13 Oct

Cacophonie gouvernementale après la polémique sur le voile créée par le RN au conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté

Julien Odoul, président du groupe Rassemblement national, lors de la session du conseil régional le 11 octobre (DR)

La polémique enfle après la session du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté. Vendredi à Dijon, Julien Odoul, le président du groupe Rassemblement national, a demandé à ce qu’une mère d’élèves dans le public retire son voile ou sorte de la salle. Cette Belfortaine accompagnait une sortie scolaire. La présidente PS Marie-Guite Dufay a refusé la requête du parti de Marine Le Pen, conformément au droit. Plusieurs ministres ont réagi ce dimanche, sans forcément défendre la même ligne. Continuer la lecture

18 Sep

Vers une dizaine de listes pour les municipales 2020 à Besançon

Les prétendants à la succession de Jean-Louis Fousseret, maire de Besançon depuis 2001, seront nombreux en mars prochain. 6 candidats se sont déjà déclarés, et on en attend d’autres. Une chose est sûre, les Bisontins devraient avoir du choix les 15 et 22 mars 2020 dans les bureaux de vote. On fait le point à 6 mois du scrutin. Continuer la lecture

27 Mai

Européennes: A Besançon, de nouveaux rapports de force à un an des municipales

Les écologistes Anthony Poulin, Cécile Prudhomme, Anne Vignot et Cyril Devesa le 26 mai à Besançon (©f3fc)

Les municipales, c’est dans dix mois. Autant dire demain. A Besançon comme dans beaucoup de villes, les états-majors politiques attendaient avec impatience et fébrilité parfois le verdict des européennes. Les urnes ont parlé, et le message est passé. Dans la capitale comtoise, les candidats LREM et EELV se sentent pousser des ailes. A l’inverse, Les Républicains et la France insoumise sont en difficulté. Continuer la lecture

03 Mai

Quels candidats de Bourgogne-Franche-Comté peuvent être élus députés européens ?

Arnaud Danjean, Anne-Sophie Pelletier, Jérémy Decerle, Gabriel Amard et Christophe Grudler (©IP3 preess/Le Télégramme/JC Tardivon/MaxPPP)

Dimanche, on vote. Et on aura le choix, avec pas moins de 34 listes en lice pour ces élections européennes. Plusieurs candidats de Bourgogne-Franche-Comté peuvent légitimement espérer siéger bientôt au Parlement de Strasbourg. Continuer la lecture

13 Mar

« Le culte de l’incompétence », « le fric d’abord » et « les histoires de cul »: Sophie Montel dézingue le Front National au lance-flammes

Sophie Montel et Marine Le Pen à Besançon en octobre 2015, lors de la campagne des élections régionales (SEBASTIEN BOZON / AFP)

Après 30 ans au Front national et un départ fracassant en 2017, Sophie Montel vide son sac dans un livre qui sort ce mercredi. « Bal tragique au Front national » retrace de l’intérieur les dérives multiples du FN. L’auteure a une conviction: le Front national est une « imposture », un « cul-de-sac électoral », une « secte politique » qui cultive « l’incompétence » pour « ne jamais accéder au plus haut pouvoir exécutif » et se complaire dans l’opposition. Continuer la lecture

28 Fév

Pour Julien Odoul, le Rassemblement national « veut conquérir à terme la Région »

Julien Odoul à Dijon en décembre 2017 (©f3)

Avant deux meetings nationaux programmés d’ici le scrutin du 26 mai en Bourgogne-Franche-Comté, le Rassemblement national lance sa campagne des européennes dans la région, avec une première réunion publique ce jeudi soir à Lons-le-Saunier. Entretien avec Julien Odoul, le président du groupe FN au conseil régional. Continuer la lecture

16 Oct

Sophie Montel profite de la perquisition chez Jean-Luc Mélenchon pour régler ses comptes avec Marine le Pen

Sophie Montel le 21 septembre 2017 (©f3fc)

Alors que plusieurs perquisitions visant Jean-Luc Mélenchon et son parti La France Insoumise ont eu lieu ce mardi, la députée européenne ex-FN Sophie Montel , à l’origine de l’enquête sur les emplois présumés fictifs d’assistants parlementaires européens, a réglé quelques comptes avec son ancienne patronne Marine Le Pen. Continuer la lecture

07 Juin

Sophie Montel entendue par la police dans l’affaire des assistants d’eurodéputés FN

Sophie Montel sur le plateau de France 3 Franche-Comté (©f3fc)

L’eurodéputée comtoise Sophie Montel, qui a quitté l’an dernier le FN (devenu RN) pour rejoindre les Patriotes, a confirmé jeudi à l’AFP avoir été entendue mercredi par la police dans le cadre de l’enquête sur les assistants présumés fictifs d’eurodéputés RN. Son audition « libre » s’est déroulée pendant quatre heures à l’Office central de lutte contre la corruption et les infractions financières et fiscales (Oclciff) à Nanterre, a précisé la conseillère régionale de Bourgogne-Franche-Comté à l’AFP, confirmant une information du quotidien L’Opinion. Continuer la lecture

04 Jan

Législative partielle dans le Territoire de Belfort : la guerre à l’extrême droite

Jean-Raphaël Sandri, Front National, et Sophie Montel, Les Patriotes

Jean-Raphaël Sandri, Front National, et Sophie Montel, Les Patriotes

L’élection à l’Assemblée nationale de Ian Boucard (LR) a été invalidée. Les électeurs de la première circonscription du Territoire de Belfort se rendront à nouveau aux urnes les 28 janvier et 4 février. La liste des candidats en lice sera close demain, vendredi 5 janvier. D’ores et déjà, un duel dans ce scrutin sera particulièrement intéressant à suivre : Jean-Raphaël Sandri, FN et déjà candidat en juin, sera opposé à Sophie Montel, députée européenne, ancienne présidente du groupe FN au conseil régional Bourgogne – Franche-Comté, qui défendra les couleurs de son nouveau mouvement « Les Patriotes » de Florian Philippot.

Continuer la lecture

08 Déc

Pourquoi le Conseil constitutionnel a-t-il invalidé l’élection du député LR Ian Boucard ?

Ian Boucard et Christophe Grudler sur le plateau de France 3 Franche-Comté lors du débat avant le 1er tour (©f3fc)

Ian Boucard et Christophe Grudler sur le plateau de France 3 Franche-Comté lors du débat avant le 1er tour (©f3fc)

Les électeurs de la 1re circonscription du Territoire de Belfort vont retourner aux urnes début 2018. Le Conseil constitutionnel a invalidé ce vendredi matin l’élection du député Ian Boucard (Les Républicains) en juin dernier. La juridiction en charge de vérifier la régularité des scrutins donne donc raison au MoDem Christophe Grudler, qui avait déposé une requête en annulation après sa défaite de 279 voix lors des dernières législatives. Continuer la lecture