route en Ariège. Un serveur vocal est également en service au 05.61.02.75.75.

 

Ski dans les Pyrénées : l’espace nordique du Val d’Azun et la station d’Artouste ouvrent au public

©Archives MaxPPP / Bonnaud Guillaume

Il fallait de nouvelles chutes de neige. Elles sont arrivées. Des domaines qui étaient restés fermés ouvrent enfin. Le Val d’Azun (Hautes-Pyrénées) propose une trentaine de km de piste dès ce mardi. Artouste, station familiale des Pyrénées-Atlantiques, lancera sa saison ce samedi.

Mardi pour le Val d’Azun (ski nordique)

Les pistes sont ouvertes depuis ce mardi 22 janvier 9 heures. 35km sont skiables depuis le Col de Couraduque. La neige continue de tomber, les équipements spéciaux sont donc nécessaires pour se rendre à la station et profitez des pistes alors que les flocons sont en train de tomber. Ambiance feutrée garantie. Pour en savoir plus.

Samedi pour Artouste (ski alpin)

La station devait initialement ouvrir le 22 décembre. Le manque de neige a fortement pénalisé le domaine qui ouvrira enfin ce samedi 26 janvier à 9h. La fin de saison est programmée pour le 17 mars, date qui pourra évoluer en fonction de l’état de l’enneigement. Un forfait à 19 euros est proposé du lundi au vendredi hors vacances scolaires. La station d’Artouste prévoit de rester ouverte tous les jours de la semaine pas seulement les week-end comme l’an passé.