19 Mar

La neige sur les routes d’altitude rend la circulation difficile dans les Pyrénées

Giratoire du Pas de la Case
©DIRSO 09

L’hiver n’a pas dit son dernier mot. La neige tombe en altitude dans les Pyrénées. Les accès aux cols, à l’Andorre sont difficiles ce mardi matin. Les équipements spéciaux sont obligatoires pour circuler. Les flocons sont descendus jusqu’à 1000m d’altitude.

Les chutes de neige ont débuté dans la soirée de lundi à mardi. Et ce mardi matin, plusieurs cm de neige recouvrent les jardins mais aussi les chaussées. On pensait l’hiver terminé, mai voilà qu’il faut à nouveau prendre les équipements spéciaux pour rouler sur les routes d’altitude dans les Pyrénées.

La vidéo au col de l’Envalira

Les accès à l’Andorre et au col du Puymorens sont délicats, tant du côté ariegois que du côté des Pyrénées-Orientales.

Même situation du côté du passage vers l’Espagne dans la vallée d’Aure dans les Hautes-Pyrénées.

L’ensemble du massif des Pyrénées est concerné par cet épisode neigeux qui s’achève ce mardi. Bien que les quantités de neige soient faibles elles entraînent des complications sur les routes.
Pour suivre l’évolution de la situation en direct :

15 Mar

Il reste (encore) ou (plus que) quelques semaines pour skier dans les Hautes-Pyrénées

©Webcam Luz Ardiden 15/03/2019

Il y a ceux qui profitent depuis les premières neiges et ceux qui se sont laisser déborder par leur planning et qui n’ont pas encore mis les pieds sur les skis. Il est encore temps de profiter des plaisirs de la glisse mais il ne faut pas tarder. Certains domaines sont déjà fermés, d’autres restent ouverts encore quelques semaines.

L’envie de skier est toujours là. Cela tombe bien, les pistes sont encore bien enneigées, malgré le redoux des derniers jours. Mais attention, Hautacam a fermé ses pistes depuis le 10 mars. Le Val d’Azun prévoit de terminer sa saison le 17 mars. Gavarnie et Val Louron prolongent une semaine de plus jusqu’au 23 mars. Luz Ardiden et Saint-Lary fermeront le 1er avril, le Grand Tourmalet la Mongie le 7 avril tout comme Peyragudes.

Cauterets et Piau Engaly seront les derniers de la liste avec une fermeture programmée le 22 avril.

Attention toutefois, ces dates sont susceptibles d’évoluer en fonction des conditions d’enneigement.

 

14 Mar

Les équipements spéciaux sont obligatoires pour se rendre en Andorre ce jeudi

Col du Puymorens
©DIRSO 09

De petites chutes de neige sont en cours sur les Pyrénées. L’Ariège et les Pyrénées-Orientales sont concernés en altitude. Les accès en Andorre et au col du Puymorens sont délicats car la chaussée est glissante. Les équipements hivernaux sont obligatoires.

Chute de neige et vent violent. Ce jeudi matin, une nouvelle et peut-être dernière offensive hivernale entraîne des difficultés de circulation sur la RN320 côté Pyrénées-Orientales depuis Latour de Carole et côté Ariège à partir du carrefour de la Croisade et sur la RN22 vers l’Andorre.

Les chutes de neige doivent diminuer au fil ds heures. Ce Jeudi matin, l’accès en Andorre et le passage par le col du Puymorens requièrent les équipements spéciaux. Soyez prudents ou reportez votre déplacement jusqu’à ce que les conditions s’améliorent.

13 Mar

Pyrénées : belle fin de saison pour la station de ski de Goulier en Ariège

©France 3 Occitanie

La station de ski familiale de Goulier a terminé sa saison le week-end dernier. Malgré une ouverture tardive, les résultats sont bons pour ce domaine, l’un des plus petits des Pyrénées. La forte fréquentation pendant les vacances d’hiver a permis de rattraper le manque à gagner des vacances de Noël.

S’il n’y a plus de skieurs sur les pistes, la station n’est pas pour autant totalement désertée. Car c’est l’heure du rangement. Les pisteurs enlèvent  et rangent méthodiquement le matériel de balisage. Ils le font avec soin afin que tout soit prêt pour la saison 2019-2020.
L’heure est aux comptes et ces derniers ne sont pas mauvais malgré un début de saison catastrophique. En seulement 48 jours d’ouverture sur les 80 escomptés, le domaine a réalisé 175 000 euros de chiffre d’affaires, soit un huitième de moins que la saison précédente qui avait été exceptionnelle. Certaines journées, plus de 700 skieurs se trouvaient sur le domaine en même temps. Un record.

Geoffrey Berg et Sarah Karama ont pu assister au début du démontage :

12 Mar

VIDEO – Basejump, grimpe, VTT extrême, les images époustouflantes d’un ride dans les Pyrénées

© Alexis Righetti

Ce nouveau film du rider Alexis Righetti est à couper le souffle. Dans le décor vertigineux des aiguilles d’Ansabère, l’équipe de Pyrénaline, Alexis Riguetti et ses coéquipiers ont trouvé un terrain de jeu engagé. Comme ils les aiment. Le film de cette aventure est impressionnant à la mesure des exploits sportifs réalisés.

Le décor : les aiguilles d’Ansabère dans les Pyrénées-Atlantiques. Le nom pose déjà l’ambiance. Au programme de cette expédition réalisée au mois de septembre, une combinaison de plusieurs disciplines à risque, où le vertige n’a pas de place. Escalade, basejump, ropejump et VTT dans un des plus beaux paysages des Pyrénées.
La descente combinée en VTT a été effectuée sur le Petit Pic d’Ansabère et du Grand pic en faisant une boucle par l’Espagne. Alexis Righetti, Fanny Boissieras, Dimitri Garnier et Michel Boubekeur en sont les protagonistes.

La highline a été installée entre le petit Pic d’Ansabère et le Spigolo. Pour le Ropejump deux cordes fixes de 600 m ont du être posées. L’installation a pris une dizaine de jours, dont 3 jours de portage. Aux manettes de ce nouvel exploit l’équipe de Pyrenaline et Loïc Tamburello pour le saut depuis le Spigolo.

Adrénaline assurée pendant plus de 20 minutes dans un décor majestueux :

28 Fév

Pourquoi la neige fond moins vite que vous ne le pensez

Image du satellite SUOMI-NPP montrant l’ensemble des massifs montagneux français enneigés, le 27 février 2019 à 13 h 17 UTC. © Météo-France

Les fondus de glisse sont aux abois. Ils craignent une fonte rapide du manteau neigeux en raison des températures presque estivales des derniers jours. Mais qu’ils se rassurent. La neige fond certes, mais relativement peu. Les cumuls en altitude sont encore généreux. Il n’y a donc pas d’inquiétude à avoir pour les vacances scolaires.

L’enneigement a reculé mais autant que les températures élevées ne le laissent penser

La raison : un soleil bas sur l’horizon (nous ne sommes que fin février) et une grande sécheresse de l’air. Ces paramètres associés constituent le processus physique de sublimation. Il empêche la fonte rapide de la neige de surface. Voici la vidéo qui explique le phénomène de fonte.

Trois semaines d’anticyclone

Hormis les quelques flocons tombés les 10 et 11 février, il fait sur les Pyrénées depuis le 5 février. Et malgré des températures élevées pour la saison les cumuls de neige sont encore abondants. Les stations de ski bénéficient d’un bon enneigement grâce aux chutes abondantes du mois de janvier.

  • Il reste entre 50 et 70cm vers 1200 à 1500m en fonction des versants en moyenne montagne. Les hauteurs de neige sont de 60 cm au Pont d’Espagne et à Peyresourdes, dans les Hautes-Pyrénées, 70 cm à Ascou-Pailhères, en Ariège. Dans les versants sud, la neige est présente à partir de 1600 ou 1700 m, quel que soit le massif.
  • Vers 1800 m, les hauteurs de neige sont plus importantes, souvent proches d’1 m en versant nord. 90 cm à Gourette, dans les Pyrénées-Atlantiques, 1,20 m à Luz-Ardiden, dans les Hautes-Pyrénées, 75 cm sur le plateau de Beille, en Ariège. En versant sud, les quantités sont en revanche bien plus modestes : 30 cm dans la moitié ouest de la chaîne, 5 à 10 cm plus à l’est.
    À haute altitude, au-dessus de 2000 m, les hauteurs de neige atteignent, en versant nord, 1,40 m à 2 m, selon le massif et l’altitude ; en versant sud, ces hauteurs sont environ moitié moindres. Pour ces altitudes, ce sont des hauteurs un peu inférieures aux valeurs de saison.
  • L’est des Pyrénées est moins enneigé : dans le nord de la Cerdagne, la neige débute vers 1500 m d’altitude en versant nord, pour atteindre 1 m au-dessus de 2000 m ; En versant sud, elle débute vers 1600 m. Dans le sud du plateau de Cerdagne, l’enneigement est nettement plus faible ; au Canigou, par exemple, à 2150 m d’altitude, la hauteur de neige se situe vers 35 cm, pour une moyenne à cette époque de l’année de 1 m.

Illustration de la fonte entre le 7 et le 28 février

Pyrénées : le Fat Bike est devenu populaire dans les stations de ski

©France 3 Occitanie

Les vacances d’hiver passées à ne faire que du ski, c’est terminé. Les vacanciers souhaitent découvrir d’autres activités. Le fat Bike en est une. Ce vélo aux roues surdimensionnés permet de circuler sur la neige. Rencontres à Val Louron avec ces cyclistes d’un nouveau genre.

Il a des roues énormes. C’est de cela qu’il tire son nom. Ce vélo est tout terrain. En hiver il permet de rouler sur la neige grâce à une plus grande adhérence. A Val Louron, dans les Hautes-Pyrénées, des vacanciers ont testé cette nouvelle activité sur un parcours aménagé. Reportage de Maria Laforcade et Emmanuel Fillon :

Avec des périodes d’enneigement de plus en plus courtes, les stations de ski proposent des activités connexes à la seule glisse, cherchant à attirer du monde sur leur domaine. Ce sont d’autres sensations et d’autres découvertes à faire dans les paysages des domaines skiables des Pyrénées.

26 Fév

Ski : si la chaleur actuelle entame le manteau neigeux, les conditions d’enneigement dans les Pyrénées restent excellentes

©Webcam Barèges / Tournaboup

Il fait chaud pour une fin février en France mais aussi sur les Pyrénées. Mercredi sera la journée la plus chaude. Conséquence, la neige fond. Mais fort heureusement pour ceux qui ont choisis de passer leur vacances au ski, il reste encore suffisamment de neige pour skier dans de bonnes conditions.

Il y a les optimistes qui profitent d’un soleil radieux en descendant les pistes visage au vent. Et il y a les pessimistes qui s’inquiètent de la disparition de la neige. Il est vrai que le thermomètre va encore grimper atteignant son paroxysme mercredi après 10 jours de douceur exceptionnelle qui va encore durer. Les modèles météo annoncent une fin de semaine globalement ensoleillée et surtout chaude. Les 25 degrés sont atteints au pied des Pyrénées et sur le Sud-Ouest en général. Mercredi, on attend 26 à Saint-Girons, 25 à Luchon Super-Bagnères, Luz Saint-Sauveur, Tarbes et Prades et 15 degrés à 1500m.

Cela fait 20 jours que la chaîne des Pyrénées n’a pas aperçu le moindre flocons. Et 10 jours que l’ensoleillement est à son maximum. De nombreux records sont déjà tombés dans le nord de la France. L’ensoleillement de ce mois de février est hors norme.
Il est donc normal que la neige fonde à grande vitesse. Mais que les anxieux se rassurent, il en reste encore beaucoup. Car on partait avec une bonne avance et des cumuls qui dépassaient les 2m au-dessus de 2000m d’altitude. Environ 50 à 70cm de neige cumulée ont fondu en une dizaine de jours (pluie et chaleur) ce qui laisse encore une bonne couche pour pratiquer le ski.

Donc pas d’inquiétude à avoir sur la suite de la saison de ski dans les Pyrénées. D’autant que les prévisions à 10 jours annoncent un changement radical de temps et un retour à des conditions hivernales vers le 4 ou 5 mars. La neige devrait à nouveau tomber sur le massif et redonner le sourire aux plus pessimistes.

Aussi en attendant, on profite de l’isotherme qui s’envole pour admirer des paysages souvent cachés par jour de mauvais temps.

Ariège : la station nordique du Chioula mise sur les vacances de février pour réussir la saison

©France 3 Occitanie

La saison a démarré tardivement pour le domaine nordique du Chioula dans l’Ariège. La fréquentation pendant les vacances scolaires d’hiver est donc d’autant plus déterminante pour la réussite de la saison, dont la fin est programmée le 17 mars. Actuellement, beau temps et neige forment un cocktail idéal, appréciés des randonneurs et des skieurs.

Le Chioula est souvent considérée comme la petite soeur du plateau de Beille. Ce sont les deux domaines nordiques de l’Ariège. Le Chioula se situant au-dessus d’Ax-les-Thermes, à la frontière du département de l’Aude. Chaque hiver, environ 10 000 visiteurs profitent de son domaine au décor majestueux en pratiquant la balade en raquettes ou le ski de fond. 60% d’entre eux viennent pendant les vacances scolaires. Pendant les vacances les Toulousains en manque d’activité de pleine nature viennent s’y ressourcer quelques heures.

Reportage sur les pistes de Geoffrey Berg et Pascal Dussol :

 

21 Fév

Ski et nouvelles technologies : matériel, forfait, logement, cours, les séjours s’organisent en ligne

Plateforme de réservation
©France 3 Occitanie

Désormais pour préparer son séjour au ski, il suffit d’être connecté. Via l’ordinateur ou le portable, on achète, on réserve. L’économie du ski n’y échappe pas. De la location de ski à l’achat des forfaits, tout se passe désormais sur internet.

Un coup de fil ou quelques clics suffisent pour réserver son hébergement, ses cours de ski, son matériel ou encore son forfait de ski. Pour organiser leur séjour, les vacanciers utilisent en masse les services en ligne.92% des Français préparent ses vacances sur inernet. Les grandes enseignes de sport se sont adaptées à ces nouveaux usages. Le réseau N’Py (gestionnaire de stations de ski) a créé une plateforme de réservation.

Le tourisme d’hiver a désormais adopté les nouvelles pratiques de l’économie numérique.

Le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :