04 Sep

Vidéo : la descente vertigineuse à VTT d’un couloir dans les Pyrénées espagnoles

©Alexis Righetti

Cela paraît impossible. Un couloir de 500m de dénivelé pour une pente inclinée à plus de 45° dans les Pyrénées espagnoles. Alexis Righetti, le rider VTT de l’extrême a réussi cette descente impressionnante grâce à sa maîtrise parfaite du vélo.

Ce nouveau ride d’Alexis Righetti, habitué des situations extrêmes, est exceptionnel a plus d’un titre. Le lieu, les arêtes de Penticosa (sur le versant sud espagnol des Pyrénées) qui sont sauvages et brûlantes en été. Mais aussi, la raideur du couloir, et les pierres instables prêtes à se propulser vers le bas à tout moment.

Un couloir perché 500m au dessus du lac Ibon de Plan; qu’il a fallu d’abord gravir en portage.

Sensations fortes et sueurs froides dans le film du rider qui avant de s’élancer nous explique la complexité de sa préparation :

L’ équipe du ride réalisé fin juillet était composée d’ Alexis Righetti, Dimitri Garnier et Fanny Boissieras, qui accompagnait à pied.

12 Juil

Vidéo – VTT free ride au pla de Soulcem dans l’Ariège

Capture images vidéo

Pour son dernier ride VTT dans les Pyrénées, Alexis Righetti est parti en solo tester le Port des Bareytes depuis le pla de Soulcem en Ariège. Tentative concluante, mais réservée à des vttistes aguerris. En effet, la descente se fait terrain très complexe et en zone sauvage.

Rien n’arrête Alexis Righetti dans son exploration de free rider à vélo. Il expérimente de nombreux terrains de jeu. Fin juin, c’est en Ariège sur sur le site Soulcem et l’un des ports qui surplombe le vallon. Un décor de rêve avec des ruisseaux chargés en eau de fonte et des fleurs à profusion.

Récit d’Alexis Righetti que nous suivons dans ses aventures sportives dans les Pyrénées :

05 Jan

Vidéo : froid, dénivelé, terrain accidenté, rien (ou presque) n’arrête le Vttiste de l’extrême Alexis Righetti

Pic de Marty ©Alexis Righetti

Pic de Marty
©Alexis Righetti

C’est la dernière vidéo retraçant la dernière sortie VTT de l’année 2017 des riders  Alexis Righetti et Dimitri Garnier. Ils ont effectué l’ascension et également la folle descente du Pic de Marty Caberrou dans les Hautes-Pyrénées dans des conditions météorologiques compliquées. 

Températures en-dessous de zéro, vent violent, brouillard… Les Vttistes ont dû se battre contre la météo pour arriver à leur fin. Il ont dû effectuer l’ascension  avec les tenues intégrales pour se tenir au chaud, malgré une effort physique conséquent et les 1200m de portage nécessaire pour rejoindre le sommet à 2677m. La descente était tout aussi compliquée en raison d’un terrain très accidenté, rocheux et fortement pentu, difficile à aborder sur un vélo tout terrain.

Après le Mont Valier, le Pic de Marty, une vidéo impressionnante !

29 Nov

Ariège : il descend le Mont Valier à VTT et c’est très très impressionnant !

Descente du Mont Valier ©Alexis Righetti

Descente du Mont Valier
©Alexis Righetti

La vidéo est impressionnante et les images sont à couper le souffle. Alexis Righetti, rider VTT de l’extrême, a réussi son pari descendre le Mont Valier (2838m) à VTT. Deux jours d’efforts en compagnie de 2 équipiers retracés dans une vidéo mémorable.

Pour une telle « expédition », car il s’agissait d’une première, il a fallu préparer les vélos (remise en état, adaptation, et vérification de leur bon fonctionnement), anticiper les besoins en matière de nourriture et d’équipement. Car ce sont presque deux mille mètre de dénivelés à avaler en montant en portant le vélo et autant pour la descente. Fin octobre les conditions météo étaient réunies.

Alexis Righetti (de Toulouse), Fanny Boissieras (de Saint Lary Soulan), Dimitri Garnier (de Champagne Ardennes) se sont lancés dans ce défi sportif, technique et engagé. Un défi réussi et spectaculaire dont Alexis Righetti a fait un film. Le voici :

Le rider de l’extrême n’en est pas à son premier essai. Eté comme hiver, sur son vélo tout terrain, il parcours son terrain de jeu favori, les Pyrénées.

13 Oct

En vidéo : VTT de l’extrême au Pic de Montaigu dans les Hautes-Pyrénées

Descente du Pic de Montaigu © Alexis Righetti

Descente du Pic de Montaigu
© Alexis Righetti

1100m de dénivelé et autant de descente sur un chemin escarpé et rocailleux perchés sur un VTT. C’est la dernière sortie de l’extrême réalisé par les riders Alexis Righetti et Michel Boubekeur au Pic de Montaigu dans le décor sublime aux couleurs de l’automne de la Bigorre.

Un ride, engagé, varié et rythmé :

Le Pic de Montaigu est une destination connue des randonneurs en Bigorre (65). Un sommet accessible qui culmine à 2 339 m d’altitude.
Alexis Righetti pratique le VTT de haute-montagne en toute saison. Les vidéos de ses rides seront présentées au prochain festival Pyrenicimes, le 24 novembre.

08 Juin

VTT extrême en Ariège : grosses gamelles dans la descente de la dent d’Orlu

Capture vidéo

Capture vidéo

Trois sportifs de l’extrême se sont lancés dans la descente à VTT de la dent d’Orlu, empruntant une voie qui est habituellement réservée aux grimpeurs. Résultats : de l’adrénaline, de belles frayeurs et de nombreuses chutes plus spectaculaires que réellement dangereuses.

Il faut être casse-cou pour descendre une paroi inclinée à plus de 45 degrés perché sur un vélo. C’est pourtant ce qu’ont fait les trois riders Alexis Righetti, Dimitri Garnier et Raphael Chenesseau le 11 mai dernier en s’attaquant à la dent d’Orlu en Ariège.

Entre parois rocheuses et névés, il a fallu faire preuve de beaucoup de technique pour passer des passages à priori impossible sur un VTT. Cela donne un festival de chutes spectaculaires. Les trois riders s’en sont sortis avec quelques bleus mais de supers souvenirs.

 

 

23 Mai

Sublimes images d’un ride VTT dans les Pyrénées aragonaises

capture image film

capture image film

Direction l’Aragon pour le dernier ride VTT de la saison d’Alexis Righetti. Accompagné de deux autres riders, il propose des images extraordinaires tournées dans les Pyrénées espagnoles pour la descente à VTT du sommet de Punta de las Puertas (2771) avec en ligne de mire les 3 soeurs.

Avant que la neige ne disparaisse totalement, Alexis Righetti, accompagné de Dimitri Garnier et de Michel Boubekeur s’est lancé dans l’ascension à VTT et à pied et la descente, exclusivement sur le VTT, du sommet Punta de las Puertas. Un nouvel « exploit » sportif alliant passage en crête, gros névé, cheminée, plaque de schiste réalisé dans un panorama de carte postale et un horizon composé du Mont-Perdu, du Pic du Cylindre et du  Soum de Ramond, 3 sommets emblématiques et majestueux du Parc National d’Ordesa dans l’Aragon.

Voici la dernière séquence vidéo de VTT extrême d’Alexis Righetti :

Un jour pour repérer l’itinéraire, un autre pour réaliser le parcours, soient deux jours (13 et 14 mai) où les conditions étaient parfaites pour la réussite du projet et la réalisation des images de drone.

La vidéo sera présentée à l’Explos film festival (festival du film d’aventures de montagne) à Ax-les-Thermes du 24 au 28 mai.

 

04 Mai

Séquence ski et VTT freeride dans un couloir raide en Andorre

Capture écran

Capture écran

C’est une descente inédite et toute en synchronisation qui a été réalisée par Alexis Righetti, rider de l’extrême VTT et Claire Arola, skieuse. Le 22 avril dernier, ils ont grimpé puis descendu l’un à vélo, l’autre à ski le couloir de Font Negra en Andorre. 350m à 40° à aborder au bon moment.

Faire du VTT en haute montagne et sur de la neige, c’est la spécialité d‘Alexis Righetti, dont nous suivons les sorties extraordinaires. Cette fois, il s’est attaqué à un couloir étroit et raide au-dessus du Pas de la Case en Andorre accompagné de la Claire Arola qui pratique le ski de randonnée. Le Font Negra c’est une pente avoisinant les 45 degrés dans sa partie supérieure dont le départ se fait à 2800m. Le risque de chute est important, pour réaliser la descente sur le vélo, il faut des conditions particulières de neige (sous-couche dure avec une sur-couche légèrement ramollie par le soleil). Le créneau est étroit dans la journée tout au pus une heure. En effet : trop tôt, c’est trop dur et glissant, trop tard, c’est trop mou. Le risque d’avalanche est aussi à mesurer et l’arva reste indispensable même pour le vttiste.

Le résultat est décoiffant, esthétique, revigorant :

21 Fév

Le rider VTT, Alexis Righetti, partage ses plus belles gamelles

capture écran

capture écran

On aime partager avec vous les plus belles vidéos des aventures d’Alexis Righetti, rider VTT, spécialisé dans les ascensions et les descentes hivernales. De beaux exploits qui ne vont pas sans d’impressionnantes chutes. Il nous propose une vidéo de ses plus grosses gamelles.

Pratiquer le VTT en haute montagne, en hiver. C’est un effort engagé et risqué. Et on en a la preuve avec cette compilation de chutes toutes plus impressionnantes les unes que les autres. Entre terrain fragile, erreur de pilotage, pente glissante …. les occasions de faire un vol plané sont multiples.

Alexis Righetti s’en sort avec de belles frayeur et quelques ecchymoses. On le regarde « se gameler » avant de se régaler de ses prochains films.

09 Jan

Ariège : entre glace et feu, la spectaculaire descente en VTT du Pic de Soularac

Descente en VTT du PIc de Soularac en Ariège à quelques mètres des flammes d'un feu d'écoubuage. ©Capture écran

Descente en VTT du PIc de Soularac en Ariège à quelques mètres des flammes d’un feu d’écoubuage.
©Capture écran

Alexis Righetti le rider VTT de l’extrême nous propose une vidéo tout aussi spectaculaire qu’inédite de la descente en VTT du Pic de Soularac en Ariège. Entre paysage de glace et flammes d’un feu écobuage, il a fallu au rider une grande maîtrise et un certain courage. Dans un ciel bleu profond, les couleurs claquent. De belles images à déguster.

Le Pic de Soularac se trouve à côté du sommet plus renommé du Saint-Barthélmy dans les Pyrénées Ariégesoises. Il se trouve à 2368m d’altitude. Dans une ambiance hivernale, névés en altitiude et glace sur les ruisseaux, la descente est sportive. Entre deux, gestes techniques on peut apercevoir les talcs de Luzenac et aussi admirer la vue panoramique des sommets alentours.
Sur les estives, le feu faisait rage. C’est la période des écobuages. Des feux allumés volontairement pour éliminer les fougères et les ronces qui poussent sur des pentes difficiles d’accès. Avec la sécheresse actuelle, les feux prennent vite de l’ampleur. Une difficulté supplémentaire qu’a dû affronter le vététiste.

On vous laisse regarder :