22 Nov

Un léger tremblement de terre secoue les Pyrénées du côté de l’Andorre

La terre a à nouveau tremblé dans les Pyrénées. Dans la nuit de jeudi à vendredi, un séisme de magnitude 3,8 sur l’échelle de Richter s’est produit à 5h41. L’épicentre de la secousse a été localisé à 25km d’Andorre-La Vieille (en Andorre).

©emsc-csem

Un séisme faible, de magnitude 3,8 s’est produit dans la nuit de jeudi à vendredi dans la chaîne des Pyrénées sans affecter de communes ou d’habitants de la région, a annoncé vendredi le Bureau central sismologique français.

L’épicentre de cette secousse a été localisé à 68km à l’ouest de la ville catalane espagnole de La Seu d’Urgell, près d’Andorre, et enregistré à 5H41 locales.

La secousse a été ressentie par les habitants d’Andorre. L’un d’entre eux, se trouvait à une 20 aine de kilomètres de l’épicentre. Il témoigne : « Le lit a bougé, comme si quelqu’un sautait dessus ».
Mais, il n’y a aucun dégât signalé à cette heure.

Les Pyrénées sont secouées plusieurs fois par an par des séismes de faibles intensités. Le 3 avril, dans la même zone des Pyrénées, un tremblement de terre d’intensité légèrement supérieure s’était produit. Là encore sans faire de dégât.

Dans le passé, d’importants séismes se sont produits dans les Pyrénées :

  • 03/03/1373 – Ribargoza (LAS BORDAS) – Intensité épicentrale : 8-9
  • 21/06/1660 – Bigorre (BAGNERES-DE-BIGORRE) – Intensité épicentrale : 8-9
  • 19/11/1923 – Val d’Aran (VIELLA) – Intensité épicentrale : 8

La chaîne est considérée comme une zone à risque. A Lourdes, le centre des risques majeurs permet de mieux comprendre et appréhender le phénomène de l’activité sismique.

La France a connu plusieurs épisodes sismiques ces dernières semaines, près de Pau (magnitude 3,8), à Strasbourg (3,1), dans les Deux-Sèvres (3,7) , le Puy-de-Dôme (3,7) et dans la vallée du Rhône, le 11 novembre, où une importante secousse de magnitude 5,4 a provoqué de nombreux dégâts en particulier au Teil (Ardèche), ville de 8.500 habitants proche de Montélimar (Drôme).

Avec AFP

07 Mai

Un léger tremblement de terre a secoué les Pyrénées lundi soir

©CEA

La terre a une nouvelle fois tremblé dans les Hautes-Pyrénées, une petite secousse comme il s’en produit souvent, mais qui a été ressentie par les habitants. De magnitude 2,4 sur l’échelle de Richter, l’épicentre se trouvait à 9 km de Lourdes.

La chaîne des Pyrénées est secouée plusieurs fois dans l’année par de petits séismes dont les magnitudes les plus fréquentes se situent entre 2 et 4 sur une échelle d’intensité qui monte jusqu’ 9. Il s’agit donc de légers séismes qui nous rappellent que la chaîne des Pyrénées se trouve au-dessus d’une faille.
Lundi 6 mai à 20h44, une secousse s’est produite non loin d’Argeles Gazost et de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées. L’épicentre d’une profondeur de 2km était éloigné de 23 km de Tarbes et de 9km de Lourdes. Un habitant témoigne d’Aspin-en-Lavedan témoigne « Comme une grosse explosion sourde ».

 

03 Avr

Un léger tremblement de terre secoue les Pyrénées côté andorran

©Carte Resnass

Un petit séisme de magnitude 4,3 sur l’échelle de Richter s’est produit ce mercredi aux alentours de 15h30 dans les Pyrénées en Andorre. La secousse a été ressentie par les habitants les plus proches. L’épicentre se situait à 25km d’Andorre la Vieille.

De petits séismes se produisent de temps en temps dans les Pyrénées. Ce mercredi, en milieu d’après-midi, une secousse s’est produite non loin d’Andorre la Vieille en Andorre et de la Seu d’Urgell en Espagne. Le tremblement de terre a été enregistré à 15h29 heure locale. Plusieurs témoignages sur le site de CSEM – ESCM confirment le séisme.
Le témoignage d’un andorran « Le lit bougeait comme si quelqu’un sautait dessus« .
Côté espagnol, plus près de l’épicentre un habitant indique « J’étais sur le canapé et la télé a bougé pendant au moins deux secondes« .

L’échelle de Richter est un indicateur de mesure pour l’intensité des incidents sismiques. Elle est graduée jusqu’à 10. Le niveau le plus intense. Les spécialistes considèrent qu’à partir de 3 les secousses peuvent être ressenties.
L’événement de niveau faible n’a entraîné aucun dégât. Aucune victime n’est à déplorer.

17 Jan

La terre a tremblé près de Campan dans les Hautes-Pyrénées ce jeudi matin

©RenaSS

Selon le réseau national de surveillance sismique un petit tremblement de terre s’est produit ce jeudi matin vers 7h30 près de Campan dans les Hautes-Pyrénées. Sa magnitude d’environ 2,2 sur l’échelle de Richter n’a provoqué aucun dégât ni victime.

La secousse s’est produite non loin de la commune de Campan à 2 kilomètres au Nord-Est de la commune à 12km de Bagnères de Bigorre, 25 km de Lourdes et 32 de Tarbes. Pour une magnitude de 2,2 sur l’échelle de Richter. L’épicentre se situait à 2 kilomètres de profondeur. L’événement a été validé par un sismologue du réseau RenaSS.
Il s’agit de la première secousse enregistrée dans le département des Hautes-Pyrénées en 2019. L’activité sismique est habituelle sur la chaîne des Pyrénées. Il peut même se produire plusieurs petites secousses dans un laps de temps relativement court. En février 2017, 21 légers séismes avaient été recensés sur le mois.

Un adage dit que les tremblements de terre sont annonciateurs de neige. Quelques flocons tombent actuellement sur la moitié ouest de la chaîne. Des chutes plus importantes sont prévues pour les jours à venir.

22 Nov

Deux tremblements de terre modérés se sont produits près de Lourdes

©Rénass

Dans la nuit de mercredi à jeudi, deux secousses considérées comme modérées se sont produites entres Lourdes et Laruns aux alentours de 22h30. Deux séismes de magnitude 3. Aucun dégât n’a été constaté.

La première secousse s’est produite à 22h26, puis deux minutes plus tard à 22h28 la terre a tremblé pour la deuxième fois. Deux séismes mineurs dont les épicentres se trouvaient à 18 km de Lourdes et 25 km de Gan à seulement quelques kilomètres d’écart.

L’activité sismique dans les Pyrénées s’est poursuivie. En effet, dans la même nuit, deux autres secousses ont eu lieu dans les Pyrénées. A 2h51, près d’Andorre la Veille (magnitude 2,4) et à 3h55, près de Tarbes (magnitude 1,7).

Le 13 novembre deux séismes d’une magnitude de 3,2 puis de 3, ont été ressentis dans le Béarn.

 

 

13 Nov

Pyrénées : le Béarn secoué par deux petits tremblements de terre

©Rénass

Deux petits tremblements de terre se sont produits aux alentours de 3h du matin en Béarn. Les deux événements de magnitude 3,2 et 2, 7 ont été validés par les sismologues du Rénass. Aucun dégât n’a été signalé pour l’heure.

La terre a tremblé deux fois dans la nuit de lundi à mardi dans les Pyrénées. Le premier séisme a eu lieu vers 3h16 du matin.  Sa magnitude indique 3,2 sur l’échelle de Richter et son épicentre a été enregistré dans un secteur proche de Laruns à 5km de profondeur. Quelques minutes plus tard, aux alentours de 3h30 une deuxième secousse de magnitude 2,7 s’est produite dans le même secteur.

Les habitants ont senti la terre tremblé mais aucun secours ni dégât n’ont été répertoriés.

Dans les Pyrénées, les petits tremblements de terre sont récurrents. Les derniers événements enregistrés datent du 27 octobre 2018, non loin d’Arette et de Gimont dans le Gers.

23 Oct

Les Pyrénées et le Gers secoués par de petits tremblements de terre

©RéNaSS

La terre a tremblé deux fois dans la soirée de lundi dans les Pyrénées-Atlantiques prés d’Arette et dans le Gers non loin de Gimont. Les deux séismes ont eu lieu à moins d’une minute d’intervalle aux alentours de 22h37  avec une magnitude de 2,8 sur l’échelle de Richter.

Ce type de secousse est fréquent dans les Pyrénées qui se trouvent en zone sismique. Plusieurs fois par an la terre tremble. Et la plupart du temps il s’agit de séismes mineurs à peine ressentis par la population. Rappelons toutefois, que le risque de séisme plus important existe sur la chaîne. Le 3 août 1967 à 23h07, Arette avait été détruite à 80% par un séisme de magnitude 5,3 sur l’échelle de Richter.

Ces deux événements enregistrés par le réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) doivent encore être validés par les sismologue.

 

07 Août

La Terre a tremblé dans les Hautes-Pyrénées

L’épicentre était situé à l’Est des Hautes-Pyrénées./ © Renass

Ce lundi soir à 22h49 un petit tremblement de terre de magnitude 3,5 sur l’échelle de Richter a été enregistré dans les Hautes-Pyrénées. L’épicentre se trouvait dans une zone se situant entre Sarrancolin et Lannemezan et Saint-Lary. La secousse a été ressentie par les habitants sans faire de dégât.

Dans les Pyrénées, la Terre tremble ponctuellement sans faire de dégâts plusieurs fois dans l’année. Il s’agit de secousse dont la magnitude dépassent rarement 4 sur l’échelle de Richter. Ce lundi 6 août en fin de soirée, un léger séisme s’est produit. Selon le Renass, le réseau national de surveillance sismique, il est évalué à 3,5. Il a été suivi par une deuxième secousse moins forte de magnitude 1,4, vers 0h01. L’épicentre se trouvait entre Saint-Lary et la frontière espagnole.

En 2017, ce sont 21 mini séismes qui avaient été enregistrés par les sismographes entre le 1er et le 24 février 2017. Les secousses étaient essentiellement concentrées en Andorre et Espagne (16 sur les 21) pour une magnitude maximum de 4 sur l’échelle de Richter.

 

08 Mai

Un séisme de magnitude 3,8 s’est produit à quelques kilomètres de Lourdes

®Bureau Central Sismologique Français

®Bureau Central Sismologique Français

Vers 4h du matin, un séisme d’une magnitude de 3,8 s’est fait ressentir cette nuit dans les Pyrénées. Son épicentre se trouvait à 4km de la ville de Lourdes dans les Hautes-Pyrénées. Il s’agit d’un tremblement de terre modéré comme il s’en produit fréquemment sur la chaîne des Pyrénées.

Le Bureau Central Sismologique Français confirme l’épisode dont la magnitude a été évaluée à 3,8 d’intensité sur l’échelle de Richter dans la nuit de dimanche à lundi à 4h du matin.

La secousse a pu être ressentie par les habitants de Lourdes ou d’Argeles Gazost qui ne se trouvent qu’à 11km de l’épicentre.

Les 5 séismes les plus forts situés à moins de 100km  
 (Source DASE, Recherche depuis 1970)
 

29/02/1980  Magnitude = 5.8
17/11/2006  Magnitude = 5.4
 04/10/1999  Magnitude = 5.1
 06/01/1982  Magnitude = 5.0
 06/01/1989  Magnitude = 4.9

27 Avr

Hautes-Pyrénées : la terre a une nouvelle fois tremblé dans les Pyrénées

©CEA

©CEA

Un tremblement de terre de magnitude 3, 7 a été enregistré à 17 h12 mercredi par le réseau de surveillance des séismes. L’épicentre était situé à proximité du Pic du Midi de Bigorre dans les hautes-Pyrénées, près de Bagnères de Bigorre. La secousse a été ressentie par les habitants des vallées environnantes.

Mercredi 26 avril à 17h12, la terre a une nouvelle fois tremblé dans les Hautes-Pyrénées. Une secousse de force 3,7 sur l’échelle de Richer dont l’épicentre se situait, à proximité du Pic du Midi de Bigorre. Elle a été ressentie par les habitants des vallées alentours à Bagnères de Bigorre (4km de l’épicentre) à Lourdes  et à Tarbes.

Les Pyrénées sont situées en zone sismique. Les petits tremblements de terre y sont fréquents.

Le dernier séisme qui s’est produit dans ce secteur de la chaîne remonte au 31 mars 2017 avec un événement de magnitude 2.8.

Les 5 Séismes les plus forts à moins de 100km
(Source DASE, Recherche depuis 1970)
29/02/1980 Magnitude = 5.8
17/11/2006 Magnitude = 5.4
04/10/1999 Magnitude = 5.1
06/01/1982 Magnitude = 5.0
06/01/1989 Magnitude = 4.9