23 Jan

Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales, l’Andorre et une partie du massif de l’Ariège en risque fort avalanche

BONNAUD Guillaume / MaxPPP

La neige tombe de façon quasi continue sur l’est des Pyrénées depuis le début du passage de la tempête Gloria. Des niveaux importants de cumuls de neige sont déjà tombés. Et cela doit continuer une partie de la journée de jeudi. Le manteau particulièrement instable peut se décrocher à tout moment. Le risque avalanche est fort.

Plusieurs secteurs sont considérés comme à risque fort pour les avalanches par les prévisionnistes de Météo France. Ils craignent le déclenchement de grosses à très grosses avalanches depuis les sommets frontaliers. Au Pas-de la Case en Andorre à 2000m d’altitude, on relève ce jeudi matin 1,5m de neige.

A la nivose du Canigou (PO) on relève 1,60m de neige en 3 jours.

    Dans les Pyrénées, le risque est de 4/5 sur les secteurs

  • Orly- St Barthélémy en Ariège
  • Cerdagne- Canigou et Capcir Puymorens dans les Pyrénées-Orientales
  • Secteur Puymorens Andorre.

La neige fraîche n’est pas encore stabilisée, des avalanches de neige récentes sont à craindre en déclenchement spontané.

Sur le reste du massif il se situe entre 2 et 3.

Il est actuellement très dangereux de partir en montagne. Si une piste ou le domaine entier d’une station de ski, comme celle de Porté, sont fermés cela signifie que le travail de sécurisation n’a pas encore été mené à son terme. Il est donc très dangereux de s’y rendre. Ne vous laissez pas tenter par la neige fraîche, elle est très dangereuse.

Tempête Gloria : la neige est aussi tombée en grande quantité en Andorre

GranValira, la station de ski est ouverte alors que les chutes de neige se poursuivent.
Image Webcam 23/01/2020

Ce jeudi matin, l’Andorre se réveille sous d’énormes quantités de neige. Depuis le début, mardi, de la tempête Gloria, la neige n’a pas cessé de tomber. Les cumuls atteignent par endroit 1,5 mètre. Conséquence, la circulation est fortement impactée. Le risque avalanche fort.

Le col de l’Invalira est fermé à la circulation. Et pour cause, les Andorrans habitués à gérer les chutes de neige car la Principauté est un pays de montagne, sont envahis par d’importants cumuls de neige. Au Pas de la case, on mesure 1,5m de neige.

Au lever du jour les chutes de neige étaient encore denses

L’ensemble du territoire andorran est concerné. Dans le département voisin des Pyrénées-Orientales, la situation est identique. Aux Angles, les installations du poste secours sont ensevelies. A Font-Romeu, les flocons sont à nouveau au programme.

Conséquence, la circulation est très compliquée.Les accès en Andorre nécessitent les équipements spéciaux dès Mérens-les vals côté ariégeois et dès la Vignole, côté Pyrénées-Orientales.

Carrefour de la Croisade – RN320
©DIRSO 09

Le col du Puymorens est toujours fermé à la circulation. La station de ski de Porté communique par voie de réseaux sociaux que son domaine va rester fermé ce jeudi en raison du risque avalanche important liés à ces dernières heures d’intempéries. Météo France estime que dans le secteur du Puymorens est fort (4/5) sur l’échelle de risque.

05 Déc

Neige : circulation délicate en haut Capcir et vers l’Andorre

La neige tombe ce jeudi matin sur le Capcir le plateau Cerdan, la haute Ariège et l’Andorre. Conséquence, les routes sont enneigées et la circulation est rendue difficile. Les équipements spéciaux sont donc obligatoires pour se rendre en Andorre notamment.

Carrefour de la Croisade RN320
©DIRSO 09

Les chaussées sont couvertes de neige sur les routes d’altitude dans les Pyrénées-Orientales, l’Ariège et l’Andorre. L’accès à la principauté est compliqué à partir d’Ax-les-thermes sur la RN20 du côté de l’Ariège et à partir de La Vignole sur la RN320 du côté des Pyrénées-Orientales.

Au lever du jour, les équipements spéciaux étaient nécessaires aux environs de Font-Romeu

Même scénario en Andorre vers le port de l’Envalira

Les voies d’accès aux stations de ski et aux cols dans ces secteurs des Pyrénées sont impactés par la neige. Depuis, ce matin, les déneigeurs remettent progressivement les routes en état.
Il est conseillé de se renseigner avant de prendre la route et de reporter son déplacement en milieu de journée. Les averses de neige devraient cesser et la situation sur les routes revenir à la normale.

Pour suivre l’évolution en direct :

22 Nov

Un léger tremblement de terre secoue les Pyrénées du côté de l’Andorre

La terre a à nouveau tremblé dans les Pyrénées. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un séisme de magnitude 3,8 sur l’échelle de Richter s’est produit à 5h41. L’épicentre de la secousse a été localisé à 25km d’Andorre-La Vieille (en Andorre).

©emsc-csem

Un séisme faible, de magnitude 3,8 s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi dans la chaîne des Pyrénées sans affecter de communes ou d’habitants de la région, a annoncé vendredi le Bureau central sismologique français.

L’épicentre de cette secousse a été localisé à 68km à l’ouest de la ville catalane espagnole de La Seu d’Urgell, près d’Andorre, et enregistré à 5H41 locales.

La secousse a été ressentie par les habitants d’Andorre. L’un d’entre eux, se trouvait à une 20 aine de kilomètres de l’épicentre. Il témoigne : « Le lit a bougé, comme si quelqu’un sautait dessus ».
Mais, il n’y a aucun dégât signalé à cette heure.

Les Pyrénées sont secouées plusieurs fois par an par des séismes de faibles intensités. Le 3 avril, dans la même zone des Pyrénées, un tremblement de terre d’intensité légèrement supérieure s’était produit. Là encore sans faire de dégât.

Dans le passé, d’importants séismes se sont produits dans les Pyrénées :

  • 03/03/1373 – Ribargoza (LAS BORDAS) – Intensité épicentrale : 8-9
  • 21/06/1660 – Bigorre (BAGNERES-DE-BIGORRE) – Intensité épicentrale : 8-9
  • 19/11/1923 – Val d’Aran (VIELLA) – Intensité épicentrale : 8

La chaîne est considérée comme une zone à risque. A Lourdes, le centre des risques majeurs permet de mieux comprendre et appréhender le phénomène de l’activité sismique.

La France a connu plusieurs épisodes sismiques ces dernières semaines, près de Pau (magnitude 3,8), à Strasbourg (3,1), dans les Deux-Sèvres (3,7) , le Puy-de-Dôme (3,7) et dans la vallée du Rhône, le 11 novembre, où une importante secousse de magnitude 5,4 a provoqué de nombreux dégâts en particulier au Teil (Ardèche), ville de 8.500 habitants proche de Montélimar (Drôme).

Avec AFP

15 Oct

Premier rafraîchissement et premières neiges, les Pyrénées se réveillent en blanc ce mardi

Capture image webcam Piau Engaly, vallée du Badet mardi 15 octobre à 8h30

La neige est tombée dans la soirée et dans la nuit de lundi à mardi sur les Pyrénées. Les flocons sont descendus en-dessous de 2000m. Il ne s’agit que de quelques centimètres. La circulation en montagne n’est pas perturbée.

Ce sont les premières chutes de neige du mois d’octobre. La quantité de neige n’est pas importante, mais elle arrive juste à temps pour refroidir les sols. D’autant que le saupoudrage est arrivé jusqu’à 1800m d’altitude. Depuis l’hiver dernier, il n’a neigé qu’une fois sur le massif en septembre. Un saupoudrage qui n’a pas résisté longtemps aux journées chaudes de septembre.

Les chutes de neige se poursuivent ce mardi matin :

Voici les premières photos glanées sur la toile.

A 2400m en Andorre au col d’Invalira, la neige accompagnée de vent a comencé à tomber dans la soirée de lundi

Images de webcam, Cauterets, Piau Engaly, Luz Saint-sauveur

La neige n’a pas boudée le versant espagnol

04 Oct

Pyrénées : la coupe du monde de ski alpin 2023 se déroulera en Andorre

© Sebastien LAPEYRERE / MAXPPP; SOLDEU LE 17/03/2019; FINALE DE LA COUPE DU MONDE DE SKI ALPIN 2019 A GRANDVALIRA EN ANDORRE

L’Andorre a été sélectionnée pour accueillir en 2023, les épreuves de la coupe du monde de ski alpin. Les courses se dérouleront sur les secteurs de Soldeu El Tater et Granvalira.
Les 25 meilleurs skieurs au monde s’affronteront dans les épreuves chronométrées.

C’est confirmé depuis ce vendredi 4 octobre, par la FIS, fédération internationale du ski. La principauté d’Andorre a été choisie pour l’organisation des compétions 2023 de ski alpin face à la Suisse et son domaine de Lenzerheide et la Norvège avec Kvitfjell-Hafjell à Lillehammer.

L’Andorre bénéficie d’une bonne expérience dans l’organisation de compétions internationales de ski. En effet, lors de la saison 2019-2020, les pistes andorranes avaient accueilli 5 compétions majeures.

21 Août

Andorre : la population des isards ne s’est jamais aussi bien portée depuis 20 ans

Isard ©MaxPPP/ Jean-Paul Crampe

1 168 isards  ont été recensés sur tout le territoire des Pyrénées andorranes. C’est le chiffre le plus élevé des 20 dernières années. La population est donc en pleine forme et s’épanouit sur la partie montagneuse montagneuse de la Principauté.

Une bonne croissance de la population des isards

L’augmentation du quota de chasse est en corrélation avec la bonne santé de la population des isards. Le temps chaud et aux conditions climatiques de l’été ont été favorable au développement de l’espèce. Les 81 analyses pour rechercher le pestivirus sont négatifs. Et le taux de fécondité global était de 0,8, et le taux de croissance de 21,88%. 153 échantillons de prélèvements conjonctivaux ont également été récupérés pour surveiller la kératoconjonctivite infectieuse pouvant affecter l’isard. Dans tous les échantillons, l’agent étiologique de la maladie a été détecté.

L’hiver 2018, des isards toniques se débattaient dans plus d’un mètre de neige

Avec 1168 animaux recensés, la population des isards n’a jamais été aussi prospère sur le territoire, indique dans un communiqué le gouvernement andorran.

Un recensement qui sert à établir le plan de chasse

La Commission de suivi de la chasse, présidée par la ministre de l’Environnement, de l’Agriculture et du Développement durable, Silvia Calvó, a approuvé le plan de chasse 2019. L’arrêté ministériel fixe à 168 le nombre total de captures autorisées pour la semaine de la chasse à l’isard, qui aura lieu du 15 au 22 septembre 2019.

12 Août

VIDEO – Un énorme pan de montagne s’effondre en Andorre

D Hazard / Météo Pyrénées

Les images sont spectaculaires. Des centaines de mètres cube de terre et de pierres sont tombés subitement sur la route d’accès reliant la principauté d’Andorre à l’Espagne au niveau de San Julia, samedi 10 août à 6h30 du matin. Aucun blessé n’est à déplorer mais les dégâts sont importants.

C’est le deuxième effondrement qui se produit en Andorre en quelques mois. Le 26 avril dernier, un éboulement d’ampleur se produisaient sur la RN22 entre la France et l’Andorre. Plusieurs semaines de travaux ont été nécessaire pour remettre la chaussée en Etat. Pendant 3 semaines, la voie d’accés a été entièrement fermée à la circulation des véhicules.

Ce samedi 10 août, c’est de l’autre côté du territoire andorran que l’éboulement a eu lieu. La circulation a dû être interrompue pendant plusieurs heures. Heureusement, personne ne se trouvait à proximité. Il n’y a donc eu aucun blessé à déplorer, malgré l’importance de l’effondrement.

Conséquence, l’accès routier en Andorre par la France a été complètement saturé en quelques heures.

07 Mai

VIDEO – De fourmilière à fantôme, la preuve que le Pas de la Case vit au rythme des acheteurs venus de France

©Webcam du 7/05/2019 Andorramania

Des rues désertes, des parkings vides, pas un bruit de moteur… La situation est inhabituelle au Pas de la Case en Andorre. C’est la conséquence de la fermeture à la circulation de la RN22 principale voie d’accès depuis la France à la Principauté d’Andorre en raison d’un éboulement.

Si vous aimez le calme, c’est le moment de vous rendre au Pas de la Case. Reste à savoir comment. Car la RN22 est coupée depuis le 25 avril en raison d’un éboulement qui s’est produit au niveau du niveau du Pas de la Mina. Il ne reste qu’une solution pour atteindre la ville : emprunter le tunnel de Puymorens, et poursuivre via Puigcerdà et la Seu d’Urgell. Soit 2h20 de trajet supplémentaire pour ceux qui viennent de Toulouse. Autant dire qu’il faut être motivé et que cela fait fortement chuter le rendement des bonnes affaires des produits achetés en Andorre.

En attendant la remise en état de la voie de circulation (les autorités indiquent qu’il faudra 2 semaines de travaux), la ville andorrane affiche un calme inédit. Et même un peu dérangeant quand on est habitué à la fourmilière incessante qui s’active en achat en temps normal.

Voici une petite idée de l’ambiance avec cette vidéo :

La première phase des travaux est terminée indique la préfecture de la Haute-Garonne. Images

 

26 Avr

Ski en station dans les Pyrénées : Arcalis en Andorre et La Masella en Espagne jouent les prolongations

©Capture images webcam

Le ski en station, ce n’est pas tout à fait terminé. Les stations d’Arcalis en Andorre et de la Massella en Cerdagne espagnole prolonge la saison. Et la météo leur donne raison. des chutes de neige conséquentes se sont produites cette dernière semaine. Les conditions pour profiter des pistes sont donc excellentes.

Pour les amateurs de ski de printemps, il n’est pas encore temps de ranger les skis. A quelques heures de Toulouse ou encore de Montpellier, les pistes sont encore ouvertes.
Le domaine Ordino-Arcalis est ouvert jusqu’au dimanche 28 avril. Avec 230cm de neige en haut des pistes, l’enneigement est encore conséquent. Et les dernières chutes de neige font la promesse de neige fraîche et poudreuse. Attention au hors piste car le risque d’avalanche est encore bien présent.

En Cerdagne, Espagne, la station de la Masella prolonge la saison jusqu’au 1er mai. 23 pistes et 6 remontées mécaniques seront en fonction. Avec 182 jours d’ouverture, la saison 2018-2019, sera une des plus longue pour la station espagnole.

©Image webcam 26/04/2019