10 Avr

Randonneurs et skieurs, la neige n’en finit plus de tomber dans les Pyrénées

Enorm congère ai port de la Bonaigua (2072m) Pyrénées espagnoles 1er avril ©David Aventure

Les images des cumuls de neige encore présents ce 10 avril en altitude sont impressionnantes. Alors que Météo France annonce de nouvelles chutes de neige dans les prochains jours. L’hiver en montagne n’est visiblement pas terminé. Randonneurs, la saison de ski se poursuit.

On n’en demandait pas tant. Les chutes de neige cet hiver ont été copieuses et se prolongent ce début de printemps. Actuellement, le manteau neigeux est largement excédentaire. Pour preuve, ces images tournées dans le Val d’Aran à 2300m au refuge de Saboredo. L’entrée de la bâtisse est littéralement ensevelie. On ne peut y accéder qu’en traversant un tunnel creusé dans la neige.

Dans les Pyrénées le manteau neigeux est actuellement remarquablement important

Les chutes de neige récurrentes et les températures basses ont permis cette accumulation importante. Le seul effet du printemps est pour le moment la remontée de la limite neige.
À basse altitude cependant, le printemps commence à se faire sentir : les périodes ensoleillées et de douceur ont fait fondre la neige en très grande partie en dessous de 1400 m d’altitude. Au-dessus en revanche, les hauteurs de neige deviennent très rapidement importantes avec l’altitude : en versant nord, en général 60 cm à 1 m à 1600 m, 1 m à 1,50 m à 1800 m. Ces hauteurs, déjà atteintes au cours de l’hiver, se sont maintenues, voire ont augmenté durant le mois de mars ; elles sont maintenant remarquables, et la durée de retour d’un tel enneigement à cette époque de l’année est de l’ordre de 5 à 10 ans, selon Météo France

À haute altitude, au-dessus de 2000 m, on approche des valeurs records

Le printemps ne s’est pas encore montré, sauf dans les versants sud bien ensoleillés, et la neige continue à s’accumuler avec une grande régularité depuis le début de la saison. Les hauteurs de neige atteignent ainsi, par exemple, 2,50 m au pic d’Anie (2150 m) dans les Pyrénées-Atlantiques, 3 m au Port d’Aula (2150 m) en Ariège et 3,50 m au lac d’Ardiden (2450 m) dans les Hautes-Pyrénées. Ces hauteurs commencent à approcher les valeurs records sur les 20 dernières années à cette époque de l’année. Le versant méditerranéen de la chaîne n’est pas en reste, et même si la limite de l’enneigement est remontée un peu plus haut que dans les deux-tiers ouest de la chaîne et que les hauteurs de neige sont un peu moindres, elles se situent, là aussi, nettement au-dessus des moyennes. C’est ce qu’illustre l’épaisseur du manteau neigeux sur les hauteurs du Canigou, dans l’extrême est des Pyrénées, qui est actuellement de 1,60 m à 2150 m d’altitude, alors que cette hauteur est en moyenne de 1 m à cette saison.

De nouvelles chutes de neige sont attendues

Ce mardi matin, quelques flocons ont blanchi cols et hautes-vallées.


Et mercredi de fortes chutes de neige sont encore annoncées sur les Pyrénées, dès 1200m ajoutant quelques dizaines de centimètres de poudre à un manteau déjà copieux.

Le risque d’avalanche est encore marqué

Les accidents ont été nombreux et avec la neige en présence et celle annoncée, le risque de purge des couloirs et des pentes raides n’est pas terminé. Il faut donc se montrer extrêmement prudent pour la pratique des sports de montagne, alors que la saison touche à sa fin.

La dernière station ouverte dans les Pyrénées françaises est Cauterets (22 avril) mais il reste de beaux jours de ski pour ceux qui sont à la recherche de neige vierge et non préparées.

05 Avr

Prudence dans les Pyrénées de nombreuses avalanches vont encore se produire

©France 3 Occitanie

Il y a encore beaucoup de neige sur les hauteurs des Pyrénées. Et avec un risque de déclenchement d’avalanches estimé à 3 par les spécialistes montagne de Météo France, faire du ski de randonnée est toujours potentiellement dangereux.

Malgré tous les équipements et tous les renseignements mis à disposition des skieurs hors piste, le nombre d’accident et de morts a été particulièrement élevé depuis le début de la saison hivernale. 13 personnes sont mortes ensevelies sous des avalanches. Les rescapés mettent leur survie sur le compte de la chance plus que de l’expérience.

Mi-avril, les cumuls de neige sont importants et les skieurs de randonnée seront encore nombreux à arpenter les pentes. Or, le risque est encore là. Car les couloirs ne sont pas encore stabilisés. La purge naturelle se fait progressivement. Mais ne prévient pas.

Ecoutez le témoignage d’une victime d’avalanche qui a eu de la chance dans le reportage de Thierry Sentous et Emmanuel Fillon :

28 Mar

Il ne reste plus que quelques jours pour profiter des pistes des stations de ski des Pyrénées

©MaxPPP / LAURENT DARD

La neige est présente en grande quantité et pourtant la fin de la saison de ski approche dans les Pyrénées françaises. Dans les prochains jours, les stations bouclent leur saison. C’est le cas pour un grand nombre d’entre elles dès ce week-end. Seul le domaine de Cauterets permettra de skier pendant les vacances de printemps.

Il ne vous reste plus que quelques jours pour organiser vos derniers week-end de glisse en station. Voici le calendrier prévisionnel des fermetures.
Celui-ci peut évoluer, certaines stations peuvent comme cela a déjà été fait lors de saisons précédentes organiser des ouvertures ponctuelles pour répondre à la demande des fondus de ski.

Fermeture au 31 mars, 1er et 2 avril :

  • Les Montsd’Olmes (Ariège)
  • Espace Cambre d’Aze (Pyrénées-Orientales)
  • Luz Ardiden (Hautes-Pyrénées)
  • Porte-Puymorens (Pyrénées-Orientales)
  • Saint-Lary (Hautes-Pyrénées)
  • Luchon-Superbagnères (Haute-Garonne)
  • Peyragudes (Hautes-Pyrénées)
  • Ascou-Pailhères (Ariège)
  • Plateau de Beille (Ariège)
  • Nistos (Hautes-Pyrénées)
  • Font-Romeu Pyrénées 2000 (Pyrénées-Orientales)

Fermeture au 8 avril :

  • Les Angles (Pyrénées-Orientales)
  • Ax 3 Domaines (Ariège)
  • Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 15 avril :

  • Gourette (Pyrénées-Atlantiques)
  • La Pierre Saint-Martin (Pyrénées-Atlantiques)
  • Piau-Engaly (Hautes-Pyrénées)

Fermetures au 22 avril :

  • Cauterets (Hautes-Pyrénées)
  • Pic du Midi, espace free ride (Hautes-Pyrénées)

Les stations du Chioula (09), Gavarnie (65), Artouste (64), Formiguères (66), le Mourtis sont déjà fermées.

27 Mar

Au Grand Tourmalet, une application d’aide au damage par satellite permet l’optimisation de la préparation du domaine skiable

©France 3 Occitanie

La nuit tombe, les skieurs ont quitté les pistes. C’est là que démarre le travail de nuit pour les dameuses. Un travail optimisé grâce à l’utilisation d’un système d’aide au damage par satellite. En proposant une cartographie très précise du manteau neigeux, les conducteurs travaillent au centimètre près.

Des sondes mesurent en permanence la hauteur de neige. Ces données recensées permettent d’établir une cartographie du manteau neigeux. Une information essentielle pour le conducteur de dameuse qui peut ainsi rééquilibrer la quantité de neige sur la piste. Sur son écran, apparaissent en rouge les zones de déficit en neige et en bleu les zones de surplus. Il ne reste plus qu’à transférer de la neige là où il en manque.

Grâce à ce système innovant, le nombre d’heures de préparation des pistes a diminué et ainsi son coût. Par ailleurs, le système permet de générer un véritable tableau de bord des pistes. Un centre opérationnel qui permet de gérer de façon optimale les secouristes, les dameuses et d’agir au plus vite en cas de panne.

Le reportage de Thierry Sentous et d’Emmanuel Fillon :

26 Mar

Fin mars, la neige est présente en grande quantité dans les Pyrénées

Refuge des Camporells
©Météo Pyrénées

Il n’y a pas une année qui ressemble à la précédente. L’hiver 2017-2018 s’est montré généreux en matière de neige. Les premières chutes sont arrivées tôt dans la saison (novembre) et se poursuivent alors que le printemps est au calendrier. De nouvelles chutes de neige sont prévues dans la semaine alors qu’au-dessus de 2000 les cumuls atteignent plus de 4m.

En montagne les relevés indiquent des hauteurs de neige en augmentation :

au Canigou 2150m (Pyrénées Orientales) : 2.10m, au Puigmal 2467m (Cerdagne) : 3.20M, à Hospitalet 2293m (Haute Ariège) : 3.30M, au Port d’Aula 2140m (Ariège) : 3.15M, au Maupas 2430m (Haute-Garonne) : 2.40M, aux Aiguillettes Haute Bigorre 2120m : 1.75M, au Lac d’Ardiden 2445m (Hautes-Pyrénées) : 3.15M au Soum Couy 2150m (Pyrénées Atlantiques) : 2.50M

En Andorre, plus de 4m de neige dans le Parc National de Sorteny :

Preuve à l’appui voici une photo du refuge des Camporells (2240m dans les Pyrénées-Orientales) 

Sur les pistes de la station de Vallnord (Arinsal- Andorre)

Et si l’on en croit les prévisions météorologiques ce n’est pas terminé car après une petite accalmie de nouvelles chutes sont prévues dès jeudi prochain.

Fort risque d’avalanches dans les Pyrénées

©MaxPPP / FRANZ CHAVAROCHE

L’importance des chutes de neige de ces derniers jours et celles en cours ont pour conséquence l’élévation du risque de déclenchement d’avalanche. Le risque est a minima de 3 et grimpe sur certains secteurs du massif à 4. Randonneurs et skieurs soyez extrêmement prudents.

L’hiver joue les prolongations sur la chaîne des Pyrénées. Les chutes de neige sont quasi quotidiennes ces derniers jours apportant de nouveaux cumuls de neige. Une neige fraîche instable et prête à partir sous forme de coulées ou d’avalanches.
Le risque est passé à 4 sur l’échelle des risques (le niveau maximum étant de 5) sur :

  • les secteurs de Orlu et Saint Barthélémy, Haute-Ariège et Couserans dans l’Ariège,
  • les secteurs de l’Aspe, de l’Ossau et du pays Basque dans les Pyrénées-Atlantiques.
  • le secteur de Cerdagne Canigou dans les Pyrénées-Orientales.

Pour rappel, 6 accidents mortels ont eu lieu dans les Pyrénées depuis le début de la saison hivernale. 12 personnes ont perdu la vie emportées par la neige. Le dernier accident remonte le 22 mars. Deux skieurs ont été tués sur le versant catalan des Pyrénées

Equipements spéciaux pour l’accès en Andorre ce lundi

Carrefour de la Croisade 26 mars
©DIRSO 09

Il neige sur les Pyrénées à partir de 1000m ce lundi matin. Les chaussées sont glissantes sur les axes routiers de montagne dont ceux qui mènent en Andorre.
Les conseils départementaux informent sur les conditions de circulation.

Les équipements spéciaux sont obligatoires sur la RN320 et la RN22 à partir des entrées du tunnel du Puymorens. Mais l’ensemble de la chaîne est concernée par les chutes de neige.

Pour suivre l’évolution de la situation, voir le site de la DIRSO 09

22 Mar

L’accès en Andorre reste fermé à la circulation à tous les véhicules ce jeudi matin

Carrefour de la Croisade
©DIRSO 09

La RN320 et la RN 22 sont ce jeudi matin fermées à la circulation. Les accès vers l’Andorre et le col du Puymorens sont impossibles depuis mercredi. En cause la tempête de vent et de neige qui a balayé les sommets des Pyrénées-Orientales de l’Andorre et de l’Ariège dans la journée de mercredi.

Ce jeudi matin, il est toujours impossible de se rendre en Andorre par l’Ariège et les Pyrénées-Orientales en raison des conditions de conduite difficiles sur le secteur montagne. Une grosse tempête de vent avec des rafales a plus de 200km/h s’est produite sur cette partie du massif des Pyrénées.

Des restrictions sont toujours en place sur :

  • les N320 et N22 accès Andorre entre l’Hospitalet près l’Andorre et le Pas de la Case,
  • la N320 Col du Puymorens entre La Vignole et la Croisade.

Actuellement, les équipements spéciaux sont obligatoires pour circuler en montagne.

Avec le retour de conditions météo plus stables, les restrictions devraient être levées dans la journée. Pour suivre l’évolution en temps, voir le site de la DIRSO 09.

Le vent a soufflé à plus de 204km/h sur les Pyrénées andorannes

Une congère de 2m de hauteur au col du Puymorens
©Dirso 09

Le vent a soufflé très fort sur les sommets pyrénéens mercredi. En Andorre, une pointe à 204,5 km/h a été enregistrée à la station Fonts d’Arinsal. La tempête a touché une grande partie des Pyrénées, mais c’est du côté oriental de la chaîne qu’il a soufflé le plus fort, formant d’énormes congères.

La station de Pyrénées 2000 Font Romeu a fermé son domaine en raison des fortes rafales.

21 Mar

Ariège : la RN320 vers l’Andorre fermée à tous les véhicules en raison de la neige

Les chutes de neige qui se sont produites dans la nuit de mardi à mercredi rendent les conditions de circulation compliquées sur les routes de l’Ariège. En particulier vers l’Andorre. La RN 320 est fermée à tous les véhicules à partir du tunnel de Porté -Puymorens (entrée nord et sud).

Carrefour de la Croisade
©DIRSO 09

La  route nationale 320 est fermée à tous les véhicules ce mercredi matin. Il est impossible d’aller plus loin que l’entrée Nord du tunnel du Porté-Puyrmorens à partir de l’Hospitalet d’Andorre du côté Ariègeois et de la Vignole du côté des Pyrénées-Orientales.
Les équipements spéciaux sont obligatoires à partir d’Ax les thermes et de Latour de Carol. Actuellement, il est impossible de relier le Pas de-la Case et l’Andorre par la RN320.

La circulation des poids lourds de plus 19 tonnes est également interdite sur la RN 20 à partir d’Ax-les-Thermes.

La neige et le froid rendent la circulation difficile sur les routes de montagne. Pour se rendre en station, il est indispensable d’avoir les équipements spéciaux.

Suivre l’évolution de la situation en direct sur le site de la DIRSO 09

RSS