28 Fév

Européennes: au pays de l’automobile, Yannick Jadot défend une industrie compatible avec l’écologie

Yannick Jadot à Fesches-le-Châtel le 27 février 2019 (©f3fc)

Flanqué de quatre colistiers, dont la Bourguignonne Catherine Hervieu et la Franc-Comtoise Anna Maillard, le député EELV sortant européen Yannick Jadot a vanté les mérites des industries respectueuses de l’environnement lors de son passage dans le Nord Franche-Comté. Dans le berceau de PSA, à quelques kilomètres des fiefs d’Alstom et de General Electric, la tête de liste d’Europe Ecologie-Les Verts a promu un développement industriel compatible avec le développement durable. Continuer la lecture

30 Jan

Conseil municipal de Besançon: 13 élus de gauche claquent la porte du groupe majoritaire

Anne Vignot (EELV) et Christophe Lime (PCF) le 30 janvier (©f3fc)

Ils prennent un peu plus leurs distances avec le maire Jean-Louis Fousseret. Treize élus de gauche (cinq écologistes, cinq communistes, deux socialistes et un élu société civile) annoncent ce mercredi qu’ils quittent le groupe majoritaire au conseil municipal de Besançon. « On a un maire qui ne défend pas notre territoire » justifie Anne Vignot (EELV), l’un des chefs de file de cet inter-groupe qui pointe « ceux qui ont rompu le contrat de 2014 en quittant leur formation politique ». Dans leur viseur, le maire Jean-Louis Fousseret (ex-PS) et le député Eric Alauzet (ex-EELV), tous deux partis à La République en marche. Continuer la lecture

06 Déc

« En marche, écologiste et de gauche », le député macroniste Eric Alauzet annonce sa candidature à la mairie de Besançon en pleine crise des gilets jaunes

Eric Alauzet le 6 décembre 2018 à Besançon (©f3fc)

Cette fois, c’est officiel. Eric Alauzet, député LREM du Doubs et élu municipal, a officialisé ce jeudi matin sa candidature à la mairie de Besançon en 2020. « En marche, écologiste et de gauche », Eric Alauzet entend « assumer ses responsabilités » en pleine crise des Gilets Jaunes. Continuer la lecture

08 Oct

Au PCF, « on ne voit pas particulièrement la France Insoumise. »

Les militants communistes devant la permanence

Le Parti Communiste Français a donné une conférence de presse cet après-midi à Besançon. Histoire de commenter les résultats nationaux, la direction nationale a été désavouée lors d’un vote, et c’est exceptionnel, et de pas parler des élections municipales à Besançon…

Continuer la lecture

10 Sep

Anne Vignot: « Je suis aujourd’hui candidate pour un projet écologiste à Besançon »

Anne Vignot le 10 septembre 2018 (©f3fc)

Présidente du groupe municipal Europe Ecologie-Les Verts au conseil municipal de Besançon, Anne Vignot sort du bois. Ingénieur de recherche au CNRS, âgée de 58 ans, l’élue a l’ambition de fédérer les forces de la gauche et de l’écologie pour les élections municipales de 2020. « Je ferai tout pour que cette équipe existe, assure-t-elle. Je veux travailler avec tout le monde ». Continuer la lecture

18 Mai

L’ancien ministre PS Christian Eckert se paye les députés Eric Alauzet et Frédéric Barbier, qui « ont fait allégeance au nouveau chef »

Les députés Eric Alauzet et Frédéric Barbier (©f3fc)

ll fut pendant trois ans au coeur de Bercy. Christian Eckert a occupé le poste de secrétaire d’Etat au budget sous les gouvernements Valls et Cazeneuve. Le socialiste revient sur son parcours dans un livre au vitriol, « Un ministre ne devrait pas dire ça… », dans lequel il raconte « la mécanique implacable qui a fait chuter [son] parti et amené Emmanuel Macron au pouvoir ». L’ancien élu lorrain évoque sa « rage », sa « colère de n’avoir rien vu venir »… Il fustige aussi ceux qui « ont sauvé leur peau » en ralliant La République en Marche. Parmi les députés cités, deux Comtois: Eric Alauzet et Frédéric Barbier. Continuer la lecture

01 Déc

La France Insoumise propose de révoquer le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret

Jean-Louis Fousseret, maire et président de l'agglomération de Besançon (©f3fc)

Jean-Louis Fousseret, maire et président de l’agglomération de Besançon (©f3fc)

« Faut-Il révoquer Jean-Louis Fousseret? » C’est la question, sans nuance, que veulent poser les groupes d’action de la France insoumise ce samedi aux Bisontins. Les militants de Jean-Luc Mélenchon, qui avait recueilli 25% des suffrages au premier tour de la présidentielle dans la capitale comtoise (soit 6 points de plus que son score national), proposent ainsi « de mettre en place une possibilité de référendums révocatoires, scrutins qui permettraient aux citoyens de renvoyer leurs élus si ceux-ci les déçoivent, ne répondent pas à leurs attentes et leurs promesses, ou les trahissent. » Continuer la lecture

24 Sep

Le Jura choisit deux femmes de droite pour siéger au Sénat

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

Marie-Christine Chauvin et Sylvie Vermeillet (©f3fc)

La couleur politique ne change pas, le Jura reste à droite. Mais le scrutin sénatorial de ce dimanche marque bien un changement d’ampleur: les deux sortants, Gérard Bailly et Gilbert Barbier, âgés de 77 ans et élus à la chambre haute depuis 2001, seront remplacés par deux femmes: Sylvie Vermeillet et Marie-Christine Chauvin, qui se présentaient respectivement sous les étiquettes UDI et divers divers droite, ont été élues après deux tours de scrutin par les 1001 grands électeurs du Jura (maires, parlementaires, élus départementaux et régionaux). Continuer la lecture

11 Sep

Qui sont les 10 candidats aux sénatoriales dans le Jura ?

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg (©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les deux sortants ne se représentant pas, le Jura enverra deux nouveaux sénateurs au Palais du Luxembourg
(©PHOTOPQR/VOIX DU NORD/JOHAN BEN AZZOUZ)

Les grands électeurs du Jura choisiront les successeurs de Gilbert Barbier et Gérard Bailly le 24 septembre prochain. Dix postulants ont déposé leur candidature, mais pas Clément Pernot, le président du conseil départemental, qui avait pourtant décroché la très convoitée investiture du parti Les Républicains. Ce qui n’empêche pas un embouteillage de candidatures à droite. Continuer la lecture

28 Juil

11 vaccins obligatoires: les réserves du médecin Eric Alauzet, député de la majorité

Eric Alauzet à l'Assemblée Nationale le 10 février 2015

Eric Alauzet à l’Assemblée Nationale le 10 février 2015

Le gouvernement a annoncé au début du mois de juillet que le nombre de vaccins obligatoires pour les enfants passerait de 3 à 11 l’an prochain. Dans un communiqué, le député Eric Alauzet regrette « une réponse démesurée et inappropriée ». Médecin acupuncteur, l’élu écologiste a rejoint les rangs de la majorité République en Marche.   Continuer la lecture