15 Avr

Ski dans les Pyrénées : Cauterets s’en sort bien malgré une saison plus courte

© France 3 Occitanie

Le ski à Cauterets, c’est presque fini pour cette saison. Avant la fermeture prévue le 22 avril, la station fait le plein de clients venus profiter de la neige de printemps. S’il est impossible de rattraper un début de saison tardif en raison du manque de neige, le domaine réussit toutefois à maintenir le nombre de journées ski vendues.

Les vacances de février ont été excellentes en terme de fréquentation dans les stations des Pyrénées. Et malgré une bonne fin de saison, les domaines ne pourront pas rattraper le manque à gagner des vacances de Noël. Elles n’ont pas pu ouvrir en raison du manque notoire de neige. Certaines stations s’en sortent mieux que d’autres. Le groupe N’Py affiche une baisse de 10% de son chiffre d’affaires. La station de Saint-Lary, 20% de CA en moins et jusqu’à moins 25% pour la station haut-garonnaise de Luchon-Superbagnères.

En attendant, les amateurs de ski de printemps profitent plus largement des pistes. Car, il y a moins de monde sur les planches. Quant à la neige, elle est présente, pour le coup en quantité suffisante au regard des dernières chutes de neige.

08 Avr

Pyrénées : VTTistes et skieurs ensemble pour clore la saison à Ax-3-Domaines

©France 3 Occitanie

Chaque année, la station d’Ax-3-Domaines ouvre ses pistes aux VTT istes pour son dernier week-end de la saison. Une opération qui permet de faire la transition entre les activités sportives de l’hiver et celles de l’été. Sensations et images.

Descendre les pistes de ski sur la neige, une activité qui n’est pas possible en pleine saison de ski. Aussi, à Ax-3-Domaines, un week-end est réservé à ces amateurs de glisse un peu spéciaux. Une partie du domaine leur est réservé alors que le reste des pistes est toujours dédié aux skieurs. C’est une tradition que la station ariégeoise a instauré pour le dernier week-end de chaque saison.

Reportage et images de Geoffrey Berg et Pascal Dussol

04 Avr

Pyrénées : à Piau-Engaly, l’arrivée de neige fraîche est une aubaine pour les skieurs de fin de saison

©Webcam Piau-Engaly

Les flocons sont de retour sur les pistes des stations de ski des Pyrénées. En ce début avril, ces chutes de neige n’ont rien d’exceptionnel. Elles vont même faire le bonheur des skieurs qui apprécient le ski de printemps. A Piau-Engaly, froid et neige sont les bienvenus.

La neige qui a manqué en début décembre arrive juste à point pour une fin de saison parfaite dans les Pyrénées. A Piau-Engaly, les skieurs sont ravis de la qualité de la neige fraîche. Environ 10cm sont tombés à 1800m d’altitude.
Comme Cauterets, le domaine skiable de Piau-Engaly doit fermer le 22 avril. Les derniers de la saison dans les Pyrénées. De nombreuses stations sont déjà fermées. Ax-3-Domaines, Gourette, Peyragudes, le Grand Tourmalet terminent leur saison le 7 avril.

Reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :

03 Avr

Météo dans les Pyrénées : la neige s’invite sur les sommets en plein cœur du printemps

Réveil sous la neige à La Mongie (1500m)
©Grand Tourmalet

Surprise ! Alors que la fin de saison est déjà consommée pour certaines stations ou programmée dans les prochains jours pour d’autres, la neige fait son retour dans les Pyrénées. Ce mercredi matin, 3 cm sont déjà tombés au pied des pistes de la station de Piau Engaly notamment à 1400m.

Une goutte froide venant des îles britanniques s’est invitée en France conjuguée à la perturbation en cours, c’est de la neige qui tombe à nouveau sur les sommets après plusieurs semaines d’un temps sec et chaud. Le contraste des paysages est saisissant. En quelques heures, le printemps s’éclipse pour laisser la place à une nouvelle offensive hivernale.

Selon le site Météo Pyrénées, l’isotherme se situera à 1200m en journée. On retrouvera ainsi La limite pluie-neige vers 900/1000m. Les précipitations ne seront pas très intenses mais elles prendront un caractère durable toute la journée. 5 à 15cm selon les secteurs et l’altitude sont à attendre durant la journée. Le vent sera de secteur ouest faible à modéré : 30 à 50km/h en rafales.

Conséquence, la circulation sur les routes pourra être impactée en zone de montagne. Regardez l’évolution en direct :

  • Ariège
  • Hautes-Pyrénées
  • Pyrénées-Atlantiques
  • Pyrénées-Orientales
  • Haute-Garonne
  • Voici les premières photos

    02 Avr

    Ariège : clap de fin de saison de ski aux Monts d’Olmes dans des conditions idéales

    Piste du Monts d’OLmes au petit matin du samedi 30 mars.
    ©Monts d’Olmes

    Les stations de ski des Pyrénées continuent de fermer leurs portes progressivement. C’est le cas de la station des Monts d’Olmes en Ariège, dont la saison se termine ce dimanche. Pendant que les derniers skieurs profitent du domaine encore ouvert à 100%, c’est l’heure du bilan pour la direction mais aussi pour les commerçants de la station.

    Les conditions étaient idéales pour les skieurs qui avaient choisi la station du Mont d’Olmes. Le week-end de fermeture du domaine s’est déroulé dans des conditions parfaites. Du soleil,  peu de monde sur les pistes et un domaine encore ouvert à 100%. L’heure est au bilan. Mitigé, en raison, d’un début de saison tardif en raison du manque de neige en début d’hiver. Mais loin d’être catastrophique.

    Le loueur de ski espère que la saison va se prolonger avec la location de raquettes et de ski de randonnée.

    Reportage de Geoffrey Berg et Pascal Dussol :

    15 Mar

    Il reste (encore) ou (plus que) quelques semaines pour skier dans les Hautes-Pyrénées

    ©Webcam Luz Ardiden 15/03/2019

    Il y a ceux qui profitent depuis les premières neiges et ceux qui se sont laisser déborder par leur planning et qui n’ont pas encore mis les pieds sur les skis. Il est encore temps de profiter des plaisirs de la glisse mais il ne faut pas tarder. Certains domaines sont déjà fermés, d’autres restent ouverts encore quelques semaines.

    L’envie de skier est toujours là. Cela tombe bien, les pistes sont encore bien enneigées, malgré le redoux des derniers jours. Mais attention, Hautacam a fermé ses pistes depuis le 10 mars. Le Val d’Azun prévoit de terminer sa saison le 17 mars. Gavarnie et Val Louron prolongent une semaine de plus jusqu’au 23 mars. Luz Ardiden et Saint-Lary fermeront le 1er avril, le Grand Tourmalet la Mongie le 7 avril tout comme Peyragudes.

    Cauterets et Piau Engaly seront les derniers de la liste avec une fermeture programmée le 22 avril.

    Attention toutefois, ces dates sont susceptibles d’évoluer en fonction des conditions d’enneigement.

     

    13 Mar

    Pyrénées : belle fin de saison pour la station de ski de Goulier en Ariège

    ©France 3 Occitanie

    La station de ski familiale de Goulier a terminé sa saison le week-end dernier. Malgré une ouverture tardive, les résultats sont bons pour ce domaine, l’un des plus petits des Pyrénées. La forte fréquentation pendant les vacances d’hiver a permis de rattraper le manque à gagner des vacances de Noël.

    S’il n’y a plus de skieurs sur les pistes, la station n’est pas pour autant totalement désertée. Car c’est l’heure du rangement. Les pisteurs enlèvent  et rangent méthodiquement le matériel de balisage. Ils le font avec soin afin que tout soit prêt pour la saison 2019-2020.
    L’heure est aux comptes et ces derniers ne sont pas mauvais malgré un début de saison catastrophique. En seulement 48 jours d’ouverture sur les 80 escomptés, le domaine a réalisé 175 000 euros de chiffre d’affaires, soit un huitième de moins que la saison précédente qui avait été exceptionnelle. Certaines journées, plus de 700 skieurs se trouvaient sur le domaine en même temps. Un record.

    Geoffrey Berg et Sarah Karama ont pu assister au début du démontage :

    26 Fév

    Ski : si la chaleur actuelle entame le manteau neigeux, les conditions d’enneigement dans les Pyrénées restent excellentes

    ©Webcam Barèges / Tournaboup

    Il fait chaud pour une fin février en France mais aussi sur les Pyrénées. Mercredi sera la journée la plus chaude. Conséquence, la neige fond. Mais fort heureusement pour ceux qui ont choisis de passer leur vacances au ski, il reste encore suffisamment de neige pour skier dans de bonnes conditions.

    Il y a les optimistes qui profitent d’un soleil radieux en descendant les pistes visage au vent. Et il y a les pessimistes qui s’inquiètent de la disparition de la neige. Il est vrai que le thermomètre va encore grimper atteignant son paroxysme mercredi après 10 jours de douceur exceptionnelle qui va encore durer. Les modèles météo annoncent une fin de semaine globalement ensoleillée et surtout chaude. Les 25 degrés sont atteints au pied des Pyrénées et sur le Sud-Ouest en général. Mercredi, on attend 26 à Saint-Girons, 25 à Luchon Super-Bagnères, Luz Saint-Sauveur, Tarbes et Prades et 15 degrés à 1500m.

    Cela fait 20 jours que la chaîne des Pyrénées n’a pas aperçu le moindre flocons. Et 10 jours que l’ensoleillement est à son maximum. De nombreux records sont déjà tombés dans le nord de la France. L’ensoleillement de ce mois de février est hors norme.
    Il est donc normal que la neige fonde à grande vitesse. Mais que les anxieux se rassurent, il en reste encore beaucoup. Car on partait avec une bonne avance et des cumuls qui dépassaient les 2m au-dessus de 2000m d’altitude. Environ 50 à 70cm de neige cumulée ont fondu en une dizaine de jours (pluie et chaleur) ce qui laisse encore une bonne couche pour pratiquer le ski.

    Donc pas d’inquiétude à avoir sur la suite de la saison de ski dans les Pyrénées. D’autant que les prévisions à 10 jours annoncent un changement radical de temps et un retour à des conditions hivernales vers le 4 ou 5 mars. La neige devrait à nouveau tomber sur le massif et redonner le sourire aux plus pessimistes.

    Aussi en attendant, on profite de l’isotherme qui s’envole pour admirer des paysages souvent cachés par jour de mauvais temps.

    21 Fév

    Ski et nouvelles technologies : Cauterets mise sur les réseaux sociaux et les images de drone pour sa communication

    Mathieu Pinaud pilote le drone
    ©France 3 Occitanie

    A Cauterets, les images de drones font vivre les réseaux sociaux de la station. Les nouvelles technologies ont désormais leur place dans la stratégie de communication du domaine skiable. Deux personnes travaillent à temps plein pour fournir et promouvoir ces nouveaux contenus.

    Quand la météo est là, le drone de Mathieu Pinaud est de sorti. Il propose grâce aux images aériennes les mille ambiances, panoramas et paysages de Cauterets et de sa station de ski. Ces petits clips sont ensuite publiés sur les réseaux sociaux. La page facebook de la station compte 80 000 fans. Des images dans lesquelles les visiteurs peuvent se projeter. L’objectif est de leur donner envie de vivre l’aventure en vrai.
    Ces contenus ont aussi une vie sur d’autres réseaux : tweeter, instagram et un blog car il faut être partout.

    Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :

    Ski et nouvelles technologies : des équipements en réseau pour piloter le Grand Tourmalet

    Le Central du Grand Tourmalet
    ©France 3 Occitanie

    Les stations de ski profitent du développement des nouvelles technologies. Au Grand Tourmalet, les équipements de la station sont pilotés via un central. Au Pic du Midi, l’histopad, permet via une tablette de découvrir les 140 ans d’histoire scientifique du lieu.

    Le Grand Tourmalet c’est une soixantaine de pistes, 30 remontées mécaniques un domaine skiable étendu sur 11 km. La taille de la station était idéale pour une mise en réseau, piloté par un central. Ce denier rassemble toutes les informations de la station, ouverture et fermeture des pistes, secours, état des routes. Chaque événement du plus anodin au plus grave aboutit à ce poste de contrôle. Les 120 personnels techniques qui font tourner la station sont joignables à tout moment. Les temps d’intervention sont ainsi réduits. La mise en réseau permet d’avoir une visibilité globale sur tout le domaine.

    Au Pic du Midi, c’est un nouvel outil, qui est proposé aux visiteurs. Une tablette qui permet de revivre en images et en son l’histoire scientifique du sommet. Le programme permet de se plonger au temps des pionniers, de visiter la bibliothèque, les chambres comme on vivait à cette époque où il n’y avait pas encore de téléphérique.

    Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :