02 Mar

Il neige dans les Pyrénées et ça fait du bien !

Capture webcam Piau Engaly – 2 mars à 16h55

L’hiver n’a jamais été aussi doux, indique Météo France. Si cela est agréable d’avoir des températures printanières avant l’heure c’est en revanche préoccupant pour les stations de ski dont l’économie dépend de l’or blanc. Aussi son grand retour est une très bonne nouvelle d’autant plus que cela devrait durer.

Ce lundi matin, les Pyrénées se sont réveillées sous quelques centimètres de neige et des flocons qui au fil des heures sont arrivés sous les 1000 mètres d’altitude. La neige est accompagnée  ce lundi 2 mars de fortes rafales de vent liées au passage de la tempête Karine. D’importants dégâts ont été occasionnés par le vent à Tarbes.

En attendant, les stations de ski se frottent les mains. Le retour tout début mars de la neige permettra peut-être de relancer une saison bien morose côté enneigement. D’autant que la neige devrait tomber jusqu’à mercredi et apporter jusqu’à 70cm de neige au-dessus de 1800m.

Les chutes de neige en images

En Ariège, le plateau de Beille avait bien besoin de ces centimètres de neige.

Dans les Hautes-Pyrénées, si les conditions pour le ski sont actuellement mauvaises, cette neige est la bienvenue car la chaleur des précédents jours avait mis à mal le manteau neigeux.

Il n’y a pas eu de précipitations neigeuses conséquentes depuis la mi-janvier.

Circulation difficile
Les équipements spéciaux sont obligatoires sur les routes d’altitude notamment pour se rendre en Andorre ou pour passer le tunnel d’Aragnouet Bielsa dans les Hautes-Pyrénées.

Carrefour de la Croisade 1790m- 2 mars à 16h30
©DIRSO 09

18 Fév

Pyrénées : à la découverte des secours en station de ski à Peyragudes

©FTV

Pendant la saison d’hiver les stations doivent assurer la sécurité de plusieurs milliers de skieurs et de visiteurs. Pour remplir cette mission, la station de ski de Peyragudes dispose d’un cabinet médical avec des appareils de radiologie. Visite skis aux pieds des dispositifs mis en place par la station.

Un cabinet médical et de radiologie au pied des pistes

Peyragudes a fait de l’organisation des secours l’une de ses priorités, elle est l’une des rares stations des Pyrénées à posséder un cabinet médical et de radiologie au pied des pistes de ski .

Deux médecins toute la saison d’hiver  

Afin d’assurer une présence pendant la saison de ski deux médecins sont installés dans un cabinet médical à Peyragudes. On découvre leur quotidien, entre grippe, gastro, bobologie et gros traumatismes liés à l’activité ski et montagne.

Les secours par hélicoptère

Parmi les moyens utilisés pour la prise en charge des victimes, il y a l’hélicoptère. Selon le lieu de l’accident et la gravité des blessures, Peyragudes fait appel à un appareil privé ou à l’hélicoptère de la gendarmerie. Des moyens aériens qui permettent une prise en charge plus rapide. Le PGHM n’intervient qu’en cas de graves blessures.

La prévention en station

Pour prévenir les risques d’accident, les stations font de plus en plus de prévention et de pédagogie  auprès des vacanciers. Sensibilisation aux risques du hors-piste, conduite à tenir en cas d’avalanche, découverte du métier de pisteur.

Un feuilleton signé Sophie Pointaire et Delphine Gérard

30 Jan

Le rando Tour 2020 arrive dans les Pyrénées pour faire connaître le ski hors pistes

Si hors piste ou ski de randonnée
©MaxPPP

Le ski de randonnée connaît ces dernières années un véritable essor. Besoin de liberté, envie d’espace et de paysages sauvages, les adeptes sont de plus en plus nombreux. Organisé par la Fédération française de ski, il fait étape dans les Pyrénées pour la première fois du 31 janvier au 9 février.

Le road trip débute dès ce vendredi dans les Pyrénées-Orientales. 5 étapes dans les Pyrénées pour cette deuxième édition du Rando Tour, qui lors de son passage dans les Alpes en 2016 avait rencontré un franc succès. La Fédération Française de Ski veut sensibiliser les particuliers mais aussi, les clubs et les licenciés au ski de randonnée. Et encourager et les pratiquants à faire cette activité au sein d’un club FFS.

5 étapes dans les Pyrénées :

    • A Font-Romeu (66), vendredi 31 janvier et samedi 1er février
      18h00 – 18h30 à l’hôtel IGESA Mont Louis, pour la réunion de présentation de la sortie du 1er février. Adresse : « Les Sorbiers » – La Cabanasse, 66210 Mont-Louis, samedi matin, sortie ski de randonnée à Font-Romeu.
    • A Merens les Vals (09), samedi 1er février, dimanche 2 février et lundi 3 février
      18h00 – 18h30 à la Mairie de Merens les Vals (salle de réunion), pour la réunion de présentation de la sortie du 2 février., Adresse : Place de la Mairie, 09110 Mérens-les-Val, dimanche Journée : Sortie ski de randonnée à Merens les Vals.18h00 – 18h30 à la Mairie de Merens les Vals (salle de réunion), pour la réunion de présentation de la sortie du 3 février.
      Adresse : Place de la Mairie, 09110 Mérens-les-Vals. Lundi sortie ski randonnée à Merens les Vals.
    • A Val Louron (65), les 2, 4 et 5 février
      18h00 – 18h30 au Forum (au-dessus de la billeterie de Val Louron) pour la réunion de présentation de la sortie du 4 février. Adresse : Le Forum, 65240 Val Louron
      Mardi 4 février : Journée : Sortie ski de randonnée à Val Louron. 18h00 – 18h30 au Forum (au-dessus de la billeterie de Val Louron) pour la réunion de présentation de la sortie du 5 février. Adresse : Le Forum, 65240 Val Louron
      Mercredi 5 février, matin sortie ski de randonnée à Val Louron
    • A Luz-Saint-Sauveur (65), les 5, 6 et 7 février:
      18h30 à la salle du forum de Luz-Saint-Sauveur pour la réunion de présentation de la sortie du 6 février. Adresse : Avenue Saint-Sauveur, 65120 Luz-Saint-Sauveur
      Jeudi 6 février : Journée : Sortie ski de randonnée à Luz Ardiden.18h30 à la salle du forum de Luz-Saint-Sauveur pour la réunion de présentation de la sortie du 7 février. Adresse : Avenue Saint-Sauveur, 65120 Luz-Saint-Sauveur
      Vendredi 7 février journée : Sortie ski de randonnée à Luz Ardiden. 
    • A Gourette, Vallée d’Ossau (64), les 7, 8 et 9 février
      18h00 – 18h30 au chalet Pyrénéa, Le Cardet à Gourette pour la réunion de présentation de la sortie du 8 février. Adresse : Chalet Pyrénéa, Le Cardet, Gourette 64440 Eaux-Bonnes
      Samedi 8 février  :Journée : Sortie ski de randonnée en Vallée d’Ossau. 18h00 – 18h30 au chalet Pyrénéa, Le Cardet à Gourette pour la réunion de présentation de la sortie du 9 février. Adresse : Chalet Pyrénéa, Le Cardet, Gourette 64440 Eaux-Bonnes
      Dimanche 9 février : matin : Sortie ski de randonnée à Gourette.

27 Jan

Ariège : la station de ski de Goulier débute sa saison avec un bel enneigement

Début de saison de ski à Goulier (09)
©FTV / Pascal Dussol

La saison devait débuter pour les vacances de Noël, finalement il aura fallu attendre un mois pour le top départ de la saison. La tempête Gloria est passée par là, la neige et le froid sont enfin arrivés. La station de ski de Goulier Neige en Ariège a débuté sa saison dans de bonnes conditions d’enneigement.

70% du domaine étaient déjà ouverts pour les tous premiers jours de ski à Goulier. La petite station d’Ariège a profité de la neige et du froid apportés dans le sillage de la tempête Gloria. Entre les flocons tombés naturellement et la production de neige artificielle, le manteau neigeux est suffisant et de bonne qualité.

La saison a démarré avec un mois de retard, comme la précédente, mais en cette fin janvier toutes les conditions étaient réunies pour faire la joie des habitués du domaine.

Geoffrey Berg et Pascal Dussol ont pu assister aux premiers jours de glisse :

Avec ses 6 pistes et ses 5 téléskis, la station est l’une des plus petites des Pyrénées. Au plus fort de la saison en 2018-2019, plus de 700 personnes dévalaient ses pentes.

23 Jan

Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales, l’Andorre et une partie du massif de l’Ariège en risque fort avalanche

BONNAUD Guillaume / MaxPPP

La neige tombe de façon quasi continue sur l’est des Pyrénées depuis le début du passage de la tempête Gloria. Des niveaux importants de cumuls de neige sont déjà tombés. Et cela doit continuer une partie de la journée de jeudi. Le manteau particulièrement instable peut se décrocher à tout moment. Le risque avalanche est fort.

Plusieurs secteurs sont considérés comme à risque fort pour les avalanches par les prévisionnistes de Météo France. Ils craignent le déclenchement de grosses à très grosses avalanches depuis les sommets frontaliers. Au Pas-de la Case en Andorre à 2000m d’altitude, on relève ce jeudi matin 1,5m de neige.

A la nivose du Canigou (PO) on relève 1,60m de neige en 3 jours.

    Dans les Pyrénées, le risque est de 4/5 sur les secteurs

  • Orly- St Barthélémy en Ariège
  • Cerdagne- Canigou et Capcir Puymorens dans les Pyrénées-Orientales
  • Secteur Puymorens Andorre.

La neige fraîche n’est pas encore stabilisée, des avalanches de neige récentes sont à craindre en déclenchement spontané.

Sur le reste du massif il se situe entre 2 et 3.

Il est actuellement très dangereux de partir en montagne. Si une piste ou le domaine entier d’une station de ski, comme celle de Porté, sont fermés cela signifie que le travail de sécurisation n’a pas encore été mené à son terme. Il est donc très dangereux de s’y rendre. Ne vous laissez pas tenter par la neige fraîche, elle est très dangereuse.

Tempête Gloria : la neige est aussi tombée en grande quantité en Andorre

GranValira, la station de ski est ouverte alors que les chutes de neige se poursuivent.
Image Webcam 23/01/2020

Ce jeudi matin, l’Andorre se réveille sous d’énormes quantités de neige. Depuis le début, mardi, de la tempête Gloria, la neige n’a pas cessé de tomber. Les cumuls atteignent par endroit 1,5 mètre. Conséquence, la circulation est fortement impactée. Le risque avalanche fort.

Le col de l’Invalira est fermé à la circulation. Et pour cause, les Andorrans habitués à gérer les chutes de neige car la Principauté est un pays de montagne, sont envahis par d’importants cumuls de neige. Au Pas de la case, on mesure 1,5m de neige.

Au lever du jour les chutes de neige étaient encore denses

L’ensemble du territoire andorran est concerné. Dans le département voisin des Pyrénées-Orientales, la situation est identique. Aux Angles, les installations du poste secours sont ensevelies. A Font-Romeu, les flocons sont à nouveau au programme.

Conséquence, la circulation est très compliquée.Les accès en Andorre nécessitent les équipements spéciaux dès Mérens-les vals côté ariégeois et dès la Vignole, côté Pyrénées-Orientales.

Carrefour de la Croisade – RN320
©DIRSO 09

Le col du Puymorens est toujours fermé à la circulation. La station de ski de Porté communique par voie de réseaux sociaux que son domaine va rester fermé ce jeudi en raison du risque avalanche important liés à ces dernières heures d’intempéries. Météo France estime que dans le secteur du Puymorens est fort (4/5) sur l’échelle de risque.

22 Jan

Tempête Gloria : les stations de ski des Pyrénées-Orientales croulent sous la neige

©Les Angles (66)
Mercredi 22 janvier 2020

La tempête Gloria remontée d’Espagne sévit sur les Pyrénées-Orientales depuis mardi. Elle apporte avec elle d’importantes précipitations qui en altitude se sont transformées en neige. Les quantités tombées en 48h sont impressionnantes. Les images en attestent.

Météo France annonçait entre 1,5 et 2,5 de neige au cours de l’épisode Gloria. Une grande partie de ces cumuls sont déjà tombés. Les stations de ski des Pyrénées-Orientales, fermées pour traiter cette masse impressionnante de neige, communiquent sur les réseaux sociaux. Cette neige arrive juste à point pour la préparation des vacances de février.

Ici les Angles :

A Eyne, station du Cambre d’Aze

Un mètre de neige est déjà tombé à Bolquère

Les conditions météo actuelles sont trés mauvaises. Le vent souffle fort et a généré de nombreuses plaques et congères prêtes à se décrocher à tout moment. Il est dangereux de faire du ski (particulièrement du ski hors des pistes) ainsi que des randonnées en raquettes.

15 Jan

Pyrénées : le réchauffement climatique, un véritable casse-tête pour les stations de ski

Saint-Lary, le 25 décembre 2019
©MaxPPP / Aurelien Morissard

Le réchauffement climatique est désormais indéniable. Les saisons sont bouleversées. Conséquences : les stations de ski sont touchées de plein fouet. Elles tentent par différents moyens de survivre. Dans les Pyrénées, plusieurs pistes sont explorées.

Dans les Pyrénées comme dans les autres massifs en Europe le réchauffement climatique pose question aux gestionnaires de stations de sport d’hiver. Certaines sont en difficulté à cause d’une gestion hasardeuse aggravée par les hivers faiblement enneigés.

Des stations à l’abandon

Le domaine du Puigmal dans les Pyrénées Orientales n’a jamais atteint sa taille critique. Des investissements au mauvais moment et l’enchaînement de plusieurs saisons compliquées en matière d’enneigement ont eu raison de la station de ski. Puyvalador à quelques kilomètres a subi le même sort. Un investisseur privé tente de lui redonner vie et tente de développer un autre modèle de vacances à la montagne.

Le regroupement de stations

Toutes les stations en difficultés sont de petite ou moyenne taille. Plusieurs projets de liaison sont en cours notamment entre Cauterets et Luz Ardiden, Font-Romeu, les Angles et Formiguères. L’objectif faire des économies d’échelle, aujourd’hui c’est la clé du développement.

Une offre de service plus large

Dans un marché qui ne progresse plus en Europe les stations réfléchissent à un nouveau modèle basé sur une activité d’été mais aussi sur une offre d’hiver plus globale.
L’offre globale c’est garantir plus de recettes dans un domaine skiable en intégrant au delà des remontées mécaniques toute l’offre de restauration et même des hôtels comme c’est déjà le cas dans certaines stations.

La neige de culture indispensable

Aujourd’hui tous les domaines sont équipés de réseau de canons à neige. Le phénomène n’est pas comme on le croit propre aux Pyrénées. Les plus grands réseaux de neige de culture se trouvent dans les Alpes du Sud en France et en Italie. Désormais toute l’économie des vallées pour qui le tourisme d’hiver est vital , dépend de leur capacité à produire cette matière première dès les premiers jours de froid.

13 Jan

Pyrénées : neige dure et verglacée, les secours en montagne réalisent de nombreuses interventions

L’hélicoptère de la gendarmerie des Hautes-Pyrénées, décolle vers Payolle pour porter secours à un randonneur blessé.
©Emmanuel Fillon / FTV

Dans les Pyrénées, la neige tombée précocement au mois de novembre est désormais une croûte dure difficile à négocier à ski ou même en randonnée. Conséquence : des accidents nombreux, parfois dangereux avec des fractures ou de gros traumatismes qui nécessitent l’intervention rapide des secouristes.

L’hélicoptère ne chôme. De nombreuses interventions de secours ont eu lieu ces dernières semaines. Sur sa page facebook, la gendarmerie rappelle quelques principes de base pour limiter le risque.

Neige glacée

Soleil radieux et nuits claires provoquent des variations de températures. La neige alterne les phases de gel et de dégel. Elle se transforme au fil des jours en une croûte dure, verglacée. Des conditions difficiles pour les skieurs, notamment les skieurs de randonnée où les randonneurs confrontés à des névés glacés difficiles à franchir sans un équipement adaptés de type (crampons et piolets)..

Traumatismes

Avec cette neige dure et très glissante, les chutes sont nombreuses. Fractures, traumatismes crâniens, ces accidents sont dangereux et nécessitent l’intervention dans les plus brefs délais des secouristes. Deux gendarmes, spécialisés dans les secours en montagne, un médecin, un pilote aidé d’un mécanicien, ils sont 5 à embarquer dans l’hélicoptère. L’équipage est disponible à la moindre alerte, et peut intervenir auprès de skieurs ou randonneurs en difficulté.

Régis Cothias et Emmanuel Fillon ont suivi une journée d’intervention des gendarmes de haute-montagne des Hautes-Pyrénées :

Sur une année, le PGHM assure environ 260 interventions par an. Les CRS en réalisent tout autant.

10 Jan

La neige est de retour sur les Pyrénées, les équipements spéciaux sont nécessaires pour circuler

Carrefour de la Croisade 1790m – RN 20 – DIRSO 09

Après plusieurs semaines de temps sec, les Pyrénées retrouvent depuis ce vendredi matin, la neige. La limite pluie neige devrait se situer aux alentours de 1200 mètres. Les équipements spéciaux sont nécessaires pour circuler sur les routes d’altitude.

Il neige à moyenne altitude sur le massif des Pyrénées, ce vendredi matin. L’épisode neigeux ne devrait durer jusqu’à samedi. Une bonne nouvelle pour les pistes de ski qui manque de neige fraîche. Mais une complication certaine pour la circulation sur les routes où les chaussées sont glissantes car les températures sont souvent négatives.

L’accès en Andorre et les routes vers les cols et les stations de ski sont touchées partout sur le massif.

Selon Météo Pyrénées, 5 à 10cm en montagne et localement 20cm sur l’ouest des Pyrénées

Ce sont les cumuls envisagés pour la journée de vendredi sur le massif pyrénéen avec un dégradé ouest / est comme à son habitude. La limite pluie-neige devrait se situer à 1400m en début d’épisode, puis 1000m sous le régime d’averses vendredi. Les Pyrénées-Atlantiques tireront leur épingle du jeu, du fait d’une meilleure instabilité atmosphérique provoquée par l’océan Atlantique. Il devrait donc tomber 10 à 15cm de neige et jusqu’à 20cm sur les massifs du Haut-Béarn (Aspe,Ossau) au dessus de 1500m. Sur le centre de la chaîne, on parlera de 5 à 10cm en moyenne et seulement 5cm au maximum, sur l’ouest des Pyrénées-Orientales.

Pour suivre la situation en direct :