01 Août

Affaire Benalla: quels députés de Franche-Comté ont voté les motions de censure contre le gouvernement ?

Le Premier ministre Edouard Philippe devant l’Assemblée nationale le 31 juillet (©Assembleenationale)

Conséquence de l’Affaire Alexandre Benalla, le gouvernement était confronté à deux motions de censure à l’Assemblée nationale ce mercredi: l’une déposée par Christian Jacob et le groupe Les Républicains, l’autre par André Chassaigne, Jean-Luc Mélenchon, Valérie Rabault et les groupes PCF, LFI et PS. Aucune de ces motions n’a été adoptée, mais plusieurs députés de Franche-Comté ont tenté de censurer le gouvernement. Continuer la lecture

26 Juil

« A force de trop vouloir nous cacher des choses, on finit par se poser encore plus de questions »

Michel Zumkeller au sein de la commission d’enquête parlementaire de l’Assemblée nationale le 25 juillet (©Assembleenationale)

Il est le seul parlementaire comtois membre de la commission des lois, transformée à l’Assemblée nationale comme au Sénat en commission d’enquête sur l’affaire Alexandre Benalla. Dans le train qui le ramène vers Belfort, le député UDI Michel Zumkeller nous donne par téléphone son sentiment, mitigé, un goût d’inachevé lié à l’arrêt des auditions à l’Assemblée. Interview. Continuer la lecture

19 Juin

Qui sont les députés comtois les plus assidus ?

Jean-Marie Sermier à l’Assemblée le 13 juin 2018 (©AN)

Il y a un an, ils vivaient leur première journée de député de la Nation. Qu’ont fait nos parlementaires de leur première année de mandat? Ont-ils siégé régulièrement à l’Assemblée? Certains ont-ils fait l’école buissonnière? Grâce au site nosdeputes.fr, qui recense l’ensemble des activités de nos élus, nous avons pu établir un classement des députés les plus actifs de la région. C’est le Jurassien Jean-Marie Sermier (Les Républicains) qui arrive en tête, avec 43 semaines de présence à l’Assemblée. Continuer la lecture

07 Déc

Le député UDI Michel Zumkeller fait un concours de jonglage avec l’Insoumis François Ruffin pour défendre sa proposition de loi

Le député UDI Michel Zumkeller a mouillé le maillot pour défendre sa proposition de loi sur la taxation des transferts professionnels (DR)

Le député UDI Michel Zumkeller a mouillé le maillot pour défendre sa proposition de loi sur la taxation des transferts professionnels (DR)

Il faut en faire, parfois, des choses, pour défendre ses convictions… Auteur d’une proposition de loi visant à taxer les gros transferts professionnels pour aider davantage le sport amateur, le député UDI Michel Zumkeller s’est prêté devant l’Assemblée nationale à un concours de jonglage avec François Ruffin, le député de la France Insoumise qui soutient sa proposition. Bon, il faut l’avouer, le premier nommé est moins à l’aise avec un ballon que le second. Continuer la lecture

30 Nov

La « taxe Neymar » de l’UDI Michel Zumkeller sur les transferts rejetée en commission à l’Assemblée

Michel Zumkeller jongle dans la cour de l'Assemblée nationale, filmé par l'équipe de François Ruffin (DR)

Michel Zumkeller jongle dans la cour de l’Assemblée nationale, filmé par l’équipe de François Ruffin (DR)

La proposition de loi UDI-Agir-Indépendants visant à instaurer une taxe de 5% sur les transferts de sportifs professionnels afin de financer le sport amateur a été rejetée mercredi en commission, laissant augurer d’un échec similaire dans l’hémicycle le 7 décembre. Le texte, porté par le député UID du Territoire de Belfort Michel Zumkeller, n’a été soutenu que par les groupes « UDI, Agir et Indépendants » (ex-Constructifs) et La France insoumise, dont un des membres, François Ruffin, avait, de manière inhabituelle, cosigné la démarche. Continuer la lecture

18 Oct

Le député UDI Michel Zumkeller veut taxer les transferts pro pour aider le sport amateur

Michel Zumkeller sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Michel Zumkeller sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

Ce n’est pas tous les jours qu’un député du centre-droit veut créer une nouvelle taxe. La proposition de loi a été déposée au début du mois d’octobre. Son initiateur, le député UDI du Territoire de Belfort Michel Zumkeller, propose de taxer de 5% les transferts entre clubs professionnels. Les sommes récoltées seraient reversées aux clubs amateurs. Continuer la lecture

05 Oct

Dans quelle commission les sénateurs de Franche-Comté siègent-ils?

Le Sénat a été renouvelé par moitié le 23 septembre dernier. En Franche-Comté seul le département du Jura était concerné par ce scrutin (DR)

Le Sénat a été renouvelé par moitié le 23 septembre dernier. En Franche-Comté seul le département du Jura était concerné par ce scrutin (DR)

Suite aux élections du 24 septembre, le Sénat a renouvelé ses instances. Un Franc-Comtois apparaît désormais au bureau de la chambre haute. Il s’agit du Haut-Saônois Michel Raison, du parti Les Républicains, nommé au poste de secrétaire. Mais chacun des huit sénateurs comtois a choisi une nouvelle commission thématique, là où se prépare la loi avant les séances publiques. Continuer la lecture

03 Oct

Quels députés de Franche-Comté ont voté le projet de loi anti-terroriste ?

l'assemblée nationale a adopté le texte en première lecture à une large majorité (©LCP)

l’assemblée nationale a adopté le texte en première lecture à une large majorité (©LCP)

L’Assemblée nationale a largement adopté, ce mardi, le projet de loi anti-terroriste, qui vise à prendre le relais de l’état d’urgence au 1er novembre. En première lecture, le « projet de loi renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme » a obtenu 415 pour, 127 contre et 19 abstentions. Voici les votes des 12 députés de Franche-Comté.

7 pour: Continuer la lecture

25 Sep

Sénatoriales : rien ne se passe (jamais) comme prévu, surtout dans le Jura !

Sylvie Vermeillet, UDI, et Marie-Christine Chauvin, LR

Sylvie Vermeillet, UDI, et Marie-Christine Chauvin, LR

 

Sylvie Vermeillet, UDI, ancienne présidente de l’association des maires du Jura, était donnée favorite : elle a été largement élue. On attendait Dominique Chalumeaux, seul investi LR dans ce département, et les grands électeurs ont choisi Marie-Christine Chauvin, que Les Républicains n’avaient pas investie. Les grands électeurs, surtout jurassiens, sont imprévisibles. Ce qui est prévisible : les règlement de comptes. Au sein de LR. Dès hier soir, Dominique Chalumeaux expliquait sa défaite en partie par un manque de soutien de sa formation politique. Règlement de comptes également au sein du département. Quatre vice-présidents de droite se sont affrontés lors de ces sénatoriales. Et le président, Clément Pernot, prévenu d’un échec annoncé, a préféré jeté l’éponge.

Analyse et interviews….

Continuer la lecture

24 Sep

Le Jura choisit deux femmes de droite pour siéger au Sénat

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

La couleur politique ne change pas, le Jura reste à droite. Mais le scrutin sénatorial de ce dimanche marque bien un changement d’ampleur: les deux sortants, Gérard Bailly et Gilbert Barbier, âgés de 77 ans et élus à la chambre haute depuis 2001, seront remplacés par deux femmes: Sylvie Vermeillet et Marie-Christine Chauvin, qui se présentaient respectivement sous les étiquettes UDI et divers divers droite, ont été élues après deux tours de scrutin par les 1001 grands électeurs du Jura (maires, parlementaires, élus départementaux et régionaux). Continuer la lecture