13 Mar

Départementales: dans le Doubs, le sénateur UDI s’affiche sur les tracts du PS

Extrait du document de campagne du binôme socialiste Michèle de Wilde et Yves-Michel Dahoui (DR)

Extrait du document de campagne du binôme socialiste Michèle de Wilde et Yves-Michel Dahoui (DR)

C’est une initiative qui sème le trouble à droite. Le sénateur UDI du Doubs Jean-François Longeot, qui fut jusqu’en septembre dernier président du groupe de droite au conseil général, a décidé d’apporter son soutien à deux candidats socialistes, Yves-Michel Dahoui et Vincent Fuster. Il apparaît même sur les documents de campagne des deux conseillers généraux sortants. « Ce n’est pas une consigne de vote, précise le parlementaire. Mais ce sont des élus compétents, avec qui j’ai aimé travailler ». A l’UMP, certains n’hésitent pas à qualifier l’attitude du sénateur de « trahison ». Continuer la lecture

30 Jan

Alain Joyandet « montre ses muscles » et affiche ses soutiens pour les régionales

Alain Joyandet entouré de ses directeurs de campagne Annie Genevard et Jacques Barthélémy et des sénateurs de Bourgogne Alain Houpert et Jean-Patrick Courtois (@f3fc)

Alain Joyandet entouré de ses directeurs de campagne Annie Genevard et Jacques Barthélémy et des sénateurs de Bourgogne Alain Houpert et Jean-Patrick Courtois (@f3fc)

La bataille à distance continue. Ce jeudi, pendant que l’UDI François Sauvadet présentait son équipe pour les élections départementales en Côte d’Or, l’UMP Alain Joyandet détaillait à Besançon son équipe de campagne pour les élections régionales. Les deux hommes se disputent la tête d’une (éventuelle) liste d’union de la droite pour le scrutin de décembre 2015 en Bourgogne Franche-Comté. Et les coups commencent à pleuvoir. Continuer la lecture

29 Jan

Au pays de PSA, Xavier Bertrand propose de faciliter les licenciements pour relancer les embauches

Xavier Bertrand et Charles Demouge, candidat UMP sur la 4e circonscription du Doubs (@f3fc)

Xavier Bertrand et Charles Demouge, candidat UMP sur la 4e circonscription du Doubs (@f3fc)

Le député UMP de l’Aisne et maire de Saint-Quentin Xavier Bertrand est venu soutenir le candidat de son parti, Charles Demouge, pour la législative partielle qui désignera le successeur de Pierre Moscovici à l’Assemblée nationale. L’ancien ministre du travail a milité pour le développement de l’apprentissage et l’assouplissement des règles encadrant le licenciement afin d’encourager les embauches, notamment dans les petites et moyennes entreprises. Les images de son déplacement.  Continuer la lecture

22 Déc

2014: le meilleur de l’année politique en 4 minutes chrono

urneenveloppesAvant de s’élancer avec bonheur vers 2015, rembobinons 2014. L’année qui vient de s’écouler fut riche en élections (municipales, européennes, sénatoriales) et modifia sensiblement le paysage politique franc-comtois. Jean-Pierre Chevènement, Jean-François Humbert et Jean-Pierre Michel ont tiré leur révérence. La droite (UMP et UDI) progresse, le Front national aussi. La gauche, et particulièrement le Parti socialiste, a multiplié les échecs. Quant à la parité, c’est toujours pas gagné… Notre résumé en images. Continuer la lecture

11 Déc

Reconnaissance de l’Etat de Palestine: qu’ont voté nos sénateurs ?

SenatQuelques jours après l’Assemblée nationale, le Sénat a voté à son tour une résolution invitant le gouvernement à « reconnaître l’État de Palestine et à en faire un instrument des négociations pour un règlement définitif du conflit et l’établissement d’une paix durable ». Le Sénat, désormais à droite, a adopté ce texte proposé par le socialiste Gilbert Roger à une courte majorité: 153 pour, 146 contre. Le détail des votes des sénateurs francs-comtois. Continuer la lecture

28 Sep

Sénatoriales: en Franche-Comté, la droite fait (presque) carton plein

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Les six nouveaux sénateurs de Franche-Comté (©f3fc)

Ce matin, la droite franc-comtoise avait trois sénateurs. Ce soir, elle en compte sept. Grâce à Cédric Perrin (Territoire de Belfort), Alain JoyandetMichel Raison (Haute-Saône) et Jacques Grosperrin (Doubs), l’UMP transforme l’essai après sa nette victoire aux municipales. Dans le Doubs, le maire divers droite d’Ornans Jean-François Longeot est également élu. Au Parti socialiste, Martial Bourquin fait figure de rescapé. Il est désormais le seul élu de gauche parmi les huit sénateurs de la région.  Continuer la lecture

17 Sep

Jean-François Humbert, la dernière révérence d’un électron libre

Jean-François Humbert (©f3fc)

Jean-François Humbert (©f3fc)

Oui, des problèmes de santé contraignent Jean-François Humbert à ne pas se représenter au Sénat le dimanche 28 septembre. Ainsi, il aura été conseiller général, régional, président du conseil régional et sénateur… Plus de 40 années de vie politique qui méritent bien un petit retour en arrière. Et avec JFH c’est toujours caustique, drôle, désabusé, un brin amer, et avec une touche de réflexion sur les valeurs, la politique et ceux qui en font. Continuer la lecture

15 Sep

Sénatoriales: la droite s’apprête à transformer l’essai des municipales

La gauche détient cinq des six sièges renouvelables en Franche-Comté (DR)

La gauche détient cinq des six sièges renouvelables en Franche-Comté (DR)

Les élections sénatoriales en Franche-Comté ne concerneront que trois départements sur quatre. Le Jura ne votera pas. Il l’a déjà fait en 2011. La droite y conservera donc ses deux sénateurs, Gilbert Barbier et Gérard Bailly. Ailleurs, il y aura du changement, forcément, puisque quatre des six sénateurs sortants ne se représentent pas. Et la gauche, malmenée lors des dernières municipales, a cinq sièges à défendre. La reconquête du Sénat par la droite pourrait donc passer par la Franche-Comté.

Continuer la lecture

12 Sep

Les candidats aux sénatoriales dans le Doubs

Deux des trois sénateurs sortants ne se représentent pas

Deux des trois sénateurs sortants ne se représentent pas

Dans le département du Doubs, deux des trois sénateurs sortants ne se représentent pas. Et pas des moindres, puisqu’il s’agit du président du conseil général, Claude Jeannerot, et de l’ancien président du conseil régional Jean-François Humbert. Le Parti socialiste compte sur Martial Bourquin, sénateur-maire d’Audincourt, pour garder au moins un siège, d’autant plus que la droite est divisée entre l’ancien député Jacques Grosperrin (UMP) et le conseiller général et maire d’Ornans Jean-François Longeot (DVD). Six listes seront en compétition.

Continuer la lecture

04 Juin

Bourgogne-Franche-Comté: un mariage et des tweets d’enterrement

La fusion des régions ne fait pas l'unanimité, même au PS

La fusion des régions ne fait pas l’unanimité, même au PS

Les réactions hostiles à la fusion des régions Bourgogne/Franche-Comté se sont multipliées depuis l’officialisation de ce premier pas de la réforme territoriale par le Président François Hollande. Du Front national à l’UMP en passant par les centristes et même certains socialistes, tour d’horizon des tweets de nos élus ces dernières 48 heures.

Continuer la lecture