21 Fév

Ski et nouvelles technologies : les images des webcams de Saint-Lary consultées des millions de fois

L’une des webcams de Saint-Lary
©France 3 Occitanie

La page des webcams est la plus consultée sur le site internet de Saint-Lary. Preuve de l’engouement du public pour connaître en temps réel les conditions météo et d’enneigement. De plus grâce au réseau de caméras et  avec l’application Youstiti, le skieur dispose d’un film de sa journée. Les nouvelles technologies sont au coeur des stations de ski.

Quatre caméras sont disposées sur les pistes de la station de Saint-Lary. Avec pour chacune d’elle des angles et des points de vues différentes. Chaque caméra peut proposer 5 à 6 vues différentes avec un mode panoramique 360 degrés. Chaque vue de 5 à 6 minutes est réactualisée toute les 45 à 60 minutes. Ces images sont devenues un outil indispensable. Car la caméra montre tout, la cohue des vacances scolaires comme la disette de neige. Le public cherche la transparence. Il l’a. Et preuve que cela marche, le nombre de consultation sur internet qui dépasse le million de vues.

Autre usage, autre outil utilisant le réseau de caméras avec l’application Youstiti. Le skieur installe gratuitement une application. Une fois activée, les caméras du réseau de Saint-Lary vont s’activer au passage du skieur et enregistrer une séquence. Les algorithmes de l’application vont zoomer sur lui, le suivre durant sa descente. A la fin de la journée, le skieur dispose d’une vidéo-souvenir de sa journée.

Le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :

 

Ski et nouvelles technologies : Cauterets mise sur les réseaux sociaux et les images de drone pour sa communication

Mathieu Pinaud pilote le drone
©France 3 Occitanie

A Cauterets, les images de drones font vivre les réseaux sociaux de la station. Les nouvelles technologies ont désormais leur place dans la stratégie de communication du domaine skiable. Deux personnes travaillent à temps plein pour fournir et promouvoir ces nouveaux contenus.

Quand la météo est là, le drone de Mathieu Pinaud est de sorti. Il propose grâce aux images aériennes les mille ambiances, panoramas et paysages de Cauterets et de sa station de ski. Ces petits clips sont ensuite publiés sur les réseaux sociaux. La page facebook de la station compte 80 000 fans. Des images dans lesquelles les visiteurs peuvent se projeter. L’objectif est de leur donner envie de vivre l’aventure en vrai.
Ces contenus ont aussi une vie sur d’autres réseaux : tweeter, instagram et un blog car il faut être partout.

Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :

Ski et nouvelles technologies : des équipements en réseau pour piloter le Grand Tourmalet

Le Central du Grand Tourmalet
©France 3 Occitanie

Les stations de ski profitent du développement des nouvelles technologies. Au Grand Tourmalet, les équipements de la station sont pilotés via un central. Au Pic du Midi, l’histopad, permet via une tablette de découvrir les 140 ans d’histoire scientifique du lieu.

Le Grand Tourmalet c’est une soixantaine de pistes, 30 remontées mécaniques un domaine skiable étendu sur 11 km. La taille de la station était idéale pour une mise en réseau, piloté par un central. Ce denier rassemble toutes les informations de la station, ouverture et fermeture des pistes, secours, état des routes. Chaque événement du plus anodin au plus grave aboutit à ce poste de contrôle. Les 120 personnels techniques qui font tourner la station sont joignables à tout moment. Les temps d’intervention sont ainsi réduits. La mise en réseau permet d’avoir une visibilité globale sur tout le domaine.

Au Pic du Midi, c’est un nouvel outil, qui est proposé aux visiteurs. Une tablette qui permet de revivre en images et en son l’histoire scientifique du sommet. Le programme permet de se plonger au temps des pionniers, de visiter la bibliothèque, les chambres comme on vivait à cette époque où il n’y avait pas encore de téléphérique.

Voir le reportage de Régis Cothias et Emmanuel Fillon :

20 Fév

La station de ski de Gavarnie fait le plein pour les vacances

©France 3 Midi-Pyrénées

Dans les Pyrénées, les conditions d’enneigement sont exceptionnelles. Et le beau temps au rendez-vous. La station de Gavarnie-Gèdre (65) fait le plein de skieurs en cette première semaine de vacances scolaires. Rattrapant ainsi un début de saison tardif.

Le tableau est idyllique. De la neige en quantité, du grand beau temps. Les vacanciers qui ont choisi de venir skier dans les Pyrénées ne se sont pas trompés. Dans la station familiale de Gavarnie-Gèdre, l’heure est à la détente et au sport en pleine nature. Parents et enfants profitent du décor du cirque dominé par le Taillon et la Brèche de Roland. Des instants pique-nique au soleil, en terrasse (ou pas) précédés et suivis de descentes sur l’une des 28 pistes du domaine.

Avec 4200 skieurs par jour, la fréquentation actuelle, et celles des prochains jours pendant les vacances scolaires va permettre à la station de réaliser 70% de son chiffre d’affaires. Une perspective rassurante après un début de saison poussif.

Reportage d’Amy McArthur et Emmanuel Fillon :

18 Fév

Un nouveau jeu sous forme de quiz pour tester vos connaissances sur les Pyrénées

©France 3 Occitanie

Il parcourt les Pyrénées, fait des articles pour un célèbre magazine consacré à la chaîne de montagnes… C’est Patrice Teisseire-Dufour. Et pour nous faire profiter de ses connaissances de façon ludique il a créé le Quiz des Pyrénées. Un jeu de carte très simple qui se joue en famille ou entre amis.

Le principe est à la portée de tous. 110 cartes réunies en 5 thématiques : culture, histoire, patrimoine, sports, loisirs et gastronomie. 5 indices sont proposés pour trouver la thématique. Plus le joueur cumule les indices, plus il est pénalisé. C’est le participant qui aura répondu en utilisant le moins d’indices qui sera sacré « Meilleur(e) pyrénéen de la partie ».

©France 3 Occitanie

Le jeu est accessible aux plus de 15 ans et se joue de 2 à 10 joueurs.

Une petite trouvaille pour en savoir plus tout en jouant sur le massif des Pyrénées à un prix très abordable.
Un produit de cairn Editions.

15 Fév

Pyrénées : l’Andorre organise 5 compétitions internationales de ski cet hiver

Coupe du monde de ski alpin
©Granvalira

L’Andorre, terre de compétitions de ski. Ce sont pas moins de 5 grands rendez-vous internationaux qui vont s’enchaîner jusqu’à la fin de la saison sur les deux domaines de la principauté, Grandvalira et Vallnord Ordino-Arcalis.

Amateurs de glisse et de spectacle, il y en a pour tous les goûts. Plusieurs disciplines sont représentées via les 5 compétions internationales prévues dans les jours qui viennent. Les conditions d’enneigement sont idéales pour débuter, la saison compétitive. Les meilleurs skieurs au monde en ski, freeride, km lancé, ski acrobatiques et snow sont attendus.

Début du programme les 23 et 24 février avec l’Andorra skimo, un épreuve de ski de randonnées. Et de de programme avec une épreuve très spectaculaires du kilomètre lancé sur la seule piste d’Europe du Sud située à Grau Roig équipée pour recevoir la compétition. Voici le détail des rendez-vous.

  • Andorra Skimo : la grande traversée
    Cette 4ème édition propose 4 versions différentes. Le Skimo 2, une épreuve de 14 km exclusivement réservée aux participants juniors et cadets.  Le Skimo 4 une épreuve de 40km au départ de la
    station de ski de Grau Roig pour se retrouver à Ordino-Arcalís. Le Skimo 6, avec une traversée reliant 6 abris 30 km et 2000m d’altitude ; et enfin le Skimo 10, traversant 10 refuges, soit des étapes de 70 km et 5000 mètres de dénivelé.
    Plus d’informations
  • Freeride World Tour du 2 au 8 mars
    Les épreuves de la coupe du monde Freeride World Tour se dérouleront sur le domaine de la station Vallnord Ordino-Arcalís.
    Le 3 mars, aura lieu l’El Dorado Junior Freeride, une compétition entièrement dédiée aux moins de 18 ans.
    Plus d’informations
  • Finales de la coupe du monde de ski alpin 2019 du 11 au 17 mars
    Cette année, et pour la première fois, Grandvalira accueillera les finales de la Coupe du Monde de Ski Alpin, hommes et femmes. La piste légendaire de l’Avet (Grandvalira – Soldeu) et la piste emblématique l’Aliga (Grandvalira – El Tarter) seront mises à l’honneur en cette occasion.
    Plus d’informations
  • Total Fight 2019 : le grand retour du 28 mars au 6 avril
    La station de Grandvalira accueillera la compétition Total Fight au Snowpark El Tarter (épreuves de Snow et Ski acrobatiques).
    Plus d’informations

  • Coupe du monde du kilomètre lancé 2019 du 10 au 13 avril
    Pour la 8ème année consécutive, la Coupe du Monde KL (kilomètre lancé) s’installera sur la piste Riberal au secteur Grau Roig, dans la station de Grandvalira. Il faut savoir que la piste Riberal est en effet la seule piste du sud de l’Europe équipée pour accueillir une telle compétition.
    Plus d’informations

 

12 Fév

Le Grand Tétras, oiseau emblématique des Pyrénées, est impacté par le changement climatique

Emmanuel Ménoni
©France 3 Occitanie / Marc Raturat

Avec l’Izard et le desman, le Grand tétras est un animal emblématique des Pyrénées. Emmanuel Ménoni étudie cet oiseau depuis plusieurs années. Ses observations révèlent que l’oiseau s’adapte progressivement aux effets du changement climatique. Il vient de sortir un livre.

Comme l’isard ou le desman le Grand tétras fait partie des animaux emblématiques des Pyrénées. Emmanuel Ménoni travaille pour l’Office National de la chasse et de la faune sauvage, et son sujet d’étude est le Grand Tétras. Il le traque été comme hiver depuis 50 ans, d’abord dans sa Savoie natale, puis dans les Pyrénées, qui comptent la population la plus importante de France avec 5500 individus.
Lors de ses observations, il a constaté que les dates d’éclosion des œufs étaient de plus en plus précoces. Une évolution qu’il impute à une adaptation du comportement de l’oiseau au changement climatique. L’oiseau saura-t-il survivre ? Il est trop tôt pour le savoir.

Des cranes, des plumes mais aussi beaucoup de chiffres et de statistiques tirés du terrain fournissent le matériau de base de ses études qui ne se limitent pas à de la théorie pure. Ses travaux servent aussi aux forestiers, aux éleveurs ainsi qu’aux professionnels du tourisme. Exemple à Luchon, grâce à ses conseils l’aménagement d’une piste de ski a permis de faire passer la population de cinq individus à une vingtaine.
Il a publié un livre qui peut intéresser aussi bien les spécialistes que les amateurs de nature.

Marc Raturat et Eric Coorévits se sont rendus à Villeneuve les rivières :

06 Fév

VIDEO – Dans les Pyrénées-Atlantiques, le col du Pourtalet, encore fermé, est en cours de déneigement

Capture vidéo

Les cumuls de neige sont impressionnants. Et plusieurs cols demeurent fermés à la circulation, le Pourtalet et le col de Marie-Blanque. Les opérations de déneigement sont en cours. Les accès ont été fermés de manière préventive par la préfecture notamment en raison des risques d’avalanche.

Alors que les routes d’accès vers les cols du Somport et de La Pierre-Saint-Martin ont rouvert ce mercredi matin, plusieurs cols sont encore fermés. Il s’agit de sécuriser les routes menacées par des avalanches et dégager l’important cumul de neige.

Comme on le voit sur la vidéo, la route du Pourtalet es engloutie sous plus d’un mètre de neige.

Pour connaître l’état des routes dans le 64.

Dans les Hautes-Pyrénéées, la D225 entre le village d’Azet et le col est toujours enneigée, ainsi que la D998 entre Payolle et le col d’Aspin. Suivre la circulation en temps réel.

05 Fév

Ariège : avec un enneigement exceptionnel la station de ski de Goulier fait la joie des familles

©France 3 Occitanie

La station de Goulier, la plus petite de l’Ariège, bénéficie désormais d’un enneigement exceptionnel. Elle attire les jeunes skieurs et leurs parents, ou encore des groupes d’amis qui cherchent une ambiance familiale et détendue.

Le cadre est magnifique, la qualité de la neige exceptionnelle. Ceux qui ont choisi Goulier pour skier le week-end dernier ont fait le bon choix. Sous un soleil éclatant, ils ont pu profiter de 70% du domaine skiable. Et tester le nouveau tapis sur la piste bleue. Deux canons à neige ont été installés pour pallier le manque de neige du début de saison. Et il a été fort utile cette année où la neige s’est faite attendre.

Si la fréquentation est encore un peu faible, les gestionnaires mises sur les vacances de février pour rattraper le retard du début de saison.

En tout ce sont un million d’euros qui ont été dépensés pour moderniser la station et répondre à la demande.

La station est ouverte du mercredi au dimanche de 10h à 17h pendant la saison hivernale et du lundi au dimanche pendant les vacances scolaires.

29 Jan

De nombreuses routes fermées en raison de la neige et du vent dans les Pyrénées ce mardi

©DIRSO09 RN20 1790m 29 janvier 2019

Il y a beaucoup neige sur le massif des Pyrénées. Ce mardi matin, malgré la petite accalmie avant l’arrivée de la tempête Gabriel, de nombreuses routes d’altitudes sont fermées à la circulation. Il est impossible d’accéder à l’Andorre depuis la France. Impossible non plus de monter à la Mongie. Le point sur les routes des Hautes-Pyrénées et de l’Ariège.

La neige a cessé de tomber. Mais les cumuls formés depuis lundi sont impressionnants. De nombreuses routes sont complètement fermées.

Il est impossible de se rendre en Andorre que se soit par le côté ariégeois ou par les Pyrénées-Orientales. La chaussée est entièrement enneigée. D’importantes congères se sont formées en raison du vent fort qui a accompagné la tempête.

Les cols de Port, d’Agnès sont impossible ainsi que l’accès à la station de Goulier. Les autres routes de montagne vers les domaines skiables sont ouverts. Mais les conditions de circulation y sont difficiles. Les équipements spéciaux sont indispensables et la prudence s’impose sur les routes. Voir le site info route09.

Du côté des Hautes-Pyrénées, les accès à la station du Grand Tourmalet sont interdits à tous les véhicules sur décision du préfet.

.
Ailleurs, d’autres difficultés subsistent encore ce matin, vers la station de Nistos, vers le col du Soulor, sur la route de Luz Ardiden. la route entre Saint-Lary et Aragnouet et le tunnel de Bielsa est également fermée en raison des risques d’avalanche. Suivre l’évolution de la situation dans le 65.

Des opérations de déclenchement d’avalanche sont en cours pour sécuriser les routes. Déneigement et salage se poursuivent pendant les quelques heures d’accalmies météo en ce moment. Mais attention, la tempête Gabriel qui est arrivée sur l’ouest de la France devrait apporter une nouvelle vague de fortes chutes de neige avec des cumuls dépassant plusieurs dizaines de cm en altitude et du vent très fort avec des rafales dépassant les 100km/h.

RSS