17 Avr

Ski : hausse de la fréquentation pour Saint-Lary et Font-Romeu, recul pour Artouse

©Facebook Saint-Lary

La saison s’est achevée pour les trois domaines skiables gérés par le groupe Altiservice. Une saison 2017-2018 excellente pour les stations de Sant-Lary (65) et Font-Romeu (66) mais en recul pour Artouste (64).

En matière de neige, le massif des Pyrénées a été gâté cet hiver. A Saint-Lary la fréquentation a fait un bon de 16%, celle de Font-Romeu Pyrénées 2000 de 13,2%. Une neige dont n’a pas profité la station béarnaise d’Artouste où la neige a fait défaut en bas des pistes et en début de saison. Sa fréquentation a baissé de 4,4%.
Les skieurs sont donc venus nombreux profiter de cette manne de neige fraîche. Malgré une météo capricieuse et souvent mauvaise. Le nombre de jours de beau temps entre décembre et avril n’a été que de 12 jours.
Malgré les chutes de neige, les stations sont restées accessibles, mais souvent avec les équipements spéciaux.

A Saint-Lary, les skieurs sont venus chercher de nouvelles sensations. Quant à Font-Romeu, le domaine a ponctué sa saison de plusieurs événements sportifs. Par ailleurs, les médailles de Martin Fourcade, originaire des Pyrénées-Orientales n’ont fait qu’amplifier l’engouement pour la station.
Artouste en revanche a dû faire face à une situation compliquée tant en termes politique qu’économique et le mauvais temps a impacté les week-end, ce qui explique le recul enregistré.

Avalanches de neige humide : un risque en hausse jusqu’à la fin de la semaine

Archives
cc Nicolas Vigier

Météo France met en garde les randonneurs (à ski ou en raquettes) sur les risques importants liés aux avalanches. L’enneigement est encore très important pour la période de l’année et même si la fonte printanière a débuté le danger est bien présent. Les Pyrénées-Orientales et l’Andorre sont en alerte de niveau 4.

Malgré le beau temps et des températures en hausse la possibilité de déclenchement d’avalanche est assez élevé. Météo France redoute quelques départs de grosses avalanches. Certaines se sont déjà produites comme on peut le voir sur les vidéo près du lac de Soulcem en Ariège ou dans le parc National d’Ordesa en Espagne. Et d’autres vont probablement se produire.

L’échelle de risque est de niveau 3 (sur l’échelle qui compte 5 niveaux) sur une grande partie de la chaîne.Un risque marqué qui devient plus élevés sur la partie la plus orientale de la chaîne (Pyrénées-Orientales et Andorre) où Météo France qualifie le risque de fort. Un niveau qui devrait se maintenir quelques jours tant que le travail de purge naturelle ne se produise.

Des avalanches de neige humide

L’humidification de la neige va gagner progressivement en altitude et concerner plus de versants.
Après un bon regel nocturne de la neige, le risque de départ spontané d’avalanches de neige humide augmentera rapidement en journée. Dans quelques couloirs d’avalanches, elles pourraient prendre de l’ampleur en emportant toute la neige en place et parfois descendre jusqu’aux zones basses peu enneigées.
L’enneigement est en effet encore très épais à des altitudes modestes sur les Pyrénées. Ici la vidéo d’une avalanche dans le secteur d’Arinsal en Andorre.

Randonneurs, pour préparer vos itinéraires, informez-vous sur les conditions de neige et d’avalanche. Les bulletins de Météo-France par massif sont disponibles sur le site Internet et les applis mobiles de Météo-France, dont MétéoSki. Pour les conditions plus locales, vous pouvez également vous informez auprès des professionnels (services des pistes en station de ski, guides de montagne, gardiens de refuge, …).

12 Avr

La station de Piau-Engaly termine sa saison ce dimanche malgré un enneigement exceptionnel

©France 3 Occitanie

Il faut dire que cette année la neige n’a pas fait défaut. On peut même dire que les professionnels du ski frôlent l’overdose. A Piau-Engaly, comme dans les autres stations des Pyrénées, les jours de grand soleil se sont faits rares. 12 jours à peine pour la station depuis l’ouverture en décembre.

L’hiver dans les Pyrénées a été marqué par des chutes de neige importantes et récurrentes. Et alors que le printemps est bien entamé, ce mercredi, ce sont 30 cm de neige qui se sont encore accumulés sur les pentes de Piau-Engaly. Si la neige a été généreuse, ce n’est pas le cas du soleil. Durant la saison, il y a eu 45 jours pour lesquels les équipements spéciaux ont été nécessaires pour accéder aux pistes. Des conditions difficiles qui ont pesé sur la fréquentation.
Malgré l’enneigement remarquable, la station ferme son domaine ce dimanche 15 avril. Et projette si le temps le permet de démarrer dans les prochains jours un gros chantier de développement immobilier.

Notre équipe Maria Laforcade et Régis Cothias étaient sur place un jour de neige :

11 Avr

La neige tombe à nouveau sur les Pyrénées, le risque d’avalanche grimpe

Avalanche
©MaxPPP / Dominique André

Comme prévu le neige tombe à nouveau sur la chaîne des Pyrénées. Il s’agit d’un nouvel épisode intense qui va apporter jusqu’à 60cm de neige à 1800m d’altitude. Les chutes de neige devraient se poursuivre jeudi. Le risque d’avalanche remonte.

Alors que la saison de ski est en passe de se terminer, les flocons ne cessent de tomber. Ce mercredi et jusqu’à jeudi, un épisode intense de précipitations est annoncé, et doit apporter un important cumul de neige fraîche : une cinquantaine de cm à partir de 1800m d’altitude et plus de 1m au-dessus de 2000m. La limite pluie neige évoluera entre 1200 et 1600m en fonction des secteurs.

Pour rappel, le manteau neigeux qui n’a cessé de grossir au fil de l’hiver en raison de chutes de neige fréquentes est remarquablement excédentaire. Des coulées spontanées se déclenchent, comme on a pu le voir sur les images tournées dans le secteur d’Auzat (09) par un promeneur.

Le risque qui est resté marqué va passer dans les heures qui viennent à fort, sur les Hauts-Pyrénées, en Haute-Garonne dans le secteur du Luchonnais et dans les Pyrénées-Atlantiques. Il est recommandé d’éviter toutes sorties en montagne.

La circulation est difficile sur les routes de montagne

Pour atteindre les cols, les stations de ski, les équipements spéciaux sont actuellement indispensables. C’est le cas notamment en Ariège avec un accès difficile vers l’Andorre ou le passage par le tunnel de Bielsa.

Le col de la Pierre Saint-Martin est actuellement fermé à la circulation.

10 Avr

Randonneurs et skieurs, la neige n’en finit plus de tomber dans les Pyrénées

Enorm congère ai port de la Bonaigua (2072m) Pyrénées espagnoles 1er avril ©David Aventure

Les images des cumuls de neige encore présents ce 10 avril en altitude sont impressionnantes. Alors que Météo France annonce de nouvelles chutes de neige dans les prochains jours. L’hiver en montagne n’est visiblement pas terminé. Randonneurs, la saison de ski se poursuit.

On n’en demandait pas tant. Les chutes de neige cet hiver ont été copieuses et se prolongent ce début de printemps. Actuellement, le manteau neigeux est largement excédentaire. Pour preuve, ces images tournées dans le Val d’Aran à 2300m au refuge de Saboredo. L’entrée de la bâtisse est littéralement ensevelie. On ne peut y accéder qu’en traversant un tunnel creusé dans la neige.

Dans les Pyrénées le manteau neigeux est actuellement remarquablement important

Les chutes de neige récurrentes et les températures basses ont permis cette accumulation importante. Le seul effet du printemps est pour le moment la remontée de la limite neige.
À basse altitude cependant, le printemps commence à se faire sentir : les périodes ensoleillées et de douceur ont fait fondre la neige en très grande partie en dessous de 1400 m d’altitude. Au-dessus en revanche, les hauteurs de neige deviennent très rapidement importantes avec l’altitude : en versant nord, en général 60 cm à 1 m à 1600 m, 1 m à 1,50 m à 1800 m. Ces hauteurs, déjà atteintes au cours de l’hiver, se sont maintenues, voire ont augmenté durant le mois de mars ; elles sont maintenant remarquables, et la durée de retour d’un tel enneigement à cette époque de l’année est de l’ordre de 5 à 10 ans, selon Météo France

À haute altitude, au-dessus de 2000 m, on approche des valeurs records

Le printemps ne s’est pas encore montré, sauf dans les versants sud bien ensoleillés, et la neige continue à s’accumuler avec une grande régularité depuis le début de la saison. Les hauteurs de neige atteignent ainsi, par exemple, 2,50 m au pic d’Anie (2150 m) dans les Pyrénées-Atlantiques, 3 m au Port d’Aula (2150 m) en Ariège et 3,50 m au lac d’Ardiden (2450 m) dans les Hautes-Pyrénées. Ces hauteurs commencent à approcher les valeurs records sur les 20 dernières années à cette époque de l’année. Le versant méditerranéen de la chaîne n’est pas en reste, et même si la limite de l’enneigement est remontée un peu plus haut que dans les deux-tiers ouest de la chaîne et que les hauteurs de neige sont un peu moindres, elles se situent, là aussi, nettement au-dessus des moyennes. C’est ce qu’illustre l’épaisseur du manteau neigeux sur les hauteurs du Canigou, dans l’extrême est des Pyrénées, qui est actuellement de 1,60 m à 2150 m d’altitude, alors que cette hauteur est en moyenne de 1 m à cette saison.

De nouvelles chutes de neige sont attendues

Ce mardi matin, quelques flocons ont blanchi cols et hautes-vallées.


Et mercredi de fortes chutes de neige sont encore annoncées sur les Pyrénées, dès 1200m ajoutant quelques dizaines de centimètres de poudre à un manteau déjà copieux.

Le risque d’avalanche est encore marqué

Les accidents ont été nombreux et avec la neige en présence et celle annoncée, le risque de purge des couloirs et des pentes raides n’est pas terminé. Il faut donc se montrer extrêmement prudent pour la pratique des sports de montagne, alors que la saison touche à sa fin.

La dernière station ouverte dans les Pyrénées françaises est Cauterets (22 avril) mais il reste de beaux jours de ski pour ceux qui sont à la recherche de neige vierge et non préparées.

05 Avr

Prudence dans les Pyrénées de nombreuses avalanches vont encore se produire

©France 3 Occitanie

Il y a encore beaucoup de neige sur les hauteurs des Pyrénées. Et avec un risque de déclenchement d’avalanches estimé à 3 par les spécialistes montagne de Météo France, faire du ski de randonnée est toujours potentiellement dangereux.

Malgré tous les équipements et tous les renseignements mis à disposition des skieurs hors piste, le nombre d’accident et de morts a été particulièrement élevé depuis le début de la saison hivernale. 13 personnes sont mortes ensevelies sous des avalanches. Les rescapés mettent leur survie sur le compte de la chance plus que de l’expérience.

Mi-avril, les cumuls de neige sont importants et les skieurs de randonnée seront encore nombreux à arpenter les pentes. Or, le risque est encore là. Car les couloirs ne sont pas encore stabilisés. La purge naturelle se fait progressivement. Mais ne prévient pas.

Ecoutez le témoignage d’une victime d’avalanche qui a eu de la chance dans le reportage de Thierry Sentous et Emmanuel Fillon :

28 Mar

Il ne reste plus que quelques jours pour profiter des pistes des stations de ski des Pyrénées

©MaxPPP / LAURENT DARD

La neige est présente en grande quantité et pourtant la fin de la saison de ski approche dans les Pyrénées françaises. Dans les prochains jours, les stations bouclent leur saison. C’est le cas pour un grand nombre d’entre elles dès ce week-end. Seul le domaine de Cauterets permettra de skier pendant les vacances de printemps.

Il ne vous reste plus que quelques jours pour organiser vos derniers week-end de glisse en station. Voici le calendrier prévisionnel des fermetures.
Celui-ci peut évoluer, certaines stations peuvent comme cela a déjà été fait lors de saisons précédentes organiser des ouvertures ponctuelles pour répondre à la demande des fondus de ski.

Fermeture au 31 mars, 1er et 2 avril :

  • Les Montsd’Olmes (Ariège)
  • Espace Cambre d’Aze (Pyrénées-Orientales)
  • Luz Ardiden (Hautes-Pyrénées)
  • Porte-Puymorens (Pyrénées-Orientales)
  • Saint-Lary (Hautes-Pyrénées)
  • Luchon-Superbagnères (Haute-Garonne)
  • Peyragudes (Hautes-Pyrénées)
  • Ascou-Pailhères (Ariège)
  • Plateau de Beille (Ariège)
  • Nistos (Hautes-Pyrénées)
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 (Pyrénées-Orientales)

Fermeture au 8 avril :

  • Les Angles (Pyrénées-Orientales)
  • Ax 3 Domaines (Ariège)
  • Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 15 avril :

  • Gourette (Pyrénées-Atlantiques)
  • La Pierre Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques)
  • Piau-Engaly (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 22 avril :

  • Cauterets (Hautes-Pyrénées)
  • Pic du Midi, espace free ride (Hautes-Pyrénées)

Les stations du Chioula (09), Gavarnie (65), Artouste (64), Formiguères (66), le Mourtis sont déjà fermées.

27 Mar

Au Grand Tourmalet, une application d’aide au damage par satellite permet l’optimisation de la préparation du domaine skiable

©France 3 Occitanie

La nuit tombe, les skieurs ont quitté les pistes. C’est là que démarre le travail de nuit pour les dameuses. Un travail optimisé grâce à l’utilisation d’un système d’aide au damage par satellite. En proposant une cartographie très précise du manteau neigeux, les conducteurs travaillent au centimètre près.

Des sondes mesurent en permanence la hauteur de neige. Ces données recensées permettent d’établir une cartographie du manteau neigeux. Une information essentielle pour le conducteur de dameuse qui peut ainsi rééquilibrer la quantité de neige sur la piste. Sur son écran, apparaissent en rouge les zones de déficit en neige et en bleu les zones de surplus. Il ne reste plus qu’à transférer de la neige là où il en manque.

Grâce à ce système innovant, le nombre d’heures de préparation des pistes a diminué et ainsi son coût. Par ailleurs, le système permet de générer un véritable tableau de bord des pistes. Un centre opérationnel qui permet de gérer de façon optimale les secouristes, les dameuses et d’agir au plus vite en cas de panne.

Le reportage de Thierry Sentous et d’Emmanuel Fillon :

26 Mar

Fort risque d’avalanches dans les Pyrénées

©MaxPPP / FRANZ CHAVAROCHE

L’importance des chutes de neige de ces derniers jours et celles en cours ont pour conséquence l’élévation du risque de déclenchement d’avalanche. Le risque est a minima de 3 et grimpe sur certains secteurs du massif à 4. Randonneurs et skieurs soyez extrêmement prudents.

L’hiver joue les prolongations sur la chaîne des Pyrénées. Les chutes de neige sont quasi quotidiennes ces derniers jours apportant de nouveaux cumuls de neige. Une neige fraîche instable et prête à partir sous forme de coulées ou d’avalanches.
Le risque est passé à 4 sur l’échelle des risques (le niveau maximum étant de 5) sur :

  • les secteurs de Orlu et Saint Barthélémy, Haute-Ariège et Couserans dans l’Ariège,
  • les secteurs de l’Aspe, de l’Ossau et du pays Basque dans les Pyrénées-Atlantiques.
  • le secteur de Cerdagne Canigou dans les Pyrénées-Orientales.

Pour rappel, 6 accidents mortels ont eu lieu dans les Pyrénées depuis le début de la saison hivernale. 12 personnes ont perdu la vie emportées par la neige. Le dernier accident remonte le 22 mars. Deux skieurs ont été tués sur le versant catalan des Pyrénées

20 Mar

Dans une vidéo le snowboarder Xavier De le Rue explique comment se comporter face à une avalanche

Capture image vidéo

Alors que le niveau de risque avalanche dans les Pyrénées vient de monter d’un cran, Xavier De Le Rue, le snowboarder  donne dans une vidéo des conseils se spécialistes à mettre en oeuvre pour aborder le hors piste. 

Tout au long de son run, il explique étape par étape comment éviter les pièges, à reconnaître les endroits où la neige est instable. Evidemment, il n’est pas donné à tout le monde de réaliser des descentes comme Xavier De Le Rue, mais même sur des pentes ses recommandations sont valables quelque soit le terrain.

Cette vidéo s’inscrit dans une série « How to manage XV » où tout freerider peut prendre des conseils avisés à mettre en pratique de façon à ce qu’ils deviennent des réflexes.