12 Fév

Le Grand Tétras, oiseau emblématique des Pyrénées, est impacté par le changement climatique

Emmanuel Ménoni
©France 3 Occitanie / Marc Raturat

Avec l’Izard et le desman, le Grand tétras est un animal emblématique des Pyrénées. Emmanuel Ménoni étudie cet oiseau depuis plusieurs années. Ses observations révèlent que l’oiseau s’adapte progressivement aux effets du changement climatique. Il vient de sortir un livre.

Comme l’isard ou le desman le Grand tétras fait partie des animaux emblématiques des Pyrénées. Emmanuel Ménoni travaille pour l’Office National de la chasse et de la faune sauvage, et son sujet d’étude est le Grand Tétras. Il le traque été comme hiver depuis 50 ans, d’abord dans sa Savoie natale, puis dans les Pyrénées, qui comptent la population la plus importante de France avec 5500 individus.
Lors de ses observations, il a constaté que les dates d’éclosion des œufs étaient de plus en plus précoces. Une évolution qu’il impute à une adaptation du comportement de l’oiseau au changement climatique. L’oiseau saura-t-il survivre ? Il est trop tôt pour le savoir.

Des cranes, des plumes mais aussi beaucoup de chiffres et de statistiques tirés du terrain fournissent le matériau de base de ses études qui ne se limitent pas à de la théorie pure. Ses travaux servent aussi aux forestiers, aux éleveurs ainsi qu’aux professionnels du tourisme. Exemple à Luchon, grâce à ses conseils l’aménagement d’une piste de ski a permis de faire passer la population de cinq individus à une vingtaine.
Il a publié un livre qui peut intéresser aussi bien les spécialistes que les amateurs de nature.

Marc Raturat et Eric Coorévits se sont rendus à Villeneuve les rivières :

11 Oct

Bientôt un seul forfait pour profiter des 4 domaines de ski de la Haute-Garonne

© Le Mourtis Officiel

C’est la promesse formulée par l’office de tourisme Pyrénées 31. Une nouvelle marque née de la fusion des deux anciens offices de la Haute-Garonne. Objectif : concentrer les synergies et être plus compétitif notamment pour l’activité ski avec la création d’un forfait unique pour les 4 stations.

Pyrénées 31 est la marque qui soutiendra les actions de développement touristiques de la partie Haut-Garonnaise des Pyrénées. Elle est le fruit de la fusion des offices de Tourismes intercommunaux de Luchon Saint-Béat et Saint Bertrand-de-Comminges.

Une opération découverte des 3000 a permis en septembre dernier de lancer les opérations de communication autour de l’activité montagne estivale. Désormais place au ski.

Parmi les nouveautés, la future création d’un forfait unique pour profiter des 4 domaines skiables : Luchon-Superbagnères, Bourg d’Oueil, le Mourtis et Peyragudes. Une opération rendue possible depuis que le conseil départemental de la Haute-Garonne a repris la gestion des 4 stations (Peyragude pour sa partie en Haute-Garonne).

Le skieur aura ainsi toute une gamme de possibilité avec Peyragudes et Luchon-Superbagnères (grandes pistes et remontées mécaniques modernes), le Mourtis qui attire une clientèle plus familiale et enfin Bourg d’Oueil, la plus petite des 4 et de la chaîne.

L’idée est de pouvoir grâce à cette offre unique concurrencer les grands domaines dans les autres secteurs de la chaîne.

 

26 Sep

Pyrénées : sur le chemin du Perdiguère, l’un des 18 pics à plus de 3000m d’altitude de la Haute-Garonne

©France 3 Occitanie

La Haute-Garonne n’a rien à envier à ses voisins. Sur son seul territoire trônent 18 sommets de plus de 3000 m d’altitude. Méconnus du grand public, ils sont pourtant majestueux et pour une dizaine d’entre eux accessibles aux randonneurs, avec ou sans halte dans les refuges, étapes dans les ascensions.

Le Spigeole, les Gourgs Blancs, le Maupas, le Perdiguère et bien d’autres font partie des sommets qui composent les 220 pics de plus de 3000 mètres d’altitude de la chaîne des Pyrénées. Le territoire de la Haute-Garonne en compte 18. Certains d’entre eux s’adressent à des alpinistes aguerris mais une bonne dizaine sont accessibles au plus grand nombre. Les sports nature comme le trail ou les courses en montagne sont de plus en plus prisés, paradoxalement, la pratique de la haute montagne comme l’alpinisme ne trouve plus son public.

Aussi, pour faire connaitre le domaine de la haute montage le Comité Départemental du Tourisme a organisé un voyage de presse au coeur des 3000 mètres du Luchonnais. Marc Raturat et Rémi Carayon sont partis avec 10 autres journalistes à l’assaut du Perdiguère (3222m), le toit de la Haute-Garonne.

Les chemins et les refuges qui sillonnent les pyrénées haut-garonnaises doivent beaucoup à l’implantation et au développement de l’activité hydro électrique.

Le Club Alpin Français qui gère les refuges et les responsables du tourisme cherche des alternatives pour cette chute d’intérêt.

En haute montagne, l’ambiance devient austère, minérale.

L’ascension finale entre le refuge du Portillon à 2500m et le Pic de Perdiguère à 3222 m.

18 Sep

Top départ de la saison de ski dans les Pyrénées : le calendrier

Ski à Cauterets
©MaxPPP / Laurent Dard

Vous avez des fourmis dans les jambes, c’est le manque de ski qui se fait sentir. Mais rassurez-vous, si la neige est au rendez-vous il ne reste plus que quelques semaines à patienter. La station des Angles dans les Pyrénées-Orientales compte ouvrir le bal et cela dès le 30 novembre.

A ce jour aucune trace de neige fraîche sur les sommets. Mais cela pourrait arriver très vite. Les caprices de la météo sont non programmables. Comme chaque année, l’annonce du calendrier des ouvertures de station donne le sourire aux inconditionnels. Donc si tout se passe bien le début de la saison de ski 2018-2019 dans les Pyrénées devrait débuter le vendredi 30 novembre pour la station des Angles dans les Pyrénées-Orientales. Ces dates ont été communiquées par les stations au site skiinfo.
Pour ceux qui ont leur habitude dans d’autres stations, le 1er décembre, un samedi, il sera possible de skier un peu partout dans le massif notamment :

  • Le Val d’Azun (65)
  • La Pierre Saint-Martin (64)
  • Le Grand Tourmalet (65)
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 (66)
  • Luchon-Superbagnères (31)
  • Cauterets (65)
  • Saint-Lary Soulan (65)
  • Peyragudes (65)

Dans la foulée, Piau Engaly pense ouvrir son domaine le 5 décembre.

Côté ski de fond, le domaine nordique de Beille table sur le samedi 6 décembre. Ouverture également prévue ce jour pour :

  • Luz Ardiden (65)
  • Formiguères (66)
  • Le Cambre d’Aze (66)

Suivront le week-end du 8-9 décembre :

  • Gourette (64)
  • Ax 3 Domaines (09)
  • Porté Puymorens (66)

Puis le samedi 15 décembre :

  • Camurac (11)
  • Puyvalador (66) – La station n’a pas pu ouvrir lors de la saison précédente pour des raisons de budget.
  • Hautacam (65)
  • Ascou-Pailhères (09)
  • Les Monts d’Olmes (09)
  • Artouste (64)

Ouverture le 22 décembre pour Guzet (09).

La liste est encore incomplète, mais nul doute que l’information devrait arriver dans les jours qui viennent surtout si les flocons ne tardent pas trop à tomber.

23 Fév

Les Pyrénées sous des monceaux de neige

©Météo Pyrénées ‏Congères de 5m au Port d'Envalira le plus haut col routier des Pyrénées à 2400m

©Météo Pyrénées
‏Congères de 5m au Port d’Envalira le plus haut col routier des Pyrénées à 2400m

Le soleil est de retour et les vacanciers peuvent enfin profiter de cette manne tombée du ciel. Dans les stations de ski et aux cols le manteau neigeux atteint plusieurs mètres de neige au delà de 2000m d’altitude. Les photos et les vidéos sont impressionnantes.

Avec plus de 3,5 de neige la station de Cauterets fait partie des domaines les plus enneigés cette fin février. Porté Puymorens et Gourette cumulent également plus de 3m de poudreuse sur les parties hautes de leur domaine skiable. Si les records d’enneigement ne sont pas battus, il n’en reste pas moins que la dernière tempête a apporté en 48h d’intempéries d’importants cumuls.
La quasi-totalité du massif a été concernée par cet épisode neigeux intense entre le 18 et le 21 février. Le manteau neigeux s’est alors fortement épaissi dans les quatre départements allant des Pyrénées-Atlantiques à l’Ariège. En effet, lors de cet épisode, il est tombé de l’ordre de 60 cm de neige à 1800 m d’altitude, entre 70 cm et 1 m au-dessus de 2000 m. Seul le département des Pyrénées-Orientales a été peu touché par l’épisode neigeux.

L’enneigement dans les Pyrénées est désormais remarquable

On relève, par exemple, une hauteur de neige de 3 m à la station automatique du lac d’Ardiden (Hautes-Pyrénées, 2445 m) ainsi qu’à celle du Puigmal (Pyrénées-Orientales, 2465 m), et de 3,20 m à la station automatique de Port d’Aula (Ariège, 2140 m).
Dans les trois-quarts ouest des Pyrénées, qui ont été les plus touchés par l’épisode neigeux, l’enneigement est continu dès 700 ou 800 m d’altitude. On observe des épaisseurs de neige, respectivement pour les versants nord et sud, voisins de 90 et 50 cm à 1500 m d’altitude, 1,50 m et 90 cm à 1800 m d’altitude, 3 et 2 m à partir de 2100 m d’altitude, indique Météo France.

Panorama depuis le Pic du Midi (23 février) à 2877m

©Maria Lafourcade / France 3 Occitanie

©Maria Lafourcade / France 3 Occitanie

A Cauterets, la dameuse creuse son chemin dans plusieurs mètres de poudreuse

Dans la partie orientale de la chaîne, l’enneigement est moins remarquable mais néanmoins très bon pour la saison. L’enneigement continu débute vers 1400 m dans les Pyrénées-Orientales. À 1500 m d’altitude, il y a 10 à 20 cm de neige. À 2000 m, l’épaisseur du manteau neigeux est voisine de 1,40 m dans le massif du Capcir-Puymorens, 1 m dans celui de Cerdagne-Canigou. À la station automatique du Canigou (2150 m), la hauteur de neige mesurée est de 1,35 m, pour une moyenne sur les 20 dernières années de 1,04 m.

15 Fév

Dans les Pyrénées, le risque d’avalanche est fort sur l’Ariège et la Haute-Garonne

BONNAUD Guillaume / MaxPPP

BONNAUD Guillaume / MaxPPP

Entre les importantes chutes de neige de ces derniers jours, les pluies soutenues qui ont suivies et les températures qui passent en quelques heures du froid au doux, le manteau neigeux est particulièrement instable; notamment sur l’Ariège et la Haute-Garonne où le risque d’avalanche est évalué à 4.

L’ensemble du massif pyrénéen est concerné. Le risque est marqué (3 sur 5 dans l’échelle des risques). Des coulées peuvent se déclencher spontanément. Avec la pluie, la neige est plus lourde. Conséquence, elle peut décrocher à tout moment notamment en-dessous de 2400m. Sont particulièrement concernés l’Ariège et la Haute-Garonne sur les secteurs d’Orlu / Saint Barthélémy, le Couserans, la Haute-Ariège et le Luchonnais.

En altitude, ce sont des plaques dont il faut se méfier. Il y a beaucoup de neige sur les sommets. Le passage de skieurs ou de randonneurs peut provoquer le déclenchement d’avalanches.

Mardi un jeune skieur de 19 ans a été tué dans une avalanche sur le domaine de Gavarnie-Gèdre

14 Fév

Les habitants de Saint-Béat se sentent encore plus isolés depuis la fermeture de la RD 44

Route RD44 coupée ©France 3 Occitanie

Route RD44 coupée
©France 3 Occitanie

Depuis 2 mois la route reliant Saint-Béat et Luchon est fermée. Un bloc de 500t menace de tomber 600m plus bas. La route RD 44 est fermée aux automobilistes et aux piétons, isolant un peu plus les villageois qui se sentent oubliés.

Les travaux avancent mais sont encore loin d’être terminés. La sécurisation du site est compliquée. Le bloc va être emmailloté et fixé sur des parties saines de la falaise. En attendant, les habitants doivent faire 10km au lieu d 4km pour rejoindre l’axe vers Luchon.
Depuis les graves inondations de 2013, un fort sentiment d’abandon et d’isolement règne chez les commerçants de la commune du Comminges.

Luc Truffert était sur place pour suivre la visite du chantier :

En octobre 2017, deux énormes rochers avaient ravagés le cimetière de la commune.

07 Fév

Pyrénées : risque fort d’avalanche sur l’Ariège et la Haute-Garonne

©MaxPPP POULET PHILIPPE

©MaxPPP POULET PHILIPPE

La neige est tombée en quantité ces derniers jours sur le massif des Pyrénées jusqu’en basse altitude. Conséquence, le risque de déclenchement d’avalanche augmente. Le risque est marqué sur la grande majorité de la chaîne et fort sur l’Ariège et la Haute-Garonne. Randonneurs et skieurs soyez prudents.

Le manteau neigeux est frais. Les dernières couches de neige ne sont pas encore stabilisées. Le risque de départ d’avalanche spontané est considéré comme fort par Météo France au dessus de  2200m sur l‘Ariège, secteurs du Couserans, de la Haute-Ariège, d’Orlu et du Saint-Barthélémy.

©Météo France

©Météo France

Même situation sur les hauteurs dans la Haute-Garonne. Des plaques instables peuvent partir à tout moment. Le risque est fort, évalué à 4 sur une échelle qui compte 5 niveau.

© Météo France

© Météo France

Il est conseillé de différer ses sorties en montagne. Des chutes de neige sont à nouveau annoncées jusqu’en fin de semaine, ce qui devrait augmenter le risque et l’étendre à l’ensemble de la chaîne.

08 Déc

Sécurité neige et avalanche : deux journées pour s’informer à Tarbes et Toulouse

©MaxPPP / DOMINIC STEINMANN

©MaxPPP / DOMINIC STEINMANN

Pour la 7ème année consécutive l’ANENA (Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches) et la FFCAM (Fédération française des clubs alpins) organisent, en partenariat avec Météo-France, deux journées « Sécurité neige et avalanche » les 9 et 10 décembre.

    • le 9 décembre 2017 à Tarbes (Hautes Pyrénées) à la bourse du travail
    • le 10 décembre 2017 à Toulouse (Haute Garonne) à l’ISCOM
Deux journées d’information à destination de ceux qui pratiquent la montagne en hiver. La saison démarre tout juste est déjà plusieurs accidents se sont produits dans  les Alpes et dans les Pyrénées. Dimanche 26 novembre un skieur de randonnée a eu l’épaule luxée et des contusions multiples, suite à une avalanche qu’il a déclenché avec deux compagnons versant Nord du Pic de Piau (altitude 2450 mètres).

Comment se déclenche une avalanche ? Quelle attitude adopter en cas d’accident ?

Comment et pourquoi se déclenche une avalanche ? Comment lire un bulletin d’estimation du risque d’avalanche (BRA) ? Quels sont les gestes qui peuvent sauver ou secourir ? Quelles sont les dernières nouveautés en matière de détecteur de victime d’avalanche ? Des thèmes qui seront abordés lors de ces journées. Guides, instructeurs fédéraux, secouristes professionnels et spécialistes des avalanches à Météo-France interviendront sur ces différents sujets.

De grosses chutes de neige sont attendues dès ce week-end sur les Pyrénées. La neige fraîche instable est potentiellement très avalancheuse. Renseignez auprès de Météo France ou de professionnels de la montagne pour connaître les risques.

29 Nov

Qui ouvre, qui reporte ? le point sur le calendrier des stations de ski dans les Pyrénées

Peyragudes ©Maxppp / Laurent Dard

Peyragudes
©Maxppp / Laurent Dard

Comme chaque début de saison, le calendrier des ouvertures de station évolue en fonction des caprices de la météo. Samedi 2 décembre, de grands domaines de ski des Pyrénées, lancent leur saison d’hiver. On fait le point sur les dernières informations.

Pour la grande majorité des stations le lancement de la saison était programmé le 2 décembre. Une date stratégique pour elles puissent profiter de la venue des skieurs espagnols qui fêtent l’Immaculada Concepcion.

Cauterets  devait ouvrir le 1er décembre mais c’est finalement samedi 2, que le cirque du Lys inaugurera la saison, en même temps que Peyragudes et Saint-Lary.

Piau Enagly et probablement Luz-Ardiden reportent au jeudi 6 décembre tandis que le Grand Tourmalet a annoncé via facebook que sa saison démarrerait le 7 décembre au lieu du 2 initialement prévu.

Dans l’Ariège, Ax 3 Domaines confirme son ouverture le 2 décembre. La station se positionne ainsi sur le même timing que celui des stations andorranes, ses concurrentes directes.

Dans les Pyrénées-Orientales, il est déjà possible de skier aux Angles et à Porté Puymorens qui s’est lancé dès la fin novembre. Font-Romeu Pyrénées 2000 ouvrira également le 2 décembre.

Côté espagnol Formigal, Panticosa et Cerler seront ouverts à partir du 5 décembre, mais Baqueira Beret et La Massella accueillent depuis plusieurs jours déjà les skieurs.

Dans les Pyrénées-Atlantiques, la station de Gourette se positionne pour une ouverture définitive le 9 décembre. La Pierre Saint-Martin n’a pas encore officialisée sa date.