15 Mar

Il reste (encore) ou (plus que) quelques semaines pour skier dans les Hautes-Pyrénées

©Webcam Luz Ardiden 15/03/2019

Il y a ceux qui profitent depuis les premières neiges et ceux qui se sont laisser déborder par leur planning et qui n’ont pas encore mis les pieds sur les skis. Il est encore temps de profiter des plaisirs de la glisse mais il ne faut pas tarder. Certains domaines sont déjà fermés, d’autres restent ouverts encore quelques semaines.

L’envie de skier est toujours là. Cela tombe bien, les pistes sont encore bien enneigées, malgré le redoux des derniers jours. Mais attention, Hautacam a fermé ses pistes depuis le 10 mars. Le Val d’Azun prévoit de terminer sa saison le 17 mars. Gavarnie et Val Louron prolongent une semaine de plus jusqu’au 23 mars. Luz Ardiden et Saint-Lary fermeront le 1er avril, le Grand Tourmalet la Mongie le 7 avril tout comme Peyragudes.

Cauterets et Piau Engaly seront les derniers de la liste avec une fermeture programmée le 22 avril.

Attention toutefois, ces dates sont susceptibles d’évoluer en fonction des conditions d’enneigement.

 

20 Déc

La première auberge de jeunesse des Pyrénées ouvre à Piau Engaly


Une nouvelle offre d’hébergement ouvre le 22 décembre à Piau-Engaly. Il s’agit d’une auberge de jeunesse qui propose des hébergements bon marché essentiellement à destination des jeunes. C’est la première auberge de jeunesse du massif des Pyrénées.

Un nouveau type de clientèle

L’un des objectifs de ce nouvel établissement est de permettre « un renouvellement de clientèle, une accessibilité du ski à petit prix avec une entrée de gamme à 16 euros la nuit », mais aussi de répondre aux demandes de « courts séjours » et « de la clientèle étudiante ».
L’auberge d’une capacité de 290 lits, répartis en dortoirs de 8 ou 10 personnes, cabines de 2 à 4 places et chambres doubles a été aménagé dans un ancien centre de vacances.

Aujourd’hui, l’offre d’hébergement n’est plus vraiment adaptée à la clientèle. Ce type d’établissement est destiné à des gens qui n’ont pas forcément les moyens de se payer de grands hôtels,

souligne Christine Massoure.

On espère générer 21.000 journées ski supplémentaires sur la station, soit 10% de fréquentation en plus.

Le coût de la rénovation du bâtiment est évalué à 4,2 millions d’euros, porté par une SCI regroupant la Caisse des Dépôts, des promoteurs et la SEM de Piau-Engaly.
L’exploitation est assurée par la SAS Skylodge, filiale du groupe N’Py, pour un coût estimé à 1,2 million d’euros.

4 autres auberges de jeunesse en projet dans les Pyrénées

Quatre établissements de ce type pourraient voir le jour à l’horizon 2023 à Barèges, Cauterets, La Mongie et Peyragudes. A terme, ce projet baptisé
« skylodge », qui représente un investissement de 25 millions d’euros, prévoit la création de 2.140 lits, notamment à travers la restructuration d’hébergements collectifs.

@emmagayet avec AFP

11 Déc

Pas assez de neige annoncée dans les Pyrénées, le top départ de la saison de ski encore repoussé

©Webcam La Mongie 1800m

Quelques centimètres de neige sont annoncés par Météo France ce jeudi. Mais ce sera loin d’être suffisant pour assurer une ouverture de saison le 15 décembre pour le Grand Tourmalet. De semaine en semaine, les domaines pyrénéens reportent leur ouverture.

La nouvelle est tombée ce mardi. Le Grand Tourmalet (Barèges et La Mongie) repousse son ouverture. Initialement le début de la saison était programmé pour le 1er décembre. Depuis, les températures ont été plus élevées que les moyennes de saison et les précipitations rares. Résultats, les pistes sont insuffisamment enneigées. Et il n’a pas été possible de faire fonctionner les canons à neige.

Les stations de Piau-Engaly, de Cauterets et de Peyragudes sont dans la même situation de disette. S’il n’y a pas encore eu d’annonce officielle, il y a fort à parier, que le calendrier d’ouverture soit encore décalé pour la 3ème fois dans les Hautes-Pyrénées.

Voir ici, le front de neige à Peyragudes

On skie dans les Pyrénées-Orientales ou sur le versant espagnol et andorran

L’est de la chaîne a profité d’une plus grande quantité de neige en novembre. Skier est donc possible dans les Pyrénées. Mais, il ne faut pas être très exigeant. Les domaines ne sont que partiellement ouverts et la densité de skieurs sur les pistes est importante.

Dans les Pyrénées-Orientales :

  • Les Angles
  • Font-Romeu Pyrénées 2000
  • Porte-Puymorens

En Espagne :

  • Baqueira Beret
  • La Molina et Massana

En Andorre :

  • GrandValira
  • Vallnord

03 Déc

Il fait trop chaud : la saison de ski tarde à démarrer dans les Pyrénées

Webcam Cauterets
3/12/2018

 

Le mercure est élevé. Trop élevé en altitude et pour la saison. Les activités autour de la neige sont mises à mal. Le début de la saison est pour plusieurs stations de ski des Pyrénées à nouveau repoussé de plusieurs jours.

Ce n’es pas la première fois que les Pyrénées sont confrontées à une météo trop chaude pour démarrer début décembre la saison de la glisse. Cette année, c’est du moins le scénario qui se profile. Les chutes de neige ont été rares et toujours suivies de périodes de grande douceur qui ont annulé (ou presque) les chutes de neige. Autre conséquence, l’impossibilité de fabriquer de la neige artificielle qui peut constituer jusqu’à 60% du manteau neigeux.

La station de Piau-Engaly dans les Pyrénées a annoncé ce lundi, le report de son ouverture prévue initialement le 5 décembre. Cauterets et Peyragudes repoussent pour la deuxième fois et annonce le 15 décembre comme prochaine échéance.

Même régime de disette dans les Pyrénées-Atlantiques; la Pierre Saint-Martin est dans l’impossibilité d’ouvrir pour le week-end de l’Immaculada.

En Espagne également chez les stations du groupe Aramon Formigal Panticosa

Plusieurs domaines partiellement ouverts
C’est le cas de Porte-Puymorens, Font-Romeu Pyrénées 2000. Baqueira Beret et les stations andorranes se sont lancées. Mais leur manteau neigeux va être impacté par cette semaine de douceur.

En raison de la douceur des températures, la station de ski de Piau-Engaly renonce à son ouverture du 5 décembre

©Webcam Piau Engaly (3/12/2018)

Il y a encore quelques jours, tous les espoirs étaient permis. Mais à l’approche de l’échéance, il faut se rendre à l’évidence. Il n’y a pas assez de neige et la douceur du temps met en péril le manteau neigeux déjà mince. La station de Piau-Engaly n’ouvrira pas ce 5 décembre comme c’était initialement prévu.

La décision a été prise ce lundi matin. En raison de la remontée des températures ce jour et jusqu’à vendredi, il n’est pas raisonnable d’ouvrir le domaine. L’enneigement de ce début décembre est faible en bas de domaine. Et, les canons à neige ne peuvent pas fonctionner.

La station de Piau-Engaly avait annoncé un début de saison le 5 décembre pour le long week-end de l’Immaculada, fort prisé des skieurs espagnols. Un rendez-vous manqué qui va compliquer les résultats de la saison 2018-2019.

Explications avec les dirigeants de la station haut-pyrénéenne :

La douceur sur le massif doit se prolonger jusqu’à samedi, où un véritable changement de temps est prévu avec l’arrive d’un temps nettement hivernal.

12 Sep

Pyrénées : la station de ski de Piau Engaly fait peau neuve

Construction d’un nouveau bâtiment pour des logements neufs à Piau Engaly
©Régis Cothias / France 3 Occitanie

La station de ski de Piau-Engaly (Hautes-Pyrénées) est en travaux depuis le mois de juin. Un nouveau bâtiment pour des logements proposés à la location et un skylodge sont en construction. Un investissement de 12M d’euros qui pourrait générer jusqu’à 20 000 journées ski supplémentaires.

Le domaine skiable doit ouvrir au public le 6 décembre 2018. Alors, en ce moment c’est l’effervescence. Il faut achever les nouvelles constructions dont les travaux on débuté au mois de juin. Si la station de Piau Engaly est connue des skieurs pour son environnement, sa neige abondante, liée à son altitude, elle souffre d’un parc immobilier insuffisant et vieillissant. 80% des appartements appartiennent à des propriétaires privés et sont peu proposés à la location. Sur les 700 logements, seule une centaine est à louer.

290 couchages et 30 appartements luxueux. C’est le chantier qui est actuellement mené. A partir de 20 euros, les futurs hébergements seront disponibles même pour des séjours courts et de dernière minute. Des arguments, qui selon les porteurs du projet, répondent aux demandes actuelles des clients. Autre point innovant : Un Bar, un restaurant et même un festival compléteront l’offre sur place. La station veut rester un centre vie même quand les remontées mécaniques sont fermés.

Dans le contexte économique actuel, cette station est l’une des rares dans les Pyrénées à entreprendre une construction immobilière de cette ampleur.

Le reportage de Yaël Benamou et Régis Cothias :

12 Avr

La station de Piau-Engaly termine sa saison ce dimanche malgré un enneigement exceptionnel

©France 3 Occitanie

Il faut dire que cette année la neige n’a pas fait défaut. On peut même dire que les professionnels du ski frôlent l’overdose. A Piau-Engaly, comme dans les autres stations des Pyrénées, les jours de grand soleil se sont faits rares. 12 jours à peine pour la station depuis l’ouverture en décembre.

L’hiver dans les Pyrénées a été marqué par des chutes de neige importantes et récurrentes. Et alors que le printemps est bien entamé, ce mercredi, ce sont 30 cm de neige qui se sont encore accumulés sur les pentes de Piau-Engaly. Si la neige a été généreuse, ce n’est pas le cas du soleil. Durant la saison, il y a eu 45 jours pour lesquels les équipements spéciaux ont été nécessaires pour accéder aux pistes. Des conditions difficiles qui ont pesé sur la fréquentation.
Malgré l’enneigement remarquable, la station ferme son domaine ce dimanche 15 avril. Et projette si le temps le permet de démarrer dans les prochains jours un gros chantier de développement immobilier.

Notre équipe Maria Laforcade et Régis Cothias étaient sur place un jour de neige :

20 Nov

La station de ski de Piau Engaly repousse son ouverture à décembre

Capture écran webcam Piau Engaly

Capture écran webcam Piau Engaly

Si les pentes sont blanches, le compte n’y est pas tout à fait pour lancer la saison de ski le 24 novembre comme prévu initialement à Piau Engaly. La décision a été prise de reporter le lancement dès que possible mais ce sera au mois de décembre, le 1er ou le 2 selon les conditions.

La quantité de neige n’est pas suffisante sr tous les secteurs pour assurer à tous et dans les meilleures conditions la première sortie de ski de l’année. En cette période de froid, les enneigeurs tournent à bloc pour compléter et conforter le manteau. Mais un redoux est attendu dans les jours qui viennent. Si les conditions sont réunies, le lancement ne sera reporté que de quelques jours.

Ski en novembre dans les PO et dans les Hautes-Pyrénées
Du côté des Pyrénées-Orientales, on s’active. La station des Angles qui propose toujours une ouverture précoce, ouvrira une partie de son domaine dès le 24 novembre et pour le week-end seulement.

Mais les amateurs de ski peuvent depuis le 10 novembre s’adonner à leur plaisir favori sur les pistes de Porté Puymorens. Ce sont désormais 6 pistes qui peuvent être descendues chaque fin de semaine depuis le milieu du mois. La station sera ouverte tous les week-ends jusqu’aux vacances de Noël.

 

11 Oct

Un pass pour skier dans les quatre stations de ski des vallées d’Aure et du Louron

Ski à Saint-Lary © Saint-Lary

Ski à Saint-Lary
© Saint-Lary

Cet hiver et pour la première fois, les 4 stations de ski des vallées d’Aure et du Louron (Saint-Lary Soulan, Peyragudes, Piau-Engaly et Val Louron) proposent un pass de 8 jours consécutifs qui proposera aux skieurs de profiter des 4 domaines. 

Jusqu’à présent, les quatre stations vantaient leurs avantages respectifs dans un esprit concurrentiel. Changement d’état d’esprit et offre nouvelle pour le skieur dés cet hiver avec ce service inédit proposé par l’Office du tourisme communautaire. Le pass « Pyrénées 2 Vallées », c’est une autre façon de consommer le ski. Les vacanciers pourront ainsi découvrir, sans s’inquiéter des forfaits, des 247km de pistes de ce secteur des Pyrénées. Ainsi, les 4 domaines peuvent se positionner en concurrent potentiel de « Granvalira » en Andorre (210km) ou celles des stations du groupe Aramon en Aragon (200km).

Autre avantage, le pass donne un  accès illimité à Ludéo (situé à Loudenvielle), à la piscine municipale de Saint-Lary-Soulan, au parking d’Orédon et au télésiège des Myrtilles à Val Louron ;

Modalités pratiques

La carte sera vendue 20 euros dans les offices de tourisme (Saint-Lary Soulan, Loudenvielle, Arreau, Vielle-Aure, Maison de Peyragudes, Sarrancolin, Piau-Engaly ou Bordères-Louron) et sur les sites internet des stations. Le client aura le choix entre un envoi postal ou un retrait de celle-ci sur place. Seules les journées skiées seront payées par prélèvement bancaire en fin de mois et bénéficieront de réductions de l’ordre de 10% (pendant les vacances scolaires) et de 15% (hors vacances scolaires) par rapport au prix de vente en caisse sur chacune des stations.

► Pour en savoir plus sur le pass Deux vallées

 

11 Avr

Ski : année record pour la station de Piau-Engaly

Sur les pistes de Piau-Engaly le 6 avril 2017 ©Piau-Engaly

Sur les pistes de Piau-Engaly le 6 avril 2017
©Piau-Engaly

Alors que la saison n’est pas encore tout a fait terminée, la station des Hautes-Pyrénées de Piau-Engaly affiche un grand sourire. Elle vient de réaliser sa meilleure saison depuis 17 ans. Un résultat qui s’explique par un enneigement important et de bonnes conditions météorologiques.

Une hausse de 6% de la fréquentation soient 11 223 journées skieurs supplémentaires. Grâce à cette progression, Piau-Engaly affiche sa plus belle saison depuis 17 ans. Il faut dire que la neige bien qu’arrivée tardivement n’a pas fait défaut pendant les vacances de février. A quelques jours de la fermeture, le domaine skiable est ouvert à 98% grâce à une neige conséquente 1m à 2,10cm au somme de la station.

Pour les amateurs de ski de printemps, il est encore temps de profiter des plaisirs de la glisse et des multiples animations prévues par la station pour terminer la saison.