23 Jan

Tempête Gloria : les Pyrénées-Orientales, l’Andorre et une partie du massif de l’Ariège en risque fort avalanche

BONNAUD Guillaume / MaxPPP

La neige tombe de façon quasi continue sur l’est des Pyrénées depuis le début du passage de la tempête Gloria. Des niveaux importants de cumuls de neige sont déjà tombés. Et cela doit continuer une partie de la journée de jeudi. Le manteau particulièrement instable peut se décrocher à tout moment. Le risque avalanche est fort.

Plusieurs secteurs sont considérés comme à risque fort pour les avalanches par les prévisionnistes de Météo France. Ils craignent le déclenchement de grosses à très grosses avalanches depuis les sommets frontaliers. Au Pas-de la Case en Andorre à 2000m d’altitude, on relève ce jeudi matin 1,5m de neige.

A la nivose du Canigou (PO) on relève 1,60m de neige en 3 jours.

    Dans les Pyrénées, le risque est de 4/5 sur les secteurs

  • Orly- St Barthélémy en Ariège
  • Cerdagne- Canigou et Capcir Puymorens dans les Pyrénées-Orientales
  • Secteur Puymorens Andorre.

La neige fraîche n’est pas encore stabilisée, des avalanches de neige récentes sont à craindre en déclenchement spontané.

Sur le reste du massif il se situe entre 2 et 3.

Il est actuellement très dangereux de partir en montagne. Si une piste ou le domaine entier d’une station de ski, comme celle de Porté, sont fermés cela signifie que le travail de sécurisation n’a pas encore été mené à son terme. Il est donc très dangereux de s’y rendre. Ne vous laissez pas tenter par la neige fraîche, elle est très dangereuse.

Tempête Gloria : la neige est aussi tombée en grande quantité en Andorre

GranValira, la station de ski est ouverte alors que les chutes de neige se poursuivent.
Image Webcam 23/01/2020

Ce jeudi matin, l’Andorre se réveille sous d’énormes quantités de neige. Depuis le début, mardi, de la tempête Gloria, la neige n’a pas cessé de tomber. Les cumuls atteignent par endroit 1,5 mètre. Conséquence, la circulation est fortement impactée. Le risque avalanche fort.

Le col de l’Invalira est fermé à la circulation. Et pour cause, les Andorrans habitués à gérer les chutes de neige car la Principauté est un pays de montagne, sont envahis par d’importants cumuls de neige. Au Pas de la case, on mesure 1,5m de neige.

Au lever du jour les chutes de neige étaient encore denses

L’ensemble du territoire andorran est concerné. Dans le département voisin des Pyrénées-Orientales, la situation est identique. Aux Angles, les installations du poste secours sont ensevelies. A Font-Romeu, les flocons sont à nouveau au programme.

Conséquence, la circulation est très compliquée.Les accès en Andorre nécessitent les équipements spéciaux dès Mérens-les vals côté ariégeois et dès la Vignole, côté Pyrénées-Orientales.

Carrefour de la Croisade – RN320
©DIRSO 09

Le col du Puymorens est toujours fermé à la circulation. La station de ski de Porté communique par voie de réseaux sociaux que son domaine va rester fermé ce jeudi en raison du risque avalanche important liés à ces dernières heures d’intempéries. Météo France estime que dans le secteur du Puymorens est fort (4/5) sur l’échelle de risque.

22 Jan

Tempête Gloria : les stations de ski des Pyrénées-Orientales croulent sous la neige

©Les Angles (66)
Mercredi 22 janvier 2020

La tempête Gloria remontée d’Espagne sévit sur les Pyrénées-Orientales depuis mardi. Elle apporte avec elle d’importantes précipitations qui en altitude se sont transformées en neige. Les quantités tombées en 48h sont impressionnantes. Les images en attestent.

Météo France annonçait entre 1,5 et 2,5 de neige au cours de l’épisode Gloria. Une grande partie de ces cumuls sont déjà tombés. Les stations de ski des Pyrénées-Orientales, fermées pour traiter cette masse impressionnante de neige, communiquent sur les réseaux sociaux. Cette neige arrive juste à point pour la préparation des vacances de février.

Ici les Angles :

A Eyne, station du Cambre d’Aze

Un mètre de neige est déjà tombé à Bolquère

Les conditions météo actuelles sont trés mauvaises. Le vent souffle fort et a généré de nombreuses plaques et congères prêtes à se décrocher à tout moment. Il est dangereux de faire du ski (particulièrement du ski hors des pistes) ainsi que des randonnées en raquettes.

15 Jan

Pyrénées : le réchauffement climatique, un véritable casse-tête pour les stations de ski

Saint-Lary, le 25 décembre 2019
©MaxPPP / Aurelien Morissard

Le réchauffement climatique est désormais indéniable. Les saisons sont bouleversées. Conséquences : les stations de ski sont touchées de plein fouet. Elles tentent par différents moyens de survivre. Dans les Pyrénées, plusieurs pistes sont explorées.

Dans les Pyrénées comme dans les autres massifs en Europe le réchauffement climatique pose question aux gestionnaires de stations de sport d’hiver. Certaines sont en difficulté à cause d’une gestion hasardeuse aggravée par les hivers faiblement enneigés.

Des stations à l’abandon

Le domaine du Puigmal dans les Pyrénées Orientales n’a jamais atteint sa taille critique. Des investissements au mauvais moment et l’enchaînement de plusieurs saisons compliquées en matière d’enneigement ont eu raison de la station de ski. Puyvalador à quelques kilomètres a subi le même sort. Un investisseur privé tente de lui redonner vie et tente de développer un autre modèle de vacances à la montagne.

Le regroupement de stations

Toutes les stations en difficultés sont de petite ou moyenne taille. Plusieurs projets de liaison sont en cours notamment entre Cauterets et Luz Ardiden, Font-Romeu, les Angles et Formiguères. L’objectif faire des économies d’échelle, aujourd’hui c’est la clé du développement.

Une offre de service plus large

Dans un marché qui ne progresse plus en Europe les stations réfléchissent à un nouveau modèle basé sur une activité d’été mais aussi sur une offre d’hiver plus globale.
L’offre globale c’est garantir plus de recettes dans un domaine skiable en intégrant au delà des remontées mécaniques toute l’offre de restauration et même des hôtels comme c’est déjà le cas dans certaines stations.

La neige de culture indispensable

Aujourd’hui tous les domaines sont équipés de réseau de canons à neige. Le phénomène n’est pas comme on le croit propre aux Pyrénées. Les plus grands réseaux de neige de culture se trouvent dans les Alpes du Sud en France et en Italie. Désormais toute l’économie des vallées pour qui le tourisme d’hiver est vital , dépend de leur capacité à produire cette matière première dès les premiers jours de froid.

27 Nov

Le début de la saison de ski se confirme partout dans les Pyrénées ce dernier week-end de novembre

Les skieurs sont attendus dans de nombreuses stations des Pyrénées ce week-end. La neige s’est montrée généreuse depuis fin octobre. Des cumuls déjà importants sont tombés en ce tout début de saison. Ce dernier week-end de novembre, 12 domaines skiables, seront prêts pour 4 mois de saison de glisse.

©Cauterets (2018)

Il sera possible de skier un peu partout dans le massif des Pyrénées. Pour les stations, il s’agit d’un début de saison confortable côté enneigement. Conséquence, elles ont pour la plupart avancer leur top départ. Les gestionnaires de Cauterets annoncent 1m40 de neige au cirque du Lys. Dès ce vendredi et ce samedi, plusieurs domaines skiables accueilleront les amateurs de glisse. Dans les Hautes-Pyrénées, en Ariège, ou dans les Pyrénées-Atlantiques le choix est large…. Tant en ski alpin qu’en ski de fond.

Voici la liste des ouvertures par département ce week-end.

Ariège

  • Ax-3 Domaines, préouverture le 30 novembre. Ouverture définitive le 4 décembre.

Hautes-Pyrénées

  • Cauterets, préouverture le vendredi 29 novembre au dimanche 1er décembre. Ouverture définitive le 6 décembre.
  • Grand Tourmalet, ouverture définitive le 30 novembre. L’espace freestyle ouvr le samedi 14 décembre et le Pic du Midi le 6 décembre.
  • Luz Ardiden préouverture samedi 30 novembre des secteurs de Aulian et Bédéret. Ouverture définitive le 4 décembre.
  • Peyragudes, préouverture samedi 30 novembre des secteurs des Agudes, Peyrsourde, Serre Doumenge
  • Saint-Lary, préouverture samedi 30 novembre, ouverture définitive le 6 décembre

Hautes-Pyrénées ski de fond

  • Cauterets Pont d’Espagne
  • Val d’Azun , ouverture en continu

Pyrénées-Orientales

  • Les Angles ouverture définitive le 30 novembre
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 ouverture définitive le 30 novembre

Pyrénées-Atlantiques

  • Gourette préouverture le 30 novembre, puis le week-end du 7 et 8 décembre. Ouverture définitive le 14 décembre.
  • La Pierre Saint-Martin, préouverture le 30 novembre puis en continu le 6 décembre.

Notons que l’on peut déjà skier versant français depuis le 16 novembre à Porté-Puymorens (66).

12 Nov

La station de Porté-Puymorens donne le top départ de la saison de ski dans les Pyrénées

Les pistes se préparent pour l’ouverture au public le 16 novembre.
©O.Meyer/ FTV

Les importantes chutes de neige de ce début novembre permettent d’ouvrir dès ce samedi 16 novembre la station de ski de Porté Puymorens dans les Pyrénées-Orientales. Ce sera la première station française à ouvrir ses pistes pour la saison 2019-2020 dans le massif des Pyrénées.

Porte Puymorens a annoncé l’ouverture d’une partie de son domaine skiable pour ce samedi. Ouvrant ainsi la saison de ski dans les Pyrénées françaises.



Notons que du côté espagnol la station Formigal Penticosa a avancé à ce samedi 16 novembre son ouverture.Trois secteurs, Anayet, Portalet et Sarrios, sont en cours de préparation.
Le personnel travaille d’arrache pied pour préparer et sécuriser le domaine suite aux importantes chutes de neige. Chutes qui doivent se poursuivre encore quelques jours. La grande station de la vallée de Tena, proche de Huesca a accumulé, environ un mètre de neige ces derniers jours. Les flocons sont tombés sur un sol déjà refroidi ce qui permet d’envisager une ouverture ce samedi 16 novembre.

Après l’ouverture du week-end, la station sera fermée du lundi 18 au vendredi 22 afin de continuer à travailler le domaine skiable au maximum et à rouvrir le 23, déjà définitivement.

Les skieurs d’Occitanie pourront ainsi profiter de la poudreuse dès ce week-end des deux côtés de la chaîne.

19 Août

Météo : d’importants cumuls de pluie attendus sur les Pyrénées dans la nuit de lundi à mardi

©EG/ FTV

Il va tomber d’importantes quantités d’eau en un temps très court sur les Pyrénées, à partir de ce lundi 19 août en fin de soirée. Un épisode potentiellement violent qui prendra la forme d’orages. Les cumuls seront particulièrement importants sur l’Ariège, placé en vigilance orange par Météo France.

Une alerte de niveau orange concerne l’Ariège pour les risques d’inondations. Trois autres départements des Pyrénées ont été placés en vigilance jaune pour les risques d’orages. Il s’agit des Pyrénées-Atlantiques, de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées. Mais ces intempéries vont aussi concerner l’Espagne en Aragon et en Navarre. L’épisode orageux devrait durer jusqu’à mardi après-midi.

Jusqu’à un mois de précipitations en quelques heures

Les orages sont attendus dans la nuit de lundi à mardi 20 août. Météo Pyrénées prévoit des précipitations intenses avec de forts cumuls de pluie notamment sur le Béarn et les Hautes-Pyrénées. 80 à 100mm de pluie au m2 pourront tomber en un laps de temps très court, notamment sur les crêtes frontalières de l’Ariège. Parmi les conséquences possibles de ces intempéries, le risque de débordements et de crues des cours d’eau par effet de ruissellement.


Au fil des heures, les orages vont se décaler vers l’est touchant nn fin de nuit et début de matinée de mardi, le piémont pyrénéen ainsi que dans les plaines entre Tarbes, Saint-Gaudens et même jusqu’au sud de Toulouse. Les précipitations devraient être plus intenses en fond de chaîne et impacter le Couserans Ariègeois. La zone est de l’Ariège et les Pyrénées-Orientales sera touchée dan une moindre mesure. L’estimation des cumuls est évaluée à 15-30mm.

25 Avr

Pyrénées : pratiquants du ski de randonnée, soyez prudents, le risque d’avalanche est fort

©MaxPPP

Le ski en station c’est terminé. Mais pas le ski de randonnée qui fait de plus en plus d’adeptes. Les récentes chutes de neige attirent les randonneurs ski au pied. Mais attention, le risque d’avalanche est marqué à fort en fonction des secteurs dans les Pyrénées.

Ces derniers jours, d’importantes quantités de neige sont tombées en altitude sur les Pyrénées. Et ce n’est pas terminé, car ce jeudi la neige est attendue jusqu’à 1800m d’altitude.

Cela signifie que la saison du ski n’est pas totalement terminée. Il s’agit de ski hors piste et hors sentiers sécurisés. C’est le ski de randonnée. La discipline sportive attire les pratiquants de sports d’endurance. Ceux sont souvent les mêmes que l’on retrouve sur les courses de trail ou sur les routes des cols à vélo. Tous les âges sont représentés.

Cependant, si la pratique se développe, elle nécessite une connaissance particulière du terrain et de la neige. Ainsi q’un équipement spécifique de sécurité (du type Arva, pelle et sonde). La météo et les conditions d’enneigement font partie des informations incontournables qui aident à déterminer si l’on fait une sortie et si oui où et quand. Météo France met à disposition des bulletins avalanche par département et secteur.

Ce jeudi, le risque est marqué sur les Pyrénées-Orientales, l’Ariège, l’Andorre et la Haute-Garonne (risque 3 sur une échelle allant jusqu’à 5) et marqué à fort sur les Hautes-Pyrénées (4/5) et une partie des Pyrénées-Atlantiques. Cela signifie que le passage d’un skieur peut déclencher une avalanche de neige fraîche. Météo France indique que sur le secteur frontalier en fond de chaîne, les plaques sont plus nombreuses. Les avalanches peuvent être importantes.

Voir la neige qui tombe en ce moment sur Arcalis (Andorre)

19 Mar

La neige sur les routes d’altitude rend la circulation difficile dans les Pyrénées

Giratoire du Pas de la Case
©DIRSO 09

L’hiver n’a pas dit son dernier mot. La neige tombe en altitude dans les Pyrénées. Les accès aux cols, à l’Andorre sont difficiles ce mardi matin. Les équipements spéciaux sont obligatoires pour circuler. Les flocons sont descendus jusqu’à 1000m d’altitude.

Les chutes de neige ont débuté dans la soirée de lundi à mardi. Et ce mardi matin, plusieurs cm de neige recouvrent les jardins mais aussi les chaussées. On pensait l’hiver terminé, mai voilà qu’il faut à nouveau prendre les équipements spéciaux pour rouler sur les routes d’altitude dans les Pyrénées.

La vidéo au col de l’Envalira

Les accès à l’Andorre et au col du Puymorens sont délicats, tant du côté ariegois que du côté des Pyrénées-Orientales.

Même situation du côté du passage vers l’Espagne dans la vallée d’Aure dans les Hautes-Pyrénées.

L’ensemble du massif des Pyrénées est concerné par cet épisode neigeux qui s’achève ce mardi. Bien que les quantités de neige soient faibles elles entraînent des complications sur les routes.
Pour suivre l’évolution de la situation en direct :

14 Mar

Les équipements spéciaux sont obligatoires pour se rendre en Andorre ce jeudi

Col du Puymorens
©DIRSO 09

De petites chutes de neige sont en cours sur les Pyrénées. L’Ariège et les Pyrénées-Orientales sont concernés en altitude. Les accès en Andorre et au col du Puymorens sont délicats car la chaussée est glissante. Les équipements hivernaux sont obligatoires.

Chute de neige et vent violent. Ce jeudi matin, une nouvelle et peut-être dernière offensive hivernale entraîne des difficultés de circulation sur la RN320 côté Pyrénées-Orientales depuis Latour de Carole et côté Ariège à partir du carrefour de la Croisade et sur la RN22 vers l’Andorre.

Les chutes de neige doivent diminuer au fil ds heures. Ce Jeudi matin, l’accès en Andorre et le passage par le col du Puymorens requièrent les équipements spéciaux. Soyez prudents ou reportez votre déplacement jusqu’à ce que les conditions s’améliorent.