18 Juin

La tournée des refuges 2018 débute dans les Pyrénées

@Tournée des refuges

L’idée est simple et originale et depuis 2013 elle a trouvé son public de randonneurs à chaque étape. Du 25 juin au 23 août des musiciens partent à pied instruments sur le dos pour effectuer une tournée. Chaque soir, ils s’arrêtent pour une étape musicale. C’est la tournée des refuges.

Du 25 juin au 2 juillet, l’équipe sera en préparation au refuge des Oulettes de Gaube dans le Parc National des Pyrénées où ils donneront un concert chaque soir. C’est la seule étape dans les Pyrénées. 7 jours, 7 concerts avant que les musiciens ne partent en vadrouille dans les Alpes françaises et Italiennes. Pour sa 6ème édition 58 concerts sont au programme dans les différents massifs.

La tournée des refuges, c’est désormais 5 ans d’existence et 5 albums. Et pour finaliser la tournée 2018, un appel à financement a été lancé auprès du grand public pour acquérir du matériel d’enregistrement.Afin de capter en direct la magie des concerts, une équipe d’ingénieurs du son transporte un studio mobile dans les sacs à dos, permettant ainsi de proposer au public l’enregistrement de la soirée, et de produire un album par année regroupant les meilleurs moments de chaque édition.

La tournée des refuges en images :

Tout le programme

Tournee_des_Refuges_dossier

08 Juin

Le vin des neiges de Cauterets a été déterré et débouché

Déneigement vin Cauterets
©Mathieu Pinaud

Jeudi 7 juin, les 1200 bouteilles qui avaient enseveli sous plusieurs mètres de neige au sommet du cirque du Lys à Cauterets ont été déterrées et dégustées.

Elles ont vieilli à 2400m d’altitude. Des bouteilles d’appellation graves, du vin blanc et du vin rouge sont restées durant 6 mois sous plusieurs mètres de neige. Une initiative du viticulteur bordelais, Franck Labeyrie, qui tentait une première en altitude. Une première mondiale qui a nécessité d’importants moyens. L’opération de déneigement a mobilisé une dizaine de personnes, armées de pelles. Puis un hélicoptère est venu enlever les deux casiers métalliques de plus de 500 bouteilles chacun.

Le vigneron aime mettre sa production dans des conditions extrêmes. Il a déjà tenté d’immerger ses bouteilles dans les eaux du bassin d’Arcachon.

Le test est réussi. Et une partie de ses bouteilles sera commercialisée à Cauterets.

 

06 Juin

Début juin, et si on n’en avait pas fini avec la neige dans les Pyrénées ?

Capture image vidéo

Et bien cela se vérifie. Ce mercredi 6 juin la neige s’est à nouveau invitée sur les sommets pyrénéens. Dès 2000m. Quelques petits centimètres se sont à nouveau accumulés. De nombreux névés subsistent encore en altitude et en versant nord.

En montagne comme en plaine, l’été se fait attendre.

Voici en image ces chutes de neige
Au pied de l’Aneto (2100m)

Au col de l’Envalira (2400m) Andorre

Au pic du midi (2877m)

Randonneurs soyez prudents, les corniches et ponts de neige sont fragiles

Le manteau neigeux  est encore conséquent au dessus de 2000 à 2200 m, il est dense et bien stabilisé avec une neige souvent colorée en dessous de 2500 à 2700 m, et une fine pellicule de neige fraîche humide au dessus de 2700 à 2800m sur les sommets frontaliers.
Le temps va rester instable et relativement doux jusqu’à jeudi prochain avec de fréquentes averses orageuses. La fonte va se poursuivre avec localement des avalanches de neige lourde et humide avec des départs dans les couloirs en haute montagne.

Le refuge de la Brèche de Roland reste fermé au public pour l’été 2018

©Facebook refuge de la Brèche de Romand octobre 2017

Le refuge des Sarradets ou également appelé de la Brèche de Roland (Hautes-Pyrénées) sera fermé tout l’année 2018 en raison de la poursuite des travaux d’extension dont il bénéficie. Son inauguration est prévue pour juin 2019.

Le bâtiment est en travaux depuis 2016. Objectif agrandir sa capacité d’accueil à 70 lits. Initialement les travaux devaient se terminer en juin 2018 mais ils ont pris un an de retard. L’inauguration est donc repoussée à juin 2019. Outre l’augmentation de la capacité d’accueil, un espace extérieur plus important sera développé par la mise en place de terrasse. La création d’un bâtiment supplémentaire accolé à la construction d’origine en pierres s’accompagnera d’une réorganisation totale du refuge sur 2 étages.
Le coût global des travaux est estimé à 3 millions d’euros financés par plusieurs acteurs FEDER (Europe), le FNADT, la Région Occitanie, le Département des Hautes-Pyrénées, l’ADEME, l’Agence de l’Eau, le Parc National des Pyrénées et la FFCAM.

Le refuge qui fait face à la brèche de Roland accueille de très nombreux randonneurs dans le coeur du Parc national des Pyrénées. Le passage par la voie naturelle permet d’accéder à l’Espagne et au Parc National d’Ordesa, un autre joyau des Pyrénées. Les randonneurs devront donc compter sans cette étape. Car il n’y a pas non plus d’espace non-gardé accessible.

 

 

04 Juin

Le Tourmalet a retrouvé son géant, les cyclistes aussi

©France 3 Occitanie

La montée de la statue du géant au col du Tourmalet est toujours un événement. Elle annonce le début de la saison estivale dans les Pyrénées. C’est le signal de départ pour les amateurs de cyclotourisme, nombreux à avoir gravi le dénivelé en compagnie d’Octave et à se projeter sur les routes des col comme les coureurs du Tour de France.

Environ 1000 cyclistes s’étaient donnés rendez-vous pour accompagner la réinstallation du Géant au col du Tourmalet samedi dernier. Un rituel festif et sportif qui a désormais 18 ans et qui rassemble amateurs de deux roues et de Pyrénées. Il faut dire que dans les Hautes-Pyrénées, le tourisme du vélo connait un vif succès.

Michel Pelieu, Président du Département des Hautes-Pyrénées :

Plus de 30 Tours Opérateurs programment le vélo dans les cols des Hautes Pyrénées. C’est des gens qui viennent, qui consomment sur le territoire avec un pouvoir d’achat intéressant. »

Régis Cothias et Emmanuel Fillon étaient présents pour l’installation de la statue dans ses quartiers d’été :

31 Mai

En vidéo : quand la lune va à la rencontre du Pic du Midi dans les Pyrénées

Croissant de lune et Pic du Midi de Bigorre
© Echos du Ciel – JF Graffand Photographies

Une très belle vidéo accélérée d’un croissant de lune qui descend vers le sommet du Pic du Midi de Bigorre. La lune chatouille les antennes du sommet. Et le résultat est époustouflant de beauté. Un voyage dans le ciel des Pyrénées proposé par Jean-Francois Graffand un astronome amateur, amoureux des étoiles.

Les images sont rares et magnifiques
. Le 17 avril dernier le vidéaste a filmé le passage du croissant de lune passant derrière le Pic du Midi  depuis les environs de la Hourquette d’Ancizan à 14 km du sommet et 362 000 km de la lune. Des images qu’il a ensuite monté en une séquence vidéo selon la technique du timelapse.

La page facebook Echos du ciel de Jean-François Graffand et un joli album photos du ciel, des étoiles et du Pic du Midi. A consulter pour avoir la tête dans les étoiles/

30 Mai

Pyrénées : une grosse avalanche coupe le sentier entre Cauterets et le refuge d’Iléou

@PGHM Pierrefite Nestalas

Une importante avalanche s’est produite entre le parking de la station de Cauterets et le refuge d’Ilhéou. Le sentier est enseveli. Aucune personne n’a été emportée.

Un témoin a signalé l’avalanche. Les gendarmes du peloton de gendarmerie de haute-montagne de Pierrefitte Nestalas ont immédiatement engagé des recherches pour vérifier qu’aucune personne ne se trouvait sous la coulée. Un témoin sur place a pu confirmer qu’il n’y avait personne sur les lieux au moment du déclenchement.

Les gendarmes ont aidé les randonneurs présents à franchir la coulée dont les dimensions sont conséquentes 80 m de large, 800 m de long et 3 m d’épaisseur, et à regagner la vallée en sécurité.

Les gendarmes en profitent pour rappeler les conseils de prudence aux randonneurs. Les risques d’avalanche sont encore forts en raison de l’importance de l’enneigement en altitude et des conditions météo dégradées des derniers jours.

Rappel : En cette période de l’année, la surprise vient souvent de très haut.
En effet les pentes de haute altitude sont encore chargées de neige et l’absence de regel favorise le déséquilibre et la mise en mouvement de plaques de neige. Souvent accompagnées de roches et de terre ces avalanches sont redoutables et peuvent occasionner de lourds dégâts.
Il suffit de faire preuve de vigilance sur les chemins de randonnée situés en fond de vallon bordés de pentes d’altitude.
Mettre de l’espace entre les randonneurs, être vigilant en surveillant les pentes surplombantes. Donner son itinéraire à une personne de confiance avec une heure de retour approximative.
La mise en mouvement de l’avalanche peut être lente et permettre la fuite en latéral. Elle est très souvent accompagnée d’un fracas important qui doit vous mettre en éveil.
Rester attentif et vigilant, profitez de la montagne en faisant preuve d’observation et de bon sens.

24 Mai

Cycl’n Trip, ce sont 10 cols mythiques des Pyrénées réservés aux cyclistes cet été

©MaxPPP / VACHER Philippe

Il y a une saison pour les skieurs, une autre pour les cyclistes et plus particulièrement les grimpeurs. Avec l’opération Cycl’n Trip, ce sont 10 des plus beaux cols des Pyrénées qui seront spécialement dédiés aux vélos. Du col de Peyresourde au Tourmalet entre le 30 juillet et le 3 août.

C’est un tour des cols des Hautes-Pyrénées sur 100km. 10 ascensions des cols les plus connus répartis sur 5 matinées. Chaque jour entre 9h et 12h, la route d’accès à un col sera priorisé pour les cyclistes. Chaque jour c’est un itinéraire et un coin différents des Hautes-Pyrénées. L’idée est de se faire plaisir et de se mesurer au dénivelé, sans départ groupé, sans chrono, juste pour le plaisir de pédaler tout seul ou entre amis. Et d’être sur une route où les voitures ne sont pas autorisées.

C’est aussi un moment festif. Des ravitaillements et des animations sont prévus.

Voici le programme, accrochez-vous ça monte :

• Lundi 30 juillet : COLS DE PEYRESOURDE-ALTIPORT 007, VAL-LOURON AZET, COL DU PORTET

• Mardi 31 juillet : COL D’ASPIN

• Mercredi 1er août : COL DU TOURMALET, MONTÉE DE LUZ ARDIDEN

• Jeudi 2 août : MONTÉE DU HAUTACAM, COL DE COURADUQUE

• Vendredi 3 août : COLS DES BORDÈRES, DU SOULOR, DE L’AUBISQUE

Tous les renseignements.

Et le teaser

D’ici là, il est possible de s’entraîner. Les cols d’Aubisque et du Tourmalet sont déneigés et ouvrent à la circulation.

18 Mai

Andorre : la route de Coma Arcalis bientôt rouverte à la circulation

Arrivée à la station d’Arcalis Ordino
©COEX

C’est la dernière route d’altitude encore fermée sur le territoire de la Principauté d’Andorre. Les services de l’équipement et d’exploitation des routes andorranes ont été confrontés à beaucoup de neige jusqu’à 2 mètres dans certains secteurs. La circulation doit être rétablie dans les prochains jours.

Cet hiver la route a été complètement ensevelie. Et en cette mi-mai, les cumuls peuvent encore atteindre 2 mètres de neige. Avec cette ouverture prévue pour le tous prochains jours, ce sont toutes les routes d’Andorre qui seront accessibles aux touristes et aux nombreux cyclistes. Cette année, le déblaiement a débuté plus tôt. La route est importante pour les randonneurs qui souhaitent accéder aux lacs de Tristagne.

Les travaux de nettoyage de l’autoroute CS-380, connue sous le nom d’autoroute La Coma, ont commencé mardi. Deux machines équipées de turbines ont été nécessaires.

La saison de la randonnée débute malgré un manteau neigeux conséquent

©Refuge de Baysselance
14 mai 2018

En raison de l’importante masse de neige qui subsiste encore en altitude dans les Pyrénées, la saison de la randonnée débute avec parfois un peu de retard. C’est le cas du refuge de Baysselance, qui reporte son ouverture d’une semaine au 26 mai.

Le refuge devait ouvrir le 19 mai. Ce sera finalement le 26 mai. La raison des conditions météo compliquées et d’un enneigement encore conséquent. Baysselance se situe à 2651 mètres d’altitude. Il est le plus haut refuge des Pyrénées.

De l’autre côté de la frontière, en Espagne, le refuge de Goriz (2200m) est encore bien enseveli.

En revanche, de nombreux refuges sont près à accueillir le public avec le retour du soleil ce week-end en particulier. Refuge d’Espingo, du Portillon, Wallon, des Espuguettes, du Larribet, déjà ouverts ou En Beys pour le 25 mai.

Le vignemale vu depuis le refuge des Oulettes de Gaube le 16 mai 2018.

Le vignemale le 16 mai 2018
©Refuge des Oulettes de Gaube

Renseignez-vous avant tout départ en randonnée à ski ou à pied. Il est possible que des ajustements dans les dates d’ouvertures se produisent en raison ds conditions d’enneigement et malgré l’amélioration de la météo annoncée pour ce week-end. Au delà de 2000m d’altitude il faut être équipé pour la neige.

RSS