12 Juil

Bilan 2017- 2018 : l’excellent hiver des stations de ski des Pyrénées

Piau Engaly
©Bonnaud Guillaume /MaxPPP

La saison 2017-2018 a été particulièrement bonne dans les Pyrénées. Le nombre de nuitées a progressé de 14,9%. Une hausse bienvenue qui a compensé la mauvaise saison 2016-2017. Ce résultat s’explique par un enneigement précoce et abondant qui a attiré à nouveau les touristes étrangers.

14,9% de nuitées supplémentaires pour les Pyrénées

Les chiffres recueillis et analysés par l’INSEE sont parlants. Le nombre de nuitées consommées en Occitanie a fortement progressé. Une grande partie d’entre elles l’a été dans les montagnes pyrénéennes. Elles ont accueilli le quart des nuitées hivernales de la saison et la quasi-totalité des nuitées en montagne (94 %). La  progression est de 14,9 %. Cette forte croissance arrive en compensation après une mauvaise saison 2016-2017, caractérisée par une désaffection marquée de la clientèle en provenance de l’étranger.
Le Massif Central a également profité de ces conditions favorables. La hausse du nombre de nuitées atteint 20 %.

 

Voir ici les progressions dans les différents secteurs de l’Occitanie

©INSEE

11 Juil

Pyrénées : la folle descente d’un skieur en Andorre

Capture image vidéo

Encore un free rider qui ne recule devant aucun défi. Il descend à ski une langue de neige étroite et raide. Avec 40 à 60cm de largeur, il fallait être un acrobate pour se maintenir sur la neige et réussir à maîtriser sa vitesse. L’exercice est un peu fou. Cela s’est passé en Andorre ce début du mois de juillet.

Il ne s’agit pas d’un exploit mais d’un exercice périlleux, la chute peut se produire à tout instant, réservé à des skieurs qui n’ont peur de rien. On le sait la neige est encore présente en quantité dans les Pyrénées et le ski se pratique encore. Mais dans cette vidéo, s’ajoute l’étroitesse de la langue de neige qui rend la descente « presque » impossible. Pourtant, un skieur est passé, sans chute… mais probablement avec de belles rayures sous les planches.

 

09 Juil

Le 8 juillet, on skie encore dans les Pyrénées

Ski nautique sous la Brèche de Roland
Capture image vidéo

Faire du ski au mois de juillet. C’est possible! La preuve avec ce jeune skieur qui le 8 juillet dernier a dévalé, tout en se filmant, la pente qui se trouve sous la Brèche de Roland versant français. La prouesse s’achève avec la traversée d’une petite étendue d’eau issue de la fonte des neiges.

Cette vidéo a été repérée par le site Météo Pyrénées. Elle a été vue plus de 7000 fois. Alors que tous les regards sont tournés vers la plage, certains, mais ils sont rares, profitent encore de la grande quantité de neige qui n’a pas encore fondue en altitude. Quelques secondes rafraîchissantes alors qu’en plaine c’est presque la canicule qui sévit.

A noter tout de même pour les randonneurs et skieurs qui projettent de se rendre dans ce coin des Pyrénées, la fermeture prolongée du refuge de la Brèche de Roland. Il n’ouvrira pas cet été en raison des travaux engagés et non achevés pour sa rénovation et son agrandissement.

26 Juin

Fin juin, on peut encore skier dans les Pyrénées

Snowboarder brèche de Roland
©C Belambos

Du ski oui mais pour les plus aguerris comme le montre cette vidéo tournée par des amateurs de glisse sous l’emblématique brèche de Roland. Les chutes de neige se sont prolongées jusqu’au printemps et les cumuls sont encore importants. En altitude, le manteau neigeux est suffisant skier.

Les mordus de glisse peuvent encore s’en donner à coeur joie. Vue la quantité de neige restant en altitude. Mais cela ne concerne que les plus sportifs. Ceux qui ont porté ski ou snowboard jusqu’à 2500m d’altitude. Il y a quelques jours un snowboarder est parti sous la mythique brèche de Roland, un décor de rêve, pour une activité exceptionnelle.

Il reste encore d’importants cumuls. On le voit sur la photo satellite publiée sur twitter par un des prévisionnistes de Météo France. Une neige légèrement colorée en jaune en raison de la présence de sable en surface.

Mais bientôt les gros névés auront disparu en raison de la montée en puissance du thermomètre. Il ne reste plus que quelques jours aux skieurs pour en profiter. La fonte est effective depuis déjà plusieurs jours et va continuer. Elle laisse de jolis paysages et des lacs aux couleurs exceptionnelles.

12 Avr

La station de Piau-Engaly termine sa saison ce dimanche malgré un enneigement exceptionnel

©France 3 Occitanie

Il faut dire que cette année la neige n’a pas fait défaut. On peut même dire que les professionnels du ski frôlent l’overdose. A Piau-Engaly, comme dans les autres stations des Pyrénées, les jours de grand soleil se sont faits rares. 12 jours à peine pour la station depuis l’ouverture en décembre.

L’hiver dans les Pyrénées a été marqué par des chutes de neige importantes et récurrentes. Et alors que le printemps est bien entamé, ce mercredi, ce sont 30 cm de neige qui se sont encore accumulés sur les pentes de Piau-Engaly. Si la neige a été généreuse, ce n’est pas le cas du soleil. Durant la saison, il y a eu 45 jours pour lesquels les équipements spéciaux ont été nécessaires pour accéder aux pistes. Des conditions difficiles qui ont pesé sur la fréquentation.
Malgré l’enneigement remarquable, la station ferme son domaine ce dimanche 15 avril. Et projette si le temps le permet de démarrer dans les prochains jours un gros chantier de développement immobilier.

Notre équipe Maria Laforcade et Régis Cothias étaient sur place un jour de neige :

28 Mar

Il ne reste plus que quelques jours pour profiter des pistes des stations de ski des Pyrénées

©MaxPPP / LAURENT DARD

La neige est présente en grande quantité et pourtant la fin de la saison de ski approche dans les Pyrénées françaises. Dans les prochains jours, les stations bouclent leur saison. C’est le cas pour un grand nombre d’entre elles dès ce week-end. Seul le domaine de Cauterets permettra de skier pendant les vacances de printemps.

Il ne vous reste plus que quelques jours pour organiser vos derniers week-end de glisse en station. Voici le calendrier prévisionnel des fermetures.
Celui-ci peut évoluer, certaines stations peuvent comme cela a déjà été fait lors de saisons précédentes organiser des ouvertures ponctuelles pour répondre à la demande des fondus de ski.

Fermeture au 31 mars, 1er et 2 avril :

  • Les Montsd’Olmes (Ariège)
  • Espace Cambre d’Aze (Pyrénées-Orientales)
  • Luz Ardiden (Hautes-Pyrénées)
  • Porte-Puymorens (Pyrénées-Orientales)
  • Saint-Lary (Hautes-Pyrénées)
  • Luchon-Superbagnères (Haute-Garonne)
  • Peyragudes (Hautes-Pyrénées)
  • Ascou-Pailhères (Ariège)
  • Plateau de Beille (Ariège)
  • Nistos (Hautes-Pyrénées)
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 (Pyrénées-Orientales)

Fermeture au 8 avril :

  • Les Angles (Pyrénées-Orientales)
  • Ax 3 Domaines (Ariège)
  • Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 15 avril :

  • Gourette (Pyrénées-Atlantiques)
  • La Pierre Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques)
  • Piau-Engaly (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 22 avril :

  • Cauterets (Hautes-Pyrénées)
  • Pic du Midi, espace free ride (Hautes-Pyrénées)

Les stations du Chioula (09), Gavarnie (65), Artouste (64), Formiguères (66), le Mourtis sont déjà fermées.

13 Mar

Hiver 2018, un bon cru pour les stations de ski des Pyrénées

©Luz Ardiden

©Luz Ardiden

La saison de ski dans les Pyrénées a commencé tôt et bien. Les vacanciers ont été au rendez-vous à Noël mais aussi en Février. Dès qu’il y a de la neige et du soleil, les skieurs sont au rendez-vous. La nouvelle est rassurante pour les stations qui peinent à se relever d’une saison précédente catastrophique.

Alors que la saison n’est pas encore terminée, les stations de ski du réseau N’Py affichent un beau sourire. L’appel de la neige a fait son effet auprès des fondus de glisse. Cette année, elle est tombée en quantité.
Seul bémol, la météo, qui s’est montrée avare en journée ensoleillée. Sur 96 jours d’exploitation, il a neigé 55 jours. Ce qui a compliqué la vie des stations de ski amenées à gérer de grosses quantités de neige et celles des skieurs confrontés au vent et au brouillard.

866 000 journées de ski on été vendues sur les 4 semaines des vacances de février. Le bilan s’élève à 1 620 000 journées depuis le début de la saison soit une progression de 5% par rapport à la saison précédente. Quand la neige est là et que le soleil se montre, les skieurs sont au rendez-vous et c’est là l’essentiel.

Régis Cothias et Emmanuel Fillon se sont rendus à Luz-Ardiden dans les Hautes-Pyrénées

23 Fév

Risque et réglementation : comment les pisteurs gèrent la pratique du ski hors piste ?

©France 3 Occitanie

©France 3 Occitanie

C’est le retour du soleil dans les stations de ski de la région. Les vacanciers profitent de la neige fraîche tombée ces derniers jours, y compris en hors-piste, une activité toujours autant prisée malgré un fort risque d’avalanches. Quelles sont les règles en la matière ? Comment les pisteurs gèrent-ils cette pratique ?

Le soleil est de retour. Un mètre de neige fraîche st tombé. La tentation de se lancer dans la poudreuse est grande. C’est très vite l’euphorie sur les pistes de La Mongie. Mais le risque d’avalanche est toujours là. Et les pisteurs tentent de clamer les ardeurs des plus téméraires. Avertir sans pouvoir interdire, c’est le casse-tête des pisteurs chaque hiver. Car si le ski hors-piste est fortement déconseillé, rien n’interdit formellement cette pratique.

Reportage de Maria Lafourcade et Régis Cothias sur les pistes de La Mongie :


 

19 Fév

Pyrénées : dernière tendance, les caméras embarquées sur les pistes de ski

©France 3 Occitanie

©France 3 Occitanie

Les caméras embarquées sur les casques où les cannes à selfie sont monnaie courante aujourd’hui dans les Pyrénées. Ce matériel de prises de vues s’est considérablement démocratisé ces dernières années grâce à des prix bas.

Le reportage de Marc Raturat et Jean-Pierre Duntze sur les pistes de Gavarnie :


Diffusées sur les réseaux sociaux, elles battent le rappel au sein d’une tribu de connaissances et pour les directeurs de station de ski, elles sont devenues un élément indispensables à leur communication.

Cette publicité ne fonctionne que si les conditions sont optimales.
Aussi bien du coté de la météo que de celui de l’opérateur de prises de vues.
Pierre Meyer est accompagnateur de montagne et photographe. Il expose de Gavarnie à Arrens. Il a bien voulu nous confier quelques astuces.
En 2015 Gopro vendait plus de 5 millions d’appareils. Désormais, les téléphones portables concurrencent les mini-caméras. Mais les appétits pour les images demeurent et tant qu’il y a des sites comme Gavarnie.

25 Jan

Les stations de ski disent « merci » à la neige de culture

Le manteau neigeux est mis à mal. Les grosses précipitations et les températures clémentes de ces derniers jours ont lourdement entamé la couche de neige. Mais grâce à la neige artificielle, les skieurs peuvent profiter des nombreuses pistes. Exemple à Ax-3-Domaines où 80% du domaine est ouvert.

Ax-3-Domaines © France 3 Occitanie

Ax-3-Domaines
© France 3 Occitanie

Avec la pluie, la neige naturelle fond très vite. Ce n’est pas le cas avec la nige de culture composée de petites boules de grésil qui une fois compactées ne se laisse pas facilement entamée par l’eau. Les stations de ski utilisent ces propriétés pour fabriquer les jours de grands froids une couche de 30 à 40cm qui constitue le socle du manteau neigeux et la garantie d’un enneigement plus durable sur la saison.

Pour les puristes de la glisse, la sensation sur les planches n’est pas la même. Mais en attendant, que le ciel n’apporte ses flocons, la neige artificielle fait l’affaire.

Laurent Winsback et Pascal Dussol se sont rendus sur les pistes d’Ax-3-Domaines en Ariège :

Bonne nouvelle pour tous les skieurs, la neige, la vraie, doit tomber dès ce vendredi et jusqu’à dimanche et regonfler de plusieurs dizaines de centimètres le manteau neigeux.