12 Avr

La station de Piau-Engaly termine sa saison ce dimanche malgré un enneigement exceptionnel

©France 3 Occitanie

Il faut dire que cette année la neige n’a pas fait défaut. On peut même dire que les professionnels du ski frôlent l’overdose. A Piau-Engaly, comme dans les autres stations des Pyrénées, les jours de grand soleil se sont faits rares. 12 jours à peine pour la station depuis l’ouverture en décembre.

L’hiver dans les Pyrénées a été marqué par des chutes de neige importantes et récurrentes. Et alors que le printemps est bien entamé, ce mercredi, ce sont 30 cm de neige qui se sont encore accumulés sur les pentes de Piau-Engaly. Si la neige a été généreuse, ce n’est pas le cas du soleil. Durant la saison, il y a eu 45 jours pour lesquels les équipements spéciaux ont été nécessaires pour accéder aux pistes. Des conditions difficiles qui ont pesé sur la fréquentation.
Malgré l’enneigement remarquable, la station ferme son domaine ce dimanche 15 avril. Et projette si le temps le permet de démarrer dans les prochains jours un gros chantier de développement immobilier.

Notre équipe Maria Laforcade et Régis Cothias étaient sur place un jour de neige :

28 Mar

Il ne reste plus que quelques jours pour profiter des pistes des stations de ski des Pyrénées

©MaxPPP / LAURENT DARD

La neige est présente en grande quantité et pourtant la fin de la saison de ski approche dans les Pyrénées françaises. Dans les prochains jours, les stations bouclent leur saison. C’est le cas pour un grand nombre d’entre elles dès ce week-end. Seul le domaine de Cauterets permettra de skier pendant les vacances de printemps.

Il ne vous reste plus que quelques jours pour organiser vos derniers week-end de glisse en station. Voici le calendrier prévisionnel des fermetures.
Celui-ci peut évoluer, certaines stations peuvent comme cela a déjà été fait lors de saisons précédentes organiser des ouvertures ponctuelles pour répondre à la demande des fondus de ski.

Fermeture au 31 mars, 1er et 2 avril :

  • Les Montsd’Olmes (Ariège)
  • Espace Cambre d’Aze (Pyrénées-Orientales)
  • Luz Ardiden (Hautes-Pyrénées)
  • Porte-Puymorens (Pyrénées-Orientales)
  • Saint-Lary (Hautes-Pyrénées)
  • Luchon-Superbagnères (Haute-Garonne)
  • Peyragudes (Hautes-Pyrénées)
  • Ascou-Pailhères (Ariège)
  • Plateau de Beille (Ariège)
  • Nistos (Hautes-Pyrénées)
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 (Pyrénées-Orientales)

Fermeture au 8 avril :

  • Les Angles (Pyrénées-Orientales)
  • Ax 3 Domaines (Ariège)
  • Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 15 avril :

  • Gourette (Pyrénées-Atlantiques)
  • La Pierre Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques)
  • Piau-Engaly (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 22 avril :

  • Cauterets (Hautes-Pyrénées)
  • Pic du Midi, espace free ride (Hautes-Pyrénées)

Les stations du Chioula (09), Gavarnie (65), Artouste (64), Formiguères (66), le Mourtis sont déjà fermées.

13 Mar

Hiver 2018, un bon cru pour les stations de ski des Pyrénées

©Luz Ardiden

©Luz Ardiden

La saison de ski dans les Pyrénées a commencé tôt et bien. Les vacanciers ont été au rendez-vous à Noël mais aussi en Février. Dès qu’il y a de la neige et du soleil, les skieurs sont au rendez-vous. La nouvelle est rassurante pour les stations qui peinent à se relever d’une saison précédente catastrophique.

Alors que la saison n’est pas encore terminée, les stations de ski du réseau N’Py affichent un beau sourire. L’appel de la neige a fait son effet auprès des fondus de glisse. Cette année, elle est tombée en quantité.
Seul bémol, la météo, qui s’est montrée avare en journée ensoleillée. Sur 96 jours d’exploitation, il a neigé 55 jours. Ce qui a compliqué la vie des stations de ski amenées à gérer de grosses quantités de neige et celles des skieurs confrontés au vent et au brouillard.

866 000 journées de ski on été vendues sur les 4 semaines des vacances de février. Le bilan s’élève à 1 620 000 journées depuis le début de la saison soit une progression de 5% par rapport à la saison précédente. Quand la neige est là et que le soleil se montre, les skieurs sont au rendez-vous et c’est là l’essentiel.

Régis Cothias et Emmanuel Fillon se sont rendus à Luz-Ardiden dans les Hautes-Pyrénées

23 Fév

Risque et réglementation : comment les pisteurs gèrent la pratique du ski hors piste ?

©France 3 Occitanie

©France 3 Occitanie

C’est le retour du soleil dans les stations de ski de la région. Les vacanciers profitent de la neige fraîche tombée ces derniers jours, y compris en hors-piste, une activité toujours autant prisée malgré un fort risque d’avalanches. Quelles sont les règles en la matière ? Comment les pisteurs gèrent-ils cette pratique ?

Le soleil est de retour. Un mètre de neige fraîche st tombé. La tentation de se lancer dans la poudreuse est grande. C’est très vite l’euphorie sur les pistes de La Mongie. Mais le risque d’avalanche est toujours là. Et les pisteurs tentent de clamer les ardeurs des plus téméraires. Avertir sans pouvoir interdire, c’est le casse-tête des pisteurs chaque hiver. Car si le ski hors-piste est fortement déconseillé, rien n’interdit formellement cette pratique.

Reportage de Maria Lafourcade et Régis Cothias sur les pistes de La Mongie :


 

19 Fév

Pyrénées : dernière tendance, les caméras embarquées sur les pistes de ski

©France 3 Occitanie

©France 3 Occitanie

Les caméras embarquées sur les casques où les cannes à selfie sont monnaie courante aujourd’hui dans les Pyrénées. Ce matériel de prises de vues s’est considérablement démocratisé ces dernières années grâce à des prix bas.

Le reportage de Marc Raturat et Jean-Pierre Duntze sur les pistes de Gavarnie :


Diffusées sur les réseaux sociaux, elles battent le rappel au sein d’une tribu de connaissances et pour les directeurs de station de ski, elles sont devenues un élément indispensables à leur communication.

Cette publicité ne fonctionne que si les conditions sont optimales.
Aussi bien du coté de la météo que de celui de l’opérateur de prises de vues.
Pierre Meyer est accompagnateur de montagne et photographe. Il expose de Gavarnie à Arrens. Il a bien voulu nous confier quelques astuces.
En 2015 Gopro vendait plus de 5 millions d’appareils. Désormais, les téléphones portables concurrencent les mini-caméras. Mais les appétits pour les images demeurent et tant qu’il y a des sites comme Gavarnie.

25 Jan

Les stations de ski disent « merci » à la neige de culture

Le manteau neigeux est mis à mal. Les grosses précipitations et les températures clémentes de ces derniers jours ont lourdement entamé la couche de neige. Mais grâce à la neige artificielle, les skieurs peuvent profiter des nombreuses pistes. Exemple à Ax-3-Domaines où 80% du domaine est ouvert.

Ax-3-Domaines © France 3 Occitanie

Ax-3-Domaines
© France 3 Occitanie

Avec la pluie, la neige naturelle fond très vite. Ce n’est pas le cas avec la nige de culture composée de petites boules de grésil qui une fois compactées ne se laisse pas facilement entamée par l’eau. Les stations de ski utilisent ces propriétés pour fabriquer les jours de grands froids une couche de 30 à 40cm qui constitue le socle du manteau neigeux et la garantie d’un enneigement plus durable sur la saison.

Pour les puristes de la glisse, la sensation sur les planches n’est pas la même. Mais en attendant, que le ciel n’apporte ses flocons, la neige artificielle fait l’affaire.

Laurent Winsback et Pascal Dussol se sont rendus sur les pistes d’Ax-3-Domaines en Ariège :

Bonne nouvelle pour tous les skieurs, la neige, la vraie, doit tomber dès ce vendredi et jusqu’à dimanche et regonfler de plusieurs dizaines de centimètres le manteau neigeux.

12 Jan

La station ariégeoise des Monts d’Olmes fête ses 50 ans

Monts d'Olmes ©France 3 Occitanie

Monts d’Olmes
©France 3 Occitanie


Elle a ouvert ses premières pistes il y a exactement 50 ans. Un demi-siècle de hauts et de bas, mais des ambitions préservées en matière de modernisation et de développement. La station ariégeoise organise ce samedi une journée d’animation pour marquer le coup.

En un demi-siècle, la station a vécu plusieurs changements de gestionnaires. Aujourd’hui c’est la SAVASEM qui comme les stations ariégeoises d’Ax-3-Domaines et d’Ascou Pailhères a la charge de la gestion du domaine. Les Monts d’Olmes se professionnalisent et comptent développer progressivement leurs équipements.

Samedi 13 janvier plusieurs animations dès l’ouverture ds pistes à 9h. Notamment un concours de bonshommes de neige, des jeux, une grande course de luge.Les animations se poursuivent en soirée avec DJ et show laser dès 19h. A 20 heures débute la descente aux flambeaux pour tous enfants et adultes. Vin chaud, feu d’artifice à 22 heures et soirée en mode discothèque sur les pistes pour terminer la soirée en beauté.

Le reportage de Laurent Winsback et Pascal Dussol :

09 Jan

Les stations de ski des Pyrénées tout sourire avec ce beau début de saison

Peyragudes (65) ©France 3 Occitanie

Peyragudes (65)
©France 3 Occitanie

C’est l’heure des premiers comptes de la saison pour les stations de ski des Pyrénées. Les vacances de Noël viennent tout juste de s’achever et les nouvelles sont bonnes. Neige, conditions météorologiques très acceptables, il n’en fallait pas plus pour que les skieurs se retrouvent en force sur les pistes.

A Peyragudes, la fréquentation a augmenté de 80% en comparaison de l’année passée.  Les stations N’PY enregistrent 282 114 journées ski sur ces 2 semaines de vacances, soit une progression de 58% par rapport à la saison passée.
Le domaine familial de Val Louron a bien profité de l’aubaine météo. Elle a pu ouvrir 17 de ses pistes pour les vacances de Noël.

Le 30 décembre, plus de 42 000 journées skieurs ont été vendues sur l’ensemble des 7 domaines du groupe N’PY (les Peyragudes, Piau, Grand Tourmalet, Luz-Ardiden, Cauterets, Gourette et La Pierre Saint Martin).

Après deux semaines complètes d’activité, les gestionnaires des stations affichent un sourire confiant d’autant plus qu’il y a un  an, la situation était catastrophique pour le ski pyrénéen en raison du manque de neige.

Régis Cothias et Emmanuel Fillon se sont rendus à Peyragudes et à Val Louron :

05 Jan

A Peyragudes, la piste 007 reste fermée en raison d’un désaccord financier avec la mairie de Loudervielle

© France 3 Occitanie

© France 3 Occitanie

A Peyragudes la piste 007 en référence au film de James Bond tourné sur la station dans les années 90 n’est toujours pas ouverte aux skieurs. En cause, un problème de domanialité avec la commune de Lourdervielle qui refuse de signer l’arrêté d’ouverture avant d’obtenir une meilleure répartition des retombées économiques.

Malgré le bon enneigement et la qualité panoramique de ce retour-station, la maire de Loudervielle commune sur laquelle se trouve la piste dédiée à James Bond refuse de prendre l’arrêté d’ouverture. A l’origine de ce refus une négociation non aboutie sur les retombées financières de la station en faveur de la petite commune. Un accord doit être trouvé dans les meilleurs délais. En effet, cette piste retour a son importance pour la station car elle permet aux skieurs de tous niveaux un retour skis aux pieds pour rejoindre les résidences de Balestas qui comptent 25 00 lits. La 007  longue de 2.760 m, offre un beau panorama sur le domaine et la station, elle offre un service très apprécié par les skieurs l’arrivée à leur logement de vacances sans avoir besoin d’utiliser une navette.

Le reportage sur place de Thierry Sentous et Marc Raturat:

 

 

03 Jan

Dans les Pyrénées, la station ariégeoise d’Ax 3 Domaines propose un espace spécialement aménagé pour les débutants

© France 3 Occitanie

© France 3 Occitanie

Afin d’attirer, une nouvelle clientèle sur ses pistes et de permettre aux novices de se lancer sur les planches en toute confiance, la station de ski de l’Ariège Ax 3 Domaines a complètement réaménagé son front de neige. Les moins aguerris disposent désormais d’un espace conçu pour eux et dans lequel ils peuvent débuter en toute sécurité.

Les premières glissades sur la neige, ski ou snow aux pieds, sont toujours impressionnantes. C’est donc pour mettre en confiance et aider les skieurs à progresser dans les meilleures conditions que le domaine ariégeois a investi dans l’aménagement de l’espace évasion. L’espace « Evolution » a entièrement été conçu pour les débutants et les familles où apprentissage se fait en toute sécurité.

Laurent Winsback et Pascal Dussol se sont rendus sur place pendant le rush des vacances scolaires :